Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Actualités

Actualités générales

Actualités scientifiques

Voir également les manifestations.

Appel à communications / Call for papers La fabrique du sonore : artisanat des instruments de musique de l’Antiquité / Sound Making: Handcraft of Musical Instruments in Antiquity

La fabrique du sonore : artisanat des instruments de musique de l’Antiquité

Les Écoles françaises à l’étranger (ÉFA-ÉFR-IFAO) ont mis en place un programme de recherche commun (2012-2016) qui porte sur les éléments constitutifs du paysage sonore dans les espaces urbains de la Méditerranée ancienne

L’objectif de la troisième table-ronde internationale est de rassembler des chercheurs en sciences humaines (historiens antiquisants et ethnomusicologues), divers spécialistes des matériaux, des conservateurs de musées, facteurs d’instruments, ingénieurs, acousticiens et musiciens, afin d’établir un protocole d’analyses, de documentation, de restauration et de conservation des instruments de musique découverts en fouilles, mais aussi de ceux entrés dans les collections muséales au cours des 19e et 20e siècles.

Ce protocole prendra en compte les instruments à cordes, à vent et à percussion ainsi que les différents matériaux utilisés pour leur fabrication (bois, os, cuir, métal et leurs liants). Les matériaux appliqués en surface (pigments, enduits) font aussi partie de l’étude, dans la mesure où ils nous renseignent sur l’apparence finale de l’objet et qu’ils peuvent avoir des incidences sur l’esthétique et la sonorité de l’instrument. Il s’agira de rassembler des équipes ayant récemment travaillé sur des objets sonores antiques des mondes égyptiens, mésopotamiens, grecs, romains afin de partager leur expérience.

Les communications porteront prioritairement sur l’instrument musical comme objet archéologique :

- Nature, origine et préparation des matériaux employés pour la fabrication.

- Analyse organologique et fonctionnement mécanique (morphologie et acoustique).

- Apport de la réalisation de copies réelles ou numériques (outils, savoir faire technique et sonorité).

- La question de la restauration (comment restaurer un objet musical et le présenter au public ; comment distinguer les restaurations anciennes et modernes).

Il est également possible d’exploiter les informations fournies par les sources textuelles et iconographiques, dans la mesure où elles nous renseignent sur la fabrication des instruments de musique et leur sonorité, c’est-à-dire les matériaux qui les composent, le travail des artisans et éventuellement les lieux de production. Les témoignages textuels et iconographiques viennent compléter la connaissance des vestiges d’instruments ou au contraire montrer un décalage avec ce qui a été trouvé en fouilles.

Le protocole issu des réflexions collectives sera conçu comme une aide à l’étude des instruments de musique découverts en contexte archéologique. Il pourra être utilisé par les équipes travaillant sur le terrain afin de documenter au mieux ces vestiges archéologiques : Quelles mesures prendre ? Quels types d’analyses et de prélèvements effectuer ? Quelles traces identifier ? Comment documenter les objets (dessins, photographies, relevés 3D) ? Les communications feront état des tâtonnements méthodologiques, des questionnements et des diverses solutions apportées. L’aspect méthodologique est le fil directeur de cette rencontre.

Afin que nous puissions organiser au mieux cette manifestation, merci de remplir ce questionnaire (0.03 Mb) et de nous envoyer, avant le 15 mai 2015, un titre de communication (individuelle ou collective en cas d’un travail commun sur un objet ou types d’objets), ainsi qu’un court résumé de votre proposition. Celui-ci pourra être étoffé dans un second temps.

Les propositions de communications (titres et résumés d’environ 300 mots) sont à envoyer aux adresses suivantes :

Sibylle Emerit (semerit@ifao.egnet.net),

Sylvain Perrot (sylvain.perrot@efa.gr),

Alexandre Vincent (alexandre.vincent@univ-poitiers.fr).

La sélection des communications sera faite par les organisateurs de la table ronde internationale. Les auteurs en seront informés avant le 15 juillet 2015.

Langue : anglais ou français (pour les communications en français, il est impératif de donner aux anglophones les points majeurs de la démonstration par powerpoint ou exemplier).

Télécharger le texte l’appel à communications (0.1 Mb)

Sound Making: Handcraft of Musical Instruments in Antiquity

The Écoles françaises à l’étranger (ÉFA-ÉFR-IFAO) have established a common research programme (2012-2016) looking at the constituent elements of the soundscape in urban spaces of the ancient Mediterranean World .

The aim of the third international round table is to gather scholars specialized in humanities (classicists and ethnomusicologists) and in ancient materials, curators, instrument makers, engineers, acousticians and musicians as well, in order to define a protocol of analyses, documentation, restoration and conservation of music instruments unearthed in an archaeological context and of instruments belonging to museum collections since the 19th and 20th centuries.

This protocol will take into account string, wind and percussion instruments and the different materials used in their construction (wood, bone, leather, metal, binder). Materials applied to the surface (pigments, stuccoes) will also be considered, where they provide clues about the final setting of the artefact and may have some aesthetical and acoustic impact to the instrument. As part of this round table, the aim will be to bring together all the teams that have recently worked on ancient sound artefacts from Egypt, Mesopotamia, Greece and Rome, so that everyone can share their own experience.

Papers should focus on the musical instrument as an archaeological artefact:

- Nature, origin and preparation of materials used for instrument making.

- Organological analysis and mechanical setting (morphology and acoustics).

- Information coming from real or digitalized replicas (tools, technical skills and sonority).

- Challenges with conservation (how to restore a musical artefact and how to present it to the public; how to differentiate between ancient modern restorations).

It is also possible to take advantage of textual and iconographical sources, as far as they give us some clues about the manufacture and sonority of instruments, the materials they are built from, the work of craft workers and possibly production spaces. The textual and iconographical testimonies may confirm the information given by archaeological remains but they may also differ from it.

The protocol elaborated from this brainstorming will be considered as a handbook valuable for studying ancient music instruments found in an archaeological context. It would be used by people working in field excavation so as to make the best documentation of the items: which measurements to take, what kind of analyses and samples to make, which traces to identify, how to make the documentation (drawings, photographs, 3D imaging). Papers should present the state of art, methodological tests, questions and solutions that have been found. Methodology is the lead concept of this meeting.

To organize in the most suitable manner this round-table, please fill this questionnaire (0.03 Mb) and let us know, by the 15th May 2015, the title of your paper (individual or collective in case of common work on an item or a type of items) and a small abstract. You may improve it afterwards (before 15th November 2015).

Proposed papers (title and abstract of 300 words approx.) should be sent to the following people:

Sibylle Emerit (semerit@ifao.egnet.net),

Sylvain Perrot (sylvain.perrot@efa.gr),

Alexandre Vincent (alexandre.vincent@univ-poitiers.fr).

Accepted papers will be selected by the organisers of the international round table. Authors will be informed by 15h July 2015.

Language: English or French (for papers in French, please give the main points of the development in English on the powerpoint or handout).

Download the call for papers (0.1 Mb)