Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


19474

Bois du Musée copte

Étude des objets en bois du Musée copte du Caire

Ministère égyptien des Antiquités
Musée copte, Le Caire

• Julien Auber de Lapierre (École pratique des Hautes Études / École du Louvre)

• Julien Auber de Lapierre, docteur en histoire de l'art (École pratique des hautes études / École du Louvre)

Le département des bois du Musée copte est riche des milliers de pièces versées par le patriarcat d’Alexandrie, données par des familles ou découvertes lors de fouilles archéologiques. Il regroupe aussi bien des éléments architecturaux de sites monastiques tels que ceux d’Apa Apollô à Baouît ou d’Apa Jérémie à Saqqara, du mobilier liturgique provenant des églises du Vieux-Caire, que des objets de la vie quotidienne, et couvre une vaste période chronologique allant de l’époque byzantine à l’époque ottomane. Cette collection permet d’entrevoir la vivacité et la diversité de l’artisanat populaire tout en illustrant les goûts d’une élite civile urbaine et cosmopolite. Les charpentiers, menuisiers et sculpteurs collaborent indépendamment de leur confession religieuse et mêlent volontiers les répertoires iconographiques païen, chrétien et musulman. Matériau à la croisée des cultures, le bois travaillé est révélateur des nombreux échanges économiques et sociaux qui ont jalonné l’histoire de l’Égypte et de la communauté chrétienne.

À la fin des années 1980, Gawdat Gabra, alors directeur du Musée Copte, entreprend de documenter chaque section du Musée Copte et met en place le projet de Catalogue général du Musée, à l’instar de celui du Musée égyptien. Un scientifique est alors désigné pour compiler chaque catalogue. À ce jour, quatre catalogues ont été publiés : celui des icônes, publié par Paul van Moorsel, Mat Immerzeel et Linda Langen en 1991 ; celui des métaux, publié en 2001 par Dominique Bénazeth ; celui des cuirs par André Veldmeijer et tout récemment le premier volume consacré aux bois.

La première partie du travail a consisté à dresser l’inventaire de quelques trois cents objets en bois entre 2010 et 2013. Dans le même temps, une campagne de photographies a été effectuée par Alain Lecler, qui ont ensuite été traitées par Gaël Pollin. Une documentation des pièces a pu être initiée permettant de retracer les historiques, les provenances, les comparaisons, les datations et de regrouper les éléments bibliographiques.

Le projet du catalogue des bois se veut avant tout collaboratif, interdisciplinaire et international. Plusieurs organismes sont sollicités à travailler en collaboration. Chacun contribuera, à sa mesure, au projet : édition, mise à disposition du matériel, validation du projet et soutien scientifique, mise à disposition d’outils de documentation et soutien scientifique, et enfin, soutien financier et matériel.

Conférence
Le dimanche 10 décembre 2017

How was the Coptic Museum built?
Les conférences de l’Ifao
Le mercredi 18 avril 2018

Meubler les églises Sur quelques objets en bois du Musée copte