Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


20312

Kettân

Kettân : un marqueur chronologique de l


lien IdRef Anita Quilesarchéomètre, responsable du Pôle ArchéométrieIFAO

Les textiles sont de bons indicateurs chronométriques dès lors que leur fabrication est associée à leur utilisation. Or la datation 14C de ces textiles fixe l’âge de leur fabrication – c’est à dire la coupe de la plante - qui peut, parfois, n’être qu’un terminus post quem à l’événement archéologique qui leur est associé. Afin d’intégrer avec justesse ces matériaux dans des modélisations chronologiques fines, il est indispensable de pouvoir apprécier, a priori, si ces objets ont été fabriqués pour l’événement archéologique qui leur est associé, ou s’il s’agit d’objets ayant déjà eu « une vie » avant d’être placés dans leur contexte de découverte. Afin d’évaluer leur « représentativité archéologique », il faut pouvoir mettre en cohérence les données issues des approches analytiques avec celles issues de leur contexte de découverte. Un défi méthodologique est donc de développer un protocole d’étude pour évaluer l’état de dégradation des fibres textiles et leur réponse à l’usage ou à des traitements spécifiques sur leurs morphologies et leurs structures moléculaires, afin de pouvoir trancher sur l’état d’usage de chaque textile, lors de son abandon, avant d’entreprendre une datation.

Le projet Kettan vise à restituer la chaîne opératoire de transformation de la plante de lin moderne, jusqu’aux fibres textiles. L’objectif est de rechercher si les contraintes subies par la plante à chaque étape de sa transformation puis de son tissage entraînent des modifications dans les caractéristiques architecturales des fibres. Des contacts ont été établis avec des cultivateurs dans le delta, et nous récoltons des échantillons de plantes de lin à chaque étape du processus de culture et de transformation. En laboratoire, nous développons un protocole analytique croisant à la fois des analyses spectroscopiques, morphoscopiques et structurales, pour caractériser ces différents échantillons de lin, en leur appliquant des tests de vieillissement accéléré et de contraintes physiques d’altération de la fibre. Cela nous permettra d’identifier et de suivre l’évolution de possibles marqueurs moléculaires, architecturales ou structurales caractéristiques des procédés de vieillissement et/ou d’usage.

Le projet Kettân intègre le projet ANR Anubis ""New insights in the durability of flax fibres through the study of ancient Egyptian yarns", CE43, coordinateur A. Bourmaud.