Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Les achats en ligne sont suspendus. Retour le 06 septembre 2017. Cependant vous pouvez acheter des fichiers à télécharger. J'ai un code promotionnel.

On line orders are suspended. Back on September 6th 2017. However you still may buy and download files. I have a promotional code.

extrait du catalogue (recherche de “978-2-7247-0677-2”)


Vignette
IF1121, ISBN 9782724706772
2016 IFAO
Collection: BiGen 48
1 vol., 400 p., 49 (700 EGP)
• Lire le sommaire
L’isthme et l’Égypte au temps de la Compagnie universelle du canal maritime de Suez (1858-1956)

En 1858, la Compagnie universelle du Canal maritime de Suez était fondée pour percer un canal de liaison entre la Méditerranée et la mer Rouge ; en 1956, l’État égyptien proclamait la nationalisation de l’entreprise. Entre ces deux dates, cette société commerciale a créé et administré des ouvrages d’art d’envergure, trois villes nouvelles et des domaines agricoles. L’écologie économique et sociale des marges orientales de l’Égypte s’en est trouvée radicalement transformée.

Les treize contributions réunies dans cet ouvrage proposent d’appréhender la réalité de l’entreprise menée à bien dans l’isthme, au travers d’angles variés et de documentations élargies, avec le souci d’accorder une place prépondérante à la question de son intégration dans le cadre égyptien.

In 1858, the Compagnie Universelle du Canal Maritime de Suez was founded to dig a canal linking the Mediterranean and the Red Sea. In 1956, the Egyptian State nationalized the company. Between the two dates, the corporation engineered a massive infrastructure network, built three new cities, and reclaimed farmland from the desert. The economic and social ecology of Egypt’s eastern borderlands was radically transformed.

The thirteen essays published in this book apply a variety of angles and sources of documentation to grasping the reality of the program successfully carried out in the isthmus. They all grant a central role to the matter of the Canal’s integration into the Egyptian context.