Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

1 notices triées par date de parution, page 1 : [1]

pdf
BIFAO118_art_15.pdf (2.3 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 118
2018 IFAO
23 p.
gratuit - free of charge
Un fonctionnaire, Téti-em-Rê, et une reine, Ahmès-Néfertary. Fragments épigraphiques de la XVIIIe dynastie à Dra Abou el-Naga dans leur contexte historique

Nous présentons la publication et l’étude de quelques fragments épigraphiques trouvés à Dra Abou el-Naga, aux alentours de la tombe de Djéhouty (TT 11), qui permettent la ­reconstruction de deux stèles de la XVIIIe dynastie d’une remarquable valeur historique. Le premier document, complété grâce à un fragment conservé aujourd’hui au Brooklyn Museum, appartient à un fonctionnaire nommé Téti-em-Rê, en charge de l’or du domaine d’Amon. Il était éventuellement lié à Djéhouty, le puissant ministre d’Hatchepsout responsable, entre autres, de la décoration en or et en métaux précieux de plusieurs monuments de la reine.

Le deuxième document correspond à une stèle au nom d’Ahmès-Néfertary. Il s’agit d’une dédicace au ka, dans le contexte du culte funéraire de la reine. On doit mettre en relation ce document avec d’autres fragments épigraphiques, aussi trouvés tout près de la TT 11, qui font mention d’Ahmès-Néfertary et possiblement aussi d’Amenhotep Ier. Tous pourraient provenir éventuellement de la tombe de la reine, du temple funéraire (le mn-jst) voire d’une chapelle de culte de la reine située dans les environs de la tombe de Djéhouty.

We present the study and publication of some epigraphic fragments found in Dra Abu el-Naga, near the tomb of Djehuty (TT 11), allowing the reconstruction of two stelae dating to the 18th Dynasty of a considerable historical value. The first document, completed thanks to a fragment today in the Brooklyn Museum, belongs to an official named Teti-em-Re, in charge of the gold of the Domain of Amon. He was possibly linked with Djehuty, the powerful minister of Hatshepsut, responsible, among others, of the decoration in gold and precious metals of several monuments of the queen.

The second document corresponds to a stela dedicated to Ahmes Nefertary. More precisely, it is a dedication to the ka, in the context of the funeral worship of the queen. We can now relate this document with three other epigraphic fragments, also found in the neighborhood of the TT 11, with the mention of Ahmes Nefertary, and possibly two of Amenhotep I. All could have come from the tomb of the queen, located in Dra Abu el-Naga, or from the (not far) funeral temple (the mn ist), or even better from a different chapel dedicated to the cult of the queen and located by the tomb of Djehuty.


1 notices triées par date de parution, page 1 : [1]