Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Deir al-Medina

flèche chronologique de -1550 à -1069 et de -240 à -100 env.
 Plan topographique général de Deir al-Medina (B. Bruyère).
Plan topographique général de Deir al-Medina (B. Bruyère).

Nom du site: Deir al-Medina دير المدينة

Noms anciens: st-aAt «La Grande Place», puis st-maAt (Hr jmnty WAst) «La Place de Vérité (à l’occident de Thèbes)»

Responsable: Cédric Gobeil (égyptologue, IFAO/UQAM)

Collaborations: Égyptologues: Nadine Cherpion (Ifao); Guillemette Andreu (musée du Louvre); Anne-Claire Salmas, Delphine Driaux; Restaurateur: Hassan el-Amir (IFAO); Photographes: Gaël Pollin (IFAO); Ihab M. Ibrahim (IFAO); Topographe: Olivier Onézime (IFAO); Anthropologue: Anne E. Austin (doctorante, UCLA, University of California, Los Angeles).

Institution partenaire: SCA.

Dates du chantier: 1ᵉʳ mars – 30 avril.



Introduction

Niché au creux d’un vallon désertique à 725 km au sud du Caire sur la rive ouest du Nil en face de la ville moderne de Louxor, le site antique de Deir al-Medina recèle les vestiges d’un village, d’une nécropole et d’une zone cultuelle. Ces empreintes ont été laissées par la communauté d’ouvriers et d’artisans ayant œuvré à la réalisation des tombes royales et princières du Nouvel Empire dans les Vallées des rois et des reines.

Ce site, par le témoignage unique de l’Égypte du Nouvel Empire qu’il représente (maison des ouvriers, textes documentaires ou littéraires, dessins, céramiques et mobilier divers) permet aux archéologues et aux égyptologues de rendre compte, non seulement de la vie quotidienne, mais aussi de la littérature, de l’art, de l’administration et de l’architecture qui avaient cours à cette période.

Relevé topographique du village de Deir al-Medina en cours (campagne 2012) (O. Onézime).
Relevé topographique du village de Deir al-Medina en cours (campagne 2012) (O. Onézime).
Vue générale du site de Deir al-Medina depuis l’est.
Vue générale du site de Deir al-Medina depuis l’est.

Historique et présentation du site

Après sa fondation au début de la XVIIIᵉ dynastie sous le règne de Thoutmosis Iᵉʳ (entre 1504 et 1492 av. J.-C.), le village subit un premier agrandissement vers l’ouest sous le règne de Thoutmosis III (1479 à 1425 av. J.-C.) avant d’être à nouveau étendu vers le sud à partir du règne d’Horemheb et des premiers ramessides (1323 à 1295 av. J.-C.), époque à partir de laquelle le village atteint sa superficie actuelle. Si la grande majorité des vestiges archéologiques et des objets découverts datent de la XIXᵉ dynastie (1295 à 1186 av. J.-C.), le village de Deir al-Medina demeure en activité jusqu’au règne de Ramsès XI (entre 1099 et 1069 av. J.-C.). À cette époque, l’insécurité grandissante dans la vallée du Nil force les ouvriers à aller se réfugier à l’intérieur de l’enceinte fortifiée du temple de Médinet Habou, pour ne plus jamais revenir vivre dans le village.

De nos jours, un chemin permet aux visiteurs de se promener autour du village afin de le découvrir sous plusieurs angles. Des deux nécropoles qui encadrent le village, seule la nécropole de l’ouest est encore visible, celle de l’est ayant été remblayée par les déblais des fouilles du village. Sur les 480 tombes que compte la nécropole de l’ouest, 53 seulement sont décorées, parmi lesquelles les visiteurs peuvent en admirer trois parmi les plus belles : celles de Sennedjem (TT 1), de Pached (TT 3) et d’Inherkhâouy (TT 359), toutes publiées par l’Ifao (voir bibliographie sélective).

Bref historique des fouilles

Après de multiples expéditions et fouilles ponctuelles menées à Deir al-Medina à partir du début du XIXᵉ siècle par des intervenants de différentes nationalités, entre autres B. Drovetti, H. Salt, K. R. Lepsius, A. Mariette, G. Maspero, E. Schiaparelli et G. Möller, la concession du site est définitivement attribuée à l’Ifao en 1917. Si le potentiel archéologique du site n’était, dès cette époque, plus à démontrer, ce sont pourtant les travaux entrepris par l’Ifao à partir de 1922, sous l’égide de B. Bruyère, qui vont donner à Deir al-Medina ses lettres de noblesse. Pendant près de trente ans, l’archéologue dégage systématiquement toutes les zones qui étaient restées ensevelies sous le sable millénaire : la nécropole de l’ouest (1922-1933), la nécropole de l’est (1934-1935), le village (1932-1935), la station du col (1935), le temple et ses alentours (1939-1940) et finalement le «grand puits» (1949-1951).

Les cahiers de fouilles de Bernard Bruyère, qui permettent de suivre au quotidien les travaux de l’archéologue, sont désormais disponibles en ligne en consultation gratuite sur la page des archives scientifiques de l’Ifao.

Perspectives

Les travaux effectués dans le cadre de la mission de Deir al-Medina s’articulent autour de deux axes:

  • restauration de l’ensemble des structures du site et mise en place d’un projet de mise en valeur du site;
  • étude des monuments et des objets en place ou conservés dans les magasins de la région de Louxor.
Restauration du plafond de la chapelle située contre le mur nord du village (campagne 2012).
Restauration du plafond de la chapelle située contre le mur nord du village (campagne 2012).

a) Restauration et mise en valeur du site

Restauration de la chapelle de la TT 212 (campagne 2012).
Restauration de la chapelle de la TT 212 (campagne 2012).

De manière à pérenniser l’ensemble de ce site classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco et visité par des dizaines de milliers de touristes chaque année, l’Ifao s’est engagé, depuis son arrivée sur place, à préserver, consolider et restaurer les structures fragiles du village, de la nécropole de l’ouest et du secteur du temple, construites en briques crues et en pierres sèches.

Le relevé topographique et architectural de l’état actuel des structures qui est en cours a pour but de révéler les secteurs les plus dégradés ou les plus fragilisés ; ils seront alors restaurés en priorité. Cette stratégie permet à notre équipe de restauration d’intervenir de manière ciblée.

Pour offrir une meilleure compréhension du site aux milliers de touristes venant chaque année visiter Deir al-Medina, l’Ifao s’est donné comme objectif d’en mettre en valeur certains éléments clés. Afin d’améliorer la lecture des structures préservées, la mise en place d’une signalétique uniforme, discrète et pérenne est envisagée, de même que la revalorisation du centre d’information touristique situé à l’entrée du site. En outre, afin d’indiquer aux visiteurs les points d’intérêt qui leur sont accessibles, un renfort visuel du parcours de la visite s’impose.

b) Recherche

La connaissance que l’étude des documents issus de Deir el-Medina permet de produire – objets et mobilier, textes documentaires ou littéraires, dessins, habitations, sépultures avec leurs peintures et les restes humains qui y furent ensevelis, chapelles et temple – est très exceptionnelle dans la mesure où ce site donne l’opportunité d’apporter un éclairage sur tous les aspects de la vie d’une communauté bien circonscrite, dans le temps comme dans l’espace.

Amulette et perles en faïence trouvées sur le sol de la TT 212 (campagne 2012).
Amulette et perles en faïence trouvées sur le sol de la TT 212 (campagne 2012).

Outre les milliers d’objets entreposés dans les magasins de Louxor ou encore dans quelques-unes des tombes de la nécropole de l’ouest, qui sont pour l’instant toujours inédits, une douzaine de tombes sont en cours d’étude ou restent à étudier. Il s’agit de publier un grand nombre de monuments et d’objets de manière à les rendre accessibles à la communauté scientifique. Une mise en commun des différentes disciplines (histoire de l’art, étude des textes, de l’architecture, etc.) donnera une image plus précise encore des divers aspects de la société concernée. Depuis 2012, l’anthropologie biologique fait partie des disciplines sollicitées puisque l’étude systématique des restes humains de Deir al-Medina a débuté ; elle permettra de mieux cerner l’évolution d’un groupe, sur le temps long, et des individus qui le composent. Cette étude paléopathologique devrait apporter de nouvelles connaissances non seulement sur la santé, le comportement et les activités de cette population ancienne, mais aussi sur son environnement écologique et socio-culturel.

Bibliographie

Cette bibliographie, loin d’être exhaustive, a pour objectif de mettre l’accent sur les productions écrites de l’IFAO ayant trait à Deir al-Medina. Pour une bibliographie complète du site jusqu'en 2007, se référer au travail en ligne des spécialistes Néerlandais, A Systematic Bibliography on Deir el-Medîna.

  • P. Posener-Kriéger, Institut Français d’Archéologie Orientale : Deir el-Medineh, un village antique en Haute Égypte, Grandes Écoles Archéologiques Françaises, s.d.
  • D. Driaux, «Le Grand Puits de Deir al-Medina et la question de l’eau : nouvelles perspectives», BIFAO 111, 2011, p. 129-141.
  • J.L. Keith, Anthropoid Busts of Deir el Medineh, DFIFAO 49, 2011.
  • A. Maḥmūd ʿAbd al-Qādir, Catalogue of Funerary Objects from the Tomb of the Servant in the Place of Truth Sennedjem (TT 1), BiGen 37, 2011.
  • Fr. Servajean, Le tombeau de Nakhtamon (TT 335) à Deir el-Medina. Paléographie, PalHiéro 5, 2011.
  • G. Andreu-Lanoë, «Les mystères de Deir el-Medina», dans Memnonia. Cahier supplémentaire 2, 2010, p. 171-179.
  • N. Cherpion et J.-P. Corteggiani, La Tombe d’Inherkhâouy (TT 359) à Deir el-Medina, MIFAO 128, 2010.
  • Kh. El-Enany, «Un carré de lin peint au musée de l’Agriculture du Caire (inv. 893)», BIFAO 110, 2010, p. 35-45.
  • P. Grandet, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deîr el-Médînéh. Tome XI- Nᵒˢ 10124-10275, DFIFAO 48, 2010.
  • P. Grandet, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deîr el-Médînéh. Tome X- Nᵒˢ 10001-10123, DFIFAO 46, 2006.
  • B. J. J. Haring, The Tomb of Sennedjem (TT1) in Deir El-Medina : palaeography, PalHiéro 2, 2006.
  • A. Gasse, Catalogue des ostraca littéraires de Deir el-Médîna. Tome V. Nᵒˢ 1775-1873 et 1156, DFIFAO 44, 2005.
  • P. Grandet, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deîr el-Médînéh. Tome IX. Nᵒˢ 831-1000, DFIFAO 41, 2003.
  • P. Du Bourguet, Le temple de Deir al-Médîna, MIFAO 121, 2002 (réed.).
  • J. Černý, A Community of Workmen at Thebes in the Ramesside Period, BdE 50, 2001 (réed.).
  • P. Grandet, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deîr el-Médînéh. Tome VIII. Nᵒˢ 706-830, DFIFAO 39, 2000.
  • N. Cherpion, Deux tombes de la XVIIIᵉ dynastie à Deir el-Medina : Nᵒˢ 340 (Amenemhat) et 354 (anonyme), MIFAO 114, 1999.
  • J. Černý, Papyrus hiératiques de Deir el-Medineh. Tome II. Nᵒˢ XVIII-XXXIV, DFIFAO 22, 1986.
  • A. Gasse, Catalogue des ostraca figurés de Deir el-Medineh. 5ᵉ fascicule. Nᵒˢ 3100-3372, DFIFAO 23, 1986.
  • D. Valbelle, Les ouvriers de la tombe : Deir el-Médineh à l’époque ramesside, BdE 96, 1985.
  • J.-P. Corteggiani, La tombe d'Amennakht [Nᵒ 266] à Deir el-Medina, BIFAO 84, 1984, p. 61-80.
  • Y. J.-L. Gourlay, Les sparteries de Deir el-Médineh : XVIIIᵉ-XXᵉ dynasties, DFIFAO 17, 1981.
  • G. Castel, Deir el-Médineh, 1970, FIFAO 12, 1980.
  • Y. Koenig, Catalogue des étiquettes de jarres hiératiques de Deir el-Médineh, DFIFAO 21, 1979-1980.
  • H. Wild, La tombe de Néfer-Hotep (I) et Neb-Néfer à Deir el Médîna [Nᵒ 6] et autres documents les concernant, MIFAO 103/2, 1979.
  • A.-P. Zivie, La tombe de Pached à Deir el-Médineh [Nᵒ 3], MIFAO 99, 1979.
  • J. Černý, Papyrus hiératiques de Deir el-Médineh. Tome I. Nᵒˢ I-XVII, DFIFAO 8, 1978.
  • D. Valbelle, Catalogue des poids à inscriptions hiératiques de Deir el-Médineh. Nᵒˢ 5001-5423, DFIFAO 16, 1977.
  • D. Valbelle, La tombe de Hay à Deir el-Médineh [Nᵒ 267], MIFAO 95, 1975.
  • D. Valbelle, Ouchebtis de Deir el-Médineh, DFIFAO 15, 1972.
  • J. Černý, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deir el-Médinéh. [7]. Nᵒˢ 624-705, DFIFAO 14, 1970.
  • B. Bruyère, La tombe Nᵒ 1 de Sen-Nedjem à Deir el Médineh, MIFAO 88, 1959.
  • S. Sauneron, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deir el-Médineh. Tome VI. Nᵒˢ 550-623, DFIFAO 13, 1959.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1948 à 1951, FIFAO 26, 1953.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1945-1946 à 1946-1947, FIFAO 21, 1952.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1935 à 1940, FIFAO 20, 1952.
  • B. Bruyère, Tombes thébaines de Deir el Médineh à décoration monochrome, MIFAO 86, 1952.
  • J. Černý, Répertoire onomastique de Deir el-Médineh, DFIFAO 12, 1949.
  • B. Bruyère, Les fouilles de l’Institut Français à Deir el-Medineh de 1914 à 1940, Revue d’égyptologie 5, 1946, p. 11-24.
  • J. Vandier D’abbadie, Catalogue des ostraca figurés de Deir el-Medineh. Troisième fascicule, DFIFAO 2, 1946.
  • J. Vandier D’abbadie, Deux tombes de Deir el-Médineh. I. La chapelle de Khâ. II. La tombe du scribe royal Amenemopet, MIFAO 73, 1939.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1934-1935. Troisième partie. Le village, les décharges publiques, la station de repos du col de la Vallée des Rois, FIFAO 16, 1939.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1934-1935. Deuxième partie. La nécropole de l’Est, FIFAO 15, 1937.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1933-1934. Première partie. La nécropole de l’Ouest, FIFAO 14, 1937.
  • Ch. Maystre, Tombes de Deir el-Médineh : la tombe de Nebenmât (Nᵒ 219), MIFAO 71, 1936.
  • J. Vandier D’abbadie, Catalogue des ostraca figurés de Deir el Médineh. Premier fascicule. Nᵒˢ 2001 à 2255, DFIFAO 2, 1936.
  • J. Vandier, Tombes de Deir el-Médineh : la tombe de Nefer-Abou, MIFAO 69, 1935.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1931-1932, FIFAO 10, 1934-1935.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1930, FIFAO 8, 1931-1933.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1929, FIFAO 7, 1930.
  • B. Bruyère, Mert Seger à Deir el Médineh, MIFAO 58, 1930.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1928, FIFAO 6, 1929.
  • B. Bruyère, L'Enseigne de Khabekhnet, BIFAO 28, 1929, p. 41-48.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1927, FIFAO 5, 1928.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1926, FIFAO 4, 1927-1952.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1924-1925, FIFAO 3, 1926.
  • B. Bruyère, Tombes thébaines : la nécropole de Deir el-Médineh, MIFAO 54, 1926.
  • B. Bruyère et Ch. Kuentz, Tombes thébaines. La nécropole de Deir el-Médineh. La tombe de Nakht-Min et la tombe d'Ari-nefer, MIFAO 54,1, 1926.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1923-1924, FIFAO 2, 1925.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1922-1923, FIFAO 1, 1924.

Liens

Afin de compléter cette bibliographie, voici quelques liens internet donnant accès à de la documentation présentée en ligne par d’autres institutions (cette liste n’est nullement exhaustive) :

Deir al-Medina

 Topographic map of Deir al-Medina. (B. Bruyère).
Topographic map of Deir al-Medina. (B. Bruyère).

Site name: Deir al-Medina دير المدينة

Ancient names: st-aAt “The Great Place”, later st-maAt (Hr jmnty WAst) “The Place of Truth (to the west of Thebes)”

Supervisor: Cédric Gobeil (egyptologist, IFAO/UQAM)

Collaborators: Egyptologist: Nadine Cherpion (Ifao); Guillemette Andreu (musée du Louvre); Anne-Claire Salmas, Delphine Driaux; Restorer: Hassan el-Amir (IFAO); Photographers: Gaël Pollin (IFAO); Ihab M. Ibrahim (IFAO); Topographer: Olivier Onézime (IFAO); Anthropologist: Anne E. Austin (PhD student, University of California, Los Angeles).

Partner institution: CSA.

Campaign dates: 1 March – 30 April.



Introduction

Nestling in the hollow of a small desert valley some 725 km south of Cairo on the west bank of the Nile opposite the modern town of Luxor, the ancient site of Deir al-Medina holds the remains of a village, a necropolis and religious area. These traces were left by a community of labourers and craftsmen that worked in the creation of the royal and princely tombs of the New Kingdom in the Valley of the Kings and of the Queens.

This site, with its workers' housing, administrative and literary texts, its drawings, ceramics and a variety of other material, provides unique evidence regarding Egypt of the New Kingdom. It provides archaeologists and Egyptologists with a view not only of daily life, but also of the literature, the art, the administration and the architecture that was current in this period.


Topographic survey of the village Deir al-Medina as of 2012 campaign. (O. Onézime).
Topographic survey of the village Deir al-Medina as of 2012 campaign. (O. Onézime).
General view of the site of Deir al-Medina from the east.
General view of the site of Deir al-Medina from the east.

Introduction to and history of the site

After its foundation at the beginning of the 18th dynasty in the reign of Thutmosis I (1504 to 1492 BC), the village expanded towards the west in the reign of Thutmosis III (1479 to 1425 BC) before growing once again towards the south under Horemheb and the first of the Ramessids (1323 to 1295 BC). It was from this latter period that the village reached its present extent. While the great majority of archaeological vestiges and objects date to the 19th dynasty (1295 to 1186), the village of Deir al-Medina remained active until the reign of Ramses XI (1099-1069). At this period, the growing insecurity in the Nile valley forced the workers to take refuge inside the fortified walls of the temple of Medinet Habou, never to return to live in the village.

Today, a path allows visitors to walk around the village and view it from different angles. Of the two cemeteries that flanked the village, only that of the west is still visible, while the eastern has been covered by earth from the excavation of the village. Only 53 of the 480 tombs in the western necropolis are decorated and visitors can admire three of the most beautiful: those of Sennedjem (TT 1), of Pashed (TT 3) and of Inherkhawy (TT 359), all published by the IFAO (see selected bibliography).

A brief history of the excavations

After many expeditions to and independent excavations of Deir al-Medina from the beginning of the 19th century by individuals of different nationalities, including B. Drovetti, H. Salt, K. R. Lepsius, A. Mariette, G. Maspero, E. Schiaparelli and G. Möller, the site concession was finally awarded to the IFAO in 1917. While the archaeological potential of site from that time needed no further demonstration, it was nevertheless the work undertaken by the IFAO from 1922 under the leadership of Bernard Bruyère that would make Deir al-Medina famous. For almost 30 years, Bruyère systematically cleared all the zones that had remained buried under centuries of sand: the western necropolis (1922-1933), the eastern necropolis (1934-35), the village (1932-1935), the rest stop on the pass (1935), the temple and surrounds (1939-1940) and lastly the “great well” (1949-1951).

Bruyère’s field notebooks, through which one can follow his day-to-day work, are now available for free on-line access through la page the IFAO Scientific Archives page.

Future perspectives

he work of the Deir al-Medina mission runs along two lines:

  • estoration of the ensemble of structures on site and establishment of a development project for the site;
  • study of the monuments and objects both on site and held in the storehouses of the Luxor region.
Restoration of the ceiling of the chapel located against the north wall of the village (2012 campaign)..
Restoration of the ceiling of the chapel located against the north wall of the village (2012 campaign)..

a) Restoration and development of the site

Restoration of the chapel of TT 212 (2012 campaign).
Restoration of the chapel of TT 212 (2012 campaign).

Deir al-Medina is a UNESCO World Heritage site and is visited by tens of thousands of tourists each year. Thus, in an endeavour to preserve the site for posterity, the IFAO from its initial involvement has engaged in programmes to conserve, consolidate and restore the fragile raw brick and dry stone structures of the village, the western necropolis and temple zone.

The topographic and architectural survey of the present state of the structures, which is underway, is designed to identify the most deteriorated and weakened sectors. These will then be the first areas to be restored. This strategy allows our restoration team to intervene in a targeted manner.

The IFAO also intends to develop and highlight certain key elements of the site in order to provide the thousands of tourist who visit each year with a better comprehension of Deir al-Medina. The installation of standardised, discreet and durable signage, as well as the redevelopment of the tourist information centre at the entrance to the site will improve the understanding of the preserved structures. In addition, to show the visitors the points of interest to which they can have access will require a clearer visual presentation of the route through the site.

b) Research

The study of Deir al-Medina involves objects and materials, documentary and literary texts, drawings, housing, burials and their paintings and the human remains they held, as well as chapels and temples. The knowledge that can be drawn from this is exceptional in that the site gives us the opportunity to shed light on all aspects of the life of a specifically delineated community, both in time and space.

Amulet and faïence beads found on the floor of TT 212 (2012 campaign).
Amulet and faïence beads found on the floor of TT 212 (2012 campaign).

Aside from the thousands of objects held in the storehouses of Luxor or in the several tombs of the western necropolis, which are still unpublished, a dozen tombs are under study or awaiting study. The task is to publish a large number of monuments and objects so that it will all be accessible to the scientific community. A collaborative effort involving different disciplines (history of art, textual studies, architecture etc.) can give an even more precise picture of the divers aspects of the society in question. Since 2012, biological anthropology has become one of the required disciplines, and the systematic study of the human remains of Deir al-Medina will lead to a better understanding of the evolution of the population over the long term and of the individuals that made up that population. This study in palaeopathology should provide new knowledge not only about the health, behaviour and activities of this ancient population, but also about its ecological and socio-cultural environment.

Bibliography

Cette bibliographie, loin d’être exhaustive, a pour objectif de mettre l’accent sur les productions écrites de l’IFAO ayant trait à Deir al-Medina. Pour une bibliographie complète du site jusqu'en 2007, se référer au travail en ligne des spécialistes Néerlandais, A Systematic Bibliography on Deir el-Medîna.

  • P. Posener-Kriéger, Institut Français d’Archéologie Orientale: Deir el-Medineh, un village antique en Haute Égypte, Grandes Écoles Archéologiques Françaises, s.d.
  • D. Driaux, «Le Grand Puits de Deir al-Medina et la question de l’eau: nouvelles perspectives», BIFAO 111, 2011, p. 129-141.
  • J.L. Keith, Anthropoid Busts of Deir el Medineh, DFIFAO 49, 2011.
  • A. Maḥmūd ʿAbd al-Qādir, Catalogue of Funerary Objects from the Tomb of the Servant in the Place of Truth Sennedjem (TT 1), BiGen 37, 2011.
  • Fr. Servajean, Le tombeau de Nakhtamon (TT 335) à Deir el-Medina. Paléographie, PalHiéro 5, 2011.
  • G. Andreu-Lanoë, «Les mystères de Deir el-Medina», in Memnonia. Cahier supplémentaire 2, 2010, p. 171-179.
  • N. Cherpion et J.-P. Corteggiani, La Tombe d’Inherkhâouy (TT 359) à Deir el-Medina, MIFAO 128, 2010.
  • Kh. El-Enany, «Un carré de lin peint au musée de l’Agriculture du Caire (inv. 893)», BIFAO 110, 2010, p. 35-45.
  • P. Grandet, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deîr el-Médînéh. Tome XI- Nᵒˢ 10124-10275, DFIFAO 48, 2010.
  • P. Grandet, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deîr el-Médînéh. Tome X- Nᵒˢ 10001-10123, DFIFAO 46, 2006.
  • B. J. J. Haring, The Tomb of Sennedjem (TT1) in Deir El-Medina: palaeography, PalHiéro 2, 2006.
  • A. Gasse, Catalogue des ostraca littéraires de Deir el-Médîna. Tome V. Nᵒˢ 1775-1873 et 1156, DFIFAO 44, 2005.
  • P. Grandet, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deîr el-Médînéh. Tome IX. Nᵒˢ 831-1000, DFIFAO 41, 2003.
  • P. Du Bourguet, Le temple de Deir al-Médîna, MIFAO 121, 2002 (réed.).
  • J. Černý, A Community of Workmen at Thebes in the Ramesside Period, BdE 50, 2001 (réed.).
  • P. Grandet, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deîr el-Médînéh. Tome VIII. Nᵒˢ 706-830, DFIFAO 39, 2000.
  • N. Cherpion, Deux tombes de la XVIIIᵉ dynastie à Deir el-Medina : Nᵒˢ 340 (Amenemhat) et 354 (anonyme), MIFAO 114, 1999.
  • J. Černý, Papyrus hiératiques de Deir el-Medineh. Tome II. Nᵒˢ XVIII-XXXIV, DFIFAO 22, 1986.
  • A. Gasse, Catalogue des ostraca figurés de Deir el-Medineh. 5ᵉ fascicule. Nᵒˢ 3100-3372, DFIFAO 23, 1986.
  • D. Valbelle, Les ouvriers de la tombe: Deir el-Médineh à l’époque ramesside, BdE 96, 1985.
  • J.-P. Corteggiani, La tombe d'Amennakht [Nᵒ 266] à Deir el-Medina, BIFAO 84, 1984, p. 61-80.
  • Y. J.-L. Gourlay, Les sparteries de Deir el-Médineh : XVIIIᵉ-XXᵉ dynasties, DFIFAO 17, 1981.
  • G. Castel, Deir el-Médineh, 1970, FIFAO 12, 1980.
  • Y. Koenig, Catalogue des étiquettes de jarres hiératiques de Deir el-Médineh, DFIFAO 21, 1979-1980.
  • H. Wild, La tombe de Néfer-Hotep (I) et Neb-Néfer à Deir el Médîna [Nᵒ 6] et autres documents les concernant, MIFAO 103/2, 1979.
  • A.-P. Zivie, La tombe de Pached à Deir el-Médineh [Nᵒ 3], MIFAO 99, 1979.
  • J. Černý, Papyrus hiératiques de Deir el-Médineh. Tome I. Nᵒˢ I-XVII, DFIFAO 8, 1978.
  • D. Valbelle, Catalogue des poids à inscriptions hiératiques de Deir el-Médineh. Nᵒˢ 5001-5423, DFIFAO 16, 1977.
  • D. Valbelle, La tombe de Hay à Deir el-Médineh [Nᵒ 267], MIFAO 95, 1975.
  • D. Valbelle, Ouchebtis de Deir el-Médineh, DFIFAO 15, 1972.
  • J. Černý, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deir el-Médinéh. [7]. Nᵒˢ 624-705, DFIFAO 14, 1970.
  • B. Bruyère, La tombe Nᵒ 1 de Sen-Nedjem à Deir el Médineh, MIFAO 88, 1959.
  • S. Sauneron, Catalogue des ostraca hiératiques non littéraires de Deir el-Médineh. Tome VI. Nᵒˢ 550-623, DFIFAO 13, 1959.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1948 à 1951, FIFAO 26, 1953.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1945-1946 à 1946-1947, FIFAO 21, 1952.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1935 à 1940, FIFAO 20, 1952.
  • B. Bruyère, Tombes thébaines de Deir el Médineh à décoration monochrome, MIFAO 86, 1952.
  • J. Černý, Répertoire onomastique de Deir el-Médineh, DFIFAO 12, 1949.
  • B. Bruyère, Les fouilles de l’Institut Français à Deir el-Medineh de 1914 à 1940, Revue d’égyptologie 5, 1946, p. 11-24.
  • J. Vandier D’abbadie, Catalogue des ostraca figurés de Deir el-Medineh. Troisième fascicule, DFIFAO 2, 1946.
  • J. Vandier D’abbadie, Deux tombes de Deir el-Médineh. I. La chapelle de Khâ. II. La tombe du scribe royal Amenemopet, MIFAO 73, 1939.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1934-1935. Troisième partie. Le village, les décharges publiques, la station de repos du col de la Vallée des Rois, FIFAO 16, 1939.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1934-1935. Deuxième partie. La nécropole de l’Est, FIFAO 15, 1937.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1933-1934. Première partie. La nécropole de l’Ouest, FIFAO 14, 1937.
  • Ch. Maystre, Tombes de Deir el-Médineh : la tombe de Nebenmât (Nᵒ 219), MIFAO 71, 1936.
  • J. Vandier D’abbadie, Catalogue des ostraca figurés de Deir el Médineh. Premier fascicule. Nᵒˢ 2001 à 2255, DFIFAO 2, 1936.
  • J. Vandier, Tombes de Deir el-Médineh : la tombe de Nefer-Abou, MIFAO 69, 1935.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1931-1932, FIFAO 10, 1934-1935.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1930, FIFAO 8, 1931-1933.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1929, FIFAO 7, 1930.
  • B. Bruyère, Mert Seger à Deir el Médineh, MIFAO 58, 1930.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1928, FIFAO 6, 1929.
  • B. Bruyère, L'Enseigne de Khabekhnet, BIFAO 28, 1929, p. 41-48.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1927, FIFAO 5, 1928.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1926, FIFAO 4, 1927-1952.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1924-1925, FIFAO 3, 1926.
  • B. Bruyère, Tombes thébaines : la nécropole de Deir el-Médineh, MIFAO 54, 1926.
  • B. Bruyère et Ch. Kuentz, Tombes thébaines. La nécropole de Deir el-Médineh. La tombe de Nakht-Min et la tombe d'Ari-nefer, MIFAO 54,1, 1926.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1923-1924, FIFAO 2, 1925.
  • B. Bruyère, Rapport sur les fouilles de Deir el Médineh, 1922-1923, FIFAO 1, 1924.

Links

As a complement to the bibliography, here are some links to on-line resources developed by other institutions (this list is far from exhaustive):