Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.

extrait du catalogue (recherche de “9782724707335”)


Vignette
IF1177, ISBN 9782724707335
2019 IFAO
Collection: FIFAO 80
1 vol., 520 p.
69 (1380 EGP)
• Lire le sommaire

Mirgissa V
Les empreintes de sceaux. Aperçu sur l’administration de la Basse Nubie au Moyen Empire

Le volume V de la série Mirgissa est consacré à la publication des empreintes de sceaux mises au jour sur ce site de la frontière méridionale de l’Égypte, et datées, pour la plupart, des XIIe et XIIIe dynasties. Plus de 15 000 fragments ont été recueillis dans la forteresse et sa décharge. Outre un grand nombre sur les huisseries des portes, et d’autres sur papyrus, les sceaux étaient appliqués sur des coffres et divers contenants. Les empreintes ont été laissées par des sceaux aux motifs géométriques ou gravés de signes hiéroglyphiques ; d’autres livrent les noms de rois et des représentations locales de grandes institutions comme le Trésor, les greniers, les magasins, le service du travail, ou encore donnent les titres et les noms de fonctionnaires. Certaines émanent de forts voisins.

Cet ensemble remarquable et unique a permis d’étudier, dans une seconde partie, l’organisation, au Moyen Empire, d’un mnnw, Mirgissa/Iqen, placé sous l’autorité d’un gouverneur, et ses relations avec la métropole et les autres citadelles de Nubie.

————◆————

The fifth volume of the Mirgissa series is devoted to the publication of the seals, dating from the 12th and 13th dynasties, which were discovered in the Mirgissa fortress on the southern Egyptian frontier. More than 15,000 pieces were found. A number of the seals were on doorframes; others were on papyrus documents, boxes and containers. Some were inscribed with geometric patterns, hieroglyphs and names. These included the names of kings, local departments of the main Egyptian institutions (such as the treasury, the granaries, the wdja-stores and the department of labor); and even the titles and names of officials. Some of the seals had been sent from neighboring fortresses.

This remarkable collection has enabled us to study the organisation of a mnnw, Mirgissa/Iqen, during the Middle Kingdom, as well as its links with other Nubian fortresses or the Theban region.


L’auteur
  • Brigitte Gratien (IdRef : 026901196)
    Directeur de recherche émérite CNRS (UMR 8164, HALMA-IPEL, Université de Lille 3) et directeur de la Mission Archéologique Française de Gism el-Arba (chantiers de Gism el-Arba, Zankor, Abou Sofyan), Brigitte Gratien a participé aux fouilles de Mirgissa et de Saï, sous la direction du Pr. J. Vercoutter, spécialiste des cultures nubiennes et de leurs relations avec l'Egypte pharaonique.