Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

Les achats en ligne sont suspendus, sauf pour les fichiers. Retour le 1er septembre. J'ai un code promotionnel.

On line orders are suspended, except for files. Back on the 1st of September. I have a promotional code.


pdf
AnIsl051_art_07.pdf (1.9 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Annales islamologiques 51
2018 IFAO
18 p.
gratuit - free of charge
Mirabilia et realia dans le Kitāb aḫbār al-Nūba d’Ibn Sulaym al-Uswānī (fin ive/xe siècle)

Ibn Sulaym al-Uswānī fut envoyé par le conquérant fatimide de l’Égypte, Ǧawhar al-Ṣiqillī, en mission diplomatique à Dongola entre 358/969 et 362/973. À son retour, il rédigea un traité historique et géographique spécialement consacré à la Nubie et aux régions environnantes, connu sous le titre de Kitāb aḫbār al-Nūba. L’œuvre est aujourd’hui considérée comme perdue et nous est seulement parvenue sous la forme de longs extraits cités par al-Maqrīzī et d’autres auteurs plus tardifs. Quoi qu’elle ne se présente pas comme un catalogue de mirabilia, la relation d’al-Uswānī n’en accorde pas moins une place non négligeable à la description des « merveilles » qu’il a lui-même observées ou que ses informateurs lui ont rapportées, et ce même lorsque leur authenticité lui paraît douteuse. Nous constaterons toutefois, à travers l’analyse d’une sélection d’extraits du Kitāb aḫbār al-Nūba, que même les faits les plus extraordinaires sont susceptibles de livrer des informations originales et pertinentes sur les realia nubiennes ou soudanaises.

Ibn Sulaym al-Uswānī was sent by the Fatimid conqueror of Egypt, Ǧawhar al-Ṣiqillī, as an ambassador to Dongola between 358/969 and 362/973. When he came back, he wrote an historical and geographical treatise specifically devoted to Nubia and the neighbouring regions, known as Kitāb aḫbār al-Nūba. This work is now considered lost and has only reached us in the form of long extracts quoted by al-Maqrīzī and later writers. It is not a mere catalogue or mirabilia, nevertheless a considerable amount of attention is devoted in al-Uswānī’s account to the marvels that he observed himself or that his informants reported to him, even when their authenticity appeared doubtful. However, as will be shown through the analysis of a selection of passages taken from the Kitāb aḫbār al-Nūba, even the most extraordinary facts are likely to convey original and relevant information concerning Nubian or Sudanese realia.