Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


17134

Hatnoub

Les carrières de travertin égyptien de Hatnoub



lien IdRef 🔗 Institut français d’archéologie orientale (IFAO)
🔗 Université de Liverpool
🔗 The KU Leuven Dayr al-Barsha project
🔗 Musée des Beaux-Arts de Lyon (MBA-Lyon)
🔗 Garstang Museum of Archaeology
lien IdRef 🔗 Neues Museum

lien IdRef 🔗 Institut français d’archéologie orientale (IFAO)
🔗 Université de Liverpool
🔗 Fonds Khéops pour l’archéologie
lien IdRef 🔗 Egypt Exploration Society (EES)

lien IdRef Yannis Gourdon (CNRS, UMR 5189 HiSoMA)
lien IdRef Roland Enmarch (Université de Liverpool)

lien IdRef Yannis Gourdonégyptologue, maître de conférencesCNRS, UMR 5189 HiSoMA
lien IdRef Roland Enmarchégyptologue, maître de conférencesUniversité de Liverpool
lien IdRef Hélène Bouillonégyptologue, conservateur du patrimoine
lien IdRef Jean-Jacques Delannoygéomorphologue, professeur des universitésuniversité Savoie-Mont-Blanc (Le Bourget du Lac)
lien IdRef Dominique Faroutégyptologue
Liz JonestopographeUniversity College of London
Olivier Lavignetailleur de pierre archéologue
lien IdRef Hannah Pethenégyptologue, doctorantUniversity of Liverpool
lien IdRef Andrea PillonégyptologueIFAO
lien IdRef Sépideh Qahéri-Paquetteégyptologue, ATERCollège de France, chaire de civilisation pharaonique
lien IdRef Thomas SagoryarchéologueMinistère de la culture et de la communication
Benoit Touchardphotographe, indépendant

Situé à 330 km au sud du Caire, près de Tell el-Amarna, le plateau de Hatnoub abrite le seul site d’extraction de l’albâtre égyptien (appelé aussi Travertin) exploité dès l’époque des pyramides (IIIe millénaire av. J.-C.). Cette roche de luxe, prisée des rois et des dieux, a été utilisée dans l’architecture, la statuaire et le mobilier funéraire. Ce site archéologique unique permet de comprendre, entre autres, la vie d’une carrière depuis la découverte du gisement jusqu’à son abandon, en passant par sa phase d’exploitation et le transport des blocs jusqu’au Nil par la voie antique la plus longue et la mieux préservée d’Égypte. Ces données archéologiques renouvellent en profondeur notre connaissance de l’histoire des techniques.

Les rendez-vous de l’archéologie
Le dimanche 7 octobre 2018

Nouvelles recherches dans les carrières d’albâtre de Hatnoub