Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

Mémoires publiés par les membres de l’Institut français d’archéologie orientale (MIFAO)

ISSN : 0257-411X

Les Mémoires publiés par les membres de l’Institut français d’archéologie orientale (MIFAO) réunissent des études de fond et des synthèses thématiques sur l’ensemble des domaines de l’égyptologie. Conduits par les membres de l’Institut, chercheurs spécialistes et responsables de missions de terrain, ces mémoires ont vocation à livrer les résultats les plus novateurs en matière d’analyse des sources égyptologiques. Ils constituent des ouvrages de référence par leur approche méthodologique rigoureuse et leur réflexion sur les questions essentielles de l’Égypte ancienne.


Vignette
IF1248
ISBN 9782724708059
2021 IFAO
Collection: MIFAO 145
Langue(s): français
1 vol. 312 p.
49 (891 EGP)

Les papyrus de la mer Rouge II
Le « journal de Dedi » et autres fragments de journaux de bord (Papyrus Jarf C, D, E, F, Aa)

Ce deuxième volume consacré au lot de papyrus découverts en 2013 sur le site du Ouadi el-Jarf (sur la côte occidentale du golfe de Suez) parachève la publication des journaux de bord qui faisaient partie de cet ensemble d’archives. Bien plus fragmentaires que les papyrus A et B, qui rapportaient le travail de la phylé de l’inspecteur Merer dans le transport de blocs de calcaire de Tourah au plateau de Giza, les papyrus C, D, E et F enregistrent d’autres missions qui ont été assignées à la même équipe, sans doute pendant une période d’un peu plus d’une année. L’un de ces documents, le papyrus C, est probablement relatif à l’aménagement d’une structure portuaire à proximité de la côte méditerranéenne, et confirme le rôle que pouvaient jouer les fondations-hout dans le développement de régions comme le delta du Nil au début de la IVe dynastie. Le papyrus D, qui émane d’un scribe du nom de Dedi, met quant à lui en scène l’activité de plusieurs phylés de la même équipe dans des tâches répétitives de surveillance et d’approvisionnement, qui sont probablement liées au fonctionnement du temple de la Vallée du roi Chéops, et peut-être même de son palais, au pied de son complexe funéraire de Giza.

Les annexes, en anglais et en arabe, sont accessibles en ligne.

This second volume devoted to the batch of papyri discovered in 2013 on the site of Wadi el-Jarf (on the western coast of the Gulf of Suez) completes the publication of the logbooks which were part of this collection of archives. Much more fragmentary than papyri A and B —which reported the work of Inspector Merer’s phyle in the transportation of limestone blocks from the quarries of Tourah to the Giza plateau—, papyri C, D, E and F record other missions which were assigned to the same team, presumably for a period of about a year. One of these documents, papyrus C, is probably about the building of a harbour near the Mediterranean coast, and confirms the role that ḥwt-foundations could have played during the early 4th dynasty in the development of areas such as the Nile Delta. Papyrus D, which was probably issued by a scribe named Dedi, shows the activity of several “phyles” from the same team in repetitive tasks relating to supply and guard which were probably linked to the functioning of the Valley temple of Khufu, and maybe also of his royal palace, at the foot of his funerary complex.

The appendices, in English and Arabic, are available online.


  • Vous pouvez acquérir ce(s) fichier(s) PDF issu(s) de cet ouvrage en cliquant sur le nom du fichier puis 'Ajouter au panier'.
  • You can buy theses PDF files extracted from this book by clicking on the file name then 'Add to cart'.
Pierre Tallet
p. 1-307
34 €
Les papyrus de la mer Rouge II
Vignette
IF1242
ISBN 9782724708004
2021 IFAO
Collection: MIFAO 144
Langue(s): français
1 vol. 304 p.
50 (909 EGP)

Palais et Maisons du Caire II

Sur les 600 palais et maisons recensés par les savants de l’Expédition d’Égypte en 1800, il en subsistait 29 en 1970, inscrits à l’Inventaire des monuments historiques. Si certains de ces palais ont été remarquablement restaurés, comme celui de l’émir Ṭāz ou la maison Harawî, d’autres ont continué à se dégrader et certains sont aujourd’hui disparus. Les plans et photographies qui en subsistent ont acquis de ce fait une valeur inestimable. L’Ifao a décidé de rééditer progressivement cet ouvrage pionnier, publié entre 1970 et 1983. Très vite épuisé, Palais et Maisons du Caire, œuvre d’un spécialiste des métiers et des arts du Maghreb et du Moyen-Orient et d’un architecte engagé dans la restauration de certains de ces bâtiments, a constitué un jalon dans la conscience patrimoniale qui a émergé dans les années 1990 autour du Caire islamique. Les plans, relevés architecturaux et photographies qui composent l’ouvrage permettront au lecteur de redécouvrir les quartiers, rues, cours, pièces, passages et toits des derniers plus beaux palais et demeures bourgeoises du Caire mamelouk et ottoman. Ce deuxième volume présente le palais Beštāk, le Qāʿa de Muhībb al-Dīn al-Muʿaqqa, le palais Yašbāk, le palais de l'émir Ṭāz, le palais de Alin Ak, le Qāʿa al-ʿIrsan.


  • Vous pouvez acquérir ce(s) fichier(s) PDF issu(s) de cet ouvrage en cliquant sur le nom du fichier puis 'Ajouter au panier'.
  • You can buy theses PDF files extracted from this book by clicking on the file name then 'Add to cart'.
Bernard Maury, Jacques Revault
p. 1-302
35 €
Palais et Maisons du Caire II
Vignette
IF1169
ISBN 9782724707304
2020 IFAO
Collection: MIFAO 139
Langue(s): français
1 vol. 320 p.
50 (909 EGP)

Palais et Maisons du Caire I

Sur les 600 palais et maisons recensés par les savants de l’Expédition d’Égypte en 1800, il en subsistait 29 en 1970, inscrits à l’Inventaire des monuments historiques. Si certains de ces palais ont été remarquablement restaurés, comme celui de l’émir Taz ou la maison Harawî, d’autres ont continué à se dégrader et certains sont aujourd’hui disparus. Les plans et photographies qui en subsistent ont acquis de ce fait une valeur inestimable. L’Ifao a décidé de rééditer progressivement cet ouvrage pionnier, publié entre 1970 et 1983. Très vite épuisé, Palais et Maisons du Caire, œuvre d’un spécialiste des métiers et des arts du Maghreb et du Moyen-Orient et d’un architecte engagé dans la restauration de certains de ces bâtiments, a constitué un jalon dans la conscience patrimoniale qui a émergé dans les années 1990 autour du Caire islamique. Les plans, relevés architecturaux et photographies qui composent l’ouvrage permettront au lecteur de redécouvrir les quartiers, rues, cours, pièces, passages et toits des derniers plus beaux palais et demeures bourgeoises du Caire mamelouk et ottoman. Dans le but de toucher un plus vaste public, cette nouvelle édition est assortie d’une synthèse en arabe retenant les points essentiels de chaque étude architecturale. Ce premier volume présente le Qāʿa Dardīr, le Maqʿad Mamāʾi, le palais de Qāyt Bāy, le palais dʾal-Razzāz, le palais de Raḍwān Bey et le Manzil al-Sinnārī.

زُوِّدت هذه الطبعة الجديدة بموجز باللغة العربية يستعرض فيه تلخيص أهمّ البيانات المعمارية الخاصّة بكل من المباني المذكورة في المجلَّد.


  • Vous pouvez acquérir ce(s) fichier(s) PDF issu(s) de cet ouvrage en cliquant sur le nom du fichier puis 'Ajouter au panier'.
  • You can buy theses PDF files extracted from this book by clicking on the file name then 'Add to cart'.
Bernard Maury, Jacques Revault
p. 1-315
35 €
Palais et Maisons du Caire I
Vignette
IF1170
ISBN 9782724707243
2019 IFAO
Collection: MIFAO 140
Langue(s): français
2 vol. 356 p.
110 (2000 EGP)

Les textes de la pyramide de Mérenrê
Édition, transcription et analyse

L’ouvrage, réalisé sur le modèle de la publication des textes de la pyramide de Pépy Ier (MIFAO 118/1-2), offre les fac-similés, à l’échelle 1/5, de toutes les parois inscrites de la pyramide de Mérenrê, soit 34 planches au total. Ces planches sont accompagnées d’une description des parois (chambre funéraire, antichambre, passages, couloir et vestibule) et d’une analyse de leur composition. Est proposée, en outre, une traduction des 51 formules nouvelles (TP 1101-1151).

L'ouvrage est composé d'un volume de texte de 356 pages et d'un coffret comprenant 34 fac-similés.

Following the model of the former publication of Pepy Ist’s Pyramid Texts (MIFAO 118/1-2), this book offers facsimiles (scale 1/5) of every inscribed wall of Merenre’s Pyramid (a total of 34 plates). To the plates, a description of the walls (funerary chamber, antichamber, passages, corridor and vestibule) and an analysis of their composition are added. A translation of the 51 new spells (PT 1101-1151) is also proposed.

This book is made of 356 pages textbook and 34 facsimiles box set.

Vignette
IF1172
ISBN 9782724707267
2019 IFAO
Collection: MIFAO 141
Langue(s): français
1 vol. 352 p.
49 (891 EGP)

La vaisselle en pierre des reines de Pépy Ier

Dans le cimetière de la famille du roi Pépy Ier de la VIe dynastie (c. 2330-2280), la mission archéologique franco-suisse de Saqqâra (MafS) a mis au jour huit complexes pyramidaux de reines de la fin de l’Ancien Empire. Cette publication présente une étude et un catalogue d’une partie du mobilier livré par ces tombeaux : la vaisselle en pierre – généralement fragmentaire et parfois inscrite, comme celle de la reine mère Ânkhnespépy II –, les séries de modèles – vases factices à fonction symbolique –, les boîtes simulacres d’offrandes alimentaires, ainsi que d’autres objets d’équipement funéraire. Les pierres rencontrées sont majoritairement la calcite (ou travertin, ou albâtre égyptien), le gneiss, la grauwacke, le calcaire.

Une grande variété de formes apparaît, dont de grandes jarres inscrites, des coupes raffinées, des formes bien répertoriées à la VIe dynastie et des vases beaucoup plus anciens que la VIe dynastie. Les modèles révèlent une permanence des formes par rapport à celles des périodes précédentes, et c’est dans le matériel des reines de Pépy Ier que les boîtes d’offrandes alimentaires de taille réelle, certaines en calcite, apparaissent pour la première fois dans un équipement royal.

In the cemetery of the family of King Pepy I of the 6th Dynasty (c. 2330-2280), the French-Swiss archaelogical Mission of Saqqâra (MafS) has uncovered eight pyramidal complexes of queens from the end of the Old Kingdom. This publication presents a study and a catalog of some of the material delivered by these tombs, including stone vessels – usually fragmentary and sometimes inscribed, such as that of the queen mother Ankhnespepy II –, series of models – dummy vases with symbolic function –, containers for food offerings, as well as other items of funeral equipment. The stones encountered are mainly calcite (or travertine, or Egyptian alabaster), gneiss, greywacke, limestone.

A wide variety of shapes appears, including large inscribed jars, refined cups, shapes well attested in the 6th dynasty and vases much older than the 6th dynasty. The models reveal a permanence of the shapes compared to those of the previous periods, and it is in the material of the queens of Pepy I that the cases of food offerings of real size, some in calcite, appear for the first time in a royal equipment.


Vignette
IF1153
ISBN 9782724707090
2019 IFAO
Collection: MIFAO 137
Langue(s): français
2 vol. 496 p.
69 (1255 EGP)

Le temple funéraire du roi Pépy Ier

Le présent ouvrage concerne le temple haut du complexe funéraire de Pépy Ier, troisième souverain de la VIe dynastie. Il s’inscrit dans la continuité des publications portant sur la pyramide de Pépy Ier : textes, traduction de textes, architecture, marques sur pierres de construction. Il présente le projet du tombeau royal et l’arrivée de la chaussée qui y conduit, l’aspect extérieur et les deux parties du temple : l’avant-temple et le temple intime. La petite pyramide est également présentée à travers son architecture et sa fonction. Les lieux de culte, les circulations, les détails des blocs de bas-reliefs sont étudiés. De nombreuses hypothèses de restitutions sont proposées, tant pour l’architecture que pour les bas-reliefs et leur emplacement sur les parois. Enfin, les modifications du monument sous Mérenrê Ier sont envisagées, complétées par un essai de synthèse entre fonction et décors.

Un dernier volume, collectif, sera consacré à l’histoire du temple : de son incendie à l’extrême fin de l’Ancien Empire, sa restauration au Moyen Empire, sa ruine au Nouvel Empire, qui voit sa transformation en un modeste cimetière collectif, jusqu’à la retaille de ses blocs à la période copte, et son dépeçage sous les mamelouks.

The present volume concerns the pyramid temple of the mortuary complex of Pepy I, third King of the 6th Dynasty. It belongs to the series of publications concerning the pyramid of Pepy I: the texts, the translation of the texts, the architecture and stone marks. It includes the project for the royal tomb, the arrival of his causeway, the exteriors, the two parts of the temple: the fore-temple and the cult-temple. It presents the small tails of the decoration blocks. Many hypotheses for restitutions are proposed, both for the architecture and the reliefs and their original location on the walls. Finally, modifications to the monument under Merenre I and an essay of synthesis between function and decoration are envisaged.

A final collective volume will be devoted to the tomb’s history, its burning at the extreme end of the Old Kingdom, its restoration during the Middle Kingdom, its ruin at the New Kingdom when it was turned in to a modest collective cemetery, up to the reuse of its blocks during the Coptic period and its use as a quarry under the Mamluks.

Vignette
IF1142
ISBN 9782724706970
2019 IFAO
Collection: MIFAO 134
Langue(s): français
1 vol. 232 p.
40 (727 EGP)

Les fouilles à Baouît, tome second
Notes mises en ordre, augmentées et éditées par Dominique Bénazeth et Cédric Meurice

Chantier de l’Institut français d’archéologie orientale depuis 1901, le complexe monastique de Baouît a livré parmi les plus riches exemples de l’art et de l’architecture coptes, notamment retranscrits en 1911 dans le MIFAO 13, Fouilles à Baouît I.

La suite de cet ouvrage n’a jamais paru. Le lot d’archives ici présenté comporte néanmoins une courte introduction d’Émile Chassinat (1868-1948) et la plupart des planches qu’il avait déjà maquettées. Il témoigne de la volonté de l’auteur de livrer au monde savant la totalité de son travail à Baouît.

Publier cette suite après plus d’un siècle dans la collection des MIFAO est un hommage rendu au travail d’Émile Chassinat. Nous y croisons le savant, le directeur de l’Ifao, l’archéologue chef du chantier, l’épigraphiste, le photographe et l’imprimeur, entre autres qualités de cet auteur rigoureux. Le volume enfin terminé sort au moment où les fouilles reprises par le musée du Louvre et l’Ifao ont exploré le secteur des églises. Il préfigure une monographie sur l’église dite nord et l’étude de la grande église D, dont la fouille se poursuit à ce jour.

The monastic complex of Bawit began to be excavated by the French Institute for Oriental Archaeology (IFAO) in 1901, and has produced some of the finest examples of Coptic art and architecture. These were documented in 1911 in MIFAO 13, Fouilles à Baouît I. The sequel to this work was never published. However, the set of archival materials presented here includes a short introduction by Émile Chassinat (1868–1948), along with most of the plates that he had already laid out in preparation for the proofs of the volume. It proves that Chassinat had hoped to present the scholarly world with the entirety of his work at Bawit.

By publishing this sequel in the MIFAO series, more than a century later, we pay tribute to Émile Chassinat’s work. Here we encounter the scholar, the director of the IFAO, the archaeologist in charge of the excavations, the epigrapher, the photographer, and even the printer, among the other talents of this meticulous author. This volume, finally completed, is being published just as the excavations recently resumed by the Musée du Louvre and the IFAO have explored the area where the churches are situated. It will be followed by a monograph on the so-called north church and a study of the large church D, where excavations are still ongoing.


Vignette
IF1173
ISBN 9782724707274
2018 IFAO
Collection: MIFAO 142
Langue(s): français
1 vol. 668 p.
69 (1255 EGP)

Les textes de la pyramide de Pépy Ier

Les parois inscrites des appartements funéraires de la pyramide de Pépy Ier, troisième pharaon de la VIe dynastie (c. 2330-2280), livrent le plus vaste ensemble de Textes des Pyramides actuellement connu. Fondée sur la publication de ces textes en fac-similés (MIFAO 118/1-2), dont une 2e édition est parue en 2010, la présente traduction intègre les compléments fournis notamment par la pyramide de Mérenrê et celle de la reine Ânkhesenpépy II, découverte en 2000 par la Mission archéologique franco-suisse de Saqqâra (MafS). La traduction de près de 800 formules, dont 81 formules « nouvelles » (TP 1001-1081), est précédée d’une présentation générale de l’ensemble du corpus.

The inscribed walls of the inner chambers and corridors of Pepy Ist’s pyramid, the third Pharaoh of the VIth Dynasty (c. 2330-2280), offer the largest set of Pyramid Texts known. Based on the previous publication of these texts in facsimiles (MIFAO 118/1-2), a 2nd edition of which came out in 2010., the present translation includes additional material, especially from Merenre’s and queen Ankhesenpepy II’s pyramids, the last one discovered in 2000 by the French-Swiss archaeological Mission of Saqqâra (MafS). The translation of about 800 spells, including 81 “new” ones (PT 1001-1081), is preceded by a general presentation of the whole corpus.


Vignette
IF1157
ISBN 9782724707137
2018 IFAO
Collection: MIFAO 138
Langue(s): français
1 vol. 404 p.
49 (891 EGP)

La zone minière pharaonique du Sud-Sinaï III
Les expéditions égyptiennes dans la zone minière du Sud-Sinaï du prédynastique à la fin de la XXe dynastie

Ce troisième volume consacré à la zone minière du Sud-Sinaï a pour objectif l’étude des expéditions envoyées par l’État pharaonique vers la Péninsule, des origines de l’histoire égyptienne à la fin du Nouvel Empire, en utilisant l’ensemble de la documentation qui est actuellement à notre disposition. Celle-ci s’est largement renouvelée ces dernières années, à la fois grâce à des missions de prospection effectuées au Sinaï, et grâce à l’abondant matériel obtenu lors de la fouille des sites portuaires récemment identifiés sur la côte de la mer Rouge, à Ayn Soukhna et au ouadi el-Jarf, qui ont servi de points d’embarquement à certaines de ces expéditions. La première partie de cette étude s’intéresse de façon générale à l’organisation de ces opérations, en examinant tour à tour les lieux qu’elles parcouraient, les différentes catégories de main d’œuvre qu’elles incorporaient et les produits qu’elles étaient susceptibles de rapporter dans la vallée du Nil. Un catalogue de l’ensemble des missions attestées – plus d’une centaine au total – est ensuite établi période par période, en regroupant à chaque fois l’ensemble des sources connues.

This third volume, devoted to the mining zone of South Sinai, aims at studying the Pharaonic expeditions sent to the South-Western part of this Peninsula, from the beginning of Egyptian history to the end of the New Kingdom. All available sources were used, notably material uncovered during the excavations of the newly discovered Red Sea harbours of Ayn Soukhna and Wadi el-Jarf (used as departing points for these expeditions), but also evidence found during our survey of a large area surrounding the Serabit el-Khadim plateau. The first part of this study presents a general approach to the organisation of these operations (where they went, the things they were looking for), then follows a catalogue listing all the known expeditions to Sinai – more than one hundred – as well as all the documents relating thereto.


Vignette
IF1148
ISBN 9782724707045
2017 IFAO
Collection: MIFAO 135
Langue(s): français
1 vol. 296 p.
41 (745 EGP)

La grotte des scribes à Deir el-Bahari
La tombe MMA 504 et ses graffiti

La tombe MMA 504 se trouve dans la nécropole de la XIe dynastie située sur le flanc nord du ouadi menant au cirque de Deir el-Bahari. Les difficultés d’accès au site conduisirent les carriers du Moyen Empire à abandonner rapidement le creusement de la tombe qui, inachevée et inusitée, prit davantage l’apparence d’une grotte rupestre que d’un monument funéraire.

Quelque cinq cents ans plus tard, au début de la XVIIIe dynastie, le lieu reçut la visite des membres du personnel de construction et du clergé des temples mémoriaux établis dans le voisinage de Deir el-Bahari. Leur passage est signalé par près de quatre-vingt graffiti textuels et figuratifs. Ces inscriptions renvoient à un ensemble de pratiques lettrées, sociales et culturelles spécifiques aux scribes et membres de l’élite intermédiaire du Nouvel Empire.

Fondé sur la publication des inscriptions et l’étude archéologique du site, le présent ouvrage offre une étude complète du monument et de ses graffiti, considérés en tant que pratique créatrice d’espace et de dynamiques sociales.

Tomb MMA 504 is at the heart of 11th Dynasty necropolis that is on the northern flank of the wadi leading to Deir el-Bahari. The site chosen by the quarrymen of the Middle Kingdom was totally unsuitable, to the extent that tunneling had to be rapidly abandoned, leaving an unfinished tomb that looked more like a rocky cavern than a funerary monument. Neverthess, some five hundred years later the site received visits from many members of the construction team and the clergy of the funerary temples established in Deir el-Bahari at the beginning of the 18th Dynasty. Consequently the site houses nearly eighty textual and figurative graffiti. These inscriptions reveal a combination of literate, social and cultural practices, specifically relating to scribes and middle-level administrators of the New Kingdom.

The present volume is intended to be a complete biography of the monument based on the publication of its graffiti, here considered as a practice generating space and social dynamics, and the archaeological study of the site.