Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

La vie quotidienne des moines : étude comparatiste Orient-Occident

Responsables : Maria Mossakowska-Gaubert (IFAO), Olivier Delouis (CNRS, UMR 8167).

Partenariats :

Problématique 

Le mouvement monastique est un phénomène à caractère religieux, historique et social. Inspiré par différents courants ascétiques, il est né en Égypte dans les premières décennies du IVe siècle. Devenir moine impliquait non seulement un choix spirituel, mais aussi l’acceptation d’un mode de vie conforme aux exigences formulées par le milieu monastique de manière plus ou moins formelle. Ces exigences sont transmises dans la littérature monastique (règles, traités « pratiques », textes hagiographiques, récits « édifiants », histoires ecclésiastiques) sous la forme d’ordres, de règlements, de consignes ou d’exemples « édifiants ». Elles concernent toutes les sphères de la vie quotidienne d’un moine : les coutumes vestimentaires et alimentaires, la présence aux repas, la façon de dormir, l’organisation du travail et l’accomplissement des tâches quotidiennes, la participation aux prières et à la liturgie, et les contacts avec les autres moines et les personnes de l’extérieur.

Si les voyages et les contacts personnels entre les moines jouent un rôle important dans la transmission des idées monastiques, c’est la lecture des ouvrages à caractère monastique qui est essentielle dans ce phénomène, connu aussi bien en Orient qu’en Occident.

Le développement des communautés monastiques en Égypte, en Palestine et en Syrie dans l’Antiquité tardive et aux premiers siècles après la conquête arabe, le rôle essentiel de la Règle de Basile pour le mouvement monastique dans le monde byzantin, et - en Europe médiévale - l’importance et la vaste diffusion des idées de Benoît de Nursie et d’Augustin, prouvent une vitalité et une universalité des pensées des pères-fondateurs du monachisme. Il faut noter aussi que les règles monastiques et le mode de vie élaboré aux premiers siècles du mouvement monastique restent un point de départ pour tous les réformateurs de la vie monastique à l’époque médiévale en Orient et en Occident. Ce phénomène du retour « aux sources » est visible aussi bien chez Théodore Stoudite à Constantinople que chez Benoît d’Aniane, vivant à la charnière du VIIIe au IXe siècle, et il est aussi à l’origine de nouvelles fondations monastiques comme celles de Cluny (909) voire de l’Athos (963).

Objectifs 

Le but de ce programme est de réaliser une étude comparative sur la vie quotidienne des moines en Orient et en Occident, pour la période comprise entre le IVe et le Xe siècle.

Il s’agit de rassembler des chercheurs aux compétences variées spécialisés dans l’étude des monachismes anciens. Les travaux des historiens et d’autres spécialistes menant des études sur les règles monastiques, sur les textes normatifs, sur la documentation papyrologique et épigraphique ainsi que sur les textes littéraires concernant les moines seront confrontés avec des recherches faites par des spécialistes de l’iconographie et de l’archéologie monastique.

Organisé autour d’axes thématiques, ce programme veut donner une image transversale de la vie quotidienne des moines dans un cadre chronologique et géographique large (monachismes égyptien, nubien, africain, syro-palestinien, byzantin, italien, franc et germanique, anglo-saxon, wisigoth). Les questions de diffusion et de transmission des idées, d’influences réciproques et d’échanges d’expérience entre milieux ascétiques figurent au cœur de cette étude.

À travers le prisme des préoccupations quotidiennes, le monachisme est ainsi appréhendé comme un fait anthropologique dont l’unité peut être discutée.

Actions prévues : Une réunion préparatoire réunissant les responsables et collaborateurs scientifiques de ce programme se tiendra à Athènes en mai 2009. Un colloque international de synthèse se tiendra au Caire en avril 2011. Les résultats de ce programme de recherche seront publiés par l’IFAO dans le cadre d’une co-édition avec l’ÉFA et l’UMR 8167.

Programme du colloque La vie quotidienne des moines en Orient et Occident (IVe-Xe s.) Athènes, 14 - 16 mai 2009.