Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

1 notices triées par date de parution, page 1 : 1

pdf
AnIsl048.2_art_01.pdf (5.4 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Annales islamologiques 48.2
2014 IFAO
57 p.
gratuit - free of charge
La barā’a : réflexions sur la fonction et l’évolution de la structure de la quittance (Ier-Ve/VIIe-XIe siècles)

Quels étaient la fonction et l’usage pratique de la barā’a, ce document à la fois juridique (attesté par des témoins), délivré par un tiers à titre de quittance, et officiel (non attesté) délivré par l’administration fiscale à ce même titre ? Parmi les raisons d’ordre pratique, structurel, diplomatique ou administratif, susceptibles de nous éclairer sur le sort juridique et administratif de la barā’a au cours des cinq premiers siècles de l’islam, lesquelles ont été déterminantes et pourquoi ? Dans quelle mesure ont-elles contribué à précipiter la disparition de la barā’a, supplantée définitivement par l’acte de reconnaissance (iqrār) dès le ve/xie siècle, puis ultérieurement, par d’autres types de documents similaires ? Revisitant l’évolution de la quittance à travers plusieurs études récentes de papyrologie arabe, cet article s’interroge en outre sur la corrélation entre les diverses formes textuelles et structurelles de la barā’a, et sur les aires géographique et culturelle qui les ont vu naître.

Mots-clés : barā’a – quittance – droit musulman – pratique notariale – administration fiscale – document juridique – document officiel – acte de reconnaissance – obligation

Documents regarding barā’a pertain to both legal documents delivered by a third party (attested by witnesses) and other official ones (not attested) delivered by the fiscal administration as such. Although textual editions on barā’a loom large in recent scholarship, its function and practice remain unresearched. What were the practical, structural, diplomatic or administrative reasons that determined the legal and administrative fate of barā’a during the first five centuries of Islam?

To what extent these very reasons contributed to its disappearance and total replacement by the the acknowledgement “deed” (iqrār) in the early vth/xith century, and subsequently by other similar documents? By reviewing the evolution of quittance through different studies of arabic papyrology, this article will examine the correlation between the various textual and structural forms of barā’a as well as the cultural and geographical areas where these forms appeared.

Keywords: barā’a – quittance – islamic law – notarial practice – taxation and fiscal administration – legal document – official document – acknowledgement – obligation


1 notices triées par date de parution, page 1 : 1

Nouveautés