Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Postes, emplois, bourses

posteResponsable du Pôle Informatique et Humanités Numériques
posteResponsable du Pôle Archéologie


Postes de la fonction publique

Responsable du Pôle Informatique et Humanités Numériques


L’Institut français d’archéologie orientale du Caire est une des cinq grandes écoles françaises à l’étranger, qui forment le réseau Resefe depuis 2011. C’est une institution de recherche dépendant du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).

Sa mission est d’étudier les civilisations qui se sont succédé en Égypte depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque moderne. Les disciplines concernées sont l’archéologie, la philologie et l’histoire. Les chantiers de l’IFAO concernent toutes les périodes (Préhistoire, Égypte pharaonique, période copte, période islamique) et des sites sont fouillés sur tout le territoire égyptien (vallée du Nil, Delta, Oasis, déserts oriental et occidental, Sinaï, mer Rouge). Les axes de recherche peuvent concerner une époque précise ou la longue durée, une région d’Égypte, tout le pays, l’ensemble du Proche-Orient ou bien encore peuvent être comparatistes entre l’Orient et l’Occident ; ils sont souvent pluri-disciplinaires.

Une équipe diversifiée (120 agents égyptiens et français) permet cette activité: en plus des ouvriers, techniciens et ingénieurs, six membres scientifiques sont affectés à l’institut de manière permanente. De nombreux chercheurs et enseignants-chercheurs, des stagiaires venant de grandes écoles françaises ainsi que des boursiers (doctorants ou post-doc) sont accueillis pour un ou deux mois par an.


Administration systèmes :

Il administre des serveurs Linux virtualisés sous Proxmox.

Il maitrise les technologies serveurs et infrastructure réseau : Firewall, VPN, VLANS, Wifis, NAS, serveur Mail, sauvegardes 3+2+1, inventaire OCS, monitoring Shinken, gestion ITIL par GLPI.

Il veille à la sécurité informatique – rôle RSSI, et sensibilise les usagers sur ces enjeux.

Il conduit avec l’équipe des projets de renforcement de l’infrastructure en place : redondances, téléphonie VOIP, cloud privé, etc.

Il assure la veille technologique et anticipe les impacts des évolutions technologiques

Applications et développement :

Il administre le parc applicatif : logiciels courants, logiciels spécialisés (métiers de l’archéologie.)

WebMaster, il garantit le maintien d’installations Apache/PHP/Javascript CMSMS, de bases de données Mysql/PostgreSQL et de logiciels documentaires (ALEPH, AtoM). Il peut intervenir dans la maintenance et le développement de solutions FileMaker.

Il supervise le développement d’un Intranet (PHP) : applications web, dont la gestion des publications (phases PAO, stocks, ventes), des opérations et manifestations scientifiques, de procédures dématérialisées (réservations, concours, etc.).

A ce titre il est amené rédiger des cahiers de charges, participer aux tests et déploiement, garantir la conformité.

Dirigeant techniquement une collection de bases de données documentaires, il est amené à participer à de nombreux projets numériques dans les disciplines de l’Institut, en lien avec les services de l’Ifao (archéologie, archéométrie, publications, archives) et les équipes de recherche. Il sera sollicité pour accompagner ces projets dans le respect des standards garantissant l’accessibilité, l’interopérabilité et la pérennisation des données de la recherche (FAIR).

Interactions :

Placé sous la responsabilité du directeur de l’Ifao, il est en interaction permanente avec l’ensemble des pôles, services et des personnels scientifiques.

Il participe aux réunions de direction CODIR.

Son activité est coordonnée avec celle des services informatiques des autres Écoles françaises à l’Étranger (resefe.fr).

Il interagit avec la plateforme nationale Huma-Num et les services Renater (hors connectivité).


Le responsable du Pôle Informatique et Humanités Numériques est diplômé d’une école d’ingénieur ou équivalent.

L’expérience de la direction d’un service informatique, comportant tant des tâches d’administration de serveurs que de développement sera déterminante.

Expérience dans la modélisation et conception des architectures techniques du Système d’Information.

Expérience du développement (PHP, Java, Javascript, Python), des technologies du web et de langages shells; connaissance de Frameworks.

Connaissance des environnements informatiques pratiqués dans les sciences humaines, en particulier en structuration de données : XML, JSON, EAD, RDF, SPARQL et APIs spécialisées.

Connaissance des plans nationaux et européens concernant les données de la recherche.

Maîtrise d’une technologie de virtualisation (idéalement ProxMox).

Connaissances en géomatique.

Sécurité des systèmes d’information.

Parfaite maîtrise des environnements Windows, MacOs et Linux.

Rédaction de cahiers des charges de projets et développements.

Rédaction de la documentation technique.

- Niveau d’études minimum requis: Niveau 7 Master/diplômes équivalents

- Spécialisation: Informatique, traitement de l’information, réseau de transmission des données

- Langues:

Arabe: Seuil

Anglais: Avancé ou indépendant


Conditions particulières d’exercice

Poste de travail situé au Caire et pouvant nécessiter des déplacements

Aptitude au management en situation multiculturelle

Amplitude horaire éventuellement importante

Forte implication et autonomie de décision.

La connaissance de l’arabe sera un atout important


le candidat devra présenter un dossier de candidature comprenant un CV, une lettre de motivation et tout autre document permettant au jury de recrutement d’apprécier l’adéquation de la candidature avec les exigences du poste.

- Date limite de candidature: 18 octobre 2021

- date de vacance du poste: 1er janvier 2022

- Lien pour postuler


Responsable du Pôle Archéologie


L’Institut français d’archéologie orientale du Caire est une des cinq grandes écoles françaises à l’étranger, qui forment le réseau Resefe depuis 2011. C’est une institution de recherche dépendant du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).

Sa mission est d’étudier les civilisations qui se sont succédé en Égypte depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque moderne. Les disciplines concernées sont l’archéologie, la philologie et l’histoire. Les chantiers de l’IFAO concernent toutes les périodes (Préhistoire, Égypte pharaonique, période copte, période islamique) et des sites sont fouillés sur tout le territoire égyptien (vallée du Nil, Delta, Oasis, déserts oriental et occidental, Sinaï, mer Rouge). Les axes de recherche peuvent concerner une époque précise ou la longue durée, une région d’Égypte, tout le pays, l’ensemble du Proche-Orient ou bien encore peuvent être comparatistes entre l’Orient et l’Occident ; ils sont souvent pluri-disciplinaires.

Une équipe diversifiée (120 agents égyptiens et français) permet cette activité: en plus des ouvriers, techniciens et ingénieurs, six membres scientifiques sont affectés à l’institut de manière permanente. De nombreux chercheurs et enseignants-chercheurs, des stagiaires venant de grandes écoles françaises ainsi que des boursiers (doctorants ou post-doc) sont accueillis pour un ou deux mois par an.


Le/la responsable du pôle Archéologie et son équipe jouent un rôle d’interface entre l’Ifao et les chefs de missions archéologiques. Il/elle contribue à assurer la réussite des opérations de terrain, tout en garantissant le respect des exigences de l’Ifao en termes de production et gestion des données scientifiques et la conformité des chantiers avec les règles du Ministère du Tourisme et des Antiquités de l’Égypte.

Il/elle assume un service constitué d’un adjoint en charge des relations avec les autorités égyptiennes, de deux intendants de chantier et de plusieurs services d’appui à la recherche (topographie, photographie).

Il/elle développe des relations étroites avec des interlocuteurs multiples, aussi bien en interne (chefs de service, direction) qu’en externe (chefs de mission, autorités égyptiennes).

Préparation des missions archéologiques : participe à l’élaboration de l’appel à projets scientifiques et à sa mise en œuvre ; dialogue avec les chefs de mission, participe au recueil et à l’évaluation de leurs demandes de moyens et à la préparation du budget ; anime la réunion annuelle relative à l’attribution des moyens logistiques des différentes missions ; supervise les procédures d’obtention des autorisations auprès des autorités égyptiennes et assure la fluidité des échanges entre les différents interlocuteurs.

Suivi des missions archéologiques en activité : dialogue avec les chefs de mission sur toutes les questions en rapport avec les fouilles en activité (sécurité, logistique, relations avec les autorités locales et l’administration centrale égyptienne) ; suit l’usage qui est fait des moyens et soumet à la direction les réallocations envisagées ; supervise l’activité des services d’appui à la recherche dont il assure l’encadrement hiérarchique ; travaille en collaboration étroite avec le service céramologie ; collabore étroitement avec le pôle archéométrie et lui fait remonter les demandes des missions sur les travaux de restauration et d’analyses.

Interventions archéologiques : peut être amené(e) à intervenir pour des opérations archéologiques, notamment en lien avec des équipes égyptiennes, ou en appui à des fouilles programmées.

Production et gestion des données scientifiques : aide les chefs de missions à planifier la production des données numériques et s’assure de la conformité du plan de gestion de données ; s’assure que les données produites par les missions ont été versées au service des Archives et collections ; aide les chefs de missions à améliorer ou reconfigurer leur système de gestion des données produites sur le terrain ; explique les procédures et les ontologies pour faciliter le versement, la sauvegarde et la réutilisation des données ; participe aux projets nationaux ou européens sur la mise en œuvre des principes FAIR ; participe à l’élaboration et la mise à jour des thesaurus ; s’assure de la qualité des rapports, de l’avancement des publications.

Actions de formation: coordonne la formation à l’archéologie


Titulaire d’un doctorat dans l’une des disciplines portées par l’Ifao ou d’un diplôme d’architecte, le/la responsable du pôle Archéologie est un professionnel disposant d’une solide expérience dans le domaine de l’archéologie. L’expérience de la direction d’une opération de terrain, un dossier de publications significatif et la connaissance du contexte égyptien sont trois atouts déterminants.

Le/la responsable du pôle Archéologie maîtrise les processus de la recherche archéologique sur le terrain et de post-fouille. Il maîtrise également les logiciels pour traiter, gérer et analyser ces données. Il connaît les méthodes de l’archéométrie et de la restauration, les types de ressources générés par la production de données composites (photogrammétrie, géophysique, balayage laser, etc.), les outils d’analyse et de visualisation des données (SIG, modèle 3D, etc.).

Il/elle connaît les plans nationaux et européens pour la science ouverte.

Il/elle doit faire preuve de diplomatie et de force persuasive, aussi bien pour faire comprendre et respecter les exigences et la stratégie scientifiques de l’Ifao, que pour prendre en considération les diverses contraintes auxquelles l’établissement est confronté (dans les domaines budgétaires et réglementaires notamment). La rigueur et le respect de la confidentialité sont également des exigences du poste.

Niveau d’études minimum requis:

- Niveau 8 Doctorat/diplômes équivalents

Spécialisation:

- Sciences humaines et droit- Spécialités pluridisciplinaires

- Sciences humaines & droit- Sciences (y compris démographie, anthropologie

- Histoire

Langues:

- Anglais: Maîtrise

- Arabe: Seuil


Disponibilité et mobilité au sein du territoire égyptien

Aptitude au management en situation multiculturelle


le candidat devra présenter un dossier de candidature comprenant un CV, une lettre de motivation et tout autre document permettant au jury de recrutement d’apprécier l’adéquation de la candidature avec les exigences du poste.

- Date limite de candidature : 3 octobre 2021

- Lien pour postuler:


Emplois locaux

Il n'y a pas d’emplois locaux vacants à ce jour.

Stages

Il n'y a pas de stages proposés à ce jour.

Bourses

Il n'y a pas d’appel à ce jour.

Contrats doctoraux

Il n'y a pas d’appel à ce jour.