Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Une image, un commentaire…

Sidérurgie à Hilwân

Sidérurgie à Hilwân


Coulée de fonte à la Société égyptienne de sidérurgie, Hilwân (Akhir Sâ‘a, Juillet 1966).  

La Société égyptienne de sidérurgie (Sharikat al-hadîd wa-l-sulb al-misriyya) a été fondée en 1954. Premier grand projet industriel lancé par les Officiers libres après leur arrivée au pouvoir, l’usine est établie à al-Tibbîn, Hilwân, au sud du Caire. Elle est financée par des capitaux publics, avec la participation du groupe ouest-allemand, Demag ; son expansion ultérieure s’appuie sur le financement et l’assistance technique soviétique. L’entreprise recrute une main d’œuvre issue en partie des zones semi-rurales de Hilwân.

Cette photographie, publiée dans le quotidien Akhir Sâ‘a, montre deux ouvriers fondeurs pendant une opération de coulée de fonte ; le titre annonce que « l’ère de l’acier commence ». Le thème de l’industrie et du travail industriel occupe une place centrale dans le dispositif de propagande nassérienne, et l’usine sidérurgique figure sur de nombreuses photographies publiées dans la presse des années 1950 et 1960. Incarnant les idéaux de modernisation et d’autosuffisance nationale, elle est promue comme symbole d’une « révolution industrielle » menée par le nouveau régime.

En janvier 2021, le gouvernement égyptien décide la fermeture définitive de la société égyptienne de sidérurgie, justifiant cette décision par les lourdes pertes cumulées au cours des dernières années. Mon projet de recherche actuel s’intéresse à l’histoire de cette entreprise. A travers ce cas d’étude, il s’agit d’examiner les intérêts et pratiques qui entourent la mise en place d’un grand projet industriel à l’ère de l’État ingénieur, qui s’étend de la fin de la période monarchique à la période nassérienne.

Malak Labib



Images précédentes:
Amara Ouest en Haute Nubie Mausolée ʿAbd Allāh al-Dakrūrī, Qarāfa Tête féminine à coiffure Abri de la tombe de Chéchonq III à Tanis Le « tableau de l’oracle » à Médamoud Une colonne dans tous ses états Panneau de coffre avec lion et antilope Carte du Nil (al-Suyūṭī) Coupe glaçuré de Fostat Bloc ramesside à Kôm el-Nogous - Plinthine Adoration des Mages Monnaie-Or Graffito à Hatnoub Page du Journal de fouilles de Georges Legrain Relevé photogrammétrique de TT 6 Séance de taḥṭīb (jeu du bâton) Col d Stèle Kom Abou Billou Fouilles Bruyère Deir el-Medina Dessins de rosaces du Monastère de St Siméon (Assouan) par Clédat Etoffe de lin de Deir el-Medina Manuscrit Copte Statues Ermant Revêtement en faïence Sanctuaires gouverneurs Balat Palettes Scribes Soudan Maisons de France au Caire Canard de Fustât Bateau Abou Rawach Crispinus Bustes Bol Bois Ostracon Deir el-Medînéh Immeuble Suez Mutilations Kagemni Ptolémée IX Sôter II à Coptos Temple de Dendera Ostracon lu par infra-rouge Bateaux de la mer Rouge Archéologie du paysage Prospection géophysique Inhumation d Réduction minerai à Ayn Soukhna Plan du Caire par Fourmont Consoles Baouit Kitāb Villa à Ismaïlia Bains Taposiris Magna Statuettes d’Osiris en bronze Découverte d’un papyrus à Tebtynis Scellé en argile marqué de deux sceaux Paon, graffito montagne thébaine Uraeus Chapelle NebDjefaou Karnak Stèle Gebel el-Zeit Papyrus bilingue Oxyrhynchos Graffites coptes Bagawât Plats offrande Ayn Asil Figurine fatimide Annonciation à Deir el-Sourian