Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Bains antiques et médiévaux

Coordinatrice: Marie-Françoise Boussac (historienne, univ. Paris Ouest-Nanterre, ArScAn)

Responsable: Bérangère Redon(historienne, archéologue, CNRS-MOM)

Collaborations principales pour l’Égypte: Archéologues: Aiman Ashmawy Ali (SCA); Mansour Boraik (directeur de la Haute Égypte pour le SCA); Mohamed Kenawi (univ. de Sienne; Italie, BibAlex, Bibliotheca Alexandrina); Saleh el-Masekh (SCA); Architectes: Omnia Abd Barr (doctorante IREMAM); Thibaud Fournet (Amman) Matthieu Van Peene; Historiens: Sylvie Denoix (historienne, chercheur associé IFAO - CNRS UMR 8167) ; Hossam el-Din Isma’il (univ. Ayn Shams); Papyrologues et arabisants: Pauline Koetschet (IFAO) ; Mohamed el-Maghrabi (univ. Alexandrie); Béatrice Meyer (Fonds Louis Robert); Cornelia Römer (DAIK)

Institutions partenaires:

  • SCA, Musée gréco-romain d’Alexandrie.
  • Deutsches Archäologisches Institut in Kairo (DAIK).
  • Consortium Balnéorient:
    • Univ. Paris Ouest – Nanterre, laboratoire ArScAn (UMR 7041 du CNRS)
    • Maison de l’Orient et de la Méditerranée (MOM)
    • Institut français du Proche-Orient, UMIFRE 6 du MAEE - USR 3135 du CNRS (IFPO)
    • Maison méditerranéenne des sciences de l'homme (MMSH)
    • Centre interuniversitaire d'histoire et d'archéologie médiévales (CIHAM)

Mécénat(s) / ANR (et autres financements): projet d’ANR Corpus «BalnéoMed» déposée en novembre 2011 par le consortium Balnéorient.

En partenariat avec l’ANR Balnéorient, qui étudie le phénomène du bain collectif au Proche-Orient de l’Antiquité à l’époque moderne, différents programmes régionaux se sont développés depuis 2006: au Proche-Orient (Ifpo), en Égypte (Ifao) et dans la péninsule Arabique (Cefas).

Balnéorient, associé au programme de l’Ifao «Bains antiques et médiévaux», a montré (2006-2010) les particularités et l’importance de cette pratique sociale en Égypte (capitale et provinces) jusqu’à l’époque moderne.

La méthode suivie, soit le croisement des travaux de terrain (prospections, fouilles archéologiques, collecte systématique de la documentation) et des études de textes (constitution de corpus et dépouillement d’archives) a permis, pour la première fois, de dresser, lors de nos rencontres (Alexandrie 2006, Amman 2008, Damas 2009, Le Caire 2010, Istanbul 2010), un état des lieux et d'explorer les périodes de transition, ce qui fait désormais de l’Égypte une région clé pour la compréhension du phénomène balnéaire sur la longue durée.

Dans une seconde phase (2012-2016), il s’agira, en privilégiant les aspects sociologiques et anthropologiques du bain collectif et en mettant le baigneur au centre de l’enquête, d’aboutir à des synthèses.

1. Des bains au baigneur: étude des pratiques

  • Les mutations des usages: ceux concernant la sociabilité, l’eau (hygiène, thérapie, plaisir) comme le rapport au corps, pour les différentes sociétés et sur le long terme (de l’Antiquité à nos jours).
  • Le thermalisme: il s’enracine dans une histoire ancienne, mais maintient avec sa tradition une relation conflictuelle, partagée entre science et croyance et surtout entre la répétition des anciens gestes et la volonté de rationalisation et de modernisation de certains actes. Très étudié dans la partie occidentale de la Méditerranée ou en l’Asie mineure, le thermalisme ne l’est guère pour l’Égypte, alors que certains toponymes, tels Ayn Soukhna: «source chaude», sont révélateurs.
  • Les normes (le corps, le plaisir et la règle) et les pratiques médicales: la place du bain dans la prévention de la maladie ou la thérapeutique. On touche là aux questions abordées par le programme «Représentation de la santé, de la maladie et de la thérapeutique dans le Proche-Orient médiéval» (dir. S. Denoix et P. Koetschet).
Hammam.
Hammam.

2. Des études de cas aux synthèses

Nous procéderons à des comparaisons systématiques et embrasserons l’échelle méditerranéenne pour mettre en évidence les constantes ou les variables d’un usage partagé. Ceci implique, pour mieux cerner l’originalité du cas égyptien, de renforcer les corpus (textuels et archéologiques) et d’affiner les enquêtes de terrain.

2.1. Études de cas

Il s’agit en Égypte de poursuivre sur le terrain l’étude architecturale et technique de bâtiments (époque grecque, romaine et byzantine) afin de constituer des séries et des typologies précises. Ces opérations seront limitées à des ensembles originaux égyptiens: bains grecs (Taposiris, Karnak, Fayoum), bains de forteresse d’époque romaine (désert Oriental), bains byzantins (bâtiments de la chôra alexandrine), hammams médiévaux. Pour mener à bien ces travaux, les collaborations existantes (CSA à Karnak et Musée gréco-romain à Alexandrie) seront renforcées et élargies (DAIK et universités égyptiennes).

2.2. Corpus

Pour mettre en série les informations balnéaires recueillies sur le terrain ou dans les textes, l’outil informatique mis en place sera élargi et enrichi. Destiné dans un premier temps à renforcer les liens entre chercheurs associés, sous la forme d’un carnet de recherche, il doit à terme servir de portail à une mémoire vivante du bain collectif en Méditerranée.

Sous forme d'un Balneo-wiki collaboratif, adapté aux nécessités de la recherche, et s’appuyant sur une communauté de chercheurs impliqués dans les études thermales (dir. Th. Fournet, Ifpo), le corpus architectural regroupera toutes les informations, inédites ou publiées, relatives aux édifices examinés. Il est en cours de mise en ligne et son ouverture au public est l’une des priorités du programme Balnéorient.

Le corpus textuel, rassemblant les centaines de textes réunis lors de la phase précédente, doit être développé; il obéira aux mêmes principes de collaboration que la base architecturale. La base est en cours d’élaboration, sous la direction de B. Redon, M.-Fr. Boussac et B. Marino.

Afin de pérenniser et améliorer l’outil, une candidature a été faite à l’appel d’offres de l’ANR Corpus (fin 2011), pour laquelle l’Ifao sera un des partenaires du consortium.

Actions et publications prévues:

Rencontres :
  • 2013/2014, Le Caire (org. B. Redon): table ronde internationale «Les lieux de sociabilité, de convivialité, de plaisir en Égypte, de l’Antiquité à l’époque contemporaine».
  • 2014: enquête anthropo-sociologique sur les pratiques actuelles autour du hammam égyptien, pour explorer les raisons de sa quasi-disparition et les pratiques alternatives (candidature à une bourse l’Oréal et/ou doctorale).
  • 2014, Le Caire (org.: S. Denoix, P. Koetschet, A. Zouache): colloque international «Corps meurtris: nature bouleversée et intervention humaine».
Productions, publications:
  • Corpus pluridisciplinaire et collaboratif (en ligne, voir supra).
  • Choix de textes sur le bain, de l’Antiquité à l’époque moderne.
  • Glossaire multilingue (arabe, grec, français, anglais) du bain.
  • Actes des deux rencontres du Caire (2013/2014 et 2014).
  • Réédition (avec mise à jour et bilan de l’état actuel) de deux ouvrages classiques: Ed. Pauty, Les hammams du Caire, le Caire 1933, et M. Écochard, C. Le Cœur, Les bains de Damas, Beyrouth, 1942-1943.
  • Édition commentée du traité d’un médecin d’époque mamelouke (Qusuni), dont Patrice Coussonnet avait préparé l’édition; actes de waqf-s.
  • Monographie sur les bains de Taposiris (Th. Fournet, B. Redon).
  • Monographie sur les bains de Karnak (dir. M. Boraik).
  • Monographie sur les bains de Bouto (G. Lecuyot, B. Redon).

Bibliographie sélective:

  • M.-Fr. Boussac, S. Denoix, Th. Fournet, B. Redon (éd.), Vingt-cinq siècles de bain collectif (Proche-Orient, Égypte et péninsule Arabique), Actes du troisième colloque Balnéorient, Damas, 2-6 nov. 2009: manuscrit déposé en février 2012 aux presses de l’Ifao.
  • M.-Fr. Boussac, Th. Fournet, B. Redon (éd.), Le bain collectif en Égypte, Actes du colloque Balnéorient, Alexandrie, 1-4 déc. 2006, EtudUrb 7, 2009.
  • G. Charpentier, S. Denoix, «Bains antiques et médiévaux dans la Méditerranée orientale, un programme de recherche interdisciplinaire», dans R. D'Amora, S. Pagani, Hammam. Le Terme nell'Islam, Florence, éd. Leo Olschki, 2010.
  • P. Ballet, G. Lecuyot, G. Marouard, B. Redon, «Et la Bouto tardive?», BIFAO 111, 2011, p. 75-100. B. Redon, «Statut, revenus et fiscalité des édifices de bain en Égypte 1. Époque ptolémaïque», BIFAO 111, 2011, p. 301-322. Th. Fournet, B. Redon, «Le bain grec à l’ombre des thermes romains», dans M.-Chr. Hellmann (ss dir.), L’Architecture grecque, Dossiers de l’Archéologie 342, nov.-déc. 2010, p. 56-63. B. Redon, «L’armée et les bains en Égypte hellénistique et romaine», BIFAO 109, 2009, p. 403-450.

À paraître

  • B. Redon (éd.), Current Research On Baths in Egypt: New Archaeological Discoveries, Actes de la journée d’étude Ifao-Balnéorient, Le Caire, 27 oct. 2010 (à paraître).
  • M.-Fr. Boussac, Th. Fournet, J.-P. Pascual, J.-Fr. Salles (éd.), Bains de l’Outre Jourdain, actes du colloque d’Amman, mai 2008 (à paraître).
  • Th. Fournet, B. Redon, «Greek Baths’ Heating System: New Evidences from Egypt», dans M. Trümper, S. Lucore (éd.), Greek Baths and Bathing Culture: New Discoveries and Approaches, Actes du colloque de Rome, 16-17 avril 2010 (à paraître).
  • A.-M. Guimier-Sorbets, «Part 2. The mosaic floors», dans M. Boraik «Ptolemaic Baths in front of Karnak temples - Recent Discoveries (season 2009-2010)», Cahiers de Karnak 14, 2011 (à paraître).
  • S. el-Masekh, B. Redon, «Part 1. The heating system», dans M. Boraik «Ptolemaic Baths in front of Karnak temples - Recent Discoveries (season 2009-2010)», Cahiers de Karnak 14, 2011 (à paraître).
  • B. Redon, «Établissements balnéaires et présences grecque et romaine en Égypte», dans P. Ballet (éd.), Grecs et Romains en Égypte. Territoires, espaces de la vie et de la mort, objets de prestige et du quotidien, Actes du colloque international de la Société Française d’Archéologie Classique, 2008, Le Caire, Ifao (à paraître).
  • B. Redon, «L'insertion spatiale et économique des établissements balnéaires en Égypte hellénistique et romaine», dans G. Sanidas, A. Esposito (éd.), Archéologie des espaces économiques: la concentration spatiale des activités et la question des quartiers spécialisés, Actes du colloque de Lille, 16-17/12/2009 (à paraître).

Ancient and medieval baths

Coordinator: Marie-Françoise Boussac (historian, Univ. Paris Ouest-Nanterre, ArScAn)

Supervisor: Bérangère Redon (historian, archaeologist, CNRS-MOM)

Principal collaborators in Egypt: Archaeologists: Aiman Ashmawy Ali (SCA); Mansour Boraik (Upper Egypt director SCA); Mohamed Kenawi (Univ. of Sienna; Italy, BibAlex, Bibliotheca Alexandrina); Saleh el-Masekh (SCA); Architects: Omnia Abd Barr (PhD student, IREMAM); Thibaud Fournet (Amman) Matthieu Van Peene; Historians: Sylvie Denoix (historian, associate researche IFAO - CNRS UMR 8167) ; Hossam el-Din Isma’il (Univ. Ain Shams); Papyrologists and arabists: Pauline Koetschet (IFAO) ; Mohamed el-Maghrabi (Univ. Alexandrie); Béatrice Meyer (Fonds Louis Robert); Cornelia Römer (DAIK)

Partner institutions:

  • SCA, Graeco-Roman Museum of Alexandria.
  • Deutsches Archäologisches Institut in Kairo (DAIK).
  • Balnéorient group:
    • Univ. Paris Ouest – Nanterre, laboratoire ArScAn (UMR 7041 du CNRS)
    • Maison de l’Orient et de la Méditerranée (MOM)
    • Institut français du Proche-Orient, UMIFRE 6 du MAEE - USR 3135 du CNRS (IFPO)
    • Maison méditerranéenne des sciences de l'homme (MMSH)
    • Centre interuniversitaire d'histoire et d'archéologie médiévales (CIHAM)

ANR sponsorship (and other financing): ANR Corpus "BalnéoMed" registered in November 2011 by the Balnéorient group.

The ANR Balnéorient project studies the phenomenon of the collective bath in the Middle East from antiquity until the modern era and has, since 2006, formed partnerships with different regional projects in the Near East (IFPO), in Egypt (IFAO) and on the Arabian peninsula (CEFAS)

In association with the IFAO "Ancient and medieval baths" programme, Balnéorient (2006-2010) has demonstrated the particularities and importance of this social activity in Egypt, both in the capital and the provinces, into the modern day.

The method of cross-referencing on-site work (prospection, archaeological excavations, systematic gathering of documentation) and textual studies (building of a corpus and archival research) has meant that during our gatherings (Alexandria 2006, Amman 2008, Damascus 2009, Cairo 2010, Istanbul 2010) we have for the first time been able to create a status report and explore transitional periods that would present Egypt as being a key region in the understanding of the phenomenon of bathing over the long term.

The second phase of this project (2012-1016) is to aim for an overview of the subject by emphasising the sociological and anthropological aspects of the collective bath and by placing the bather at the centre of the investigation.

1. From the bath to the bather: a study of the practice

  • Changes in usage: concerning sociability, the water (hygiene, therapy, pleasure) and the relationship with the body for different societies and over the long term (from antiquity to the modern day).
  • Balneology: this has deep historical roots but also has a somewhat conflicting tradition split between science and belief, and especially between the repetition of ancient gestures and the desire to rationalise and modernise certain actions. While it has been much studied in the western Mediterranean and in Asia Minor, balneology has received no such attention in Egypt even though certain place names, such as Ain Soukhna (hot spring), are revealing.
  • Norms (the body, pleasure and rules) and medical practices: the place of the bath in the prevention of illness and in therapy. Here one touches on questions raised by the programme entitled "Representations of health, sickness and therapy in the medieval Near East", under the direction of S. Denoix and P. Koetschet.
Hammam.
Hammam.

2. From case studies to overview

We shall undertake systematic comparisons on a Mediterranean scale in order to reveal the constants and variables of this shared usage. This implies that in order to grasp better the originality of the Egyptian case, we must bolster the corpus, both textual and archaeological, and refine on-site investigations.

2.1. Case studies

In Egypt we need to continue on-site architectural and technical studies of the buildings (Greek, Roman and Byzantine eras) in order to establish precise series and typologies. These operations will be limited to original Egyptian ensembles: Greek baths (Taposiris, Karnak, Fayoum), Roman era fortress baths (Eastern Desert), Byzantine baths (buildings of the Alexandrian chora), and medieval hammams. Existing collaborations (SCA at Karnak and Graeco-Roman Museum at Alexandria) will be strengthened and extended (DAIK and Egyptian universities) to ensure the success of this work.

2.2. The corpus

The IT resourc used to manage all bath-related information gathered from the sites or from texts will be expanded and improved. While initially viewed as a means of reinforcing links between the associated researchers in the form of a blog, it will eventually become the portal to a living memory of the collective bath in the Mediterranean.

The architectural corpus will gather all published or brand new data relative to the structures under examination within the framework of a collaborative Wiki-Bath, adapted to research needs and relying on the community of researchers involved in bath studies (directed by T. Fournet, IFPO). This is being up-loaded to the net and opening it up to public access is a priority for the Balnéorient programme.

The textual corpus, consisting of all the texts gathered during the first phase, needs to be developed. The same principals of cooperation that applied to the architectural database will be followed. The base is being developed under the direction of B. Redon, M.-F. Boussac and B. Marino.

In order to ensure the continued existence and improvement of this tool, a position was opened for offers by ANR Corpus (end of 2011) and the IFAO will be one of the partners in the consortium

Planned activities and publications:

Meetings:
  • 2013/2014, Cairo (organiser B. Redon): international round table "Places of sociability, conviviality and pleasure in Egypt, from antiquity to the modern day".
  • 2014: Anthropo-sociological enquiry into present-day practices within the Egyptian hammam in order to explore the reasons for their almost complete disappearance and to explore alternative practices (application for a grant from L'Oreal and/or doctoral).
  • 2014, Cairo (organisers S. Denoix, P. Koetschet, A. Zouache): international conference "Battered bodies: nature upset and human intervention".
Publications and other output:
  • Multi-disciplinary and collaborative corpus (on-line, see above).
  • Choice of texts concerning the bath from antiquity until the modern era.
  • Multilingual glossary (Arabic, Greek, French, English) concerning the bath.
  • Proceedings of the two meetings in Cairo (2013/2014 and 2014).
  • New edition (with up-dates and report of the present state of affairs) of the two classic works: Edmond Pauty, Les hammams du Caire, Cairo 1933, and Michel Écochard, Claude Le Cœur, Les bains de Damas, Beirut, 1942-1943.
  • ÉAnnotated edition of a treatise by a Mamluke-era doctor (Qusuni) prepared by Patrice Coussonnet; waqf-s documents.
  • Monograph on the Taposiris baths (Th. Fournet, B. Redon).
  • Monograph on the Karnak baths (directed by M. Boraik).
  • Monograph on the Bouto baths (G. Lecuyot, B. Redon).

sélected Bibliography:

  • M.-Fr. Boussac, S. Denoix, Th. Fournet, B. Redon (éd.), Vingt-cinq siècles de bain collectif (Proche-Orient, Égypte et péninsule Arabique), Actes du troisième colloque Balnéorient, Damas, 2-6 nov. 2009: manuscrit déposé en février 2012 aux presses de l’Ifao.
  • M.-Fr. Boussac, Th. Fournet, B. Redon (éd.), Le bain collectif en Égypte, Actes du colloque Balnéorient, Alexandrie, 1-4 déc. 2006, EtudUrb 7, 2009.
  • G. Charpentier, S. Denoix, «Bains antiques et médiévaux dans la Méditerranée orientale, un programme de recherche interdisciplinaire», in R. D'Amora, S. Pagani, Hammam. Le Terme nell'Islam, Florence, éd. Leo Olschki, 2010.
  • P. Ballet, G. Lecuyot, G. Marouard, B. Redon, «Et la Bouto tardive?», BIFAO 111, 2011, p. 75-100. B. Redon, «Statut, revenus et fiscalité des édifices de bain en Égypte 1. Époque ptolémaïque», BIFAO 111, 2011, p. 301-322. Th. Fournet, B. Redon, «Le bain grec à l’ombre des thermes romains», dans M.-Chr. Hellmann (ss dir.), L’Architecture grecque, Dossiers de l’Archéologie 342, nov.-déc. 2010, p. 56-63. B. Redon, «L’armée et les bains en Égypte hellénistique et romaine», BIFAO 109, 2009, p. 403-450.

À paraître

  • B. Redon (éd.), Current Research On Baths in Egypt: New Archaeological Discoveries, Actes de la journée d’étude Ifao-Balnéorient, Le Caire, 27 oct. 2010 (à paraître).
  • M.-Fr. Boussac, Th. Fournet, J.-P. Pascual, J.-Fr. Salles (éd.), Bains de l’Outre Jourdain, actes du colloque d’Amman, mai 2008 (à paraître).
  • Th. Fournet, B. Redon, «Greek Baths’ Heating System: New Evidences from Egypt», dans M. Trümper, S. Lucore (éd.), Greek Baths and Bathing Culture: New Discoveries and Approaches, Actes du colloque de Rome, 16-17 avril 2010 (à paraître).
  • A.-M. Guimier-Sorbets, «Part 2. The mosaic floors», dans M. Boraik «Ptolemaic Baths in front of Karnak temples - Recent Discoveries (season 2009-2010)», Cahiers de Karnak 14, 2011 (à paraître).
  • S. el-Masekh, B. Redon, «Part 1. The heating system», dans M. Boraik «Ptolemaic Baths in front of Karnak temples - Recent Discoveries (season 2009-2010)», Cahiers de Karnak 14, 2011 (à paraître).
  • B. Redon, «Établissements balnéaires et présences grecque et romaine en Égypte», dans P. Ballet (éd.), Grecs et Romains en Égypte. Territoires, espaces de la vie et de la mort, objets de prestige et du quotidien, Actes du colloque international de la Société Française d’Archéologie Classique, 2008, Le Caire, Ifao (à paraître).
  • B. Redon, «L'insertion spatiale et économique des établissements balnéaires en Égypte hellénistique et romaine», dans G. Sanidas, A. Esposito (éd.), Archéologie des espaces économiques: la concentration spatiale des activités et la question des quartiers spécialisés, Actes du colloque de Lille, 16-17/12/2009 (à paraître).