Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.

Fichiers à télécharger


Les articles des volumes suivants sont vendus sous forme de PDF à télécharger: Bifao et AnIsl : numéros après la barrière mobile; BiEtud: numéros 110, 120, 138, 140, 165 (gratuit), EtudUrb: 9.


2635 notices, page 13 : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 - 157 - 158 - 159 - 160 - 161 - 162 - 163 - 164 - 165 - 166 - 167 - 168 - 169 - 170 - 171 - 172 - 173 - 174 - 175 - 176 - 177 - 178 - 179 - 180 - 181 - 182 - 183 - 184 - 185 - 186 - 187 - 188 - 189 - 190 - 191 - 192 - 193 - 194 - 195 - 196 - 197 - 198 - 199 - 200 - 201 - 202 - 203 - 204 - 205 - 206 - 207 - 208 - 209 - 210 - 211 - 212 - 213 - 214 - 215 - 216 - 217 - 218 - 219 - 220 - 221 - 222 - 223 - 224 - 225 - 226 - 227 - 228 - 229 - 230 - 231 - 232 - 233 - 234 - 235 - 236 - 237 - 238 - 239 - 240 - 241 - 242 - 243 - 244 - 245 - 246 - 247 - 248 - 249 - 250 - 251 - 252 - 253 - 254 - 255 - 256 - 257 - 258 - 259 - 260 - 261 - 262 - 263 - 264

pdf
BIFAO114_art_19.pdf (0.5 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 114
2014 IFAO
8 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
An Offering Table of a Prophet of Onuris from Abydos Cairo, Egyptian Museum JE 41438 (TR 23/1/15/7)

Publication de la table d’offrandes d’Abydos JE 41438, exposée au musée égyptien du Caire. Son identification avec TR 23/1/15/7 est maintenant confirmée par une photo d’archives, conservée au musée archéologique de Garstang à Liverpool. Le propriétaire, Djedbastetioufankh, était troisième prophète d’Onuris, vraisemblablement dans le temple de ce dieu à Thinis. La table date probablement de la fin de la XXVe-début de la XXVIe dynastie, principalement en fonction de certains détails textuels.

Mots-clés : table d’offrandes – JE 41438 – TR 23/1/15/7 – prophète d’Onuris – Abydos – Thinis – Basse Époque – Garstang.

Publication of the Abydene offering table JE 41438 displayed in the Egyptian Museum, Cairo. Its identification with TR 23/1/15/7 is now confirmed through an archival photo kept in the Garstang Museum of Archaeology, Liverpool. The owner, Djedbastetioufankh, was a third prophet of Onuris, presumably in the temple of this god at Thinis. It most probably dates to the late 25th-early 26th Dynasty based mainly on some textual details.

Keywords: offering table – JE 41438 – TR 23/1/15/7 – prophet of Onuris – Abydos – Thinis – Late Period – Garstang.


pdf
BIFAO114_art_18.pdf (2.1 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 114
2014 IFAO
28 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
La mesure du temps de la journée (II). Modules et fonctionnement des horloges à ombre tardives et des cadrans solaires

Cet article fait suite à un premier publié dans la livraison précédente de cette revue (BIFAO 113). Tout comme le premier, ce présent article a trait à la perception du temps en Égypte ancienne, plus précisément aux instruments et aux moyens utilisés pour mesurer le temps quotidien, soit le temps de la journée. Il se fonde sur une analyse croisée des sources, tant archéologiques qu’épigraphiques. Il cherche à mettre en lumière, par une ré-évaluation des hypothèses proposées par le passé, la composition des horloges à ombre tardives (dont certaines sont représentées par des exemplaires uniques) et des cadrans solaires, leur mode de fonctionnement respectifs et les imprécisions que l’utilisation de ces objets entraine par rapport à la réalité astronomique.

Mots-clés : perception du temps – mesure du temps quotidien – comput des heures – horloges à ombre tardives – cadrans solaires – histoire des techniques – culture matérielle – épigraphie.

This article continues a discussion initiated in a previous article (BIFAO 113) and deals with ancient Egyptian perception of the passage of time, more precisely with the instruments and the means used by the Egyptians to measure daily time. It draws on a cross-analysis of archaeological data as well as epigraphic documents. It seeks to understand, through a careful re-evaluation of previous assumptions, the composition of recent shadow-clocks (among which some are unique) and of sundials, their respective mode of operation and their inaccuracy in relation to astronomical accuracy.

Keywords: perception of the passage of time – daily time measurement – hourly count – recent models of shadow-clocks – sundials – history of technology – material culture – epigraphy.


pdf
BIFAO114_art_17.pdf (0.8 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 114
2014 IFAO
22 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Les sept Hathors, leurs bas et Ptolémée IV Philopator au mammisi de Coptos

Les récentes fouilles de Coptos ont mis au jour, au NO du temple de Min et Isis, les restes d’un mammisi construit par Ptolémée IV. Bien que très fragmentaires, les textes et reliefs du sanctuaire l’identifient clairement comme le lieu de naissance du dieu-enfant Harpocrate, fils d’Isis et Osiris. L’une des rares scènes préservées montre une suite de trois oiseaux ba en vol, associés à des villes de Haute-Égypte. Ils faisaient partie d’une frise comptant très probablement quatorze oiseaux, soit deux groupes symétriques de sept, liés à des centres de culte d’Hathor en Haute-Égypte et dans le Delta. Ce doublement géographique de la troupe bien connue des sept Hathors, sous forme d’oiseaux ba, n’était connu jusqu’ici qu’au mammisi d’Ermant, beaucoup plus tardif, et aujourd’hui détruit. Ce programme iconographique apparemment original sert la volonté politique de Ptolémée IV, de développer à la fois le culte d’Isis comme déesse-mère et celui des dieux-enfants, héritiers royaux légitimes auxquels il souhaitait être identifié.

Mots-clés : Ptolémée IV – Coptos – mammisi – Hathor – Harpocrate – Isis – oiseau-ba – procession géographique.

Recent excavations in Coptos brought to light the remains of a mammisi, built by Ptolemy IV to the NW of the main temple of Min and Isis. The few texts and decorated fragments still legible clearly identify the sanctuary as the birth place of the child-god Harpocrates, son of Isis and Osiris. The best-preserved block shows a sequence of three flying ba-birds, each one related to an Upper Egyptian city. They presumably belonged to a larger group of fourteen birds, symetrically splitted between Upper and Lower Egypt. Whereas companies of seven Hathors are familiar in Ptolemaic temples, their doubling in the shape of ba-birds forming a geographic procession was only attested so far in the mammisi of Ermant (much later, and now destroyed). The original iconography of Coptos echoes the political decision of Ptolemy IV to promote the cult of Isis as mother-goddess, together with the cult of child-gods as paragons of royal legitimacy.

Keywords: Ptolemy IV – Coptos – mammisi – Hathor – Harpocrates – Isis – ba-bird – geographical procession.


pdf
BIFAO114_art_16.pdf (17 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 114
2014 IFAO
22 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
La place de la photogrammétrie en égyptologie et en archéologie égyptienne. Réflexions méthodologiques et premiers résultats sur les chantiers de l’Ifao

Les techniques photogrammétriques, en particulier la « correspondance d’images par corrélation dense » sont de plus en plus utilisées dans le domaine de l’archéologie, du fait de leurs avantages incontestables en termes de rapidité, de précision, de quantité d’informations acquises, de possibilités de traitement en post-opération et de valorisation. Les questions de définition, de méthodologie et d’applications sont abordées ici et mises en perspective dans le contexte archéologique égyptien avec ses exigences et ses spécificités. Quelques exemples pris sur les chantiers de l’Ifao montrent les développements récents de la photogrammétrie au sein de l’Institut.

Mots-clés : photogrammétrie – archéologie – égyptologie – photographie – topographie.

The photogrammetric techniques, especially the “dense image matching”, are increasingly used in archeology, because of their advantages in terms of rapidity, precision, quantity of information acquired, possibilities of post-operation treatment and valorization. Issues of definition, methodology and applications are discussed here and put into perspective in the Egyptian archaeological context, with its requirements and specificities. Some examples taken from Ifao’s excavations show the recent developments in photogrammetry in the Institute.

Keywords: photogrammetry – archaeology – egyptology – photography – topography.


pdf
BIFAO114_art_15.pdf (0.4 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 114
2014 IFAO
10 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Quatre pièces votives conservées au musée de Mallawi

Les quatre statuettes votives présentement étudiées sont conservées au musée de Mallaoui. Inédites jusqu’alors, elles proviennent sans doute des galeries souterraines de Touna el-Gebel. Elles permettent de mettre en lumière certains aspects de la vie cultuelle et du personnel attaché au temple de l’ibis à Touna el-Gebel. Toutes ces pièces sont datées de la Basse Époque.

Mots-clés : statuette en bronze – pièce votive – prêtre – musée de Mallaoui – Basse Époque – galeries souterraines – Touna el-Gebel.

All four votives statues to be discussed in this article are held in the Mallawi Museum. They have not been published prior to this paper. They are from Tuna el-Gebel. These statues provide further evidence about the life in the ibis temple and the personnel attached to the temple.

Keywords: votives statues – priest – Mallawi Museum – Late Period – Touna el-Gebel.


pdf
BIFAO114_art_14.pdf (1.6 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 114
2014 IFAO
26 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
À propos de quelques analogies iconographiques dans les tombes privées

Quelques scènes de la vie quotidienne dans les tombes privées présentent des analogies iconographiques. Ce type de reproductions est attesté à l’Ancien Empire, mais également au Moyen, au Nouvel Empire et à l’époque saïte. Celles-ci permettent de discerner une certaine implication des particuliers et l’importance des facteurs régionaux sur le programme décoratif des tombes.

Plusieurs niveaux de transmission de scènes peuvent être déterminés. De plus, l’analyse des sites permet de mettre en évidence la transmission de compositions memphites vers les nécropoles provinciales.

Mots-clés : reproduction – modèle – analogies iconographiques – programme décoratif – artiste – propriétaire.

Certain daily life scenes in private tombs can be interpreted due to their iconographic analogies.

This type of reproductions is attested in the Old Kingdom, but equally in the Middle and the New Kingdoms, as well as in the saïte period. Such scenes allow discerning particular involvement of individuals and the importance of regional factors on the decorative program of the tombs.

Several levels of scene transmission can be detected. Furthermore, the site analysis allows proving the transmission of Memphite compositions towards provincial necropolises.

Keywords: reproduction – model – iconographic analogies – decorative program – artist – owner.


pdf
BIFAO114_art_13.pdf (1.6 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 114
2014 IFAO
48 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Replicas of Shu. On the Theological Significance of Naophorous and Theophorous Statues

Les rapports complexes entre les fidèles et leurs divinités en Égypte ont évolué au cours des siècles. Les statues naophores et théophores, où les hommes abritent ou portent les effigies sacrées dans leurs mains, illustrent les attitudes variées de la piété personnelle. Un trait iconographique très rare, attesté sur deux statues inédites (Mexico, collection privée ; Kent, Chiddingstone Castle), et d’autres inscriptions révèlent que certains prêtres se sont identifiés avec Chou, le dieu naophore par excellence. Cette association théologique avec le dieu pourrait expliquer un ensemble de statues naophores non-réalistes, datant principalement de la XXXe dynastie, où les sujets semblent tenir les naoi entre leurs paumes sans aucun autre support.

Mots-clés : statues naophores – statues théophores – statuaire – Basse Époque – prêtres – le dieu Chou – Ptah – naoi – Mexico – Kent – Chiddingston Castle – XXVIe dynastie – XXXe dynastie – époque saïte – Memphis – pilier-djed.

The complex relationship between worshippers and their divinities changed in Egypt over the centuries. Perhaps the best visual illustrations of personal piety are naophorous and theophorous statues, where individuals shield or carry sacred statues with their hands. A rare iconographic feature, occurring on two previously unpublished statues (Mexico City, private collection; Kent, Chiddingstone Castle), and various inscriptions reveal that some priests identified themselves with Shu, the shrine-bearer of the gods. This theological association with the god may explain a puzzling set of non-realistic naophoroi, chiefly from Dynasty 30, where the subjects appear to hold shrines between their palms without any other support.

Keywords: Naophorous statues – theophorous statues – statuary – Late Period – Priests – Late Period – Shu – Ptah – Naoi – Mexico City – Kent – Chiddingstone Castle – Dynasty 26 – Dynasty 30 – Saite Period – Memphis – Djed-pillar.


pdf
BIFAO114_art_12.pdf (1.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 114
2014 IFAO
30 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
Architectes et tailleurs de pierre à l’épreuve du terrain. Réflexions géo-archéologiques sur la colline de Cheikh Abd el-Gourna

Depuis le Moyen Empire, la colline de Cheikh Abd el-Gourna a servi de lieu privilégié d’inhumation pour l’élite thébaine. Outre les divers critères qui ont été envisagés pour expliquer l’implantation des tombes dans la nécropole (disposition face au temple funéraire royal, liens de parenté, etc.), on peut se demander si le substrat dans lequel elles ont été creusées a joué un rôle. La colline, bloc basculé de la montagne thébaine, présente une structure géologique complexe, associant des couches calcaires nombreuses et variées à quelques lits de marnes, où il est difficile de trouver une couche homogène pour aménager une tombe. Les Égyptiens ont donc dû composer avec ce sous-sol complexe, déployant souvent des efforts considérables pour donner à la tombe la forme voulue et préparer les parois à la décoration. Néanmoins, un sous-sol satisfaisant ne paraît pas avoir été un critère contraignant dans le choix du lieu de creusement d’une tombe. En revanche, il semble que la morphologie naturelle (replats, promontoires et reliefs saillants de la colline) ait été mise à profit pour accentuer la monumentalité des tombes.

Mots-clés : Nécropole thébaine – colline de Cheikh Abd el-Gourna – géologie – Moyen Empire – Nouvel Empire.

Since the Middle Kingdom, the hill of Cheikh Abd el-Gourna has served as a privileged place of burial for the Theban elite. Even though a series of criteria is usually taken into consideration in explaining the location of graves (such as the relation to royal funerary temple, family relationships, etc.), the role of the geological substrate has rarely been considered. The hill, a tilted bloc of the Theban Mountain, has a complex geologic structure, made of an alternation of limestone and marl beds in which it is relatively difficult to find a homogeneous layer to dig a tomb. Ancient Egyptians therefore had to cope with this complex substrate, and they often supplied considerable effort to prepare walls for the decoration. A poor substrate was apparently not an exclusion criterion in the choice of a location to dig a tomb. Conversely, it appears that the initial geomorphology, geologic layers, the existence of prominent rocks and salient promontories shaping the relief of the hill were all used to enhance the monumentality of the tombs.

Keywords: Theban necropolis – Cheikh Abd el-Gourna hill – geology – Middle Kingdom – New Kingdom.


pdf
BIFAO114_art_11.pdf (0.9 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 114
2014 IFAO
16 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
A Solar Hymn Ostracon from Deir el-Bahari

Le présent article traite d’un ostracon rédigé en hiéroglyphe cursif, provenant très probablement de Deir el-Bahari et datant de la XXVIe dynastie. Il contient un hymne à la première heure du jour. Des textes similaires étaient copiés en hiéroglyphes sur les parois des tombes ou des temples. Ainsi, il s’agit de la première attestation de ce texte sur ostracon.

Mots-clés : Hymne solaire – hiéroglyphes cursifs – Deir el-Bahari – écriture rétrograde.

The present article deals with a cursive hieroglyphic ostracon, most probably found at Deir el-Bahri and dates to the 26th dynasty. It contains a hymn to the first hour of the day. The other similar texts were written in hieroglyphs on the walls of tombs or temples. Thus it is the first attestation of this text copied on ostracon.

Keywords: Solar Hymn – cursive hieroglyphs – Deir el-Bahri – retrograde writing.


pdf
BIFAO114_art_10.pdf (0.9 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 114
2014 IFAO
18 p.
gratuit - free of charge
• Lire en ligne
La tombe no 16 de Tell el-Retaba

La tombe no 16 de Tell el-Retaba a été découverte lors des fouilles réalisées par la mission de fouilles de Tell el-Retaba le 27 octobre 2011, sous la direction de Mustafa Nour el-Din. Un écroulement est à la base de cette découverte, durant le nettoyage de la tombe no 17. Ainsi, six mois après le début des fouilles, la tombe no 16 fut mise au jour, située à l’est de la tombe no 6.

Mots-clés : Tell el-Retaba – période Hyksôs – les tombes Tell el-Koua et Tell el-Maskhuta – la tombe no 16 de Tell el- Retaba.

The tomb nr. 16 at Tell el-Retaba was discovered during the work done by the mission of excavations at Tell el- Retaba, the 27th October 2011, under the leadership of supervisor of the excavation, Mustafa Nour el-Din. Collapse of sand was the cause of the discovery during the cleaning job profile to identify the different layers in the rectangle nr. 17. Thus, six months after the start of excavation, it was discovered the tomb nr. 16, which is located east of the tomb nr. 6.

Keyword: Tell el-Retaba – Hyksos period – tombs of Kua and Tell el-Maskhuta – tomb nr. 16 at Tell el-Retaba.


2635 notices, page 13 : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 - 157 - 158 - 159 - 160 - 161 - 162 - 163 - 164 - 165 - 166 - 167 - 168 - 169 - 170 - 171 - 172 - 173 - 174 - 175 - 176 - 177 - 178 - 179 - 180 - 181 - 182 - 183 - 184 - 185 - 186 - 187 - 188 - 189 - 190 - 191 - 192 - 193 - 194 - 195 - 196 - 197 - 198 - 199 - 200 - 201 - 202 - 203 - 204 - 205 - 206 - 207 - 208 - 209 - 210 - 211 - 212 - 213 - 214 - 215 - 216 - 217 - 218 - 219 - 220 - 221 - 222 - 223 - 224 - 225 - 226 - 227 - 228 - 229 - 230 - 231 - 232 - 233 - 234 - 235 - 236 - 237 - 238 - 239 - 240 - 241 - 242 - 243 - 244 - 245 - 246 - 247 - 248 - 249 - 250 - 251 - 252 - 253 - 254 - 255 - 256 - 257 - 258 - 259 - 260 - 261 - 262 - 263 - 264

Nouveautés