Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.
1 notices, page 1 : 1

pdf
BIFAO117_art_06.pdf (4.5 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 117
2017 IFAO
35 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Le temple « primitif » de Ptah à Karnak

Les fouilles récentes dans le temple de Ptah bâti par Thoutmosis III à Karnak confirment l’existence d’un édifice antérieur daté de la fin de la Deuxième Période intermédiaire ou du début de la XVIIIe dynastie. L’analyse des vestiges en brique, à la fois très détériorés et difficiles d’accès, découverts sous le temple révèle un édifice antérieur en brique composé de trois salles mais dont l’orientation diffère de celle du temple thoutmoside. La composition tripartite est toutefois comparable au temple en pierre, analogie qui permet de proposer que le temple antérieur ait pu, dès l’origine, avoir les mêmes fonctions que son successeur : un sanctuaire consacré à Ptah et à Hathor et un lieu d’accueil lors des sorties processionnelles d’Amon.

Mots-clés : Karnak – temple de Ptah – vestiges en brique crue – Deuxième Période intermédiaire – XVIIIe dynastie – céramique – industrie lithique – empreintes de sceaux – bloc épigraphié.

Recent excavations in the temple of Ptah built by Thutmosis III at Karnak confirm the existence of an earlier building dated to the end of the Second Intermediate Period or the beginning of the 18th Dynasty. The analysis of the mudbrick remains, very deteriorated and difficult to access, discovered under the temple, reveals an earlier mudbrick building composed of three rooms whose orientation differs from that of the Thutmosid temple. The tripartite composition, however, is comparable to the stone temple, analogy that suggests that the original building could have the same functions as its successor: a sanctuary dedicated to Ptah and Hathor and a place of welcome during the processional outings of Amon.

Keywords: Karnak – temple of Ptah – mudbrick remains – Second Intermediate Period – 18th Dynasty – pottery – lithic industry – print sealings – inscribed block.


Les auteurs
  • Guillaume Charloux (IdRef : 109153634)
    Guillaume Charloux, docteur en archéologie de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, diplômé de l’École du Louvre et de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem, est actuellement ingénieur de recherche au CNRS (UMR 8167, Orient & Méditerranée, Paris). Il dirige depuis 2010 la mission archéologique et épigraphique Oasis de l’Arabie déserte, regroupant plusieurs sites majeurs d'Arabie : al-Bad', Camel Site, Dûmat al-Jandal, Kharj et Najrân. Il coordonne également plusieurs projets de recherche à Karnak (Égypte), auprès du CFEETK (USR 3172 du CNRS - CSA), notamment la fouille du temple de Ptah en collaboration avec Christophe Thiers (CNRS, UMR5140), et la publication des fouilles archéologiques 1975-1977 de la cour du Xe pylône avec Raphaël Angevin (Ministère de la culture, UMR 7041, Arscan).
  • Mona Ali Abady Mahmoud
  • Raphaël Angevin
  • Sébastien Biston-Moulin (IdRef : 170398447)
  • Sylvie Marchand (IdRef : 117052582)
  • Ahmed Mohamed Sayed Elnasseh
  • Florian Pfingsttag
  • Florie Pirou
  • Joshua Roberson
  • Christophe Thiers (IdRef : 073982857)
    Ancien membre scientifique de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire, directeur de recherche au CNRS, Christophe Thiers a dirigé l’USR 3172-Centre franco-égyptien d’étude des temples de Karnak de 2008 à 2018, et a depuis rejoint l’UMR 5140-Archéologie des sociétés méditerranéennes (univ. Montpellier 3). Il oriente ses recherches sur les théologies thébaines tardives, en lien particulier avec les missions archéologiques et épigraphiques entreprises dans les temples de Karnak, Tôd et Ermant, et étudie la documentation hiéroglyphique « officielle » de l’époque ptolémaïque.
  • Pierre Zignani (IdRef : 128209577)
1 notices, page 1 : 1

Nouveautés