voir cette page dans votre navigateur - see this page in your browser
Institut Français
d’archéologie orientale — Le Caire
 
 
 
 

Lettre d’information de l’Ifao

Décembre 2022

Rubriques : (-) À la Une  (-) Dans les médias (-) Quelques questions à Georges Castel...(-) Le carnet de l'Ifao  (-) Manifestations scientifiques (-) Rencontres scientifiques (-) Sur la chaîne Youtube de l'Ifao (-) Publications

◼︎  Gouache du village de Gourna par Georges Castel (1973). 

 

À la Une

L'année Champollion

L'année 2022 a donné lieu à l'organisation, par l'Ifao et ses partenaires, de nombreuses manifestations consacrées à la célébration du bicententaire du déchiffrement des hiéroglyphes. Plusieurs de ces manifestations ont eu lieu au cours du deuxième semestre. Le 27 septembre, a été inaugurée au Palais Manial l’exposition pédagogique « Code Champollion », dédiée à la figure de l’illustre Figeacois. Cette exposition bilingue, en français et en arabe, réalisée par le Musée Champollion – Les Ecritures du Monde de Figeac, l’Institut National universitaire Champollion d'Albi et l'Ifao, a ensuite été exposée dans une dizaine d'écoles et lycées francophone du Caire et d'Alexandrie. Deux autres expositions ont débuté respectivement les 9 et 11 octobre : « Écrire et conter », dédiée à l’aspect esthétique de l’écriture, a été présentée à la fois à l’Ifao et à l’Institut Français d’Égypte (Ife) ; centrée sur la redécouverte des écritures anciennes,   « Déchiffrements », dont le catalogue a été publié par les presses de l'Ifao, a été inaugurée à la Bibliotheca Alexandrina le 10 octobre. Cette dernière inauguration a permis de lancer le colloque international « Les hiéroglyphes au XXIe siècle » (10-13 octobre), organisé par Laurent Coulon, Azza Ezzat, Ahmed Mansour et Chloé Ragazzoli. A cette occasion, une délégation de la ville de Figeac, emmenée par son maire André Mellinger, était présente au Caire et à Alexandrie ; elle a accompagné l'ensemble des participants lors d'une visite de la ville de Rosette, qui a conclu le colloque. Enfin, le documentaire « Le palais des hiéroglyphes, sur les traces de Champollion », a été diffusé à l'Ife le 17 octobre. 

◼︎  Visite guidée au Palais Manial de l'exposition "Code Champollion", réalisée par le Musée Champollion – Les Écritures du Monde (Figeac), pour les élèves  des écoles françaises du Caire. 

Une activité scientifique soutenue

Parallèlement à ces manifestations générées par la commémoration de la découverte de Champollion,  l'Ifao a poursuivi son activité scientifique. L'automne est traditionnellement une période d'intense activité pour les fouilles archéologiques en Egypte. Des retards dans la délivrance des autorisations par la sécurité intérieure pour l'ensemble des missions internationales ou égyptiennes, ont causé l'annulation de sept chantiers de l'Ifao ou retardé certains autres. Avec le soutien du Ministère du Tourisme et des Antiquités (MoTA), dix opérations de terrain ont néanmoins pu se tenir : Tell el-Iswid, Serabit el-Khadim, Tell el-Herr, Kharga, Saqqâra-sud (MAFS), Ermant, Dendera, Meïdoum, Kôm Ombo et Qalat Sheikh Hammam. Parmi les opérations de restauration et de valorisation, on notera la construction, toujours en cours, d’une reproduction du mastaba de Hésyré au Musée égyptien du Caire pour la mise en valeur des panneaux de bois restaurés par le pôle archéométrie de l’Ifao (dir. A. Quiles, I. Ezzat) et l’équipe du Musée égyptien du Caire, avec le soutien de l'Ife. 

Les équipes de l'Ifao se sont également mobilisées pour l'organisation des manifestations scientifiques, de formation et de diffusion du savoir qui rythment aussi son activité. Elles ont, notamment, assuré la bonne tenue de pas moins de dix colloques, dont sept se sont déroulés au palais Mounira. En particulier, les désormais annuelles « Rencontres en Archéométrie 2022 » organisées par l'équipe du laboratoire de l'Ifao dirigé par A. Quilès, en partenariat avec le MoTA, ont réuni un public très nombreux dans le grand hall de l'escalier d'honneur, de même que le colloque « Living in the house » qui, autour de la bénéficiaire de la bourse Polish Centre of Mediterranean Archaeology University of Warsaw (PCMA)- Ifao, Fatma Keshk, a permis aux chercheurs d'échanger sur la vie domestique en Egypte et au Soudan anciens. 

L'Ifao a accueilli un grand nombre de chercheurs à l'occasion de ces colloques et des autres manifestations s'étant tenues au Caire et ailleurs en Egypte, ou lors de missions dévolues aux travaux menés dans le cadre de sa programmation scientifique. C'est alors que, fait suffisamment rare pour être souligné, les quatre derniers directeurs des études de l'Ifao se sont retrouvés. Le directeur des études, Abbès Zouache, a réuni ses trois prédécesseurs (voir photo ci-jointe), Sylvie Denoix (2005-2013), Nicolas Michel (2013-2018) et Frédéric Abécassis (2018-2021).

◼︎  Conférence plénière du Pr. Tayeb Abbes sur le Grand Musée Egyptien (GEM) qui concluait les Rencontres en archéométrie.

Un nouveau centre d'accueil des visiteurs à Tanis

Le 10 décembre 2022, a été inauguré le nouveau centre d'accueil sur le site de Tanis / San el-Hagar, par le secrétaire général du Conseil suprême des Antiquités (CSA), Dr Mostafa Waziri, Son Excellence l'ambassadeur de France en Égypte, M. Marc Baréty et le directeur de l'Ifao, Laurent Coulon, en présence des députés et des représentants locaux, et de François Leclère, directeur de la Mission Française des Fouilles de Tanis (MFFT).

Ce nouveau centre, conçu par l'agence MADA Architects en collaboration avec le MoTA, est le fruit d'une collaboration entre l’Ifao, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), le CSA et la MFFT. Il a été aménagé à l’entrée du site pour servir d’introduction pour les visiteurs, mais aussi pour la communauté locale. 

 

◼︎  Vernissage de l'exposition Écrire et conter.

◼︎  Exposition "Déchiffrements" à la Bibliotheca Alexandrina.

◼︎ Séance inaugurale du Colloque international "Gateway to Africa".

◼︎  Colloque international "Living in the house" organisé en partenariat avec le PCMA. ◼︎ Réunion de quatre directeurs des études à l'Ifao.

◼︎  Inauguration du nouveau centre d'accueil des visiteurs du site de Tanis / San el-Hagar.

Vie du Palais

Ces évènements scientifiques ont scandé la vie de l'Institut pendant le deuxième semestre. Le hall et la salle à manger ont dû parfois être réquisitionnés pour accueillir un public venu en grand nombre. Le jardin a accueilli plus d’un déjeuner de colloque, et même des concerts, comme celui de musique électronique organisé à l’occasion de la reprise du cycle ASWAT le 7 novembre.

Quelques changements ont eu lieu parmi les occupants du Palais. Deux nouveaux membres scientifiques sont arrivés en septembre, en remplacement d’Andrea Pillon et de Lorenzo Medini : Marion Claude, égyptologue, étudie la géographie religieuse et le clergé de la province d’Akhmîm entre la Basse Époque et la période romaine ; Simon Connor, également égyptologue, travaille sur les statues de l’époque pharaonique et leurs usages à travers le temps. L'équipe scientifique et de formation de l'Ifao a aussi été renforcée par l'arrivée, en septembre, de Mathilde Prévost. Egyptologue, elle occupe le nouveau poste de chargé des formations à la recherche, créé pour, notamment, renforcer la collaboration de l’Ifao avec le MoTA et les universités égyptiennes.

Enfin, Mathieu Gousse a quitté la direction du pôle éditorial pour prendre la tête du pôle « Rencontres, débats et éditions » de l’Institut du Monde Arabe à Paris. Une soirée d’adieu a été organisée en son honneur le 19 octobre. Sébastien Riault l'a remplacé à partir du 1er décembre. 

 

◼︎  Mathieu Gousse quitte temporairement la direction du pôle éditorial.

↑ Haut de la page

Dans les médias

En septembre, Dossiers d'Archéologie 413 a été consacré aux recherches archéologiques les plus récentes menées à Dendara par la mission dirigée par Pierre Zignani (UMR 5060 du CNRS - IRAMAT/LMC). Richement illustré, le numéro revient sur les recherches actuelles sur l’architecture du temple d’Hathor, les efforts de restauration et de mise en valeur de ce dernier  par les autorités égyptiennes, mais aussi sur les recherches sur  la nécropole pharaonique et les catacombes des animaux aux environs du temenos. 

Fin septembre, l'émission Des Racines et des Ailes a consacré un numéro à l’Egypte diffusé sur France 3 sous le titre L’Égypte. Une passion française. Le numéro comprenait une séquence dédiée à l’imprimerie de l’Ifao. (Bande d’annonce, regardez l'intégralité de l'émission en replay sur France.tv)

Le jeudi 6 octobre à 21h, Le palais des hiéroglyphes, sur les traces de Champollion a été diffusé sur France 5. Ce documentaire de 90 min est une plongée au cœur de la Tombe de Padiamenopé et de la mission archéologique TT 33. Il a été réalisé par Patrick Cabouat et produit par Bleu Kobalt  avec le soutien de l’Ifao et la participation de ses chercheurs et techniciens. Une projection de la version sous-titrée en arabe par l’Ifao a été organisée à l’auditorium de l’IFE le 17 octobre 2022 et une autre pour les élèves du Lycée Français du Caire en novembre. (Regardez le documentaire en replay sur france.tv)

En novembre, Abbès Zouache a participé aux Rencontres d’Averroès à Marseille et à cette occasion à une émission de radio sur RFI,  sur le sujet "Paix et guerres entre les religions".

Laurent Coulon a donné une interview au magazine Le Point début décembre. Il y revient sur le développement de l’archéologie des sites des marges de l’Égypte par l’Ifao (Le Point. Hors-série n°8 – Les secrets de l’Egypte ancienne, décembre 2022-janvier 2023, p. 17-19. - et sur lepoint.fr - réservé aux abonnés).

Pendant ce semestre, deux événements ont particulièrement attiré l’attention des médias égyptiens : le colloque « Les hiéroglyphes au XXIe siècle », organisé en partenariat avec la Bibliotheca Alexandrina, et s'étant tenu du 10 au 13 octobre (Ahram, Akhbar Al-Youm, Dostor, el-Balad, El-Watan) ; l’inauguration du nouveau centre d’accueil des visiteurs du site de Tanis (Ahram, Akhbar Al-Youm, YOUM7, Masi, El-Watan, Sada el-Balad).

 

◼︎  Dossiers d’Archéologie (n°413) consacré à Dendera.

◼︎  Projection du documentaire Le palais des hiéroglyphes, sur les traces de Champollion au Lycée Français du Caire. 

↑ Haut de la page

Quelques questions à Georges Castel...

Arrivé à l'Ifao au début des années 1960, Georges Castel en est une des mémoires. C'est pourquoi nous lui avons demandé de livrer par écrit quelques-uns de ses souvenirs, en attendant ceux que Amr Bahgat, chargé de la communication de l'Ifao, a commencé à recueillir dans des entretiens filmés.

1. Comment et dans quel contexte avez-vous commencé à travailler en Egypte et à l'Ifao ?  

J'ai découvert l’Égypte à 19 ans, en 1961, alors que j’étais étudiant à l’École des Beaux-Arts de Lyon (section architecture). Le 25 août, je partis de Marseille pour Alexandrie sur le Ionia de la Hellenic Mediterranean Lines, en classe « pont sans nourriture », avec escales à Gênes, Naples et Le Pirée. La traversée dura sept jours, et la visite de l’Égypte, du Caire à Assouan, un mois et demi. Au Caire, je logeai au collège des Salésiens, à Rod el-Farag, le père André Barucq, lui-même Salésien de Lyon, m’ayant recommandé au père L. Odello, directeur du collège. A. Barucq, rappelons-le, était à cette époque professeur d’hébreu à la Faculté catholique de Lyon, et chargé de cours d’égyptologie à la Faculté des lettres de Lyon, en remplacement de François Daumas, qui venait d’être nommé directeur de l’Ifao au Caire. Durant ce voyage, malgré des moments difficiles dus à une chaleur excessive – c'était l’été –, la beauté et le sentiment d’éternité que dégageaient les monuments et la civilisation pharaonique me fascinèrent, à tel point que, rentré en France, je décidai, en plus de mes études d’architecture, de consacrer une partie de mon temps à la civilisation égyptienne, sans oublier pour autant la pratique du hautbois au Conservatoire national de musique de Lyon.

De 1962 à 1964, je poursuivis mes études d’architecture à Lyon et, dans le même temps, assistai aux cours d’égyptologie d’André Barucq, puis de Paul Barguet à la Faculté des lettres de Lyon. Jean-Claude Goyon, lorsqu’il était encore à Lyon, avant d’être nommé au Caire comme pensionnaire de l’Ifao, me faisait également travailler, un ou deux jours par semaine, sur la grammaire égyptienne. En juin 1964, j’obtins de P. Barguet mon Certificat de licence d’égyptologie de la Faculté des lettres de Lyon, et en octobre, je "montai à Paris" pour y poursuivre mes études : d’un côté, architecture à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts, dans les ateliers de P. Lamache, puis de J. Bossu, élève du Corbusier ; et de l’autre, égyptologie à l’EPHE avec J. Yoyotte, et à l’école du Louvre, avec P. Barguet. Durant ces quelques années parisiennes, j’eus la chance (incroyable pour un étudiant d’architecture) de pouvoir loger à la fondation Suisse de la Cité Internationale, boulevard Jourdan, dans le pavillon construit par Le Corbusier. 

En 1966, l’Ifao, qui avait besoin d’un architecte pour participer aux premières fouilles des Kellia, retint ma candidature. Je me rendis au Caire, où je restai un mois ;  je passai les autres mois sur le site des Kellia avec Jean Jacquet, et à Dendara avec François Daumas. De retour en France, fin mai, je me partageai entre la mise au propre de mes relevés d’architecture des Kellia, et la préparation de mon diplôme d’architecture.

L’Ifao, à cette époque, était presque vide ; n'y logeaient que le directeur François Daumas, le secrétaire général Octave Gayraud (qui occupait l’actuelle aile des archives), Henri Wild, et quelques pensionnaires : Jean-Claude Garcin, Jean-Claude Goyon, Jacques Jarry, les Boyav(aux), les Vial et plus tard, Claude Audebert ; Serge Sauneron, bibliothécaire de l’Ifao, logeait dans les locaux du Centre Culturel qui, à cette époque, appartenaient à l’Ifao ; Bazil Psiroukis dirigeait l’imprimerie, Marcelle Amamdjan (plus tard épouse Desdames) étant sa secrétaire ; Maroun assurait l’intendance des chantiers, et Antoine Khater, les rapports avec le Service des Antiquités.

En 1968, ayant obtenu mon DPLG de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris sur un projet d’aménagement urbain du quartier chrétien de Damas en Syrie, je fus titularisé sur le poste d’« architecte des fouilles de l’Ifao », en remplacement de Clément Robichon qui avait décidé de rester au Soudan avec Michela Schiff Giorgini et Jean Leclant.

En 1979, j’obtins mon doctorat de 3e cycle de la Faculté des lettres de Lyon avec Paul Barguet et Nikita Éliséeff sur le sujet : « Matériaux pour servir à une étude de l’habitat rural et bédouin en Égypte ». Il s’agissait, en fait, de présenter une riche documentation architecturale et ethnologique, réalisée sur les chantiers de l’Ifao pendant une dizaine d’années, auprès des habitants que nous fréquentions, paysans et bédouins, afin de mieux connaître leur habitat, leur mode de vie, et l’utilisation de leurs matériaux de construction (notamment la brique crue), matériaux similaires à ceux que nous trouvions dans les fouilles. Ces connaissances me furent d’ailleurs très utiles en archéologie et, par la suite, en construction, lorsque l’Ifao me demanda de réaliser les maisons de fouille de Dendara, de Balat (voir la photo ci-dessous) et de Douch.

De 1968 à 2007, année de ma mise à la retraite, je fus donc « architecte des fouilles » de l’Ifao. De 2007 à 2016, étant retraité, je fus co-directeur des fouilles d’Ayn Soukhna avec Pierre Tallet. Après quoi, la direction du site passa à Claire Somaglino, Maîtresse de conférences à la Sorbonne. Depuis cette date, j’essaye de combler les retards de mes publications sur divers sites : Gebel el-Zeit, Ouadi Dara, le monastère de St. Marc à Qurnet Mar’ei et le kôm 34 des Kellia.

 

Henein;Nessim

◼︎  Georges Castel.

◼︎  G. Castel  avec l'équipe de Douch,  à l'intérieur de la forteresse, en 1977. De gauche à droite, plusieurs membres de l'équipe, en particulier : A. Lecler, Sheikh el-Ghafar, M. Abdou, M. Ibrahim et D. Vaillant.

  ◼︎  G. Castel à l'intérieur du caveau du mastaba de Khentika à Balat avec Fabienne Boinay, Monique Drieux, Dominique Lapernon et un fouilleur égyptien (1991).

 

  ◼︎  La maison de fouilles de l'Ifao à Balat dessinée par Georges Castel © Ifao / G.Castel, 1993.

2. Pourriez-vous nous citer quelques personnes marquantes que vous avez côtoyées, et en quoi a consisté votre activité pendant toutes ces années ? 

Il est bien entendu difficile voire impossible d'énumérer toutes celles et tous ceux avec qui j'ai travaillé, et que j'ai côtoyés parfois le temps d'une ou deux saisons, parfois pendant moins de temps encore.

Parmi les plus anciennes, pensons à André Barucq, Paul Barguet, Nikita Éliséeff, Jaroslav Černy, François Daumas, Antoine Guillaumont, Serge Sauneron, Jean Yoyotte, Mme Posener. Et parmi les plus récentes.... Jean-Claude Goyon, Jacques Jarry, Jean-Claude Garcin, Charles Vial, Claude Audebert.

À de rares exceptions près, je pourrais nommer la plupart des personnes que j’ai côtoyées ou avec lesquelles j’ai travaillé à l’Ifao durant toutes ces années...

 

Quant à mon activité, elle a été d'une grande diversité. Elle a largement consisté en trouver de nouveaux sites archéologiques et de nouveaux documents, susceptibles de faire avancer notre connaissance de la civilisation égyptienne.

3. Et les projets archéologiques que vous avez menés... là encore, pourriez-vous nous en dire quelques mots ? 

À Deir el-Médina, entre 1970 et 1975, nous avons travaillé à définir les limites de la concession française au nord et au sud du village, à identifier les tombes de Qurnet Mar’ei sud et à fouiller le monastère de St Marc, sur le versant est de la colline.

Au Gebel el-Zeit, où j’ai travaillé de 1981 à 1986 avec Georges Soukiassian et le géologue Georges Pouit, nous avons découvert un nouveau site minier et ses composantes : galeries de mines (de galène/sulfure de plomb), habitat et sanctuaires... 

À Balat (oasis de Dakhla), entre 1983 et 1993, nous avons fouillé le mastaba III de Khentika (daté de l’Ancien Empire) et ses cimetières secondaires. La chapelle et les caveaux du mastaba étant effondrés, il fallait déplacer la chapelle pour pouvoir accéder aux caveaux, les fouiller et les restaurer ; puis il a fallu reconstruire la chapelle à l’identique, pour rendre l’ensemble du monument accessible aux visiteurs.

J’ai aussi travaillé dans le Ouadi Dara, le Ouadi El-Urf et le Ouadi Monqul entre 1989 et 1993. Nous y avons découvert de nouvelles mines de cuivre datant de l’Ancien Empire, des camps de mineurs, et des ateliers de réduction de minerai. Ces derniers comportaient des fourneaux à ventilation naturelle, qui servaient pour la réduction du minerai de cuivre, mais nous ne pouvions alors pas expliquer comment ils fonctionnaient. 

À ʿAyn Soukhna, où j’ai fouillé de 2001 à 2016, nous avons découvert un nouveau port égyptien sur la mer Rouge, et ses composantes : des galeries-magasins, des bateaux cousus qui avaient été démontés et rangés dans ces galeries, des fosses à bateaux et des ateliers de réduction du minerai de cuivre importé du Sinaï. Ces dernières structures, que nous avons fouillées avec Pierre Tallet, Grégory Marouard et Philippe Fluzin, nous ont aidé à comprendre, pour la première fois, le processus de la réduction du minerai de cuivre au Moyen Empire.

Enfin, j’ai travaillé entre 2008 et 2011, au Sinaï, sur les sites de Sérabit al-Khadim et de Bir Nasb, avec Pierre Tallet et Damien Laisney. Sur ce second site, nous avons découvert des ateliers de réduction du minerai de cuivre remontant à l’Ancien Empire ; et, pour la première fois, nous avons été capables de comprendre le mode de fonctionnement des fours à ventilation naturelle et la chaîne opératoire du travail du cuivre à cette époque.

4. En quoi consiste votre activité scientifique, aujourd’hui ?

Il me reste à finaliser de nombreuses publications : celles sur les mines de cuivre et les camps de l’Ancien Empire du Ouadi Dara, du Ouadi El-Urf et du Ouadi Manqul ; sur l’architecture du monastère de St Marc à Qurnet Mar’ei et ses transformations ; sur le kôm 34 des Kellia, fouillé avec Jean Jacquet entre 1967 et 1969.

C’est pourquoi je travaille encore à l’Ifao, et je remercie, à cette occasion ses anciens directeurs, Béatrix Midant-Reynes, Laurent Bavay et son actuel directeur Laurent Coulon, de m’avoir toujours permis d’occuper un bureau avec mes archives, et d’accéder à la bibliothèque quand cela est nécessaire. Ma reconnaissance, enfin, va également à mes deux « co-directeurs » et amis de l’Ifao, Georges Soukiassian et Pierre Tallet, sans oublier Laure Pantalacci, ancienne directrice de l’Ifao, qui m’ont toujours aidé, comme referee, à mener à bien cette activité de publication.

↑ Haut de la page

Le carnet de l'Ifao

Arrivées

A partir de septembre 2022, les agents suivants ont intégré l'Ifao : 

- Marion Claude, égyptologue et spécialiste de la géographie religieuse et le clergé de la province d’Akhmîm entre la Basse Époque et la période romaine, a été recrutée comme membre scientifique. 

- Simon Connor, égyptologue et spécialiste de la statuaire, a été recruté comme membre scientifique. Son projet porte sur les statues de l’époque pharaonique et leurs usages à travers le temps.

- Maxence Bailly, maître de Conférences HDR en Archéologie Préhistorique à Aix-Marseille Université, est en résidence à l'Ifao pour une année. Il a rejoint son poste début septembre. 

– Mathilde Prévost, égyptologue, a rejoint l'Ifao pour occuper le poste de chargée de la Formation à la recherche nouvellement crée.

– Matjaz Kacicnik, photographe, a rejoint le service photographie en remplacement de Gaël Pollin.

- Dina Bakhoum, historienne de l'art spécialisée dans la conservation et la gestion du patrimoine culturel, est bénéficiaire de la bourse postdoctorale Ifao-CEDEJ 2022-2023. 

- Sébastien Riault a remplacé Mathieu Gousse à la direction du pôle éditorial.

 

Départs

- Lorenzo Medini et Andrea Pillon ont terminé leurs mandats de membre scientifique de l'Ifao le 31 août.

- Chloé Ragazzoli, Égyptologue et maîtresse de conférences à Sorbonne Université, a terminé son année de résidence à l'Ifao au cours de l'été.

- Galal Ismaïl a pris sa retraite en octobre 2022.

– Mathieu Gousse, qui dirigeait le pôle éditorial, a quitté l'Ifao temporairement début novembre.

- Gaël Pollin est parti en congé paternité pour un an.

◼︎  Marion Claude

  

◼︎  Simon Connor

◼︎ Maxence Bailly

◼︎ Mathilde Prévost

◼︎  Matjaz Kacicnik

◼︎ Dina Bakhoum

◼︎ Sébastien Riault

 

↑ Haut de la page

 

Manifestations scientifiques

 

 

Cycle de conférences : Les rendez-vous de l'archéologie

En partenariat avec l'IFE

 
  • Le 18 septembre 2022, Les rendez-vous de l’archéologie par Matthieu Vanpeene : Karnak au Moyen Empire : Redécouverte et exploration d’un quartier artisanal, en partenariat avec l’IFE [en savoir plus]
  • Le 2 octobre 2022, Les rendez-vous de l’archéologie par Sylvain Dhennin: Les fouilles de Térénouthis/Kôm Abou Billou : une ville et sa nécropole, en partenariat avec l’IFE [en savoir plus]
  • Le 20 novembre 2022, Les rendez-vous de l’archéologie par Guillaume Blanchet & Pierre-Marie Guihard: Contrefaire la monnaie dans l’Égypte romaine du IVe siècle. Retour sur une découverte exceptionnelle : les c. 15000 moules monétaires de Dionysias (Qasr-Qaroun)., en partenariat avec l’IFE [en savoir plus]

 

 

Cycle de conférences : Les conférences de l'Ifao

 
  • Le 4 octobre 2022, Les conférences de l’Ifao par Giuseppina Lenzo: L’écriture hiératique gravée sur la pierre : [en savoir plus]
  • Le 5 octobre 2022, Les conférences de l’Ifao par Chloé Ragazzoli: Retour sur les Late Egyptian Miscellanies [en savoir plus]
  • Le 26 octobre 2022, Les conférences de l’Ifao par Magdi Guirguis: Présentation d'ouvrage : Ibrahim El- Gohari, une biographie égyptienne du XVIIIe siècle [en savoir plus]
  • Le 7 décembre 2022, Les conférences de l’Ifao par Maxence Bailly: L’arc et la plume. Archéologie des représentations prédynastiques d’archers dans le Wadi Abu Subeira, Assouan (Egypte) [en savoir plus]

 

 

 

Cycle de conférences : Midan Mounira

En partenariat avec l'IFE, le CEDEJ et l'IDÉO

 
  • Le 27 septembre 2022, Les conférences Midan Mounira par Henry Laurens: Le passé imposé, en partenariat avec le IFE, CEDEJ & IDÉO [en savoir plus]
  • Le 23 octobre 2022, Les conférences Midan Mounira par Ashraf Sadek: Du copte aux hiéroglyphes : Dans l’ombre de Champollion, le prêtre copte Youhanna Chiftichi, en partenariat avec le IFE, CEDEJ & IDÉO [en savoir plus]
  • Le 30 octobre 2022, Les conférences Midan Mounira par Sylvie Denoix : Atlas des mondes médiévaux musulmans, en partenariat avec le IFE, CEDEJ & IDÉO [en savoir plus]

 

 

 

Séminaire de recherche de l'Ifao

 
  • Le 13 septembre 2022, Le séminaire de recherche de l'Ifao par Fatma Keshk: Open Courtyards in Ancient Egypt: An Ethno-archaeological Study [en savoir plus]
  • Le 25 octobre 2022, Le séminaire de recherche de l'Ifao par Charlène Bouchaud & Clémence Pagnoux: Les paysages végétaux de l’Egypte ancienne [en savoir plus]
  • Le 31 octobre 2022, Le séminaire de recherche de l'Ifao par Sylvie Denoix: Comment cartographier des questionnements historiques ? Possibilités et limites de l'exercice, à propos de l'Atlas des mondes musulmans médiévaux [en savoir plus]

 

 

 

Cycle de conférences : Égyptologie bi-l-ʿarabī

Organisé en partenariat avec "Al-Makân wa-l-Nâs"
   
  • Le 22 septembre 2022, Egyptologie bil-3arabi par د. ياسمين الشاذلي: تبجيل الأسلاف في دير المدينة [en savoir plus]
  • Le 14 novembre 2022, Egyptologie bil-3arabi par د. أحمد منصور: حجر رشيد وفك رموز الكتابات القديمة [en savoir plus]

 

 

 

Séminaire : "Qira'at"- Reading historical documents from Egypt, Medieval till modern times (سلسلة ندوات قراءآت )

Organisé par Prof. Magdi Guirguis

 
  • Le 15 octobre 2022, Séminaire Qira'ât par Emad Abou Ghazi : Documents and urban development of a medieval city [en savoir plus]

 

 

 

Cycle de conférences et de performances musicales : ASWAT

En partenariat avec le CEDEJ et l'IFE

 
  • Le 7 novembre 2022, ASWAT par Séverine Gabry-Thienpont: Creative process and musical genealogy Electronic music(s) in Egypt, en partenariat avec le CEDEJ & IFE [en savoir plus]  

 

 

 

 

Séminaire CÉDEJ-Ifao

 
  • Le 6 décembre 2022, Séminaire organisé par Dina Bakhoum: Cairo and cultural heritage in Egypt [en savoir plus]  

 

Formations

 

Le 1er octobre 2022, Formation par Magdi Guirguis: Reading and analyzing Documents: a training workshop [en savoir plus]

 

Du 2 au 6 octobre 2022, Formation par Florence Albert et Annie Gasse: 6e ACADÉMIE HIÉRATIQUE : À la recherche des richesses littéraires inconnues, en partenariat avec l’ENiM, UMR 5140 – ASM, Université Montpellier 3 [en savoir plus]

 

Du 4 au 5 novembre 2022, Formation par Magdi Guirguis & Malak Labib: Méthodologies de recherche en SHS [en savoir plus]

 

Du 31 octobre au 1er novembre 2022, Formation par Mathilde Prévost: Current developments and methods in History and Archaeology of Ancient Egypt [en savoir plus]

 

Du 14 décembre au 31 mars 2023, Formation par Mathilde Prévost, Rania Merzeban, Ahmed Mekawy Ouda & Marion Claude : How to conduct a research in Egyptology, en partenariat avec l’Alexandria University, Faculty of Tourism and Hotels [en savoir plus]

Expositions

 

Le 27 septembre 2022, Exposition par Ifao, Musée Champollion – Les Ecritures du Monde, Figeac et l’Institut National universitaire Champollion, Albi: Code Champollion [en savoir plus]

Du 9 novembre au 20 janvier 2023, Exposition par Ifao, Musée Champollion – Les Ecritures du Monde, Figeac et l’Institut National universitaire Champollion, Albi: Code Champollion - exposition itinérante dans les écoles francophones du Caire et d'Alexandrie [en savoir plus]

  Du 10 octobre au 15 novembre 2022, Exposition par Ifao, IFE & Bibliotheca Alexandrina: Écrire et conter [en savoir plus]
  Le 11 octobre 2022, Exposition par Ifao, Musée Champollion – Les Ecritures du Monde, Figeac et la Bibliotheca Alexandrina: Déchiffrements [en savoir plus]

 

Événements exceptionnels

  Le 17 octobre 2022, Projection de documentaire par Bleu Kobalt Productions avec le soutien de l'Ifao: Le palais des hiéroglyphes, sur les traces de Champollion [en savoir plus]
  Le 16 novembre 2022, Keynote Lecture par Pr. Tayeb Abbes - الأستاذ الدكتور الطيب عباس : Le Grand Musée égyptien (GEM) [en savoir plus]
  Le 7 octobre 2022, Table ronde par Amélie Perrier, Claire Somaglino, Giulia Boetto, Paola Calanca et Gwladys Bernard: Carte blanche au Réseau des écoles françaises à l'étranger : Patrimoines maritimes matériels et littéraires. [en savoir plus]
  Le 6 novembre 2022, Conférence par Emmanuelle Olivier: Cultures du numérique. [en savoir plus]

 

Rencontres scientifiques

  Du 6 au 8 septembre 2022, Colloque international organisé par Albrecht Fuess & Nicolas Michel: EGYLANDSCAPE Closing Conference, en partenariat avec le DFG, ANR, Aix-Marseille Université, CNRS, Philipps Universität Marburg [en savoir plus]
  Du 24 au 26 septembre 2022, Colloque international organisé par Nora Mohammed Hussien, Rasha El-Mofatch, Ahmed Al-Shoky & Abbès Zouache. : The First International Conference in Coptic Archaeology   (Language- Architecture - Arts- Manuscripts), en partenariat avec le Faculty of Archaeology, Aïn Shams Univ. & Société d'archéologie copte [en savoir plus]
  Du 26 au 28 septembre 2022, Colloque international organisé par Gersande Eschenbrenner Diemer & Islam Ezzat: Conserver le patrimoine archéologique en bois en Égypte et au Soudan. État de la recherche, challenges et perspectives, en partenariat avec l’Université du Caire, Université d’Alcalá de Henares, Fitzwilliam Museum, University of Cambridge, Université d’Ain Shams [en savoir plus]
  Du 10 au 13 octobre 2022, Colloque international organisé par Laurent Coulon, Chloé Ragazzoli, Ahmed Mansour & Azza Ezzat: Hieroglyphs in the XXIth Century, en partenariat avec le Bibliotheca Alexandrina [en savoir plus]
  Du 20 au 23 octobre 2022, Colloque international organisé par Marie-Dominique Nenna & Frédéric Abécassis: Alexandrie dans la Seconde Guerre mondiale [en savoir plus]
  Du 1 au 3 novembre 2022, Colloque international organisé par Valentina Gasperini, Gihane Zaki & Giuseppe Cecere: Gateway to Africa, en partenariat avec l’University of Bologna, CNRS - UMR 8167 Orient et Méditerranée, Austrian Archaeological Institute (Cairo), Istituto Italiano di Cultura (Cairo), ERC Project HornEast [en savoir plus]
  Du 6 au 8 novembre 2022, Colloque international organisé par Panagiota Anagnostou et Séverine Gabry-Thienpont : Création musicale et électrification sonore en Méditerranée, en partenariat avec l’École française d’Athènes & UMR 7307 Idemec (CNRS) [en savoir plus]
  Le 16 novembre 2022, Colloque international organisé par Anita Quiles: Rencontres en Archéométrie 2022, en partenariat avec le MoTA [en savoir plus]
  Du 18 au 19 novembre 2022, Colloque international organisé par Jérémy Hourdin & Matthieu Vanpeene: Theban Archaeology Meeting 2022, en partenariat avec le CFEETK (MoTA/CNRS), LabEx ARCHIMEDE, the French Institute in Egypt, the French Embassy in Egypt [en savoir plus]
  Du 27 au 30 novembre 2022, Colloque international organisé par Fatma Keshk: Living in the house:, en partenariat avec le PCMA [en savoir plus]
  Du 21 au 22 septembre 2022, Atelier de recherche par Anita Quiles: Kick-off Conference - Nile’s Earth International Conference [en savoir plus]
  Le 28 septembre 2022, Atelier de recherche par Ahmed Gomaa & Ayman Fouad: «ورشة عمل عن الكتاب التذكاري: «قرافة مصر والقاهرة [en savoir plus]

 ↑ Haut de la page

 

Sur la chaîne Youtube de l'Ifao

سيمنار رواق-أ.د. محمد عبد الله معروف: الكنوز النسجية للحجرة النبوية الشريفة ومنهجية الترميم والصيانة

Les séminaires de l'Ifao : Open Courtyards in Ancient Egypt: An Ethno-archaeological Study, Fatma Keshk & Clara Jeuthe

د. ياسمين الشاذلي: تبجيل الأسلاف في دير المدينة

Les rendez-vous de l’archéologie : Karnak au Moyen Empire, Matthieu Vanpeene

Les conférences de l'Ifao : L’écriture hiératique gravée sur la pierre, Giuseppina Lenzo 

Séminaire de recherche de l'Ifao : Paysages végétaux de l'Egypte ancienne, Charlène Bouchaud, Clémence Pagnoux & Maël Crépy

 

مناقشة كتاب: إبراهيم جوهري، سيرة مصرية من القرن الثامن عشر

Séminaire de l'ifao, Sylvie Denoix : Comment cartographier des questionnements historiques ?

Rencontres en archéométrie 2022

Contrefaire la monnaie dans l’Égypte romaine, Guillaume Blanchet & Pierre-Marie Guihard

Living in the House conference (Day 1)

L’arc et la plume, Maxence Bailly

 

 

 

↑ Haut de la page

 

Publications 

9782724709728
Ahmad Gum‘a ‘Abd al-Hamîd (éd.)
Al-Durr al-munaẓẓam fī ziyārat al-ǧabal-al-Muqaṭṭam al-maʿrūf bi Muršid al-zuwwār ilā qubūr al-abrār


TAEI 59; 286 p.

[en savoir plus]

9782724707915
Ahmad Gum‘a ‘Abd al-Hamîd (éd.)
Miṣbāḥ al-diyāǧī wa-ġawṯ al-rāǧī wa-kahf al-lāǧī memmā ǧumiʿa lel-imām al-Tāǧī
li-Ibn ʿAyn al-Fuḍalāʾ al-maʿrūf bi-Ibn al-Nāsiḫ al-mutawafā baʿd 696/1297

TAEI 58; 328 p.

Le Miṣbāḥ al-dayāǧī d’Ibn al-Nāsiḫ est l’un des ouvrages de ziyārāt les plus importants et les plus anciens consacrés à l’Égypte et au Caire, après celui d’Ibn ʿUṯmān intitulé al-Durr al-munaẓẓam fī ziyārat al-ǧabal al-muqaṭṭam, qui est plus ancien.

Ibn al-Nāsiḫ prétend corriger de nombreuses erreurs commises par Ibn ʿUṯmān dans son ouvrage, y ajoutant de nombreuses personnalités, là où l’ouvrage d’Ibn ʿUṯmān n’en mentionnait … [en savoir plus]

9782724708561
Dennis Halft (éd.)
Mélanges de l'Institut dominicain d'études orientales 37
La récitation dans les premiers siècles de l'islam

MIDEO 37; 240 p.

L’histoire de la récitation coranique est une question peu étudiée. Ce volume est constitué d’un dossier rassemblant la plupart des communications tenues lors du troisième colloque de l’Idéo au Caire en octobre 2020 sur la récitation dans les premiers siècles de l’islam. Il offre un espace de réflexion sur les différents types de récitation au Proche-Orient de la fin du VIe siècle jusqu’au IXe siècle de l’ère commune : des contextes « religieux … [en savoir plus]

9782724709346
Sylvie Marchand (éd.)
Bulletin de liaison de la céramique égyptienne 31


BCE 31; 400 p.

Cette nouvelle livraison du Bulletin de liaison de la céramique égyptienne (BCE 31) présente dans une première partie l’actualité de la recherche avec son « Parcours régional ». Il s’enrichit cette année encore de l’apport de travaux archéologiques récents. Les deux premiers articles concernent le littoral méditerranéen et offrent des synthèses céramiques chronotypologiques, associées à des analyses pétrographiques. Le … [en savoir plus]

9782724708042
Christian Leitz
Athribis VII
Übersetzung der Inschriften des Tempels Ptolemaios XII

Temples, Athribis 7; 1224 p.

La première partie, et de loin la plus importante, de cette monographie consiste en une traduction de toutes les inscriptions du grand temple d’Athribis, assortie d‘un bref commentaire. Cette partie comporte une introduction sur les différentes catégories de textes.

La deuxième partie consiste en une analyse, en six chapitres, de la théologie du temple. Elle traite d’abord du panthéon du temple, avec à sa tête la déesse lionne Répit et le dieu Mîn, et s’intéresse à la … [en savoir plus]

9782724709322
Mathieu Eychenne (éd.), Élodie Vigouroux (éd.), Abbès Zouache (éd.)
Annales islamologiques 55
Villes et espaces en guerre dans le monde islamique médiéval (IVe-Xe/Xe-XVIe siècle)

AnIsl 55; 552 p.

Les Annales islamologiques 55 proposent un dossier sur les « Villes et espaces en guerre dans le monde islamique médiéval (IVe-Xe/Xe-XVIe siècle) ». Du Xe au XVIe siècle, la militarisation du pouvoir et des sociétés s'est intensifiée dans le monde islamique. Ce dossier, qui s’inscrit dans le cadre des travaux menés à l’Ifao autour d’une guerre envisagée comme un phénomène social et culturel, vise à … [en savoir plus]

9782724709520
Françoise Briquel-Chatonnet (éd.), Céline Ramio (éd.)
Déchiffrements / Decipherments / فك الشفرات


BiGen 70; 140 p.

En 1822, Jean-François Champollion déchiffrait les hiéroglyphes et ouvrait la voie à une nouvelle discipline, l’égyptologie. Si la réussite de Champollion fascine autant encore aujourd’hui, c’est qu’il est la figure la plus emblématique de ceux que l’on peut nommer « les déchiffreurs », car il n’est pas le seul à avoir réussi l’exploit de déchiffrer une écriture. Ils sont … [en savoir plus]

9782724708462
Sibylle Emerit (éd.), Sylvain Perrot (éd.), Alexandre Vincent (éd.)
De la cacophonie à la musique
La perception du son dans les sociétés antiques

BiEtud 180; 384 p.

Les hommes et les femmes de l’Antiquité entendaient-ils comme nous ? Étaient-ils sensibles à certaines sonorités plutôt qu’à d’autres ? Ces simples questions nous rappellent que les sons et leurs interprétations sont inscrits dans des constructions culturelles, à tel point que la définition même de la cacophonie et de la musique, du bruit et du silence, change en fonction des époques et des contextes. L’historicité de ces notions est au cœur de l’ouvrage qui … [en savoir plus]

9782724708455
Audrey Eller
Nomes et toparchies en Égypte gréco-romaine
Réalités administratives et géographie religieuse d’Éléphantine à Memphis

BiEtud 179; 544 p.

Unités régionales et administratives, les nomes et toparchies découpaient l’Égypte ptolémaïque et romaine en une multitude de régions et districts permettant son contrôle total par l’État. Ce système, utilisé au plus tard dès l’Ancien Empire, a connu d’importantes modifications tout au long de l’histoire du pays. Toutefois, les remaniements semblent encore s’intensifier durant la période gréco-romaine.
Cet ouvrage propose d’analyser le découpage territorial de … [en savoir plus]

9782724708615
Jacques Revault, Bernard Maury
Palais et Maisons du Caire III


MIFAO 148; 440 p.

Sur les 600 palais et maisons recensés par les savants de l’Expédition d’Égypte en 1800, il en subsistait 29 en 1970, inscrits à l’Inventaire des monuments historiques. Si certains de ces palais ont été remarquablement restaurés, comme celui de l’émir Ṭāz ou la maison Sennari, d’autres ont continué à se dégrader et certains sont aujourd’hui disparus. Les plans et photographies qui en subsistent ont acquis de ce fait une valeur inestimable. 
L’Ifao a décidé de … [en savoir plus]

↑ Haut de la page

 

IFAO Newsletter

 

December 2022

Sections: (-) Headlines   (-) In the media   (-) Some questions for Georges Castel  (-) IFAO notebook  (-) Scientific Events    (-) Scientific Meetings   (-) On the IFAO YouTube channel    (-) Publications

◼︎ Gouache of the village of Gourna by Georges Castel (1973). 

 

Headlines

The Champollion Year

During the course 2022 Ifao and its partners organized numerous events to celebrate the bicentenary of the deciphering of hieroglyphics. Several of these events took place during the second half of the year. On 27 September the educational exhibition "Code Champollion" opened at the Palais Manial, dedicated to the figure of the illustrious son of Figeac. This bilingual French and Arabic exhibition, produced by the Champollion Museum–Les Écritures du Monde in Figeac, the Institut National Universitaire Champollion in Albi and the Ifao, then toured around a dozen French-speaking schools and colleges in Cairo and Alexandria. Two other exhibitions opened on 9 and 11 October respectively: the first, "Écrire et conter", dedicated to the aesthetic aspect of writing, was presented at both the Ifao and the Institut Français d'Egypte (IFE), while the second, "Déchiffrements", focusing on the rediscovery of ancient scripts, the catalogue of which was published by the Ifao press, opened at the Bibliotheca Alexandrina on 10 October. The latter occasion was timed to coincide with the launch of the international symposium "Hieroglyphics in the 21st Century" (10–13 October), organized by Laurent Coulon, Azza Ezzat, Ahmed Mansour and Chloe Ragazzoli. A delegation from the city of Figeac, led by its mayor André Mellinger, attended this event in Cairo and Alexandria, and accompanied the participants on a visit to the city of Rosetta, which concluded the symposium. Finally, the documentary "The Palace of hieroglyphs, in the footsteps of Champollion" was shown at the Ife on 17 October. 

◼︎  Guided tour at the Palais Manial of the exhibition "Code Champollion", produced by the Champollion Museum - Les Écritures du Monde (Figeac), for the students of the French schools in Cairo.

Sustained scientific activity

In parallel with these events commemorating Champollion's discovery, the Ifao continued its scientific activity. Autumn is traditionally a period of intense activity for archaeological excavations in Egypt. However, because of delays by the Internal Security in issuing permits to all international and Egyptian expeditions, seven Ifao sites were cancelled and some others delayed. Nevertheless, with the support of the Ministry of Tourism and Antiquities (MoTA), ten field operations did go ahead: Tell el-Iswid, Serabit el-Khadim, Tell el-Herr, Kharga, Saqqâra-sud (MAFS), Ermant, Dendera, Meïdoum, Kôm Ombo and Qalat Sheikh Hammam. Among the restoration and enhancement works, one should note the construction, still in progress, of a reproduction of the mastaba of Hesyre at the Egyptian Museum in Cairo for the enhancement of the wooden panels restored by the archaeometry unit of the Ifao (directed by A. Quilès, I. Ezzat) and the team of the Egyptian Museum in Cairo, with the support of the Ife. 

The Ifao teams also organized scientific, training and knowledge-dissemination events that are a regular part its activity. In particular, they ensured that no fewer than ten symposia were held, seven of them at the Mounira Palace. In particular, the now annual "Rencontres en Archéométrie 2022" organized by the Ifao laboratory team directed by A. Quilès, in partnership with the MoTA, brought together a very large audience in the great hall of the Grand Staircase, as well as the colloquium "Living in the House" which, with at its center Fatma Keshk, beneficiary of the Polish Centre of Mediterranean Archaeology University of Warsaw (PCMA)-Ifao grant, allowed researchers to exchange views on domestic life in ancient Egypt and Sudan. 

The Ifao welcomed a large number of researchers to these colloquia and to other events held in Cairo and elsewhere in Egypt, as well as to expeditions dedicated to the work undertaken within the framework of its scientific program. It was then that, in a rare event, the last four Directors of Studies of the Ifao met. The Director of Studies, Abbès Zouache, brought together his three predecessors (see photo), Sylvie Denoix (2005–2013), Nicolas Michel (2013–2018) and Frédéric Abécassis (2018–2021).

◼︎  Keynote lecture by Prof. Tayeb Abbes on the Grand Egyptian Museum (GEM), which concluded the Rencontres en archéométrie conference.

A new Visitors' center in Tanis

On December 10, 2022, the new Visitor center at the Tanis / San el-Hagar site was inaugurated by the Secretary General of the Supreme Council of Antiquities (SCA), Dr Mostafa Waziri, His Excellency the French  Ambassador to Egypt, Mr Marc Baréty and the Director of the Ifao, Laurent Coulon, in the presence of MPs and local representatives, and François Leclère, Director of the French Mission of Excavations of Tanis (MFFT).

The new center, designed by MADA Architects in collaboration with MoTA, is the result of a collaboration between Ifao, the Ministry of European and Foreign Affairs (MEAE), the CSA and MFFT. It has been set up at the entrance of the site to serve as an introduction for visitors, but also for the local community. 

 

◼︎  Opening of the exhibition Écrire et conter.

◼︎  Exhibition "Déchiffrements" at the Bibliotheca Alexandrina.

◼︎ Opening session of the International Conference "Gateway to Africa".

◼︎  International Conference "Living in the house" organized in partnership with the PCMA. ◼︎ Meeting of four Directors of studies at the Ifao.

◼︎  Inauguration of the new Visitors' centre at the Tanis / San el-Hagar site.

Palace life

These scientific events were a highlight of life at the Institute in the second half of the year. The hall and the dining room had to be requisitioned at times to accommodate the large number of visitors. The garden was the venue for more than one lunchtime colloquium, and even for concerts, such as the electronic music concert organized for the resumption of the ASWAT cycle on 7 November.

Some changes have taken place among the occupants of the Palace. Two new scientific members arrived in September, replacing Andrea Pillon and Lorenzo Medini: Marion Claude, an Egyptologist, is studying the religious geography and the clergy of the province of Akhmîm between the Late Period and the Roman period; Simon Connor, also an Egyptologist, is working on the statues of the Pharaonic period and their uses through time. The Ifao's scientific and training team was also strengthened by the arrival in September of Mathilde Prévost. An Egyptologist, she occupies the new position of Research Training Officer, created to strengthen the Ifao's collaborations, particularly with MoTA and the Egyptian universities.

Lastly, Mathieu Gousse left the management of the editorial section to take over the "Meetings, debates and publications" division of the Arab World Institute in Paris. A farewell party was organized in his honor on October 19. Sébastien Riault took over from him on 1 December.

 

◼︎ Mathieu Gousse is temporarily leaving the management of the editorial department.

↑ Back to top

In the media

In September, the magazine Dossiers d'Archéologie has devoted its 413 issue to the most recent archaeological research carried out at Dendara by the mission led by Pierre Zignani (UMR 5060 of the CNRS - IRAMAT/LMC). Richly illustrated, the issue reviews current research on the architecture of the Temple of Hathor, the restoration and valorization efforts of the site by the Egyptian authorities, as well as research on the pharaonic necropolis and the catacombs of the animals surrounding the temenos, part of the archeological site. 

At the end of September, the programme of the French télévision Des Racines et des Ailes devoted an issue to Egypt broadcasted on the channel France 3 under the title L'Égypte. Une passion française (Egypt. A french Passion). The issue included a sequence dedicated to the Ifao printing house. (Trailer, watch the whole show in replay on France.tv)

On Thursday 6 October at 9pm, Le palais des hiéroglyphes, sur les traces de Champollion was broadcast on France 5 channel. This 90-minute documentary is a dive into the heart of the Tomb of Padiamenopé and the TT 33 archaeological mission. It was directed by Patrick Cabouat and produced by Bleu Kobalt with the support of the Ifao and the participation of its researchers and technicians. A screening of the version subtitled in Arabic by the Ifao was organized at the IFE auditorium on 17 October 2022 and another one for the students of the Lycée Français du Caire in November. (Watch the documentary in replay on france.tv)

In November, Abbès Zouache participated in the Rencontres d'Averroès in Marseille and on this occasion in a radio programme on RFI, on the subject "Peace and wars between religions".

Laurent Coulon gave an interview to the magazine Le Point in early December. In it, he discusses the development of the archaeology of the sites on the margins of Egypt by the Ifao. (Le Point. Hors-série n°8 - Les secrets de l'Egypte ancienne, December 2022-January 2023, p. 17-19. - and on lepoint.fr - reserved for subscribers).

During this semester, two events attracted particular attention from the Egyptian media: the colloquium "Hieroglyphics in the 21st Century", organized in partnership with the Bibliotheca Alexandrina, and held from 10 to 13 October (Ahram, Akhbar Al-Youm, Dostor, el-Balad, El-Watan) ; and the inauguration of the new visitor centre at the Tanis site (Ahram, Akhbar Al-Youm, YOUM7, Masi, El-Watan, Sada el-Balad).

 

◼︎  Dossiers d’Archéologie (n°413)  has been devoted to Dendara.

◼︎  Screening of the documentary Le palais des hiéroglyphes, sur les traces de Champollion at the Lycée Français du Caire.

↑ Back to top

Some questions to Georges Castel...

Georges Castel, who joined the Ifao in the early 1960s, is one of its ‘living memories’. This is why we asked him to commit to writing some of his recollections, while waiting for those that Amr Bahgat, in charge of communication at the Ifao, has started to collect in filmed interviews..

1. How and in what context did you start working in Egypt and at Ifao?  

I discovered Egypt at the age of 19, in 1961, when I was a student at the École des Beaux-Arts in Lyon (architecture section). On August 25, I left Marseille for Alexandria on the Hellenic Mediterranean Lines' Ionia, in "no-food deck" class, with stops in Genoa, Naples and Piraeus. The crossing took seven days, and the tour of Egypt, from Cairo to Aswan, lasted a month and a half. In Cairo, I stayed in the Salesian college at Rod el-Farag, Fr. André Barucq, himself a Salesian from Lyon, having recommended me to Fr. Odello, director of the college. André Barucq, let us remember, was at that time professor of Hebrew at the Catholic Faculty of Lyon, and in charge of courses in Egyptology at the Faculty of Letters of Lyon, replacing François Daumas, who had just been appointed director of the Ifao in Cairo. During this trip, in spite of difficult moments due to excessive heat – it was summer – the beauty and the feeling of eternity that the monuments and the Pharaonic civilization gave off fascinated me, so much so that, back in France, I decided, in addition to my architectural studies, to devote part of my time to Egyptian civilization, as well as continuing to play the oboe at the National Conservatory of Music of Lyon.

From 1962 to 1964, I continued my studies in architecture in Lyon and, at the same time, attended André Barucq’s Egyptology courses, then those of Paul Barguet at the Faculty of Letters in Lyon. Jean-Claude Goyon, when he was still in Lyon before being appointed to Cairo as a boarder at the Ifao, also made me work, one or two days a week, on Egyptian grammar. In June 1964, Paul Barguet awarded me my Bachelor's degree in Egyptology from the Faculty of Letters in Lyon and, in October, I went to Paris to continue my studies. I studied architecture at the École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, in the workshops of P. Lamache, then of J. Bossu, a pupil of Le Corbusier, and at the same time I studied Egyptology at the EPHE with J. Yoyotte, and at the École du Louvre, with P. Barguet. During these few years in Paris, I had the good fortune (incredible for an architecture student) to be able to live at the Swiss foundation of the Cité Internationale, boulevard Jourdan, in the pavilion built by Le Corbusier. 

In 1966, the Ifao, which needed an architect to participate in the first excavations at Kellia, accepted my application. I stayed in Cairo for a month, and spent the other months at Kellia with Jean Jacquet, and at Dendara with François Daumas. Back in France, at the end of May, I divided my time between making fair copies of my architectural surveys of the Kellia and working for my architecture degree.

The Ifao, at that time, was almost empty; only the director François Daumas, the secretary general Octave Gayraud (who occupied what is now the archives wing), Henri Wild, and a few boarders lived there: Jean-Claude Garcin, Jean-Claude Goyon, Jacques Jarry, the Boyav(aux), the Vials, and later, Claude Audebert; Serge Sauneron, librarian of the Ifao, stayed at the Cultural Centre, which at that time belonged to the Ifao; Bazil Psiroukis was in charge of the printing office, Marcelle Amamdjan (later Desdames) was his secretary; Maroun was in charge of the stewardship of the building sites, and Antoine Khater was in charge of relations with the Antiquities Service.

In 1968, having obtained my DPLG from the École Nationale Supérieure des Beaux-Arts in Paris for a project for the urban development of the Christian quarter of Damascus in Syria, I was appointed to the post of "architect of the Ifao excavations", replacing Clément Robichon who had decided to remain in Sudan with Michela Schiff Giorgini and Jean Leclant.

In 1979, I obtained my doctorate from the Faculty of Letters of Lyon with Paul Barguet and Nikita Eliséeff on the subject: "Materials for a study of the rural and Bedouin habitat in Egypt". It was, in fact, the presentation of a rich architectural and ethnological documentation, resulting from the studies carried out on Ifao sites over a period of about ten years, with the inhabitants we met, peasants and Bedouins, to gain a better understanding of their habitat, their way of life, and the use of their building materials (notably mud brick), materials similar to those we found in the excavations. This knowledge was very useful in archaeology and, later, in construction, when the Ifao asked me to build the excavation houses of Dendara, Balat (see photo below) and Dush.

From 1968 to 2007, when I retired, I was the "architect of the excavations" at the Ifao. From 2007 to 2016, being retired, I was co-director of the Ayn Soukhna excavations with Pierre Tallet. After that, the management of the site was passed to Claire Somaglino, a lecturer at the Sorbonne. Since then, I have been trying to catch up on the backlog of my publications on various sites: Gebel el-Zeit, Wadi Dara, the monastery of St Mark at Qurnet Mar'ei and Qôm 34 of the Kellia.

 

Henein;Nessim

◼︎  Georges Castel.

◼︎  G. Castel (in front) and the Dush mission team, inside the fortress, in 1977. From left to right, several French and Egyptian members of the team: A. Lecler, Sheikh el-Ghafar, M. Abdou, M. Ibrahim and D. Vaillant.

  ◼︎ G. Castel inside the vault of the Khentika mastaba at Balat with Fabienne Boinay, Monique Drieux, Dominique Lapernon an an Egyptian digger (1991).

 

  ◼︎ The Ifao excavation house at Balat designed by Georges Castel © Ifao / G.Castel, 1993.

2. Could you name some of the most important people you have worked with, and describe your activities through all these years? 

It is of course difficult, if not impossible, to list all the people I have worked with, sometimes only for one or two seasons, sometimes for even less time.

Among those from longer ago are André Barucq, Paul Barguet, Nikita Éliséeff, Jaroslav Černy, François Daumas, Antoine Guillaumont, Serge Sauneron, Jean Yoyotte, Mme Posener. And among the most recent.... Jean-Claude Goyon, Jacques Jarry, Jean-Claude Garcin, Charles Vial, Claude Audebert.

With a few exceptions, I could name most of the people I have associated with or with whom I have worked at Ifao over the years...

 

As for my activities, they have been very varied. A lot of my work consisted in finding new archaeological sites and new documents, likely to advance our knowledge of the Egyptian civilization.

3. And the archaeological projects that you've led... again, could you tell us a little bit about them? 

At Deir el-Medina, between 1970 and 1975, we worked to define the limits of the French concession to the north and south of the village, to identify the tombs of Qurnet Mar'ei South and to excavate the monastery of St. Mark on the eastern slope of the hill.

At Gebel el-Zeit, where I worked from 1981 to 1986 with Georges Soukiassian and the geologist Georges Pouit, we discovered a new mining site and its components: mining galleries (of galena/lead sulphide), habitat and sanctuaries... 

At Balat (Dakhla oasis), between 1983 and 1993, we excavated the mastaba III of Khentika (dating from the Old Kingdom) and its secondary cemeteries. The chapel and the vaults of the mastaba had collapsed, so the chapel had to be moved to gain access to the vaults, to excavate and restore them; then the chapel had to be rebuilt identically, to make the whole monument accessible to visitors.

I also worked in Wadi Dara,Wadi El-Urf and Wadi Monqul between 1989 and 1993. There we discovered new copper mines dating from the Old Kingdom, miners' camps, and ore smelting workshops. The latter included naturally ventilated furnaces, which were used for the smelting of copper ore, but we could not at that time explain how they worked. 

At ʿAyn Sukhna, where I excavated from 2001 to 2016, we discovered a new Egyptian port on the Red Sea, and its components: gallery-stores, sewn boats that had been dismantled and stored in these galleries, boat pits, and workshops for the smelting of copper ore imported from Sinai. These latter structures, which we excavated with Pierre Tallet, Grégory Marouard and Philippe Fluzin, helped us to understand, for the first time, the process of copper ore smelting in the Middle Kingdom.

Finally, I worked between 2008 and 2011, in Sinai, on the sites of Serabit al-Khadim and Bir Nasb, with Pierre Tallet and Damien Laisney. On this second site, we discovered copper ore smelting workshops dating back to the Old Kingdom; and, for the first time, we were able to understand how the naturally ventilated furnaces worked and the chain of operations of copper working at that time.

4. What is your scientific activity today?

I still have many publications to finish: those on the copper mines and camps of the Old Kingdom of Wadi Dara, Wadi El-Urf and Wadi Manqul; on the architecture of the monastery of St. Mark at Qurnet Mar'ei and its transformations; on Qôm 34 of Kellia, excavated with Jean Jacquet between 1967 and 1969.

This is why I am still working at the Ifao, and I would like to take this opportunity to thank its former directors, Béatrix Midant-Reynes, Laurent Bavay and its current director, Laurent Coulon, for having always allowed me to occupy an office with my archives, and to have access to the library when necessary. Finally, my gratitude also goes to my two "co-directors" and friends of the Ifao, Georges Soukiassian and Pierre Tallet, without forgetting Laure Pantalacci, former director of the Ifao, who have always helped me, as referees, in undertaking this publishing work.

↑ Back to top

Ifao notebook 

Arrivals

As of September 2022, the following colleagues joined the Ifao: 

- Marion Claude, Egyptologist and specialist in religious geography and the clergy of the province of Akhmîm between the Late Period and the Roman period, has been recruited as a scientific member.

- Simon Connor, Egyptologist and statuary specialist, was recruited as a scientific member. His research project focuses on statues from the Pharaonic period and their uses through time.

- Maxence Bailly, HDR lecturer in Prehistoric Archaeology at Aix-Marseille University, is in residence at the Ifao for one year. 

- Mathilde Prévost, Egyptologist, has joined the Ifao to take up the newly created position of Research Training Officer.

- Matjaz Kacicnik, photographer, joined the photography department to replace Gaël Pollin.

- Dina Bakhoum, art historian specialising in the conservation and management of cultural heritage, is the recipient of the Ifao-CEDEJ  postdoctoral fellowship for 2022-2023.

- Sébastien Riault has replaced Mathieu Gousse as head of the editorial department.

 

 

Departures

- Lorenzo Medini and Andrea Pillon ended their mandates as scientific members of the Ifao on 31 August.

- Chloé Ragazzoli, Egyptologist and lecturer at Sorbonne University, completed her year of residency at the Ifao during the summer.

- Galal Ismaïl retired in October 2022.

- Mathieu Gousse, who headed the editorial department, left the Ifao temporarily at the beginning of November.

- Gaël Pollin left on paternity leave for one year.

◼︎  Marion Claude

  

◼︎  Simon Connor

◼︎ Maxence Bailly

◼︎ Mathilde Prévost

◼︎  Matjaz Kacicnik

◼︎ Dina Bakhoum

 ◼︎ Sébastien Riault

 

↑ Back to top

 

Scientific events

 

 

Les rendez-vous de l’archéologie lecture series

In partnership with l'IFE

 
  • On September 18th 2022, Les rendez-vous de l’archéologie by Matthieu Vanpeene : Karnak au Moyen Empire : Redécouverte et exploration d’un quartier artisanal, in partnership with IFE [more]
  • On October 2nd 2022, Les rendez-vous de l’archéologie by Sylvain Dhennin: Les fouilles de Térénouthis/Kôm Abou Billou : une ville et sa nécropole, in partnership with IFE [more]
  • On November 20th 2022, Les rendez-vous de l’archéologie by Guillaume Blanchet & Pierre-Marie Guihard: Contrefaire la monnaie dans l’Égypte romaine du IVe siècle. Retour sur une découverte exceptionnelle : les c. 15000 moules monétaires de Dionysias (Qasr-Qaroun)., in partnership with IFE [more]

 

 

Les conférences de l'Ifao lecture series

 
  • On October 4th 2022, IFAO Lectures series by Giuseppina Lenzo: L’écriture hiératique gravée sur la pierre : [more]
  • On October 5th 2022, IFAO Lectures series by Chloé Ragazzoli: Retour sur les Late Egyptian Miscellanies [more]
  • On October 26th 2022, IFAO Lectures series by Magdi Guirguis: Présentation d'ouvrage : Ibrahim El- Gohari, une biographie égyptienne du XVIIIe siècle [more]
  • On December 7th 2022, IFAO Lectures series by Maxence Bailly: L’arc et la plume. Archéologie des représentations prédynastiques d’archers dans le Wadi Abu Subeira, Assouan (Egypte) [more]

 

 

 

Midan Mounira lecture series

In partnership with IFE, CEDEJ and IDEO

 
  • On September 27th 2022, Midan Mounira Lectures Series by Henry Laurens: Le passé imposé, in partnership with IFE, CEDEJ & IDÉO [more]
  • On October 23rd 2022, Midan Mounira Lectures Series by Ashraf Sadek: Du copte aux hiéroglyphes : Dans l’ombre de Champollion, le prêtre copte Youhanna Chiftichi, in partnership with IFE, CEDEJ & IDÉO [more]
  • On October 30th 2022, Midan Mounira Lectures Series by Sylvie Denoix : Atlas des mondes médiévaux musulmans, in partnership with IFE, CEDEJ & IDÉO [more]

 

 

 

Ifao research seminars

 
  • On September 13th 2022, IFAO Research Seminar by Fatma Keshk: Open Courtyards in Ancient Egypt: An Ethno-archaeological Study [more]
  • On October 25th 2022, IFAO Research Seminar by Charlène Bouchaud & Clémence Pagnoux: Les paysages végétaux de l’Egypte ancienne [more]
  • On October 31st 2022, IFAO Research Seminar by Sylvie Denoix: Comment cartographier des questionnements historiques ? Possibilités et limites de l'exercice, à propos de l'Atlas des mondes musulmans médiévaux [more]

 

 

 

Égyptologie bi-l-ʿarabī Lecture Series

In partnership with  "Al-Makân wa-l-Nâs"
   
  • On September 22nd 2022, Egyptologie bil-3arabi by د. ياسمين الشاذلي: تبجيل الأسلاف في دير المدينة [more]
  • On November 14th 2022, Egyptologie bil-3arabi by د. أحمد منصور: حجر رشيد وفك رموز الكتابات القديمة [more]

 

 

 

 Qira'at Seminars- Reading historical documents from Egypt, Medieval till modern times (سلسلة ندوات قراءآت )

Organisé par Prof. Magdi Guirguis

 
  • On October 15th 2022, Qira'ât Seminar by Emad Abou Ghazi : Documents and urban development of a medieval city [more]

 

 

 

ASWAT, Series of lectures and musical performances 

In partnership with CEDEJ and IFE

 
  • On November 7th 2022, ASWAT by Séverine Gabry-Thienpont: Creative process and musical genealogy Electronic music(s) in Egypt, in partnership with CEDEJ & IFE [more]  

 

 

 

 

The CÉDEJ-Ifao Seminar

 
  • On December 6th 2022, Seminar organized by Dina Bakhoum: Cairo and cultural heritage in Egypt [more]  

 

Training courses

 

On October 1st 2022, Training by Magdi Guirguis: Reading and analyzing Documents: a training workshop [more]

 

From 2nd to October 6th 2022, Training by Florence Albert et Annie Gasse: 6e ACADÉMIE HIÉRATIQUE : À la recherche des richesses littéraires inconnues, in partnership with ENiM, UMR 5140 – ASM, Université Montpellier 3 [more]

 

From 4th to November 5th 2022, Training by Magdi Guirguis & Malak Labib: Méthodologies de recherche en SHS [more]

 

From October 31st to November 1st 2022, Training by Mathilde Prévost: Current developments and methods in History and Archaeology of Ancient Egypt [more]

 

From December 14th to March 31st 2023, Training by Mathilde Prévost, Rania Merzeban, Ahmed Mekawy Ouda & Marion Claude : How to conduct a research in Egyptology, in partnership with Alexandria University, Faculty of Tourism and Hotels [more]

Exhibitions

 

On September 27th 2022, Exhibition by Ifao, Musée Champollion – Les Ecritures du Monde, Figeac et l’Institut National universitaire Champollion, Albi: Code Champollion [more]

From November 9th to January 20th 2023, Exhibition by Ifao, Musée Champollion – Les Ecritures du Monde, Figeac et l’Institut National universitaire Champollion, Albi: Code Champollion - exposition itinérante dans les écoles francophones du Caire et d'Alexandrie [more]

  From October 10th to November 15th 2022, Exhibition by Ifao, IFE & Bibliotheca Alexandrina: Écrire et conter [more]
  On October 11th 2022, Exhibition by Ifao, Musée Champollion – Les Ecritures du Monde, Figeac et la Bibliotheca Alexandrina: Déchiffrements [more]

 

Exceptional events

  On October 17th 2022, Screening of a documentary by Bleu Kobalt Productions avec le soutien de l'Ifao: Le palais des hiéroglyphes, sur les traces de Champollion [more]
  On November 16th 2022, Keynote Lecture by Pr. Tayeb Abbes - الأستاذ الدكتور الطيب عباس : Le Grand Musée égyptien (GEM) [more]
  On October 7th 2022, Round Table Discussion by Amélie Perrier, Claire Somaglino, Giulia Boetto, Paola Calanca et Gwladys Bernard: Carte blanche au Réseau des écoles françaises à l'étranger : Patrimoines maritimes matériels et littéraires. [more]
  On November 6th 2022, Lecture by Emmanuelle Olivier: Cultures du numérique. [more]

 

Scientific meetings

  From 6th to September 8th 2022, International conference organized by Albrecht Fuess & Nicolas Michel: EGYLANDSCAPE Closing Conference, in partnership with DFG, ANR, Aix-Marseille Université, CNRS, Philipps Universität Marburg [more]
  From 24th to September 26th 2022, International conference organized by Nora Mohammed Hussien, Rasha El-Mofatch, Ahmed Al-Shoky & Abbès Zouache. : The First International Conference in Coptic Archaeology   (Language- Architecture - Arts- Manuscripts), in partnership with Faculty of Archaeology, Aïn Shams Univ. & Société d'archéologie copte [more]
  From 26th to September 28th 2022, International conference organized by Gersande Eschenbrenner Diemer & Islam Ezzat: Conserver le patrimoine archéologique en bois en Égypte et au Soudan. État de la recherche, challenges et perspectives, in partnership with Université du Caire, Université d’Alcalá de Henares, Fitzwilliam Museum, University of Cambridge, Université d’Ain Shams [more]
  From 10th to October 13th 2022, International conference organized by Laurent Coulon, Chloé Ragazzoli, Ahmed Mansour & Azza Ezzat: Hieroglyphs in the XXIth Century, in partnership with Bibliotheca Alexandrina [more]
  From 20th to October 23rd 2022, International conference organized by Marie-Dominique Nenna & Frédéric Abécassis: Alexandrie dans la Seconde Guerre mondiale [more]
  From 1st to November 3rd 2022, International conference organized by Valentina Gasperini, Gihane Zaki & Giuseppe Cecere: Gateway to Africa, in partnership with University of Bologna, CNRS - UMR 8167 Orient et Méditerranée, Austrian Archaeological Institute (Cairo), Istituto Italiano di Cultura (Cairo), ERC Project HornEast [more]
  From 6th to November 8th 2022, International conference organized by Panagiota Anagnostou et Séverine Gabry-Thienpont : Création musicale et électrification sonore en Méditerranée, in partnership with École française d’Athènes & UMR 7307 Idemec (CNRS) [more]
  On November 16th 2022, International conference organized by Anita Quiles: Rencontres en Archéométrie 2022, in partnership with MoTA [more]
  From 18th to November 19th 2022, International conference organized by Jérémy Hourdin & Matthieu Vanpeene: Theban Archaeology Meeting 2022, in partnership with CFEETK (MoTA/CNRS), LabEx ARCHIMEDE, the French Institute in Egypt, the French Embassy in Egypt [more]
  From 27th to November 30th 2022, International conference organized by Fatma Keshk: Living in the house:, in partnership with PCMA [more]
  From 21st to September 22nd 2022, Research Workshop by Anita Quiles: Kick-off Conference - Nile’s Earth International Conference [more]
  On September 28th 2022, Research Workshop by Ahmed Gomaa & Ayman Fouad: «ورشة عمل عن الكتاب التذكاري: «قرافة مصر والقاهرة [more]

↑ Back to top

 

On the Ifao YouTube channel

سيمنار رواق-أ.د. محمد عبد الله معروف: الكنوز النسجية للحجرة النبوية الشريفة ومنهجية الترميم والصيانة

Les séminaires de l'Ifao : Open Courtyards in Ancient Egypt: An Ethno-archaeological Study, Fatma Keshk & Clara Jeuthe

د. ياسمين الشاذلي: تبجيل الأسلاف في دير المدينة

Les rendez-vous de l’archéologie : Karnak au Moyen Empire, Matthieu Vanpeene

Les conférences de l'Ifao : L’écriture hiératique gravée sur la pierre, Giuseppina Lenzo 

Séminaire de recherche de l'Ifao : Paysages végétaux de l'Egypte ancienne, Charlène Bouchaud, Clémence Pagnoux & Maël Crépy

 

مناقشة كتاب: إبراهيم جوهري، سيرة مصرية من القرن الثامن عشر

Séminaire de l'ifao, Sylvie Denoix : Comment cartographier des questionnements historiques ?

Rencontres en archéométrie 2022

Contrefaire la monnaie dans l’Égypte romaine, Guillaume Blanchet & Pierre-Marie Guihard

Living in the House conference (Day 1)

L’arc et la plume, Maxence Bailly

 

 

 

↑ Back to top

 

Publications 

9782724709728
Ahmad Gum‘a ‘Abd al-Hamîd (éd.)
Al-Durr al-munaẓẓam fī ziyārat al-ǧabal-al-Muqaṭṭam al-maʿrūf bi Muršid al-zuwwār ilā qubūr al-abrār


TAEI 59; 286 p.

The book al-Durr al-munaẓẓam fī ziyārat al-ǧabal al-Muqaṭṭam, also known as Muršid al-zuwwār ilā qubūr al-abrār, by Muwaffaq al-Dīn b. ʿUṯmān al-Šāriʿī, is the oldest treatise of ziyāra (devotional visit to tombs and mausolea) to Cairo and Egypt that has reached us.
The main difficulty linked to the transmission of this text is that most manuscripts contain many additions, which were probably added from the seventh till the tenth century AH. Indeed, Ibn ʿUṯmān … [more]

9782724707915
Ahmad Gum‘a ‘Abd al-Hamîd (éd.)
Miṣbāḥ al-diyāǧī wa-ġawṯ al-rāǧī wa-kahf al-lāǧī memmā ǧumiʿa lel-imām al-Tāǧī
li-Ibn ʿAyn al-Fuḍalāʾ al-maʿrūf bi-Ibn al-Nāsiḫ al-mutawafā baʿd 696/1297

TAEI 58; 328 p.

One of the first and most important travel accounts written about Egypt and Cairo is Ibn al-Nāsiḫ’s Miṣbāḥ al-Dayāǧī, which ranks only second after Ibn ʿUṯmān’s al-Durr al-munaẓẓam fī ziyārat al-ǧabal al-Muqaṭṭam historically.
In it, Ibn al-Nāsiḫ claims that he corrected many of the errors found in Ibn ʿUṯmān’s book and that he greatly increased the number of people he mentioned, in comparison with the only two hundred names found in al-Durr … [more]

9782724708561
Dennis Halft (éd.)
Mélanges de l'Institut dominicain d'études orientales 37
La récitation dans les premiers siècles de l'islam

MIDEO 37; 240 p.

The history of reciting the Quran has been rarely studied. This volume comprises most of the papers presented at the Third IDEO Conference held in Cairo in October 2020 on reciting in the early Islamic empire. It offers a space for reflecting on the different types of reciting in the Middle East from the late sixth to the ninth century C.E., including ‘Islamic religious’ contexts (Quran, Hadith), ‘non-Islamic religious’ contexts (Zoroastrianism, Syriac Christianity), and ‘secular’ … [more]

9782724709346
Sylvie Marchand (éd.)
Bulletin de liaison de la céramique égyptienne 31


BCE 31; 400 p.

This new issue of the Bulletin de liaison de la céramique égyptienne (BCE 31) presents the current state of research with its “Parcours regional” (regional survey) in the first part. The quite substantial first article is a multidisciplinary study of amphorae workshops on the shores of Lake Mariout during the Hellenistic and Roman periods (cf. M. Abdelgawad, A. Bahnasy, V. Pichot, A. Simony). The volume is again enriched this year with recent, and most often … [more]

9782724708042
Christian Leitz
Athribis VII
Übersetzung der Inschriften des Tempels Ptolemaios XII

Temples, Athribis 7; 1224 p.

The first and by far largest part of this monograph is a complete translation of all the inscriptions of the great temple of Athribis including a short commentary. This part starts with an introduction into the different text categories.

The second, analysing, part deals in six chapters with the theology of the temple. It treats first the pantheon of Athribis with the lion goddess Repit and Min on top, and deals further with the more than 100 different room and temple designations. Next … [more]

9782724709322
Mathieu Eychenne (éd.), Élodie Vigouroux (éd.), Abbès Zouache (éd.)
Annales islamologiques 55
Villes et espaces en guerre dans le monde islamique médiéval (IVe-Xe/Xe-XVIe siècle)

AnIsl 55; 552 p.

From the 10th to the 16th century, the militarization of power and society increased in the Islamic world. This dossier, which is part of the work carried out at IFAO around a view of war as a social and cultural phenomenon, aims to contribute to a better understanding of the modalities of this militarization. The studies presented here deal with the spatial dimension of war, which has been largely neglected by researchers. They shed light not only on the way in which populations perceived and … [more]

9782724709520
Françoise Briquel-Chatonnet (éd.), Céline Ramio (éd.)
Déchiffrements / Decipherments / فك الشفرات


BiGen 70; 140 p.

In 1822 Jean-François Champollion deciphered Egyptian hieroglyphs and opened the door to a new discipline – egyptology. If Champollion’s achievement still captures the imagination today, it is perhaps because he is the most emblematic of all those who might be called “the decipherers”. However, he is not the only person who has managed to decipher a forgotten script; many have tried to pierce the mysteries of writing systems handed down by ancient cultures, but only a handful … [more]

9782724708462
Sibylle Emerit (éd.), Sylvain Perrot (éd.), Alexandre Vincent (éd.)
De la cacophonie à la musique
La perception du son dans les sociétés antiques

BiEtud 180; 384 p.

Did the men and women of antiquity hear as we do? Which sonorities were particularly significant to them? These simple questions remind us that sounds as well as their possible interpretations are embedded in cultural constructions, so that the definitions of cacophony and music, of noise and silence, vary both over time and from one context to another. The historicity of such ideas is at the heart of this book, which explores the ways in which sounds or their absence became meaningful in the … [more]

9782724708455
Audrey Eller
Nomes et toparchies en Égypte gréco-romaine
Réalités administratives et géographie religieuse d’Éléphantine à Memphis

BiEtud 179; 544 p.

Regional and administrative units, nomes and toparchies divided Ptolemaic and Roman Egypt into a multitude of regions and districts, allowing the total control of the state over the land. Used since at least the Old Kingdom, this system has undergone important changes throughout the history of the country. However, the pace and nature of the remodelling seem to intensify during the Greco-Roman period. 
This book analyses the territorial division of Egypt, between Elephantine and Memphis, … [more]

9782724708615
Jacques Revault, Bernard Maury
Palais et Maisons du Caire III


MIFAO 148; 440 p.

[more]

↑ Back to top