Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


17144

Médamoud

Religion, urbanisme et production artisanale autour du temple de Montou de Médamoud


Université de Paris-Sorbonne
Fonds Khéops pour l’archéologie
Labex RESMED

Université de Paris-Sorbonne
Fonds Khéops pour l’archéologie
Labex RESMED


• Félix Relats-Montserrat, égyptologue - membre scientifique (Ifao)
• Dominique Valbelle, égyptologue (Sorbonne Université UMR 8167)
• Zulema Barahona Mendieta, céramologue (université de Bâle)
• Emmanuel Laroze, architecte topographe (UMR 8167 – Orient et Méditerranée Equipe « Mondes Pharaoniques »)
• Nadia Licitra, archéologue (musée de Louvre)
• R. Séguier, archéologue (université de Montpellier)
• Lorenzo Medini, égyptologue membre scientifique (Ifao)
• Ann Bourgès, minéralogie (Laboratoire de recherche des Monuments Historiques)
• Gaël Pollin, photographe (Ifao)
• Mohamed Gaber, topographe (Ifao)
• Hassân Mohamed Ahmed, technicien restaurateur (Ifao)
• Yves Egels, retraité (Institut géographique national)
• Thierry De Putter, géologue (musée royal de l’Afrique centrale)
• Christina Karlshausen, égyptologue (université de Louvain)
• J. Thiesson, géophysicien (université Pierre et Marie Curie UMR METIS 7619)

Situé à 4 km au nord-est de Karnak, le village moderne de Médamoud est en partie implanté sur les kôms de l’antique Madou, la plus septentrionale des villes de Montou. Le chantier de Médamoud prend la suite de la mission Louvre/Ifao dirigée par F. Bisson de la Roque (1925 à 1932) puis par Cl. Robichon (de 1933 à 1940). Il a été ré-ouvert en 2011 sous la direction de D. Valbelle qui avait entrepris en 1973 la publication de la Porte de Tibère. Fernand Bisson de la Roque dégagea successivement le grand temple gréco-romain et les aménagements qui s’y rattachent, sur les restes des temples du Moyen et du Nouvel Empire ainsi que deux églises et des quartiers d’habitation d’époques hellénistique et romaine. L’objet de l’actuel programme est d’une part l’étude, la publication et l’anastylose du propylône de Tibère, ouvert dans l’enceinte d’Auguste et donnant accès au temple gréco-romain, d’autre part la reprise de l’étude globale du site et du matériel qui en provient, avec pour objectif la rédaction d’une monographie sur son histoire.

Les rendez-vous de l’archéologie
Le dimanche 19 novembre 2017

La reprise des fouilles françaises à Médamoud : La ville et le temple de Montou