Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.
1 notices, page 1 : 1

pdf
BIFAO107_art_12.pdf (0.86 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 107
2007 IFAO
12 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
L’existence d’une saison commerciale dans le bassin oriental de la Méditerranée au Bronze récent.

C’est au cours du second millénaire av. J.-C. que d’intenses relations commerciales se développent en Méditerranée orientale. À la fin de cette période, au Bronze récent, de nombreux textes royaux et privés, conservés dans des archives, ainsi que des textes littéraires témoignent de la richesse de ces échanges et nous permettent, dans certains cas, d’avoir un aperçu des coutumes des navigateurs.

La comparaison du récit d’Ounamon et de lettres provenant d’Ougarit atteste de l’existence de saisons commerciales en Méditerranée orientale au Bronze récent. Le récit d’Ounamon, très souvent cité comme exemple des navigations et du commerce au début de l’âge du fer et par extension à l’âge du bronze, donne de précieuses informations concernant les saisons commerciales, sans pour autant montrer d’interdit pour les navigations hivernales. Cependant, deux lettres d’Ougarit (RS 17.130 and RS 18.31) font état de voyages à différentes périodes de l’année et indiquent clairement que les commerçants étaient renvoyés chez eux lorsqu’ils étaient inactifs en hiver. Ces textes sont donc la plus ancienne attestation connue de la coutume d’une saison de navigation le long des côtes ciliciennes et levantines.

Mots-clés : Bronze récent – navigation – saison de navigation – Rapport d’Ounamon – Ougarit.

***

By the second millennium B.C. important trade relationships had been established in the Eastern Mediterranean. Evidence of this Late Bronze Age trade is preserved in archives (private as well as official) and in literary texts and stories. These texts contribute to our basic knowledge in terms of trading behaviour and allow, in some cases, particularly detailed studies of the sailors’ habits. The study and comparison of the Wenamun story with two Ugaritic letters reveal the existence of a commercial season in the Eastern Mediterranean during the Late Bronze Age. The narrative of Wenamun, often quoted as an example of shipping and trade at the beginning of the Iron Age, does indeed provide us with priceless information. What does not appear however, is any references with regard to the taboos concerning winter navigation.

However, letters from Ugarit (RS 17.130 and RS 18.31) detail voyages at different times of year and clearly state that traders were sent back to their native territories in winter, during the period when they would not have been sailing. These texts are the oldest evidence of navigation and commercial seasons along the Hittite and Levantine coast.

Keywords: Late Bronze Age – navigation – navigation season – Report of Wenamun – Ugarit.


1 notices, page 1 : 1

Nouveautés