Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire
logo

AGÉAAGÉA

NomsNames

Anthroponymes et Généalogies de l’Égypte AncienneAnthroponyms and Genealogy of Ancient Egypt

masquer la recherchehide search
Critères de rechercheSearch criteria
Nom/IDName/ID
n° PNn° PN
DatationDating
ProvenanceOrigin
Encodage hiéroglyphiqueHieroglyphic Encoding

vignette
Neferchnoum, mastaba de Kagemni à SaqqaraNeferchnoum, mastaba of Kagemni at Saqqara
<- précédentprevious   référencesreferences 8/22   suivantfollowing ->      retour listeback to list
22 référencesreferences (2 pages)  ToutAll
1 - 2


433
1, 34, 01
Initef
Ỉn-ỉt.f
« Celui que son père a amené »
Initef 1 / Mekhou 1h, Qoubbet el-Hawa, AE / D6
[G1] Bissing, ASAE 15,p. 3 =
[G1] Carter, ASAE 6,p. 127.
Initef 2h, Qoubbet el-Hawa, AE / D6
[G1] Bissing, ASAE 15,p. 14 =
[G1] Morgan, Catalogue,p. 146.
Initef 3h, Eléphantine, AE / D6 / Pepy II
[G1] Hierat. Pap. III,pl. 4, l. 5.
Initef 4h, Eléphantine, AE / D6 / Pepy II
[G1] Hierat. Pap. III,pl. 8, Rückseite, l. 2 =Berlin P. 10523.
Initef 5h, Eléphantine, AE / D6 / Pepy II
[G1] Roccati, JEA 54,pl. 4.
Roccati n’a pas vu ce nom. Le premier signe est lacunaire. Selon Pantalacci, il est possible que la partie (morceau situé en bas à droite) de la lettre qui n’a pas été traduite ni transcrite soit en réalité un fragment de la partie supérieure du texte mentionnant la date (« le premier mois de shémou »), en dessous le titre de l’expéditeur : ḫtmty nṯr -qui se distingue clairement-, en-dessous le trait séparant la date et les titres et nom de l’expéditeur du reste de la lettre, et en-dessous le début de la lettre -la première ligne correspondant peut-être à l’objet de la lettre. De plus, pour elle, les trois signes situés sous le déterminatif du jour ne peuvent correspondre au chiffre trois -que l’on attendrait à l’horizontal, certes, mais après le déterminatif du jour et non au-dessous ou du moins pas si éloignés-. Ces trois signes correspondrait, selon elle, plus au nom du destinataire, qui pourrait bien être Antef, nom attesté dès l’AE.
Initef 6 / Qar 2h, Edfou, AE / D6 / Merenrê Ier
[G1] El-Khadragy, SAK 30,p. 219, fig. 7 =
[G1] Daressy, ASAE 17,p. 131 =JE 43371.
Initef 7h, Ouadi Hilal, AE / D6
[G1] Elkab VI/1,p. 214, O 153 ; p. 107, N 151 =
[G1] Fraser, PSBA 15,pl. 1, fig. 5.
Initef 8h, Ouadi Hilal, AE / D6
[G1] Elkab VI/1,p. 60, N 45.
Initef 9h, Ouadi Hilal, AE / D6
[G1] Elkab VI/1,p. 96, N 130 ; p. 161, O 31 =
[G1] Fraser, PSBA 15,p. 495, fig. 13 =
[G1] LD II,pl. 117y.
Initef 10h, Ouadi Hilal, fin AE-ME ?
[G1f] Elkab VI/1,p. 27, F 1.
Initef 11h, Ouadi Hilal, fin AE-ME ?
[G1] Elkab VI/1,p. 30, F 10.
Initef 12h, Ouadi Hilal, AE / D6
[G1] Elkab VI/1,p. 46, N 7 ; p. 99, N 135 ; p. 172, O 54.
Initef 13h, Ouadi Hilal, AE / D6
[G1] Elkab VI/1,p. 73, N 87 ; p. 106, N 149.
Initef 14h, Ouadi Hilal, AE / D6
[G1] Elkab VI/1, p. 150, O 4 =
[G1] LD II,pl. 117f.
Initef 15h, Ouadi Hilal, AE / D6
[G1] Elkab VI/1,p. 252, O 258.
Initef 16h, Ouadi Hilal, AE / D6
[G1] Elkab VI/1,p. 255, O 263.
Initef 17h, Ouadi Hilal, AE / D6
[G1] Elkab VI/1,p. 261, O 276.
Initef 18h, Ouadi Hilal, AE / D6
[G1] Elkab VI/1,p. 264, O 281 =
[G1] LD II,pl. 117l.
Initef 19h, Dra Abou el-Naga, PPI / D11
[G1] Clère, Vandier, TPPI,p. 8, n° 13 =
Ce nom est doté d’un yod final qui a sans doute valeur de déterminatif.
[G1] Müller, MDIAK 4,pl. 31 =
[G1] Lange, Schäfer, Grab-und Denkstein des MR I,p. 8-9 =
[G1] Mariette, Mon. div.,pl. 50b =CG 20009.
Initef 20h, Nagada, PPI
[G1] Fischer, Coptite nome,pl. 28, n° 31 =Turin Suppl. 1278.
Initef 21 / Initef l’Excellent 1h, Dendara, PPI
[G1] Petrie, Dendereh. Extra Plates,pl. 11c ("Antefaqer I").
Le nom est pourvu d'une palme de roseau à valeur déterminative.
Initef 22h, Dendara, PPI
[G1] Petrie, Dendereh. Extra Plates,pl. 11c ("Antef and Ay").
Initef 23h, Dendara, PPI
[G1] Petrie, Dendereh. Extra Plates,pl. 11c ("Antef and Ay").
Initef 24h, Cheikh Farag, PPI / D10
[G1(v)] CAA MFA 2,p. 121 =MFA 25.672.
Sur l’une des deux graphies apparaissant sur ce document, la vipère à corne n’a pas de tête.
Initef 25h, Naga el-Mesheikh, AE
[G1] Borchardt, Denkm. II,n° 1603 =
[G1] Urk. I,p. 229 =CG 1603.
Initef 26h, Akhmim, AE / D6
[G1] Kanawati, El-Hawawish VII,fig. 34a =
[G1] Fischer, Dendera,pl. 30a =
[G1] Borchardt, Denkm. II,n° 1586 =CG 1586.
Initef 27 / Bekhenet 1h, El-Hawawich, AE / D6 / 1ère moitié Pepy II
[G1] Kanawati, El-Hawawish VII,fig. 20 et 21 =
[G1] Kanawati, El-Hawawish VII, fig. 20 : le nom est déterminé par le signe de l’homme assis A1.
[G1] Newberry, LAAA 4,p. 104, tombe n° 6.
Initef 28h, Meir, AE / D6 / Merenrê Ier-début Pepy II
[G1] Blackman, Apted, Meir IV,p. 10, n° 48.
Le premier signe est partiellement détruit.
Initef 29h, Meir, AE / D6 / Merenrê Ier-début Pepy II
[G1] Blackman, Apted, Meir IV,p. 10, n° 56 =
[G1] Kamal, ASAE 15b,p. 229.
Initef 30h, Saqqara, AE / D5 / Djedkarê-Ounis
[G1] Paget, Pirie, Ptah-hetep,pl. 33 =
[G1] Davies, Ptahhetep and Akhethetep I,pl. 23.
Initef 31h, Saqqara, AE / D5 / Niouserrê ou Menkaouhor
[G1] Moussa, Altenmüller, Nianchchnum und Chnumhotep,p. 31, n° 4.
Initef 32h, Saqqara, AE / D6 / Teti
[G1] Mereruka I,pl. 98-99 =
[G1] Daressy, MIE 3,p. 542.
La graphie de Daressy est incomplète.
Initef 33h, Saqqara, AE / D6 / Pepy Ier
[G1] Kanawati et alii, Excavations at Saqqara I,pl. 19.
Initef 34h, Saqqara, AE / D6 / Pepy Ier ou après
[G1] Quack, BACE 13,p. 151, C =
[G1] Sowada, Callaghan, Bentley, Teti Cemetery IV,pl 40, TNE 94:117 C.
Initef 35h, Saqqara, AE / D6 / Pepy II
[G1] Jéquier, Pépi II. Le temple,pl. 48.
Initef 36h, Saqqara, AE / D6 / Pepy II
[G1] Jéquier, Pépi II. Le temple,pl. 74.
Initef 37h, Saqqara, AE / D6 / Pepy II
[G1] Jéquier, Contemporains,p. 76.
Initef 38h, Saqqara, AE / fin D6
[G1] Davies et alii, Mereri and Wernu,pl. 27.
Initef 39h, Ouadi Hammamat, AE
[G1f] Hassan, Saqqara III,fig. 39.
Initef 40h, Ouadi Hammamat, fin AE / D8 / Imhotep
[G1] Couyat, Montet, Hammamât,n° 206 =
[G1] LD II,pl. 115h.
Initef 41h, , PPI
[G1] Koenig, CRIPEL 13,pl. 13 =
[G1] Koenig, BIFAO 80,p. 41, fig. 9.
Initef 42h, Nag‘-El-Shima, AE ou PPI ?
[G1] Zába, Inscr. lower Nubia,p. 179, n° 174.
Initef 43h, Tomaš, AE / D6 / Merenrê Ier ?
[G1] Weigall, Nubia,pl. LVIII, n° 6.
Initef 44h, provenance inconnue, PPI
[G1] Andreu, CRIPEL 13,p. 19 et pl. 2 =
[G1] Aeg. Inschr. I,p. 122, n° 14334.
Initef 45h, provenance inconnue, PPI / D11
[G1] CAA Amsterdam APM 3,p. 6 =Allard Pierson 8789.
Initef 46h, Nagâ el-Deir, PPI
[G1] Fischer, Egyptian Studies II,p. 66, fig. 68 =
[G1] Fischer, Kush 9,pl. 12 =
[G1] Dunham, Naga-ed-Dêr,pl. 24, n° 47.
Initef 46h, Nagâ el-Deir, PPI
[G2] Fischer, Egyptian Studies II,p. 66, fig. 68 =
[G2] Fischer, Kush 9,pl. 12 =
[G2] Dunham, Naga-ed-Dêr,pl. 24, n° 47.
Initef 47h, Ouadi Hammamat, AE
[G3] Fischer, Or. 60,p. 301, n° 48 =
Pour la graphie [G3], ne serait-il pas possible de lire Jw-n-jt.f (participe accompli actif), à traduire par « Celui-qui-est-venu-pour-son-père » ? Une restriction cependant : cette forme n’est pas attestée pour ce verbe, contrairement à son pendant jj. Pour Fischer, c’est bien Jn-jt.f. A voir…
[G3] Goyon, Hammamât,n° 28.

Yannis Gourdon Version 1, données dudata date 11 juin 2020June 11th 2020