Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.

extrait du catalogue (recherche de “978-2-7247-0672-7”)


Vignette
IF1117, ISBN 9782724706727
2015
Collection: MIFAO 132
1 vol., 194 p., 34 € (486 EGP)
• Lire le sommaire

Pierre Tallet
La zone minière pharaonique du Sud-Sinaï II
Les inscriptions pré- et protodynastiques du ouadi ’Ameyra (CCIS n°273-335)

Le site du ouadi Ameyra a été découvert au cours d’une campagne de prospection effectuée au Sud-Sinaï en 2012. Sur la partie supérieure d’une paroi rocheuse dominant le drain d’un petit ouadi apparaît une série importante de dessins et de textes attestant de la présence d’équipes égyptiennes au sud-ouest de la Péninsule tout au long d’une période d’au moins quatre siècles, comprise entre Nagada III A (c. 3200 av. J.-C.) et le début de la IIe dynastie (c. 2800 av. J.-C.). On relève en particulier des compositions mentionnant le nom de Iry-Hor – avant dernier souverain de la « dynastie 0 » – ainsi que ceux de Narmer et Djer, les 1er et 3e souverains de la Ire dynastie. Ces documents insistent sur le prestige de la fonction royale soit par le biais de la représentation d’embarcations de grande taille auxquelles le souverain est explicitement associé par la gravure de son serekh, soit en mettant en scène la faculté du roi à triompher de ses ennemis. Les brèves compositions hiéroglyphiques qui apparaissent dans cet ensemble – toponymes, noms et titres de responsables – comptent parmi plus anciennes actuellement connues. Ce deuxième volume consacré à la zone minière du Sud-Sinaï se présente donc comme un complément direct de l’ouvrage intitulé La zone minière du Sud-Sinaï. Catalogue complémentaire des inscriptions du Sinaï, MIFAO 130, paru en 2012. Il enregistre les nos 273 à 335 d’un inventaire des inscriptions du Sinaï découvertes depuis 1952, date de la 2e édition des Inscriptions of Sinai publiée par les soins de A.H. Gardiner, T.E. Peet et J. Černý.

The site of Wadi Ameyra was discovered in 2012. On the top of a sandstone panel, above the drain of a small wadi, the site presents an important series of drawings and texts attesting to the regular presence of Egyptian teams in this region throughout a period of more than four centuries between Naqada IIIA (c. 3200 BC) and the beginning of the 2nd Dynasty (c. 2800 BC). It shows amongst others compositions with the name of Iry-Hor (from the so-called “Dynasty 0”) – and those of Narmer and Djer, from the 1st Dynasty. These documents emphasize the prestige of the royal function either through the representation of large size boats to which the sovereign is explicitly associated with the carving of his serekh or in scenes showing him smiting the foe. The short hieroglyphic inscriptions that appear in this material – place names, names and titles of officials – are among the oldest currently known. This second volume devoted to the mining area of South Sinai is as a direct complement of the first one, published in 2012 under the title La zone minière du Sud-Sinaï. Catalogue complémentaire des inscriptions du Sinaï, MIFAO 130. It records the nos 273-335 of a catalog of the egyptian texts and drawings from the pharaonic period discovered in the Sinai Peninsula since 1952, date of the publication of the 2nd edition of the Inscriptions of Sinai by A.H. Gardiner, T.E. Peet, and J. Černý.