Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Une image, un commentaire…

Bateau Abou Rawach

Découverte d’une barque funéraire de la Ire dynastie à Abou Rawach, datée du règne de Den (v. 2950 BC). Photo © Yann Tristant

Lors des travaux poursuivis pendant l’été 2012 sur le cimetière M de la Ire dynastie à Abou Rawach, la mission de l’Ifao a mis au jour les vestiges d’une embarcation en bois déposée au nord du mastaba M06 dans une fosse délimitée par un mur en briques. Disposé selon un axe est-ouest au nord du tombeau, le bateau est conservé sur 6,54 m de longueur et 1,3 m de largeur. Douze planches en bois sont préservées. Les vestiges, homogènes et en bon état de conservation, bien que le bois soit pulvérulent, correspondent à la zone centrale de l’embarcation. L’extrémité de la quille manque ; les parties arrière et avant du bateau sont endommagées ; le bordage sud, partiellement conservé, est ajusté au plancher ; le bordage nord est manquant. Le fond du bateau est actuellement plat ; seule la partie supérieure de la quille est proéminente. La datation C14 réalisée au laboratoire de l’Ifao confirme que cette barque funéraire est contemporaine du règne de Den (v. 2950 BC).

Le bateau a été conçu selon la technique d’assemblage par ligatures : toutes les parties étaient emboîtées avec des tenons et mortaises, puis « cousues » à l’aide de liens végétaux qui passaient dans près de 300 trous ménagés le long de chacune des planches, tous les 10 cm environ. Afin d’assurer la solidité du bateau, les bordages nord et sud devaient probablement être maintenus par 8 ou 9 membrures ligaturées à l’intérieur de la coque. Des restes de cordages (fibres de lin et de papyrus) ont été recueillis dans les trous de ligatures lors de la fouille. Ces liens montrent que le bateau n’a pas été démonté, mais a été déposé entier dans la fosse. Les planches sont d’ailleurs placées dans leur position initiale, leur écartement respectant sans doute la forme du carénage de la coque.

Des découvertes similaires ont été réalisées avant 1950 sur les sites protodynastiques de Saqqara et d’Hélouan. Les vestiges de bateaux n’ont malheureusement pas pu être conservés et la documentation réalisée à l’époque est peu satisfaisante au regard des standards actuels. Le corpus a été cependant complété entre 1990 et 2000 par quatorze barques de grande taille exhumées à Abydos, mais la date proposée, entre la Ire et la IIe dynastie, n’a pu être confirmée ni par la stratigraphie ni par datation absolue. La barque d’Abou Rawach est donc, dans l’état actuel des connaissances, la plus ancienne embarcation jamais découverte en Egypte.

Transporté au laboratoire de conservation du « Grand Egyptian Museum » de Giza, le navire d’Abou Rawach sera bientôt exposé dans les galeries du futur musée. Son étude permettra de mieux comprendre les techniques de la construction navale des premiers temps de l’Égypte, thème de recherche qui connaît un renouveau ces dernières années avec la découverte par les équipes de l’Ifao sur les côtes de la mer Rouge, d’un port de l’Ancien Empire au débouché du Ouadi Jarf et des restes d’un navire du Moyen Empire à Ayn-Soukhna.

Yann Tristant (archéologue, protohistorien, Macquarie University)




Retour à l’image actuelle: Bloc ramesside à Kôm el-Nogous - Plinthine

Images précédentes:
Adoration des Mages Monnaie-Or Graffito à Hatnoub Page du Journal de fouilles de Georges Legrain Relevé photogrammétrique de TT 6 Séance de taḥṭīb (jeu du bâton) Col d Stèle Kom Abou Billou Fouilles Bruyère Deir el-Medina Dessins de rosaces du Monastère de St Siméon (Assouan) par Clédat Etoffe de lin de Deir el-Medina Manuscrit Copte Statues Ermant Revêtement en faïence Sanctuaires gouverneurs Balat Palettes Scribes Soudan Maisons de France au Caire Canard de Fustât Bateau Abou Rawach Crispinus Bustes Bol Bois Ostracon Deir el-Medînéh Immeuble Suez Mutilations Kagemni Ptolémée IX Sôter II à Coptos Temple de Dendera Ostracon lu par infra-rouge Bateaux de la mer Rouge Archéologie du paysage Prospection géophysique Inhumation d Réduction minerai à Ayn Soukhna Plan du Caire par Fourmont Consoles Baouit Kitāb Bains Taposiris Magna Villa à Ismaïlia Statuettes d’Osiris en bronze Découverte d’un papyrus à Tebtynis Scellé en argile marqué de deux sceaux Paon, graffito montagne thébaine Uraeus Chapelle NebDjefaou Karnak Stèle Gebel el-Zeit Papyrus bilingue Oxyrhynchos Graffites coptes Bagawât Plats offrande Ayn Asil Figurine fatimide Annonciation à Deir el-Sourian