Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications


pdf
BIFAO120_art_04.pdf (6.4 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 120
2020 IFAO

gratuit - free of charge
Le « sanatorium » de Dendara. Nouvelle interprétation à la lumière d’une étude architecturale

Cette étude sur le sanatorium de Dendara reconsidère les fonctions du bâtiment, proposées par François Daumas dans le BIFAO 56 (1956) et par Sylvie Cauville dans le BSFE 161 (2004). Pour le premier, le sanatorium était un établissement sanitaire dans lequel la présence de bains avait une fonction curative ; pour la seconde, le bâtiment aurait été un tinctorium dévolu à la teinture des étoffes liturgiques utilisées dans le temple, ainsi qu’un reposoir pour les statues divines. En fait, l’étude architecturale a montré qu’il s’agirait probablement d’un temple de substitution, construit sur le modèle de la partie méridionale du grand temple d’Hathor, destiné à assurer la maintenance du culte religieux pendant que des travaux de construction ou de rénovation dans le grand temple lui-même en interdisaient le déroulement.

This study on the sanatorium of Dendara reconsiders the functions of the building, proposed by François Daumas in BIFAO 56 (1956) and by Sylvie Cauville in BSFE 161 (2004). For the first, the sanatorium was a sanitary establishment in which the presence of baths had a curative function; for the second, the building was certainly a tinctorium devoted to the dyeing of liturgical fabrics used in the temple, as well as a resting place for divine statues. In fact, the architectural study showed that it was probably a substitute temple, built according to the model of the southern part of the great temple of Hathor, with the intention of ensuring the continuation of religious worship while construction or renovation work within the great temple itself prohibited it.