Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.
1 notices, page 1 : 1

pdf
BIFAO112_art_07.pdf (0.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
, 4 p., 5 (71 EGP)

« Quand Hèroïs aura accouché… » ἐάν = ὅταν dans l’expression de l’éventuel.

Les papyrologues sont rarement conscients du fait que, dans la koinè, la conjonction ἐάν (« si ») doit être parfois traduite « quand ». Ce glissement sémantique, qu’on rencontre principalement dans les lettres privées, est propre à la langue familière et découle de la crainte superstitieuse d’irriter les dieux si l’on se montre trop sûr de l’avenir.

Mots-clés : ἐάν – papyrologie – lettre.

Few papyrologists know that, in the koine, the conjunction ἐάν (“if”) must sometimes be translated “when”. This semantic shift, mainly found in private letters, is colloquial and originates in a superstitious fear of angering the gods of being too confident about future.

Keywords: ἐάν – Papyrology – Letter.
1 notices, page 1 : 1

Nouveautés