Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

1 notices triées par date de parution, page 1 : 1

pdf
BIFAO118_art_03.pdf (4 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 118
2018 IFAO
44 p.
gratuit - free of charge
Glimpses of the First Owners of a Reused Burial: Fragments of a Shroud with Book of the Dead Spells from Dra Abu el-Naga North

À Dra Abou el-Naga nord, la zone située au sud-ouest de la cour ouverte de la tombe-chapelle de Djehouty (TT 11) était densément occupée, d’une part, par des tombes de la XIe/début de la XIIe dynastie taillées dans la roche, d’autre part, par des chapelles en briques crues et des puits funéraires de la Deuxième Période intermédiaire construits pour des membres de la famille royale et des hauts dignitaires de la cour thébaine, lesquels furent pillés et réutilisés à la Troisième Période intermédiaire. L’équipement funéraire et les corps humains déposés à l’intérieur des chambres funéraires furent alors réduits en fragments et dispersés avec le sable et les pierres qui remplissaient les puits. En conséquence, il est aujourd’hui difficile d’identifier le premier propriétaire de chaque puits et de reconnaître les objets qui furent déposés à ses côtés. Le puits funéraire le plus grand et le plus élaboré fut réutilisé à l’époque de la XXIIe dynastie par plusieurs personnes, toutefois plusieurs fragments d’un linceul de la XVIIe/début de la XVIIIe dynastie y furent retrouvés. Portant des passages du Livre des Morts, ce document inscrit pourrait appartenir à la première personne ensevelie dans ce puits et honorée dans la chapelle en briques crues aménagée dans son alignement. L’analyse du linceul (L. SMDAN 1344) et de la version ancienne du Livre des Morts dont il est le support fait l’objet de cet article.

In Dra Abu el-Naga North, the area southwest of the open courtyard of the tomb-chapel of Djehuty (TT 11) was densely occupied by 11th/early 12th Dynasty rock-cut tombs and Second Intermediate Period mud-brick chapels and funerary shafts built for members of the royal family and high officials of the Theban court, which were pillaged and reused in the Third Intermediate Period. The funerary equipment and human bodies placed inside the burial chambers were then broken into pieces and scattered around among the sand and stones that filled the shafts. Hence, today it is difficult to ascertain who the original owner of each shaft was and to deduce which objects were deposited with him/her. The larger and most elaborate funerary shaft was reused in the 22nd Dynasty by several individuals, but various fragments of a 17th or early 18th Dynasty shroud inscribed with Book of the Dead spells were found, which could have belonged to the first individual buried here and honoured in the mud-brick chapel aligned with it. The shroud (L. SMDAN 1344) and its early version of the Book of the Dead are analysed in the present study.


1 notices triées par date de parution, page 1 : 1

Nouveautés