Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


17151

Kôm Ombo

Le temple de Haroéris et Sobek à Kom Ombo : relevés photographiques, mission épigraphique, préservation du site


Université de Cologne
Université de Ayn-Chams
DFG (Deutsche Forschungsgemeinschaft)
Conseil Suprême des Antiquités

DFG (Deutsche Forschungsgemeinschaft)
Bourse post-doctorale suisse

• Françoise Labrique (Université de Cologne)
• Shafia Bedier (Université de Aïn Chams)

• Shafia Bedier (université de Ayn Chams)
• Ali Abdelhalim Ali (université de Ayn Chams Ifao)
• Islam Alwakeel (université de Ayn Chams)
• Gaël Pollin, photographe (Ifao)
• Emmanuel Laroze, architecte topographe (UMR 8167 – Orient et Méditerranée Equipe « Mondes Pharaoniques »)
• Anna Dékány (université de Cologne)
• Svenja Dirksen (université de Wurzbourg DAI)
• Sven Eicke (université de Cologne)
• Corinna Mueller (université de Cologne)
• Vincent Razanajao (ERC Patrimonium UMR 6507 Ausonius)
• Aurélie Terrier, architecte-archéologue (USR 3155 IRAA Lyon 2)
• Dorothée Elwart, égyptologue (LabEx Hastec EPHE PSL Anhima UMR 8210)
• Nabil, Sara (université de Ayn Chams)
• Mohamed Gaber, topographe (Ifao)
• Mohamed Abdou (Ifao)

Kom Ombo se situe en Haute Égypte à 45 km au Nord d’Assouan. Son temple est partiellement conservé. Consacré au dieu-faucon Haroéris et au dieu-crocodile Sobek, il se distingue par son sanctuaire et son axe doubles.
L’équipe germano-égyptienne des universités de Cologne et de Ayn Chams prépare à présent le manuscrit de Kom Ombo III, qui sera consacré à la publication du décor de la petite salle hypostyle et réclamera trois années de travail, au moins pour les parois et deux années supplémentaires pour les colonnes. À la différence du sanctuaire et de la salle médiane, la petite salle hypostyle -ainsi d’ailleurs que le pronaos, la cour, le "mammisi", la chapelle d’Hathor- n’a fait jusqu’à présent l’objet d’aucun relevé systématique pouvant servir de base à des fac-similés de qualité.