Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Une image, un commentaire…

Statues Ermant

Deux statues de dignitaires égyptiens, un scribe médecin et un grand prêtre contemporain de Ramsès II, ont été mises au jour sur le site d’Ermant (© Cnrs-Cfeetk/J. Maucor)

Depuis 2004, des travaux archéologiques sont menés régulièrement sur le site d’Ermant, l’antique Hermonthis, à quelques kilomètres au sud de Louqsor, dans le cadre d’une mission conjointe de l’Institut français d’archéologie orientale, du Centre franco-égyptien d’étude des temples de Karnak (USR 3172 du CNRS / Ministère d’état des antiquités égyptiennes) et du laboratoire Archéologie des sociétés méditerranéennes (UMR 5140 du CNRS/ Université Paul Valéry Montpellier III).

Le dégagement en cours des niveaux de destruction du temple principal consacré au dieu Montou-Rê, dieu tutélaire de la région thébaine, a livré des statues élégamment sculptées, recouvertes d’hiéroglyphes et permettant de connaître précisément les noms et les fonctions des personnages.

La première statue découverte représente Nebamon, scribe (et) médecin de pharaon, accompagné par sa mère et son épouse. Il porte sur ses genoux une statue assise du dieu Montou abritée dans son naos. Ce dignitaire était déjà connu par une autre statue mis au jour à Ermant en 1980 au cours de fouilles menées par le Service des Antiquités d’Égypte.

La deuxième statue est à l’effigie de Ramose, premier grand prêtre de Montou d’Ermant, contemporain de Ramsès II. Il présente sur une table d’offrandes deux têtes de faucon, personnifiant le dieu Montou. L’iconographie de cette statue ne semble pas avoir de parallèles. Ramose n’était connu jusqu’à présent que par une statue conservée à l’Art Institute de Chicago et par une scène qui figure dans la chapelle funéraire de la tombe thébaine d’un certain Khonsou dans laquelle il participe à une procession en l’honneur du dieu d’Ermant.

Ces deux statues, l’une en calcaire (93 cm de haut) et l’autre en granodiorite (68,5 cm de haut) constituent des œuvres exceptionnelles et atypiques.

Télécharger le communiqué de presse du CNRS.


Retour à l’image actuelle: Bloc ramesside à Kôm el-Nogous - Plinthine

Images précédentes:
Adoration des Mages Monnaie-Or Graffito à Hatnoub Page du Journal de fouilles de Georges Legrain Relevé photogrammétrique de TT 6 Séance de taḥṭīb (jeu du bâton) Col d Stèle Kom Abou Billou Fouilles Bruyère Deir el-Medina Dessins de rosaces du Monastère de St Siméon (Assouan) par Clédat Etoffe de lin de Deir el-Medina Manuscrit Copte Statues Ermant Revêtement en faïence Sanctuaires gouverneurs Balat Palettes Scribes Soudan Maisons de France au Caire Canard de Fustât Bateau Abou Rawach Crispinus Bustes Bol Bois Ostracon Deir el-Medînéh Immeuble Suez Mutilations Kagemni Ptolémée IX Sôter II à Coptos Temple de Dendera Ostracon lu par infra-rouge Bateaux de la mer Rouge Archéologie du paysage Prospection géophysique Inhumation d Réduction minerai à Ayn Soukhna Plan du Caire par Fourmont Consoles Baouit Kitāb Bains Taposiris Magna Villa à Ismaïlia Statuettes d’Osiris en bronze Découverte d’un papyrus à Tebtynis Scellé en argile marqué de deux sceaux Paon, graffito montagne thébaine Uraeus Chapelle NebDjefaou Karnak Stèle Gebel el-Zeit Papyrus bilingue Oxyrhynchos Graffites coptes Bagawât Plats offrande Ayn Asil Figurine fatimide Annonciation à Deir el-Sourian