Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.

Études alexandrines (EtudAlex)

ISSN : 1110-6441

Depuis 1998, la collection Études alexandrines présente les travaux du Centre d’études alexandrines, fondé par Jean-Yves Empereur. Les publications, monographies et recueils d’articles, retracent les différentes étapes de l’histoire d’Alexandrie, depuis l’époque ptolémaïque jusqu’à l’occupation ottomane. Elles témoignent de la variété des activités de recherche du centre : fouilles de sauvetage urbain, fouilles sous-marines et mise en valeur du patrimoine. L’Ifao a édité 20 numéros de la collection jusqu’en 2012.


20 notices, page 2 : 1 - 2

Vignette
IF937, ISBN 9782724704105
2007 2e édition IFAO
Collection: EtudAlex 10
1 vol., 391 p.
51 (1020 EGP)
• Lire le sommaire

L’exception égyptienne? Production et échanges monétaires en Égypte hellénistique et romaine

La monnaie frappée en Égypte par les rois hellénistiques puis par les empereurs romains représente-t-elle une exception dans l’histoire monétaire de l’Antiquité? De nombreux indices peuvent le faire penser: dès 315 av. J.-C., la monnaie d’argent émise à Alexandrie utilise un étalon plus léger qu’ailleurs cependant que les pièces de bronze y jouent un rôle particulièrement important. Des papyrus indiquent que la monnaie étrangère ne pouvait pénétrer dans le pays. D’Auguste à Dioclétien, les empereurs ont poursuivi cette politique avantageuse pour le souverain, en faisant frapper une monnaie à l’iconographie très variée. Parallèlement, les papyrus font apparaître une montée impressionnante des prix et les historiens en ont conclu que, tout à la recherche du profit, les Ptolémées auraient déclenché une inflation qui avait ruiné le pays. Ce colloque fait le point sur la question en rassemblant la documentation disponible sur la circulation du numéraire égyptien et en comparant les pratiques monétaires du royaume et de la province à celle des autres États hellénistiques et au reste de l’Empire. L’originalité en est incontestable, mais elle ne se situe pas toujours là où on le pensait et l’Égypte n’est pas cet isolat financier que certains ont parfois supposé. Éclairée par une riche documentation papyrologique, la numismatique égyptienne n’en pose pas moins de graves problèmes d’interprétation dont les discussions cernent les contours et analysent les possibles explications.


Vignette
IF965, ISBN 9782724704457
2007 IFAO
Collection: EtudAlex 12
1 vol.,
44 (880 EGP)
• Lire le sommaire

Bone and Ivory Carvings from Alexandria. French Excavations 1992-2004

————◆————

This volume contains records of bone and ivory finds from the archaeological excavations carried out in Alexandria by the Centre d’Études Alexandrines under the direction of Jean-Yves Empereur between 1992 and 2004. The objects were recovered from eleven separately excavated sites in Alexandria within recognised stratigraphy.

The chronology of unearthed pieces of bone and ivory carvings ranges from the late Ptolemaic/early Roman, to Byzantine/early Islamic periods. Nearly all the techniques known in antiquity are represented here and show the manifold uses of bone and ivory, starting with objects of everyday use to very high quality artistic products for the luxury market.

The catalogue comprises 667 registered items, being selected from over a thousand finds by reason of their worth, significance, and intrinsic interest.


Vignette
IF972, ISBN 9782724704693
2007 IFAO
Collection: EtudAlex 14
1 vol., 224 p.
30 (600 EGP)
• Lire le sommaire

Alexandria ad Europam ( 2ᵉ édition 2012)

Les hommages à Alexandrie, individuels et collectifs, ne manquent pas. Mais tous se focalisent sur une période restreinte, antique ou moderne. À une exception, illustre : Pharos and Pharillon de E. M. Forster, recueil où l’essai côtoie la fiction sans segmenter l’histoire de la ville. De même, les contributions de ce volume s’étagent de l’Antiquité au XXᵉ siècle, sans renoncer à la cohérence. Dans son principe, cet ouvrage s’inspire d’une entreprise qui a fait date : la collecte des « lieux de mémoire », immatériels ou monumentaux, qui ont marqué l’histoire d’Alexandrie et qui ont façonné son image dans la culture européenne. L’archéologie côtoie donc ici la littérature, les arts, la musique, inséparables pour éclairer l’importance du mythe alexandrin.


Vignette
IF940, ISBN 9782724704136
2006 IFAO
Collection: EtudAlex 11
1 vol.,
35 (700 EGP)
• Lire le sommaire

Die reliefierten hellenistisch-römischen Pilgerflaschen

Les gourdes de pèlerins au décor en relief sont une catégorie céramique mal connue jusqu’à aujourd’hui. À partir de modèles importés, elles ont été produites en Égypte sans interruption pendant l’époque hellénistique et l’époque romaine jusqu’aux ampoules de saint Ménas. Cet ouvrage essaie d’évaluer si la production de ces objets s’est vraiment développée sans interruption pendant cette longue période, de déterminer les raisons pour lesquelles la forme de ces objets était particulièrement en faveur et enfin leur fonction et leur valeur pour leurs possesseurs. C’est dans le but de définir des critères qui permettent de dater ces gourdes et de les replacer dans l’histoire culturelle, que l’ensemble des pièces, complètes ou fragmentaires, connues ont été rassemblées dans ce volume, présentées dans le catalogue selon des critères typologiques et décoratifs, et datées grâce à l’étude du répertoire décoratif d’autres catégories d’objets dont le contexte de découverte est bien connu.

————◆————

Pilgrim flasks decorated in relief form a category of ceramics that is still not well known today. Using imported models, they were produced in Egypt without interruption from the Hellenistic period through the Roman era up until the flasks of Saint Menas. This work will try to show whether the production of these objects did indeed develop without interruption throughout this long period and to define the reasons for which the form of these objects found particular favour as well as their function and value for their owners. With a view to defining the criteria that allow for the dating of these flasks and their placing within a cultural history, the ensemble of known pieces, both complete and fragmentary, have been brought together in this volume. They are presented in the catalogue according to typological and decorative criteria and dated thanks to a study of the decorative repertory of other categories of objects whose context of discovery is well known.

————◆————

Die bisher weitgehend unerforschten Pilger- und Feldflaschen mit Reliefdekor scheinen während des Hellenismus und der Kaiserzeit eine Entwicklung durchlaufen zu haben, die mit importierten Stücken beginnt und mit den Menas-Ampullen endet. Ziel dieser Untersuchung war den Fragen nachzugehen, ob die Produktion dieser Gefäße sich über einen so langen Zeitraum hinweg tatsächlich ohne Unterbrechung fortgesetzt haben kann, und zu klären, warum sie sich so offensichtlicher Beliebtheit erfreuten, wozu sie dienten und was sie für ihre Besitzer repräsentierten. Das gesamte Material wurde gesichtet, nach typologischen und motivischen Merkmalen geordnet, katalogisiert und dann mit motivisch verwandten, datierten oder datierbaren Objekten verglichen, um Kriterien für eine chronologische und kulturgeschichtliche Einordnung der einzelnen Exemplare zu erarbeiten.

————◆————


Vignette
IF901, ISBN 9782724703320
2002 IFAO
Collection: EtudAlex 7
2 vol.,
50 (1000 EGP)
• Lire le sommaire

Nécropolis 2 - 2 vol.


Vignette
IF885, ISBN 9782724703160
2002 IFAO
Collection: EtudAlex 6
1 vol.,
29 (580 EGP)
• Lire le sommaire

Alexandrina 2

Les Alexandrina rassemblent des études de divers savants sur des documents inédits fournis par les fouilles de sauvetage du CSA et du CEA à Alexandrie et dans sa proche région, ainsi que sur des objets conservés au Musée gréco-romain. Ce second volume de la série montre des facettes variées de l’archéologie alexandrine, avec la continuation de la publication des Aegyptiaca, les résultats de fouilles récentes au Sarapéion, des nouveautés sur la topographie antique, notamment sur le tracé de l’Heptastade et des études concernant la céramique, la sculpture, l’épigraphie et la numismatique alexandrines.


Vignette
IF867, ISBN 9782724702972
2001 IFAO
Collection: EtudAlex 5
1 vol.,
60 (1200 EGP)
• Lire le sommaire

Nécropolis 1

Vignette
IF856, ISBN 9782724702781
2000 IFAO
Collection: EtudAlex 4
1 vol.,
44 (880 EGP)

La vaisselle en faïence d’époque gréco-romaine, Catalogue du Musée gréco-romain d’Alexandrie

La collection de vaisselle en faïence d’époque gréco-romaine du Musée gréco-romain d’Alexandrie est l’une des plus riches au monde. Cette vaisselle, qui séduit par les couleurs variées de sa glaçure, son riche répertoire morphologique et surtout iconographique n’avait pas jusqu’à présent bénéficié d’une étude de synthèse. En se fondant sur un corpus de 1800 objets (provenant pour un tiers du Musée gréco-romain, pour les deux tiers restants des grandes collections publiées ou inédites d’Égypte, d’Europe et des États-Unis), les auteurs dressent un état des connaissances sur les techniques de fabrication, les ateliers, la diffusion et la datation de cette vaisselle, les formes, les décors. Une attention particulière est portée aux rapports que la vaisselle en faïence entretenait avec les productions contemporaines réalisées dans d’autres matériaux pour tenter de mieux définir le répertoire typologique et décoratif en usage dans l’Égypte ptolémaïque et impériale.


Vignette
IF830, ISBN 3260050158626
1999 IFAO
Collection: EtudAlex 2
1 vol.,
20 (400 EGP)

Céramiques médiévales à Alexandrie

Alexandrie est une étape incontournable du commerce entre la Méditerranée et l’océan Indien. Ce fait est connu par les textes historiques et les récits de voyageurs. C’est ce que révèle aussi l’étude de la céramique d’époque médiévale retrouvée dans cette ville portuaire. Le matériel présenté dans cet ouvrage provient de deux dépotoirs intra-muros: Kôm el-Dikka et Kôm el-Nadoura et de fouilles de sauvetages pratiquées par l’équipe de Jean-Yves Empereur sur les emplacements des cinémas Majestic et Diana. Ces découvertes rendent compte de la grande variété des productions égyptiennes (un peu plus de la moitié du matériel) mais aussi occidentales, orientales et extrême-orientales. Elles illustrent les principales techniques utilisées par les potiers, qu’ils soient chrétiens ou musulmans, et leurs styles décoratifs propres, du IXe au XVe siècle.

Les différents types de céramique glaçurée représentés à Alexandrie sont décrits avec leurs principales caractéristiques (pâte, forme, dimensions, techniques de traitement de surface et procédé de décor) et abondamment illustrés (378 dessins, planches photographiques dont certaines en couleur). Chaque tesson est précisément décrit dans un catalogue qui renvoie aux illustrations. Après les productions syro-égyptiennes et perses, ce sont les vases importés de Méditerranée occidentale et orientale et de Chine qui sont examinés. L’ouvrage se termine par une synthèse sur la diffusion et la commercialisation des productions étrangères retrouvées à Alexandrie.


Vignette
IF810, ISBN 9782724702262
1998 IFAO
Collection: EtudAlex 1
1 vol., 160 p.
20 (400 EGP)
• Lire le sommaire

Alexandrina 1

20 notices, page 2 : 1 - 2

Nouveautés