Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Photographie



fr en

Équipe

Gaël Pollin Responsable du service Photographique  
Ihab Mohamed Ibrahim Photographe  
Andrew Michel Opérateur en numérisation

 

Le service photographique de l’Ifao a été fondé en 1972 par Serge Sauneron, alors directeur de l’institut. En tant que service d’appui à la recherche, sa mission est de mettre ses compétences techniques au service des chercheurs. À ce titre, équipés d’un studio photographique, les membres de l’équipe se déplacent sur les différentes missions archéologiques afin de documenter la fouille et de couvrir l’ensemble des artefacts pour études, archives et publications. Chaque année environ 10.000 prises de vues sont réalisées sur site et viennent enrichir le fonds de l’institut.

Le service photographique travaille également de façon transversale, en collaboration avec les différents services au sein de l’institut : le service des archives et collections, l’imprimerie, le service communication et la bibliothèque. 

Serge Sauneron à la prise de vue, temple d’Esna, 1964

 

 

Imagerie scientifique

En constante évolution, l’imagerie scientifique requiert une attention toute particulière. Le service dispose pour cela de différentes méthodes à même de répondre aux demandes spécifiques des chercheurs.

- Photographie dans le spectre visible (380-780 nm). Photographie dite « classique » permettant un enregistrement fidèle de la scène (neutralité de l’éclairage et du fond photographique avec mire et charte de couleurs). Les prises de vues sont réalisées au boitier numérique, capteur plein format 24×36 à 21 millions des pixels avec profil ICC incorporé. Après editing, l’ensemble des photographies traitées sont archivées avec leur donnée IPTC.

- Photographie infrarouge (780-900nm) et photographie en fausses couleurs (ImageJ -DStretch). Techniques utilisées pour examiner les couches picturales par rayonnement et mettre en évidence les altérations subies de l’artefact (restaurations, repentirs, gestes préparatoires…).

 

Prise de vue brute sur le site                                 Image après traitement en fausses couleur à l'aide de DStetch

Relevé des inscriptions peintes dans les carrières de travertin égyptien, Hatnoub (Haute-Égypte)

 

- Photographie RTI (imagerie de transformation par réflectivité). Création d’une image à partir d’une série de prises de vue fixes d’un même objet à éclairage variable. Les informations synthétisées génèrent un modèle de surface permettant de ré-éclairer l’image RTI de manière interactive et d’examiner ainsi la surface de l’objet photographié. Cette méthode permet de révéler des détails peu lisibles. 

- Ortho-photographie par photogrammétrie (Agisoft MetaShape - Cumulus). Il s’agit de la création d’assemblages photographiques corrigés de toutes déformations optiques et géométriques tout en conservant un rendu réaliste. Il en résulte un document métrique parfaitement utilisable comme support de mesure et de dessin.

Le service est également sollicité pour réaliser des supports de communication (capsules video, visite virtuelle en 360°).

 

Image orthométrique du déroulé d’une colonne de la petite salle hypostyle du temple de Kôm Ombo (Haute-Égypte)
Modèle généré avec Agisoft Metashape et image extraite avec le logiciel Cumulus

 

Numérisation

L’IFAO offre aujourd’hui l’une des premières banques d’images archéologiques en Égypte. Conservant plus de 500 000 clichés, le service assure la numérisation du fonds photographique argentique. Les interventions s’appliquent à différents phototypes et techniques photographiques (plaque de verre (gélatino-bromure d’argent), support papier et négatif (acétate de cellulose, polyester, triacétate de cellulose).

La chaîne de numérisation est adaptée en fonction des contraintes de chaque procédé (reproduction photographique par rétro-éclairage, scanner à plat, Scanner Imacon Flextight).

Les photographies sont archivées « brutes » sans traitement, avec leurs métadonnées IPTC tout en respectant un plan de nommage préétabli. Environ 10000 photographies sont versées annuellement au service des archives. 

 

Caractéristiques techniques de numérisation du fonds photographique de l’Ifao

TYPE RÉSOLUTION TAILLE Finale MODE CHROMATIQUE ECHANTILLONNAGE FORMAT COMPRESSION PROFIL POIDS TEMPS
NEG. N&B 24X36 (135MM) 4000 dpi 35 x 49 cm à 300 dpi NIVEAU DE GRIS 16 bits TIFF LZW Gray gamma 2.2 46,5 Mo 6min/scan
NEG. COULEUR DIAPO 24X36 (135MM) 4000 dpi 40 x 50 cm à 300 dpi RVB 16 bits TIFF LZW Adobe RGB (1998) 145 Mo 6min/scan
NEG. N&B DIAPO 6X6 - 6X7 – 6X9 CM 2400 dpi 45 x 60 cm à 300 dpi NIVEAU DE GRIS 16 bits TIFF LZW Gray gamma 2.2 69,3 Mo 6min/scan
NEG. COULEUR, DIAPO 6X6 - 6X7 – 6X9 CM 2400 dpi 48 x 48 cm à 300 dpi RVB 16 bits TIFF LZW Adobe RGB (1998) 180 Mo 7min/scan
NEG. N&B 13x18 CM 1200 dpi 50 x 70 cm à 300 dpi NIVEAU DE GRIS 16 bits TIFF LZW Gray gamma 2.2 86 Mo 8min/scan

 



fr en

The members of the photography service team are always in direct contact with the researchers. Between their fully equipped studio at the IFAO, Egypt’s museums, and the excavation sites, where they photograph both terrain and objects, the team moves around the various archaeological missions and produces about 10,000 photos every year. While this used to involve old fashioned film, since 2001 digital cameras have been used, following the major technological shifts in the photographic world.

Today the IFAO possesses one of the leading archaeological image banks in Egypt, with some 500,000 pictures, the digitising of which is presently under way. Images taken by the team are held by the archives service in collections that the IFAO then makes available to researchers.