Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Une image, un commentaire…

Hésyrê

Hésyrê


Étude et restauration des reliefs en bois d’Hésyrê au Musée égyptien du Caire

Parmi les objets les plus significatifs mis au jour dans le mastaba de Hesyré à Saqqâra, d’abord fouillé par Auguste Mariette et Jacques De Morgan en 1861, puis repris par James Edward Quibell en 1911-1912, se trouvent les panneaux en bois décorés, actuellement conservés au musée égyptien du Caire. Hésyrê était un haut fonctionnaire de la cour sous le règne du roi Djoser (Netjerikhet), durant la 3e dynastie. Il occupait des fonctions à la fois religieuses et civiles, et demeure aujourd’hui comme le premier médecin et dentiste connu de l’histoire (Quibell, JE: Excavations at Saqqarah 1911 – 1912. The Tomb of Hesy, Ifao, 1913).

Les panneaux en bois ont été découverts dans des niches du couloir principal, du côté ouest du mastaba. Ils conservent des représentations figuratives de Hesyré, debout dans un rôle officiel ou bien assis devant une table d’offrandes. Ce style de représentation iconographique prend pour modèle les niches calcaires de la pyramide du roi Djoser. Auguste Mariette (1895) et George Reisner (1936) ont interprété que la scène de table était la scène principale présentée sur le mur ouest, et ils l’envisageaient flanquée de reliefs de Hesyré marchant, quatre au sud et six au nord. Il y avait à l’origine onze panneaux, six sont aujourd’hui conservés au Musée du Caire, tandis que les cinq autres furent retrouvés dans un état de dégradation très avancé (Wendy Wood, A Reconstruction of the Reliefs of Hesy-re, ARCE, 1978).

En 2021, un projet d’étude de caractérisation, de restauration et de redéploiement des panneaux de Hesyré au sein du musée du Caire, a été initié par une collaboration entre le musée du Caire et le Pôle Archéométrie de l’Ifao. Il s’agit d’abord de mener une étude archéométrique et de restauration-conservation des panneaux, avant d’assurer leur redéploiement dans les collections muséales selon leur contexte d’origine.

L’étude archéométrique s’inscrit dans une approche large rassemblant la taxonomie des essences de bois à l’aide de sections RLS ainsi que la mesure de la moyenne de compression physico-mécanique du bois à partir d’une unité de micro-dureté mobile à ultrasons. La caractérisation des aspects d’altération du bois se fait par l’intégration du diagnostic à l’aide de microscopie électronique à balayage et de spectroscopie infrarouge.

Quant au protocole de restauration-conservation, il repose sur le principe d’une intervention minimale sur le bois. Il a d’abord été engagé sur les panneaux CG1427 et SR 15065, et sera poursuivi sur les quatre panneaux restants. Une fois la documentation utilisant l’imagerie multispectrale et l’imagerie par transformée de réflexion (RTI) réalisée, seul le nettoyage mécanique sera effectué par un traitement des infections microbiologiques à l’aide d’extraits naturels. À cela s’ajoute la consolidation de la couche pigmentée à la surface de certaines parties des inscriptions.

Les panneaux de Hesyré restaurés seront ensuite redéployés au sein du musée suivant leur contextualisation d’origine, par la reconstruction des niches du couloir ouest du mastaba. La conception de redéploiement, qui est encore en préparation, est basée sur les dessins d’archives réalisés par James Quibell en 1912, et cherchera à redonner une place primordiale à ces objets, au sein d’un des plus prestigieux musées du monde.

Islam Ezzat et Anita Quiles



Images précédentes:
Sidérurgie à Hilwân Amara Ouest en Haute Nubie Mausolée ʿAbd Allāh al-Dakrūrī, Qarāfa Tête féminine à coiffure Abri de la tombe de Chéchonq III à Tanis Le « tableau de l’oracle » à Médamoud Une colonne dans tous ses états Panneau de coffre avec lion et antilope Carte du Nil (al-Suyūṭī) Coupe glaçuré de Fostat Bloc ramesside à Kôm el-Nogous - Plinthine Adoration des Mages Monnaie-Or Graffito à Hatnoub Page du Journal de fouilles de Georges Legrain Relevé photogrammétrique de TT 6 Séance de taḥṭīb (jeu du bâton) Col d Stèle Kom Abou Billou Fouilles Bruyère Deir el-Medina Dessins de rosaces du Monastère de St Siméon (Assouan) par Clédat Etoffe de lin de Deir el-Medina Manuscrit Copte Statues Ermant Revêtement en faïence Sanctuaires gouverneurs Balat Palettes Scribes Soudan Maisons de France au Caire Canard de Fustât Bateau Abou Rawach Crispinus Bustes Bol Bois Ostracon Deir el-Medînéh Immeuble Suez Mutilations Kagemni Ptolémée IX Sôter II à Coptos Temple de Dendera Ostracon lu par infra-rouge Bateaux de la mer Rouge Archéologie du paysage Prospection géophysique Inhumation d Réduction minerai à Ayn Soukhna Plan du Caire par Fourmont Consoles Baouit Kitāb Villa à Ismaïlia Bains Taposiris Magna Statuettes d’Osiris en bronze Découverte d’un papyrus à Tebtynis Scellé en argile marqué de deux sceaux Paon, graffito montagne thébaine Uraeus Chapelle NebDjefaou Karnak Stèle Gebel el-Zeit Papyrus bilingue Oxyrhynchos Graffites coptes Bagawât Plats offrande Ayn Asil Figurine fatimide Annonciation à Deir el-Sourian