Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

*Montagne thébaine


flèche chronologique de 500 à 800 env.

Nom du site : Montagne thébaine.

Responsable : Guy Lecuyot (architecte-archéologue, UMR 8546 CNRS-ENS).

Collaborations : Alain Delattre, (coptisant, FNRS) ; Catherine Thirard (coptisante, Université Lyon 2).

Institution partenaire : CSA.

Dates du chantier : les missions de terrain sont achevées.

Vue générale de la Montagne thébaine avec au premier plan le Deir el-Mohareb
Vue générale de la Montagne thébaine avec au premier plan le Deir el-Mohareb (photo G. Lecuyot).

Entre 2004 et 2007, des prospections ont été menées dans les ouadi sud de la Montagne thébaine, depuis la Vallée des Reines jusqu’au Ouadi Sikkat el-Agala, avec comme principal objectif de relever les traces d’occupation chrétienne (VIe-VIIIe siècles). Une trentaine de sites a ainsi pu être répertoriée et localisée à l’aide d’un GPS. Les vestiges ont été dessinés, photographiés ; la céramique a également été étudiée. Le catalogue des graffiti coptes publiés par le CEDAE a été complété et de nouvelles inscriptions enregistrées.

Historique des fouilles

Depuis les premières observations faites par H. Carter puis par W.E. Crum et H.E. Winlock, aucun recensement ni classement des installations chrétiennes n’avait été entrepris concernant la Vallée des Reines et ses vallées adjacentes (Vallée du Dolmen, Vallée des Trois Puits, Vallée de la Corde, Vallée de la Cascade), la Vallée des Pèlerins d’Espagne, le Ouadi Sikkat Taget Zeid, le Ouadi Gabbanat el-Gouroud, le Ouadi el-Gharbi et le Ouadi Sikkat el-Agala. Au cours des trois premières missions, effectuées en 2004 et 2005, ces ouadi ont été systématiquement prospectés et documentés. Celle de 2006 a été plus particulièrement consacrée au collationnement des graffiti gravés sur les parois rocheuses de la montagne, principalement des noms mais aussi parfois de courtes prières. Plusieurs sites ont accueilli des pèlerins, certains de Moyenne Égypte, qui parfois ont gravé leur nom en différents endroits de la Montagne thébaine. Enfin, fin 2007 - début 2008, un petit sondage a été pratiqué dans la zone de déblais à l’ouest du Deir er-Roumi situé à l’entrée de la Vallée des Reines. Il a permis la découverte d’une trentaine d’ostraca ; ils appartiennent à la catégorie des documents économiques et viennent compléter la série déjà publiée par M. Pezin.

Vue de l’entrée du petit oratoire C 7 situé dans la Vallée des pèlerins d’Espagne
Vue de l’entrée du petit oratoire C 7 situé dans la Vallée des pèlerins d’Espagne (ph. G. L.).
Le Deir er-Roumi, vue générale avec le sondage pratiqué au cours de la mission 2007
Le Deir er-Roumi, vue générale avec le sondage pratiqué au cours de la mission 2007 (ph. G. L.).

Graffito no 3426 représentant un orant gravé sur une paroi rocheuse dans la Vallée des pèlerins d’Espagne
Graffito no 3426 représentant un orant gravé sur une paroi rocheuse dans la Vallée des pèlerins d’Espagne (ph. G. L.).

Perspectives

La prochaine étape de ces recherches sera la publication d’une monographie sur « Les vestiges de l’occupation copte dans les ouadi sud de la Montagne thébaine ». Le travail de terrain qui a été mené ces dernières années s’intègre dans une problématique plus générale qui vise à comprendre l’histoire et l’évolution des installations monastiques de la région thébaine entre le VIe et le IXe siècle. Il rejoint et vient en complément d’études comme celles effectuées par Anne Boud’hors et Chantal Heurtel sur les ostraca découverts lors des fouilles de Gournet Mourrai et de la TT 29, ou par Florence Calament sur ceux provenant de la région thébaine et actuellement conservés à l’IFAO.

Bibliographie

  • Comptes rendus annuels dans les « Rapports du directeur » publiés chaque année dans le BIFAO.
  • H. Carter, « A Tomb Prepared for Queen Hatshepsuit and other Recent Discoveries at Thebes », JEA 4, 1917, p. 107-118, pl. XIX-XXIII.
  • H.E. Winlock et W.E. Crum, The Monastery of Epiphanius at Thebes I, New York, 1926, p. 3-24.
  • J. Černý, Ch. Desroches-Noblecourt, M. Kurz et al., Graffiti de la montagne thébaine I-IV, Collection scientifique du CEDAE, Le Caire, 1969-1983.
  • G. Lecuyot, « The Valley of the Queens in the Coptic Period », dans Acts of the Fifth International Coptic Congress, Washington D.C., 11-16 August 1992, vol. II/1, Rome, 1993, p. 263-276.
  • G. Lecuyot, « Une nécropole de Thèbes-ouest à l’époque romaine et copte : la Vallée des Reines », Kyphi 2, Lyon, 1999, p. 33-61.
  • G. Lecuyot, « The Valley of the Queens », KMT 11/2, 2000, p. 42-55.
  • M. Pezin et G. Lecuyot, « Documents coptes découverts au Deir er-Roumi, dans la Vallée des Reines et le Ouadi du prince Ahmès », dans N. Bosson et A. Boud’hors (éd.), Actes du 8e congrès international d’études coptes, Paris 28 juin - 3 juillet 2004, OLA 163, Louvain, 2007, p. 759-786.
  • A. Delattre, G. Lecuyot et C. Thirard, « L’occupation chrétienne de la montagne thébaine : prospections dans la Vallée des Reines et les vallées adjacentes. Rapport préliminaire », dans A. Boud’hors et C. Louis, Études Coptes X, Douzième Journée d’Études coptes, Lyon, 19-21 mai 2005, Cahiers de la Bibliothèque Copte 16, Paris, 2008, p. 123-133.
  • G. Lecuyot et C. Thirard, « L’occupation chrétienne de la montagne thébaine à travers ses vestiges archéologiques », dans Et maintenant ce ne sont plus que des villages… Thèbes et sa région aux époques hellénistique, romaine et byzantine, Actes du colloque tenu à Bruxelles les 2 et 3 décembre 2005, éd. par Alain Delattre et Paul Heilporn, Papyrologica Bruxellensia 34, Bruxelles, 2008, p. 137-144.
  • - G. Lecuyot, « Coptic occupation of the Theban Mountain », Egyptian Archaeology 35, 2009, p. 18-20.

Lien web externe