Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


19225

Écritures

ECRITURES : Pour une archéologie et une anthropologie des pratiques d’écriture de l’Egypte ancienne

lien IdRef 🔗 Institut français d’archéologie orientale (IFAO)
lien IdRef 🔗 Paris 1 Panthéon-Sorbonne
lien IdRef 🔗 Institut universitaire de France (IUF)
lien IdRef 🔗 Orient et Méditerranée (Ivry-sur-Seine), Equipe Mondes pharaoniques (CNRS, UMR 8167)

lien IdRef 🔗 Institut français d’archéologie orientale (IFAO)
lien IdRef 🔗 Paris 1 Panthéon-Sorbonne
lien IdRef 🔗 Institut universitaire de France (IUF)
lien IdRef 🔗 Orient et Méditerranée (Ivry-sur-Seine), Equipe Mondes pharaoniques (CNRS, UMR 8167)

lien IdRef Chloé Ragazzoli (Sorbonne Université, UMR 8169)
lien IdRef Florence Albert (IFAO)
lien IdRef Khaled Hassan (IFAO)

lien IdRef Chloé Ragazzoliégyptologue, maître de conférences HDRSorbonne Université, UMR 8169
lien IdRef Florence AlbertégyptologueIFAO
lien IdRef Khaled Hassanégyptologue, chercheur associéIFAO
lien IdRef Sylvie DonnatégyptologueUniversité de Strasbourg
lien IdRef Andreas Dornégyptologue
lien IdRef Annie GasseégyptologueCNRS - UMR 5140, équipe ENiM, université Montpellier 3
lien IdRef Isabelle Marthotpapyrologueuniversité de Bâle
lien IdRef Stéphane Poliségyptologue, chercheurFNRS Université de Liège
lien IdRef Ursula Verhoevenégyptologue, professeur des universitésUniversité Johannes Gutenberg (Mayence)

Le programme s’intéresse aux pratiques d’écriture dans une optique historique et anthropologique, où le texte est considéré comme un objet matériel et graphique témoignant de pratiques intellectuelles, culturelles et sociales. Il prend acte des études réalisées sur les graffiti dans les chapelles de tombe thébaines, pour les étendre à d’autres terrains (nécropoles de Moyenne Égypte, cartographie des graffiti connus en Égypte ancienne) mais aussi à l’ensemble des pratiques d’écriture
égyptiennes en les confrontant à de nouveaux corpus, ostraca et textes funéraires notamment.
L’objectif est de susciter des études sur des corpus de sources primaires ciblées, de décrire de façon systématique les éléments non linguistiques des écritures égyptiennes et d’en saisir la valeur sémiotique. Il considère le texte comme le résultat d’une chaîne opératoire, qui met en jeu des acteurs, des savoir-faire et un contexte social et historique spécifique.

Conférence
Le samedi 15 juin 2019

Wadi Jarf on the Red Sea and the papyrus of the pyramids’ builders
Colloque international
Du samedi 15 juin 2019 au lundi 17 juin 2019

Clamour from the Past: Graffiti, Rock Inscriptions and Secondary Epigraphy from Ancient Egypt
Journées d’études
Du vendredi 6 septembre 2019 au samedi 7 septembre 2019

Registres graphiques. Questions sur la scripturalité égyptienne
Webinaire
Le jeudi 19 novembre 2020

Édition numérique de corpus textuels complexes en égyptologie