Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Catalogue

Pour effectuer une commande, remplissez votre panier puis terminez votre commande. Vous pourrez effectuer un paiement sécurisé et être livré dans le monde entier. J'ai un code promotionnel
To perform an order, fill your cart then proceed the order. You will be driven to a secured page for the electronic payment which includes worldwide shipping fees. I have a promotional code.

extrait du catalogue (recherche de “9782724707403”)


Vignette
IF1184, ISBN 9782724707403
2019 IFAO
Collection: Temples 15
2 vol., 584 p.
75 (1330 EGP)
• Lire le sommaire

Athribis V
Archäologie im Repit-Tempel zu Athribis 2012-2016

Le présent volume présente le résultat des fouilles entreprises entre 2012 et 2016 par l’université Eberhard-Karls de Tübingen au temple de Répit, construit par Ptolémée XII à Athribis, dans la province de Sohag.

La première partie s’intéresse aux difficultés du chantier, qui tiennent aux centaines de blocs massifs éparpillés, et fait le point sur les techniques et le matériel archéologiques utilisés. L’étude stratigraphique et archéologique du temple permet de comprendre son occupation à l’époque romaine tardive et au début de l’époque islamique. Les résultats les plus significatifs sont présentés par ordre chronologique pour chaque partie du temple. L’ouvrage s’achève par un compte rendu des fouilles effectuées par l’Organisation des antiquités égyptiennes (actuel ministère des Antiquités) entre 1981 et 1997.

————◆————

The volume Athribis V presents the 2012-16 excavations of the Eberhard-Karls Universität Tübingen in the Repit Temple, built by Ptolemy XII, which is located in Athribis in Sohag Province.

The first account portrays the challenging working conditions due to hundreds of heavy, fallen temple blocks, then the formalities of excavation techniques and documentation. Since all large stone temples in Egypt were cleared by the early 20th century without paying attention to the archaeological deposits, the excavation in Athribis provided a unique opportunity to investigate the late Roman and early Medieval re-use of a temple. The most important results of each room are presented in chronological order in the next chapter. Several rooms with their respective archaeological features, finds, secondary installations, and architectural issues are then discussed. The volume ends with a review of the 1981-97 excavations of the Egyptian Antiquities Organization.

————◆————

Athribis V stellt die von der Eberhard-Karls Universität Tübingen 2012 bis 2016 durchgeführten Ausgrabungen im Repit-Tempel Ptolemaios‘ XII. in Athribis (Provinz Sohag) vor.

Neben den herausfordernden Arbeitsbedingungen durch hunderte verstürzter, schwerer Tempelblöcke, werden Grabungstechnik und Dokumentation vorgestellt. Weil alle großen Steintempel Ägyptens bis ins frühe 20. Jh. freigelegt und die Verfüllschichten kaum dokumentiert wurden, bot sich in Athribis die einmalige Gelegenheit, die spätrömische und frühmittelalterliche Nutzung eines Tempels nach Aufgabe des altägyptischen Tempelkults zu erforschen, präsentiert in einem großen Kapitel mit den wichtigsten Befunden. Einzelne Studien widmen sich einzelnen Räumen mit den dort ausgegrabenen Befunden und Fundobjekten, sekundären Einbauten und architektonischen Fragen. Den Abschluß bildet ein Rückblick auf die Ausgrabungen der ägyptischen Altertümerverwaltung 1981-97.


  • Marcus Müller (lien IdRef : 135351383)
    Égyptologue, diplômé de l'Université de Tübingen, Marcus Müller a participé à plusieurs fouilles archéologiques en Égypte: Qantir-Piramesse, Aswan, Tell el-Dab'a, Thmuis (Timai al-Amdid), Kom Wasit. Il est depuis 2012 directeur de chantier dans le cadre du projet Athribis, depuis 2017 membre du conseil académique du Centre d'études hellénistiques d'Alexandrie et depuis 2018 codirecteur de la mission allemande de Saruq al-Hadid.
  • Mohamed El-Bialy
    Mohamed El-Bialy est égyptologue et archéologue. Il fut nommé directeur général de la Haute Égypte de 1984 à 2003 et directeur général d’Assouan et de Nubie de 2004 à 2011. Il fut ensuite nommé secrétaire d’État en charge des antiquités égyptiennes gréco-romaines, une fonction qu’il exerça jusqu’en 2013. Il dirigea pendant de nombreuses années les projets de fouilles et de restauration du ministère des Antiquités d'Égypte et codirigea de nombreuses missions archéologiques étrangères. Son implication aux côtés du professeur Christian Leitz de l’université de Tübingen a été particulièrement importante dans le grand projet des temples d’Athribis.
  • Mansour Boraik
    Mansour Boraik a été sous-secrétaire d’État en charge des antiquités de Giza et du Caire au ministère des Antiquités. Il a fouillé de nombreux sites en Égypte (Giza, Saqqara, l’oasis de Bahariya, Héliopolis, Louqsor et Assouan). Il est actuellement archéologue expert auprès du gouvernement de Dubaï. Il est l’auteur de nombreux articles, en particulier sur les fouilles qu’il a accomplies à Louqsor et Dubaï.