Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.

Fichiers à télécharger


Les articles des volumes suivants sont vendus sous forme de PDF à télécharger: Bifao et AnIsl : numéros après la barrière mobile; BiEtud: numéros 110, 120, 138, 140, 165 (gratuit), EtudUrb: 9.


2581 notices, page 1 : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 - 157 - 158 - 159 - 160 - 161 - 162 - 163 - 164 - 165 - 166 - 167 - 168 - 169 - 170 - 171 - 172 - 173 - 174 - 175 - 176 - 177 - 178 - 179 - 180 - 181 - 182 - 183 - 184 - 185 - 186 - 187 - 188 - 189 - 190 - 191 - 192 - 193 - 194 - 195 - 196 - 197 - 198 - 199 - 200 - 201 - 202 - 203 - 204 - 205 - 206 - 207 - 208 - 209 - 210 - 211 - 212 - 213 - 214 - 215 - 216 - 217 - 218 - 219 - 220 - 221 - 222 - 223 - 224 - 225 - 226 - 227 - 228 - 229 - 230 - 231 - 232 - 233 - 234 - 235 - 236 - 237 - 238 - 239 - 240 - 241 - 242 - 243 - 244 - 245 - 246 - 247 - 248 - 249 - 250 - 251 - 252 - 253 - 254 - 255 - 256 - 257 - 258 - 259

pdf
MIFAO133.pdf (347 Mb)
Version pdf de l’ouvrage :
Mémoires publiés par les membres de l’Institut français d’archéologie orientale 133
2016
88 p., 39 € (557 EGP)

Nathalie Beaux, Janusz Karkowski, Elizabeth Majerus, Gaël Pollin
La Chapelle d’Hathor. Temple d’Hatchepsout à Deir el-Bahari. II – Facade et salles hypostyles. Planches

La chapelle d’Hathor constitue l’un des trois sanctuaires divins érigés par Hatchepsout au sein de son temple funéraire de Deir el-Bahari.

Au sein de ce monument, la nature féminine de la reine permet à Hatchepsout de nouer des liens uniques avec la déesse et de réaliser son destin funéraire de façon exceptionnelle : si Hatchepsout se place sous la protection divine d’Hathor, dans une perspective pharaonique traditionnelle, comme son fils Horus, le détenteur du pouvoir royal légitime, elle apparaît aussi comme la fille d’Hathor. Nourrie du lait vivifiant de la déesse qui est elle-même fille de Rê et son uraeus, la reine se dresse à son tour en uraeus solaire. Hatchepsout, en même temps roi et reine, tisse ainsi un complexe réseau théologique qui lui permet de devenir à la fois Horus, fils de Rê et disque solaire, et Hathor-Maât, uraeus au front de ce même disque.

Le volume II présente la façade et les deux salles hypostyles en avant des sanctuaires. Ce fascicule de planches offre les photographies et dessins des scènes pariétales et des inscriptions sur les piliers, colonnes et architraves. Un livret de figures présente une sélection de photographies de détails. Un lien vers un PDF interactif est fourni afin de permettre au lecteur d’agrandir à volonté les planches.

The Hathor shrine is one of the three divine shrines erected by Hatsheput in her mortuary temple of Deir-el-Bahari.

In this monument, the queen’s feminine nature allows Hatshepsut to establish a unique relationship with the goddess and to complete her funerary destiny in an exceptional manner: if Hatshepsut places herself under Hathor’s divine protection in a traditional pharaonic perspective, as her son Horus, holder of the legitimate royal power, she also appears as the daughter of Hathor. Nourished by the invigorating milk of the goddess who is herself daughter of Re and his uraeus, the queen, in turn, raises as the solar uraeus. Hatshepsut, as both king and queen, weaves a complex theological network that allows her to become both Horus, son of Rê and sun disk, and Hathor-Maât, uraeus of this same disc.

Volume II concerns the facade and the two hypostyle halls leading to the sanctuaries. It offers plates of photographs and drawings of all the preserved scenes and inscriptions. A booklet presents selected detailed photographs. A link enables the reader to download an interactive PDF and enlarge at will the plates.
pdf
MIFAO129.pdf (0 Mb)
Version pdf de l’ouvrage :
Mémoires publiés par les membres de l’Institut français d’archéologie orientale 129
2016
444 p., 66 € (943 EGP)

Nathalie Beaux
La chapelle d’Hathor - Temple d’Hatchepsout à Deir el-Bahari I.
Fasc 1 : Textes ; Fasc. 2 : Figures ; Fasc. 3 : Planches

La chapelle d’Hathor constitue l’un des trois sanctuaires divins érigés par Hatchepsout au sein de son temple funéraire de Deir el-Bahari.

Au sein de ce monument, la nature féminine de la reine permet à Hatchepsout de nouer des liens uniques avec la déesse et de réaliser son destin funéraire de façon exceptionnelle : si Hatchepsout se place sous la protection divine d’Hathor, dans une perspective pharaonique traditionnelle, comme son fils Horus, le détenteur du pouvoir royal légitime, elle apparaît aussi comme la fille d’Hathor. Nourrie du lait vivifiant de la déesse qui est elle-même fille de Rê et son uræus, la reine se dresse à son tour en uræus solaire. Hatchepsout, en même temps roi et reine, tisse ainsi un complexe réseau théologique qui lui permet de devenir à la fois Horus, fils de Rê et disque solaire, et Hathor-Maât, uræus au front de ce même disque.

Le volume I présente le vestibule, le sanctuaire de la barque et le sanctuaire.

Il se divise en trois parties : un premier fascicule de Texte élabore une analyse permettant l’interprétation du monument, un second fascicule de Figures présente une sélection de photographies de détails et un troisième fascicule donne 67 Planches de photographies et dessins des scènes.

Des études thématiques sur les représentations et mentions de rois, de dieux, de mobilier et d’offrandes, sans oublier les évocations de Senmout, complètent cette synthèse.

Un DVD permet au lecteur d’agrandir à volonté les planches de photographies et de dessins des scènes.

The Hathor shrine is one of the three divine shrines erected by Hatshepsut in her mortuary temple of Deir el-Bahari.

In this monument, the queen’s feminine nature allows Hatshepsut to establish a unique relationship with the goddess and to complete her funerary destiny in an exceptional manner: if Hatshepsut places herself under Hathor’s divine protection in a traditional pharaonic perspective, as her son Horus, holder of the legitimate royal power, she also appears as the daughter of Hathor. Nourished by the invigorating milk of the goddess who is herself daughter of Re and his uræus, the queen, in turn, raises as the solar uræus. Hatshepsut, as both king and queen, weaves a complex theological network that allows her to become both Horus, son of Re and sun disc, and Hathor-Maât, uræus of this same disc.

Volume I concerns the vestibule, the bark shrine and the sanctuary.

It is divided into three parts : a first part, Text, provides an analysis and interpretation of the monument, while a second part, Figures, presents selected detailed photographs, and a third part offers 67 Plates of the scenes photographs and drawings.

Thematic studies on representations of kings, gods, furniture and offerings, not to mention evocations of Senmout, complete this synthesis.

A DVD enables the reader to enlarge at will the plates of the photographs and drawings of the scenes.
pdf
EtudUrb009_vol_04.pdf (28.8 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014
292 p., 25 € (357 EGP)

25 siècles de bain collectif en Orient, Proche-Orient, Egypte et péninsule Arabique. Volume 4.

pdf
EtudUrb009_vol_03.pdf (42.8 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014
226 p., 25 € (357 EGP)

25 siècles de bain collectif en Orient, Proche-Orient, Egypte et péninsule Arabique. Volume 3.

pdf
EtudUrb009_vol_02.pdf (95.1 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014
388 p., 25 € (357 EGP)

25 siècles de bain collectif en Orient, Proche-Orient, Egypte et péninsule Arabique. Volume 2.

pdf
EtudUrb009_vol_01.pdf (65.6 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014
264 p., 25 € (357 EGP)

25 siècles de bain collectif en Orient, Proche-Orient, Egypte et péninsule Arabique. Volume 1.

pdf
EtudUrb009_art_63.pdf (1.9 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014
12 p., 5 € (71 EGP)

BOËTSCH (Gilles), TAMAROZZI (Federica)
L’eau, entre imaginaire et pratiques sociales autour du Bassin méditerranéen

pdf
EtudUrb009_art_62.pdf (1.1 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014
12 p., 5 € (71 EGP)

AMADESSI (Veronica)
Le jeu de la transgression. Le hammam comme lieu de création littéraire chez Abdelwahab Meddeb

Chez l’écrivain franco-tunisien Abdelwahab Meddeb, le hammam est associé au plaisir des sens mais aussi à la spiritualité ; dans les passages narratifs analysés ici, les scènes au hammam jonglent entre religieux et profane, avec des renvois savants aux textes du Moyen Âge oriental et occidental. Dante, le Coran et les poèmes soufis interviennent par le biais de liens intertextuels pour transformer le hammam meddebien en un lieu de l’« entre-deux ».

Mots-clé : littérature francophone – hammam – intertextualité – Meddeb – poèmes mystiques.

For Abdelwahab Meddeb, a Franco-tunisian writer, the hammam is associated with the pleasure of the senses but also spirituality. In narrative passages analyzed in this paper, scenes in the hammam mix the sacred and profane, skilfully referring to texts of The Eastern and Western Middle Ages. Dante Alighieri, the Quran and Sufi poems are embedded in Meddeb’s works through intertextual links transforming his hammam into an in-between place.

Keywords: francophone literature – hammam – intertextuality – Meddeb– mystical Sufi poems.
pdf
EtudUrb009_art_61.pdf (1.4 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014
34 p., 5 € (71 EGP)

ZAKHARIA (Katia)
Mésaventures au hammam

Connu comme un lieu d’hygiène mais aussi de convivialité, le hammam l’est moins comme le lieu de mésaventures, plus ou moins graves, parfois violentes, voire mortelles. Cette contribution explore avec l’aide de l’informatique documentaire, les différents aspects que prennent ces mésaventures dans les sources arabes anciennes et esquisse une première approche de leurs liens avec la vie sociale et culturelle.

Mots-clés : hammam – mésaventures – vols – viols – meurtres – mort naturelle au hammam.

Hammam is famous as a place of hygiene and conviviality, but is lesser known as the perfect setting for mishaps and misfortunes, more or less serious, sometimes violent, even deadly. This paper explores (with the help of computerized documentation), all the aspects of these mishaps in ancient Arab sources and drafts a preliminary approach to their links with the social and cultural life.

Keywords: Hammam – mishaps – theft – rape – murder – death.
pdf
EtudUrb009_art_60.pdf (1.4 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014
32 p., 5 € (71 EGP)

AUDEBERT (Claude), BAKHOUCH (Mohamed)
Les rêveries d’un lettré yéménite sur le hammam. Les aspects sociaux et artistiques dans le discours sur le hammam dans Ḥadāʾiq al-nammām fī l-kalām ʿalā mā yataʿallaq bi-l-ḥammām de Aḥmad b. Muḥammad al-Ḥaymī al-Kawkabānī (m. 1153/1741)

Dans l’ouvrage d’al-Kawkabānī, poète yéménite du XVIIIe siècle, le hammam est une source d’inspiration littéraire et poétique. Prose artistique et poésie (plus de 600 vers pour 232 pages) s’entremêlent aux discours juridique et médical. Le discours littéraire, la poésie en particulier, ne s’interdit aucun sujet, les obligations et les interdictions faites au baigneur, les recommandations médicales, les personnages, les différents hammams yéménites de l’époque, etc., constituent la matière de courtes pièces composées par l’auteur lui-même ou dus à des poètes connus ou moins connus. l’éloge, la satire et la poésie amoureuse sont les principaux genres représentés dans ce corpus. La prose littéraire y est notamment représentée par des textes que l’auteur consacre aux invitations au hammam.

Au confluent de plusieurs disciplines, droit, histoire de l’art et médecine, le texte d’al-Kawkabānī sur l’effet thérapeutique des images, nous a amenés, dans un premier temps, à tenter de trouver le texte d’al-Rāzī qui en serait à l’origine, mais en vain. Nous avons donc élargi le champ de nos investigations sur la thérapie par l’image aux textes des médecins-philosophes de la tradition arabe et à ceux de l’Antiquité, notre but étant de comprendre par quel processus l’image agit sur l’âme.

En soulignant le mimétisme qu’inspirent les images, la description du hammam privé de Bagdad d’une part et les analyses théoriques d’al-Fārābī sur la poésie d’autre part, nous ont permis de mieux cerner le rôle thérapeutique des images dans le bain.

Mots-clés : hammam – al-Kawkabānī – Yémen – poésie – images dans le bain – thérapeutique.

In the book of al-Kawkabānī, a Yemeni poet of the 18th century, the hammam is a source of literary and poetic inspiration. Artistic prose and poetry (more than 600 verses for 232 pages) intertwine with legal and medical discourse. No topic is banned from literature, poetry in particular, and short pieces, either written by the author himself or by well-known or less famous poets, deal with obligations and bans imposed on bather, medical recommendations, people, the different Yemenite baths of the time, etc. Praise, satire and love poetry are the main genres covered in this corpus.

Al-Kawkabānī text on the therapeutic effect of images lies at the junction of several disciplines, law, history of art and medicine. An attempt was made, at first, to trace the text of al-Rāzī, who was supposedly behind, but it was unsuccessful. Therefore investigations were extended to medical philosophers of Arab or Ancient tradition, in order to understand by which process images affect the soul.

By emphasizing mimicry inspired by images, the description of a private hammam in Baghdad and the theoretical analyses of al-Fārābī on poetry have allowed to better understand the therapeutic role of images in the bath.

Keywords: hammam – al-Kawkabānī – Yemen – poetry – images in the bath – therapy.
2581 notices, page 1 : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 - 157 - 158 - 159 - 160 - 161 - 162 - 163 - 164 - 165 - 166 - 167 - 168 - 169 - 170 - 171 - 172 - 173 - 174 - 175 - 176 - 177 - 178 - 179 - 180 - 181 - 182 - 183 - 184 - 185 - 186 - 187 - 188 - 189 - 190 - 191 - 192 - 193 - 194 - 195 - 196 - 197 - 198 - 199 - 200 - 201 - 202 - 203 - 204 - 205 - 206 - 207 - 208 - 209 - 210 - 211 - 212 - 213 - 214 - 215 - 216 - 217 - 218 - 219 - 220 - 221 - 222 - 223 - 224 - 225 - 226 - 227 - 228 - 229 - 230 - 231 - 232 - 233 - 234 - 235 - 236 - 237 - 238 - 239 - 240 - 241 - 242 - 243 - 244 - 245 - 246 - 247 - 248 - 249 - 250 - 251 - 252 - 253 - 254 - 255 - 256 - 257 - 258 - 259

Nouveautés