Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

Fichiers à télécharger

Les articles des volumes suivants sont vendus sous forme de PDF à télécharger: Bifao et AnIsl : numéros après la barrière mobile; BiEtud: numéros 110, 120, 138, 140, 165 (gratuit), EtudUrb: 9.


pdf
BIFAO112_art_09.pdf (0.9 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
18 p.
gratuit - free of charge
Djekâper et Nikiou, anciennes métropoles sur le territoire de la Minūfīya.

Djekâper et Nikiou sont connues dans les textes pour être successivement les métropoles de la sepat de Nt rsj puis du nome Prosôpite, deux entités géographiques que l’on place dans le quart sud-ouest du Delta, dans les limites de l’actuelle province de Minūfīya. Cet article fait le point sur ces deux provinces anciennes et ces deux toponymes, ainsi que sur le sanctuaire Per-Hâpy, en évaluant les questions relatives à leur localisation et à leur statut. Il s’avère qu’aucune correspondance entre Djekâper et Nikiou ne peut être assurée et que si des éléments tangibles permettent de proposer une localisation de Nikiou, il n’en est rien concernant Djekâper.

Mots-clés : toponymie – géographie – Delta – nome Prosôpite – Minūfīya.

Djekaper and Nikiou are known by the texts to be successively the major cities of the pharaonic sepat of Nt rsj and then of the Prosopite nome. These two provinces are usually located inside the limits of the actual province of Minūfīya, south-west of the Delta. This article focuses on these two provinces and two place-names, as well as the sanctuary Per-Hapy, assessing issues related to their location and status. No ­connection between Djekaper and Nikiou can be assured and if substantiel elements can indicate the location to Nikiou, nothing is reliable about Djekaper.

Keywords: Toponymy – Geography – Delta – Prosopite nome – Minūfīya.


pdf
BIFAO112_art_08.pdf (0.38 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
10 p.
gratuit - free of charge
Trois papyrus du monastère de Baouît.

Les fouilles du musée du Louvre et de l’Ifao sur le site de Baouît ont permis de mettre au jour en 2007 des dizaines de fragments de papyrus dans un ermitage de la partie nord du monastère. Je propose ici l’édition de trois papyrus, coptes et grec, bien conservés : un contrat relatif à des terrains, apparemment signé par les plus hauts responsables du monastère (viiie siècle), un reçu de taxe grec (milieu du viiie siècle) et une liste d’objets (viie siècle).

Mots-clés : Baouît – papyrus – copte – grec.

During the excavations undertaken by the Musée du Louvre and the Ifao on the site of Bawit in 2007, dozens of papyrus fragments have been found in an hermitage of the northern part of the monastery. I submit here the edition of two Coptic and one Greek papyri, all well-preserved: a contract relating to landholdings, apparently signed by the highest authorities of the monastery (8 th cent.), a Greek tax-receipt (mid 8 th cent.), and a list of objects (7 th cent.).

Keywords: Bawit – Papyri – Coptic – Greek.


pdf
BIFAO112_art_07.pdf (0.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
4 p.
gratuit - free of charge
« Quand Hèroïs aura accouché… » ἐάν = ὅταν dans l’expression de l’éventuel.

Les papyrologues sont rarement conscients du fait que, dans la koinè, la conjonction ἐάν (« si ») doit être parfois traduite « quand ». Ce glissement sémantique, qu’on rencontre principalement dans les lettres privées, est propre à la langue familière et découle de la crainte superstitieuse d’irriter les dieux si l’on se montre trop sûr de l’avenir.

Mots-clés : ἐάν – papyrologie – lettre.

Few papyrologists know that, in the koine, the conjunction ἐάν (“if”) must sometimes be translated “when”. This semantic shift, mainly found in private letters, is colloquial and originates in a superstitious fear of angering the gods of being too confident about future.

Keywords: ἐάν – Papyrology – Letter.


pdf
BIFAO112_art_06.pdf (1 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
20 p.
gratuit - free of charge
Studies in Egyptian Lexicography III : CG 20506 and the Word for “Bed Canopy”.

Plus d’une vingtaine de scènes de baldaquins et de lits faits sous des baldaquins fournissent amplement la preuve qu’ils constituaient un élément fréquent de l’ameublement des ménages à l’Ancien Empire, du moins dans les foyers des classes moyenne et supérieure. Le lit à baldaquin le mieux préservé qui nous soit parvenu est celui de la reine Hétéphéres Ire, conservé aujourd’hui au Musée égyptien du Caire. Des parties de deux autres baldaquins plus anciens sont également connues. Le terme ẖn est utilisé pour désigner un lit à baldaquin, mais aussi une cabine de bateau, ou encore une tente de campagne. Or tous ces artefacts ont en commun d’être constitués d’un ensemble de colonnes dont les chapiteaux prennent la forme de bourgeon de papyrus.

Mots-clés : tente de campagne – baldaquin – CG 20506 – Hirkouf – Enseignement adressé à Kagemni – Nehri Ier – colonne à chapiteau papyriforme fermé – Pépi II – Plaisirs de la pêche et de la chasse – cabine de bateau.

More than twenty scenes of canopies and of bed making under canopies provide ample evidence that they were a regular component of household furnishings in the Old Kingdom, at least in upper and middle class homes. The best perserved bed canopy is from Queen Hetepheres Ist in the Cairo Egyptian Museum. Parts of two earlier canopies are also known. The word ẖn is used for bed canopy, but also as ship’s cabin, or campaign tent. All these artifacts have in common a framework of papyrus bud columns.

Keywords: Campaign tent – Canopy – CG 20506 – Harkhuf – Instruction Addressed to Kagemni – Nehri Ist – Papyrus-bud column – Pepy II – Pleasures of Fishing and Fowling – Ship’s cabin.


pdf
BIFAO112_art_05.pdf (2.8 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
20 p.
gratuit - free of charge
Les grands monuments égyptiens et nubiens du début de la XVIIIe dynastie sur le site de Doukki Gel (Kerma).

 Après une étude de la ville antique de Kerma, les vestiges d’une seconde agglomération nubienne sont apparus sur le site de Doukki Gel, à 1 km au nord. Des temples et des palais caractérisent un centre cérémoniel nubien. Durant le règne de Thoutmosis Ier, l’établissement d’un menenou change l’aspect de l’ensemble construit mis à part les temples primitifs qui sont préservés. L’opposition des monuments du royaume de Kerma et ceux réalisés par les Égyptiens est impressionnante. Elle permet d’observer une architecture africaine de plans circulaires ou ovales encore inconnue, faisant face aux grands bâtiments pharaoniques quadrangulaires.

Mots-clés : temples et palais nubiens – le menenou de Thoutmosis Ier – Doukki Gel – Kerma.

 

After excavating of the ancient city of Kerma, a second largest Nubian city remains appeared on the site of Dukki Gel, 1 km to the north. Temples and palaces are the characteristics of a Nubian ceremonial center. During the reign of Thutmose 1 st, the establishment of a menenu changes the appearance of the whole building apart from primitive temples that are preserved. The difference between the kingdom of Kerma monuments and those made by the Egyptians is impressive. It allows to perceive a new type of African architecture (circular or oval plans), facing the great pharaonic quadrangular buildings.

Keywords: Nubian temples and palaces – menenu of Thutmose 1 st – Dukki Gel – Kerma.


pdf
BIFAO112_art_04.pdf (1.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
38 p.
gratuit - free of charge
An Unpublished Granite Statue of Diskophoros Ephébos in Cairo.

 Publication d’une statue représentant un éphèbe diskophoros sur le chemin du gymnase ou palestre. Ce type de statue ne semble pas attesté auparavant dans l’art hellénique. Des rapprochements ont été faits avec la représentation de Daochos I et les statues « très discutées » des Tralleis Boy. Il est possible que cette iconographie ait été créée à Alexandrie vers la fin du iiie siècle av. J.-C. Le style, le traitement de surface et la finition de la statue suggèrent qu’il s’agit peut-être d’une copie ou d’une production plus tardive du modèle Alexandrin au début du ier siècle av. J.-C. Pour la première fois, est représenté en statuaire ce qui est décrit dans les papyrus et les inscriptions concernant le gymnase et l’ephebeia en Égypte ptolémaïque et Romaine. L’utilisation du granit rose témoigne de l’habilité des sculpteurs alexandrins et des copistes dans le travail des pierres dures, qui était à la mode depuis le début du iiie siècle av. J.-C.

Mots-clés : athlètes grecs – éphèbe – Diskophoros – gymnase – palestre – chlamide – Égypte gréco-romaine – art alexandrin – art ptolémaïque.

 

Publication of a statue depicting ephebe diskophoros on his way to the gymnasium or palaistra. This type has not been attested yet in Hellenistic art, but similarities have been done with the statue of Daochos I and the much-debated Tralleis Boy statues. This type perhaps was created in Alexandria by late 3 rd century BC. The style, surface treatment and finishing of the statue suggest that perhaps it was a copy or a successive edition of the Alexandrian model in the first century BC. For the first time a statue illustrates the descriptions in the papyri and in the inscriptions about gymnasia and ephebeia in Ptolemaic and Roman Egypt. The material, red granite shows the ability of Alexandrian sculptors and copyists to work hard stones, which was familiar since early 3 rd century BC.

Keywords: Greek athletes – Ephebe – Diskophoros – Gymnasium – Palaistra – Chlamys – Greco-Roman Egypt – Alexandrian art – Ptolemaic art.


pdf
BIFAO112_art_03.pdf (0.24 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
8 p.
gratuit - free of charge
Michel Baud (1963-2012).

L’article est librement téléchargable: Bifao112_art_03.pdf


pdf
BIFAO112_art_02.pdf (0.16 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
4 p.
gratuit - free of charge
Paul Barguet (1915-2012).

L’article est librement téléchargable: Bifao112_art_02.pdf


pdf
BIFAO112_art_01.pdf (0.23 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 112
2012 IFAO
6 p.
gratuit - free of charge
Jean Leclant (1920-2011).

L’article est librement téléchargable: Bifao112_art_01.pdf


pdf
BIFAO111_art_21.pdf (0.78 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 111
2011 IFAO
14 p.
gratuit - free of charge
New Funerary Stelae from Kom Abou Bellou.

Cet article est la publication de onze stèles funéraires inédites mises au jour sur le site de Kôm Abou Billou, en bordure du delta Occidental, au cours d’une campagne de fouilles de sauvetage effectuée par les auteurs en 2006-2007. Aujourd’hui déposées dans les magasins de Giza, leur publication contribue à l’augmentation du corpus des documents funéraires d’époque romaine.

Mots-clés : stèles funéraires – Kôm Abou Billou – époque gréco-romaine – delta Occidental.

This paper deals with eleven unpublished stelae unearthed at the archaeological site of Kom Abou Bellou, in the Western Delta. Uncovered during rescue excavations conducted by the authors during 2006-2007, these stelae are now kept in the Giza Pyramid Museum magazine. The publication of this material increases the corpus of funerary documents from the Roman Period.

Keywords: funerary stelae – Kom Abou Bellou – Graeco-Roman Period – Western Delta.