Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Une image, un commentaire…

Papyrus bilingue Oxyrhynchos

Papyrus bilingue : requête pour agnitio bonorum possessionis, de provenance oxyrhynchite, datée de septembre 258 apr. J.-C. (© IFAO, R.-L. Chang)

Le grec a servi de langue véhiculaire, en Égypte, pendant plus de 1000 ans, depuis Alexandre le Grand jusqu’à la haute époque arabe. Sans les documents grecs – notamment ceux sur papyrus, ostraca et tablettes –, on perdrait tout un pan des réalités administrative, économique et culturelle.

Conservée dans les Archives scientifiques, la collection des papyrus grecs de l’IFAO est en cours de reconditionnement depuis fin 2006. L’image montre un mini rouleau gréco-latin inédit, d’Oxyrhynchos-Behnasa, mis à plat en 2008. Il présente 2 raretés en Égypte romaine. L’écriture au recto est perpendiculaire aux fibres selon le format du rotulus (exemple) ; et la partie supérieure qui portait un résumé du texte était pliée et cousue (voir les 3 rangs de points de couture), ce que l’on appelle 2 scripturae (exemple).

Mutilé, le texte renseigne néanmoins sur la situation juridique et culturelle de l’Égypte romaine. Une femme demande au vice-préfet d’Égypte Mussius Aemilianus de lui reconnaître le droit d’hériter d’un parent décédé sans testament. Portant le gentilice latin Aurelia, caractéristique de la citoyenneté romaine, elle a le nom grec Demetria. Or, son père a un double nom latino-égyptien : Silvanus alias Harthônis. Le dernier nom, qui associe sans doute Horus et la divinité du canal Thôn, est typiquement oxyrhynchite. Le texte émane d’un milieu de notables aisés, Romains de statut, Grecs de culture, conservant encore la tradition culturelle et religieuse nationale.

Ce texte nous transporte ainsi dans l’ambiance de la fin du principat en Égypte, après l’édit de Caracalla de 212 apr. J.-C., qui accorde la citoyenneté romaine à tous sujets de condition libre de l’Empire et leur impose implicitement les procédures du droit privé romain. Ce genre documentaire est étudié par T. Gagos et P. Heilporn dans P.Thomas 20.

Ruey-Lin Chang (papyrologue, UMB Strasbourg – RKU Heidelberg)




Retour à l’image actuelle: Coupe glaçuré de Fostat

Images précédentes:
Bloc ramesside à Kôm el-Nogous - Plinthine Adoration des Mages Monnaie-Or Graffito à Hatnoub Page du Journal de fouilles de Georges Legrain Relevé photogrammétrique de TT 6 Séance de taḥṭīb (jeu du bâton) Col d Stèle Kom Abou Billou Fouilles Bruyère Deir el-Medina Dessins de rosaces du Monastère de St Siméon (Assouan) par Clédat Etoffe de lin de Deir el-Medina Manuscrit Copte Statues Ermant Revêtement en faïence Sanctuaires gouverneurs Balat Palettes Scribes Soudan Maisons de France au Caire Canard de Fustât Bateau Abou Rawach Crispinus Bustes Bol Bois Ostracon Deir el-Medînéh Immeuble Suez Mutilations Kagemni Ptolémée IX Sôter II à Coptos Temple de Dendera Ostracon lu par infra-rouge Bateaux de la mer Rouge Archéologie du paysage Prospection géophysique Inhumation d Réduction minerai à Ayn Soukhna Plan du Caire par Fourmont Consoles Baouit Kitāb Bains Taposiris Magna Villa à Ismaïlia Statuettes d’Osiris en bronze Découverte d’un papyrus à Tebtynis Scellé en argile marqué de deux sceaux Paon, graffito montagne thébaine Uraeus Chapelle NebDjefaou Karnak Stèle Gebel el-Zeit Papyrus bilingue Oxyrhynchos Graffites coptes Bagawât Plats offrande Ayn Asil Figurine fatimide Annonciation à Deir el-Sourian