Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.
1 notices, page 1 : 1

pdf
Bifao116_art_09.pdf (2.3 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
116
2016 IFAO
, 38 p., 10 (143 EGP)

Étude d’une cloison d’église de la fin du premier millénaire conservée au musée du Louvre. Monastère de Baouît, Moyenne Égypte

Bien que très parcellaire, la boiserie constitue néanmoins un élément majeur, meuble, de l’église nord de Baouît. Elle révèle l’existence d’écrans dans les églises égyptiennes, seul exemple rescapé du viiie s., entre les simples traces laissées à l’époque byzantine et la multiplicité des cloisons qui segmenteront tout l’espace intérieur à partir du Moyen Âge. Sa hauteur totale connue, 2,33 m, la désignait comme possible cloison séparant le vaisseau du khurus, séparation par ailleurs attestée par les éléments photographiés en place en 1902. C’est pourquoi l’analyse de son organisation structurelle a été le fondement de l’étude minutieuse des pièces existantes (dix-huit montants, traverses et panneaux, et quatre petits balustres, conservés au musée du Louvre). Elle a ainsi permis d’évaluer et de tenter d’identifier certains éléments orphelins parmi le matériel disponible mis au jour lors des différentes campagnes de fouilles. L’emplacement de la boiserie dans le monument n’a finalement pas pu être précisé mais cette observation donne à lire une page du répertoire du savoir-faire artisanal employé pour son élaboration.

Mots-clés : bois – boiserie – cloison – copte – Baouît – menuiserie – musée du Louvre – techniques d’assemblage – travail du bois – signes d’établissement – tracéologie – Ier millénaire apr. J.-C.

This piece of woodwork, while very fragmentary, nonetheless formed a major element of the furnishings of the north church in Bawit. The only item to survive from the 8th century, its known total height was 2.33 m, indicating that it was possibly a partition separating the nave from the khurus; this function is also attested by the items photographed in place in 1902. Consequently, analysis of its construction has been fundamental to a detailed study of the surviving parts (eighteen uprights, rails and panels, and four small balusters, now in the Louvre). Through this analysis in turn we have been able to evaluate and try to identify the function of some unidentified elements among the materials discovered during various excavation campaigns. In the end the exact position of this element in the church has not been determined, but studying it has taught us more about the repertoire of craft skills used to build it.

Keywords: wood – woodwork – partition – Coptic – Bawit – carpentry – musée du Louvre – assembly techniques – carpenters’ marks – traceology – Ist millennium AD.
1 notices, page 1 : 1

Nouveautés