voir cette page dans votre navigateur - see this page in your browser
Institut Français
d’archéologie orientale — Le Caire

Lettre d’information de l’Ifao

Janvier 2022

Rubriques : (-) À la Une  (-) Dans les médias (-) Trois questions à Muḥammad Aḥmad ʿAbd al-Salām 

(-) Le carnet de l'Ifao     (-) Manifestations scientifiques (-) Rencontres scientifiques (-) Sur la chaîne Youtube de l'Ifao (-) Publications

À la Une

L’Ifao est heureux de vous souhaiter une excellente année 2022. 

L’année 2021 s’est étirée en longueur avec le plaisir retrouvé, pour ceux qui avaient dû le reporter, du travail de terrain. D’ailleurs, le dernier trimestre a été marqué par une activité exceptionnellement intense. Effet de rattrapage sans doute : nombre de missions archéologiques et de manifestations scientifiques qui avaient été différées avant l’été ont pu se tenir suite à l’assouplissement ou la suppression des restrictions à la mobilité générées par la crise sanitaire mondiale ; de même, nombre de projets éditoriaux auxquels des chercheurs s’étaient alors consacrés prioritairement ont pu être menés à terme. Effet aussi de l'utilisation désormais systématique des technologies numériques. En effet, l’institut s’est équipé des outils de communication à distance qui lui permettent si besoin, grâce à l’inventivité de son médiateur scientifique, Amr Bahgat, d’articuler phases présentielles et distantes lors des réunions ou des rencontres qu’il organise. 

Le bilan dénote l’investissement sans faille des équipes de l’Ifao, qui se sont mobilisées pour assurer le bon fonctionnement, depuis septembre 2021, de 18 missions archéologiques, et organiser 11 rencontres scientifiques (colloques, journées d’étude et workshops), sans compter les actions de formation et de diffusion du savoir qu’elles ont portées. Parmi celles-ci, rappelons la tenue, le 8 décembre dernier, des désormais classiques « Rencontres en archéométrie » organisées par Anita Quilès en collaboration avec le Ministère égyptien du Tourisme et d'Antiquités, ainsi que la commémoration du bicentenaire de la naissance de l’égyptologue Auguste Mariette au Palais, les 1er et 2 décembre. 

Par ailleurs, l’Ifao a renoué avec une tradition qu’il a souhaité régénérer : l’organisation d’un séminaire de recherche, désormais conçu comme un lieu d’échange et de dialogue entre des chercheurs invités non seulement à exposer leurs travaux, mais aussi à s’interroger sur la fabrique et la diffusion des savoirs sur l’Égypte, l’ensemble du Proche-Orient ou les espaces plus vastes dans lesquels s’inscrit l’histoire égyptienne. En outre, l’Institut a aussi complété ses dispositifs de valorisation et de diffusion du savoir. Il a lancé avec le CEDEJ et en partenariat avec l’IFE un cycle de conférences scientifiques et de performances musicales, Aswat ; le Palais accueille aussi désormais chaque mois une conférence égyptologique en arabe du cycle Egyptologie bi-l-ʿarabī (« Egyptologie en arabe ») qu’il pilote en collaboration avec l’association al-Makan wa-l-Nâs (« Les lieux et les gens »).

La vie de l’Institut a aussi été rythmée par une mission d’évaluation menée par l’HCERES, dont les conclusions sont attendues courant mars 2022, ainsi que par les conseils d’administration et scientifique qui se sont tenus le 30 novembre et le 1er décembre. Elle a enfin été marquée par des mouvements de personnel, dont l’arrivée en septembre du nouveau directeur des études, Abbès Zouache, de deux membres scientifiques, Axelle Brémont et Maël Crépy, et d’une chercheuse en délégation, Chloé Ragazzoli. En outre, la responsable du Pôle archéologique, Gisèle Hadji-Minaglou, a pris sa retraite le 31 décembre ; elle sera remplacée par Joachim Le Bomin à compter de février 2022.

 

 

◼︎  Saison de fouilles 2021 sur le site de Kôm Abou Billou.

◼︎  Une large participation à la journée des Rencontres en archéométrie 2021 organisée en partenariat avec MoTA.

◼︎  Le séminaire de recherche de l'Ifao.

◼︎  Conférence Egyptologie bi-l-ʿarabī  du Prof. Hassan Sélim.

Vie du Palais

Dès la rentrée de septembre, le Palais s’est presque quotidiennement ébroué des événements qui s’y sont déroulés. En particulier, à l’occasion de la première séance d'Aswat, qui s'est avérée aussi riche scientifiquement qu'enchanteresse musicalement, il a accueilli le 25 octobre un public nombreux venu écouter la conférence donnée par le Professeur de musicologie (Université de Copenhague) Soren Moller Sorensen, ainsi que la performance du quartet du musicien palestinien Bilal Irshed. 

Un public tout aussi nombreux s’est pressé dans les jardins de l’Ifao les 1er et 2 décembre en présence de l'ambassadeur de France en Egypte, Marc Baréty, et d'une délégation venue de Boulogne-sur-Mer  conduite par son maire, Frédéric Cuvillier, pour assister aux conférences et aux cocktails offerts à l'occasion de la célébration de la naissance d'Auguste Mariette. 

Enfin, l’émotion a saisi l’ensemble du personnel de l’Institut lors de la soirée organisée le 15 décembre pour saluer les départs de Gisèle Hadji-Minouglou, qui a fait valoir ses droits à la retraite, celui, qui sera effectif le 1er février 2022, de l’une des « mémoires de l’Ifao », Christian Gaubert, ainsi que la fin de fonction d’Etienne de Latude, assistant d’édition. Quatre jours plus tard, c’est avec la même émotion que le personnel de l’Ifao a célébré le départ à la retraite de Fahmi Rekabi, qui y travaillait depuis 46 ans.

 

◼︎  Séminaire ASWAT dans les jardins de l'Ifao.

Meeting the other

◼︎  Soirée de célébration du bicentenaire de la naissance d’Auguste Mariette.

↑ Haut de la page

Dans les médias

Le retour des fouilles françaises en Égypte, après une interruption pendant une grande partie de l’année 2020, a fait l’objet d’un reportage diffusé au JT de 20h de France 2, début décembre 2021. Les journalistes ont pu se rendre dans la région thébaine à Louxor et accompagner l’équipe d’Isabelle Régen dans les fouilles de la tombe de Padiaménopé (TT 33). Ils se sont aussi rendus sur le site de Tell el-Iswid, dans le Delta. Ils étaient accompagnés par le directeur de l'Ifao, Laurent Coulon, qu'ils ont interviewé. Ils ont aussi réalisé un entretien avec Nathalie Buchez portant sur ses travaux sur le IVe millénaire av. J.-C. et la période prédynastique. Ce reportage donne une idée de l'activité multiforme des 35 missions archéologiques de l’Ifao. 

 

Laurent Coulon a aussi souligné l'étendue du champ d'action de l'Ifao dans l'interview qu'il a accordée à Sciences et Avenir en décembre 2020. Il y rappelle la pérennité de la présence de l’Institut en Égypte et sa stabilité, au-delà donc des crises et des difficultés. Cette stabilité, a-t-il souligné, permet aux missions archéologiques d’être des « vecteurs d’innovations dans l’apport à la connaissance de l’Égypte antique », tant par le choix des lieux de fouilles que par les problématiques nouvelles qu'elles privilégient.

 

La presse égyptienne s’est particulièrement intéressée à la journée d’études organisée à l'Université Ayn Shams en novembre 2021 autour des fouilles de Qal‘at Cheikh Hammâm, en présence du directeur des études de l'Ifao, Abbès Zouache, et de l’équipe de la célèbre série télévisée réalisée autour de la vie de cette figure marquante de l’histoire de la Haute-Égypte pendant l’époque Ottomane (Al-Ahram ; Masry ; Sada al-Balad). Cette mission, qui est menée en partenariat avec l'Université Ayn Shams, est dirigée par un correspondant scientifique de l'Institut, Prof. Ahmed Al-Shoky. Elle a effectué sa deuxième saison de fouilles en septembre 2021, et a accueilli cette année la fieldschool Ifao-MoTA, à laquelle ont participé des inspecteurs et des étudiants en archéologie de l'Université Ayn Shams.

 

◼︎ Reportage de France 2 sur la reprise des fouilles en Egypte.

◼︎ Interview de Laurent Coulon dans Sciences et Avenir.

↑ Haut de la page

Trois questions à Muḥammad Aḥmad ʿAbd al-Salām

1. Muḥammad, merci d’avoir accepté l’invitation de l’Ifao. Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis directeur adjoint du Musée d’Art Islamique, titulaire depuis 2013 d’un Magistère de l’Université de Helwan et docteur de la même université (2017). Mon doctorat portait sur « Les tapis indiens à travers les artefacts et les peintures indiennes à l’ère moghole (XVIe-XIXe siècle) ». Dès l’obtention de mon Magistère, j’ai reçu une offre d’emploi du Musée d’Art Islamique. Pour moi, c’était le poste parfait car j’allais travailler dans le musée où j’avais étudié un grand nombre d’artefacts et de documents dans le cadre de mon travail académique. J’avais donc la chance de combiner mon travail scientifique, en tant qu’universitaire, et un emploi au musée.

J’ai eu la chance de pouvoir compléter ma formation et de travailler en Europe, au British Museum où une bourse m’a été accordée en 2013 afin de suivre une formation dans le domaine des études muséologiques et archéologiques, au Musée de Bristol qui m’a aussi accordé une bourse et où j’ai pu travailler sur la base de données d’objets islamique, au Musée de Dresde et enfin, après mon doctorat, au Louvre, où j’ai aussi suivi une formation. Par ailleurs, j’ai aussi pu travailler et échanger dans différents musées, en particulier à Istanbul et à Amsterdam. 
Après la soutenance de ma thèse, parallèlement à mes activités au Musée d’Art Islamique où je supervise désormais les doctorats et les Magistères en muséologie et en art islamique, j’ai multiplié les interventions dans des universités égyptiennes. 
Mes travaux de recherche ont été couronnés de quatre prix, décernés en 2018, 2019 et 2020 aux Émirats arabes unis, par l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO, qui est basée à Rabat, au Maroc) ou au Koweït.

 

◼︎ Muḥammad Aḥmad ʿAbd al-Salām

2. Tu es un des auteurs de l’ouvrage dirigé par Carine Juvin Gaston Wiet et les arts de l’islam, copublié par l’IFAO et Le Louvre en décembre 2021. Que représente pour toi la figure de Gaston Wiet ?

Cet ouvrage constitue l’aboutissement d’un projet qui a associé le Musée d’Art Islamique, le Musée du Louvre et l’Ifao. Gaston Wiet est à mes yeux une figure majeure de l’histoire de l’art islamique. Il a joué un rôle très important pour le Musée d’Art Islamique. Il a été le directeur du Musée Arabe du Caire, qui prendra ensuite le nom de Musée d’Art Islamique, de 1926 à 1951, soit pendant suffisamment d’années pour que sa direction puisse être considérée comme un tournant dans son histoire. Son action en matière d’organisation a été très importante. Il a posé les bases et les normes administratives du musée. 
Pendant la direction de Gaston Wiet, la collection du musée a été considérablement augmentée. D’ailleurs, il conserve aujourd’hui une des plus grandes collections d’art islamique au monde. On cite souvent sa collection de tapis, mais cela vaut pour l’ensemble des domaines de l’art islamique. Il était aussi en lien non seulement avec les différents acteurs de l’art islamique en Egypte, mais aussi à l’extérieur du pays. Par exemple, la première collecte itinérante a eu lieu pendant sa direction. 

 

◼︎ L'ouvrage Gaston Wiet et les arts de l’Islam, Carine Juvin (éd.)

 

Nous avons conservé des documents sur sa direction. Ils témoignent du travail quotidien qu’il réalisait et qu’il impulsait, de ses relations avec les membres de l’équipe du Musée, les autorités égyptiennes et la communauté académique. Car il ne faut pas l’oublier : en tant que chercheur de renommée internationale, Gaston Wiet, qui était parfaitement arabisant, a laissé plusieurs centaines de publications dont un grand nombre sont aujourd’hui des références incontournables pour les historiens, les historiens de l’art, les épigraphistes, etc. 
Pour tout cela, Gaston Wiet constitue, en quelque sorte, un inspirateur pour moi. D’une certaine manière, j’essaie de suivre la voie qu’il a tracée. 

3. Tu deviens chercheur associé à l'Ifao à partir de 2022. Comment envisages-tu tes recherches dans notre institut ? 

Je suis très heureux d’intégrer l’équipe des chercheurs de l’Ifao. Mon projet vise à mettre en valeur et à utiliser des archives égyptiennes mais aussi françaises qui sont peu connues. Mon enquête va d’abord consister à documenter puis à analyser des fonds d’archives dont l’intérêt est important, car le croisement des documentations française et égyptienne peut permettre de mieux comprendre la création et le développement des musées égyptiens, en particulier le Musée d’Art Islamique. Peut-être est-ce paradoxal, mais la documentation française est précieuse même pour mettre au jour des aspects méconnus de nos archives, car nombre d’entre elles sont liées à des institutions françaises et bien sûr à Gaston Wiet. 
Je souhaite notamment travailler, à partir de fonds que j’ai déjà en partie identifiés, sur la façon dont la politique patrimoniale égyptienne s’est inscrite dans le cadre français, sur ses influences donc, ses conséquences aussi dans le temps long. J’aimerais aussi me concentrer sur les acteurs français de cette politique, sur leur parcours, sur leur élaboration de règlementations qui ont été mises en œuvre à l’époque de Gaston Wiet. De cette manière, j’espère contribuer, grâce aussi aux échanges avec les autres chercheurs de l’Ifao, à l’avancée du savoir sur l’histoire du Musée d’Art Islamique et des autres musées égyptiens, et des relations franco-égyptiennes.
Par ailleurs, je collaborerai volontiers avec les autres chercheurs de l’Institut ou qui appartiennent à son réseau dans le cadre des programmes de recherche qu’ils mènent ou qu’ils souhaitent mettre en œuvre.

↑ Haut de la page

Le carnet de l'Ifao

Départs

- Frédéric Abecassis, directeur des études, a quitté l’Ifao le 31 août 2021 après un mandat de trois ans. Il rejoint l’Ecole normale supérieure de Lyon, où il est Maître de conférences en histoire contemporaine. Il continuera à piloter avec Nagla Hamdi Boutros le projet Open Traduction
- Felix Relats Montserrat, membre scientifique égyptologue depuis 2017, a regagné la France. L’ensemble des équipes de l’Ifao ont pu apprécier les qualités humaines et professionnelles de Félix, qui dirige, notamment, l’opération de terrain Médamoud
- Florence Albert, membre scientifique égyptologue depuis 2017, a quitté l’Ifao où elle a aussi assumé, de 2013 à 2017, la fonction d’adjointe aux publications. L’Ifao la remercie pour l’investissement dont elle a fait preuve durant toutes ces années.  
- Fahmi Rekabi a fait valoir ses droits à la retraite après 46 ans de service à l’Ifao, qu’il avait rejoint sous la direction de Serge Sauneron et dont il était une figure marquante. Fahmi avait d'abord intégré l’atelier de photogravure de l’imprimerie. Durant de longues années, il avait partagé son excellence en formant les nouveaux arrivants à la photogravure. Après le passage à l’offset, il avait poursuivi son activité au service de diffusion du Pôle éditorial. L’Ifao garde en mémoire son professionnalisme et sa gentillesse. 
- Brenda Segone, qui prépare une thèse (« Occidentalisme en Égypte : représentations postcoloniales de l’Europe et des Européens, de 1940 à 1970, en peinture, en littérature et au cinéma ») à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne sous la direction de Mercedes Volait, a quitté l’Ifao où elle était bénéficiaire depuis 2020 d’une bourse doctorale Ifao-CEDEJ. 
- Etienne de Latude, assistant d’édition depuis juin 2020, est retourné en France en décembre.  
- Nermine Nabil, assistante bibliothécaire, a mis un terme à ses fonctions à l’Ifao pour rejoindre la Bibliothèque nationale de France. L’Ifao lui souhaite un bel épanouissement dans son nouvel emploi. 
-  Christine Ghali, qui travaillait au service des Archives et collections, s’est vue octroyer un congé sans solde qui courra jusqu’en juin 2022. 

Arrivées

- Abbès Zouache, médiéviste, philologue et historien, chercheur au CNRS, ancien membre scientifique arabisant et ancien directeur du Centre français de recherche de la péninsule Arabique (2017-2021), a pris ses fonctions de directeur des études de l’Ifao en septembre. 
- Chloé Ragazzoli, Maîtresse de conférences HDR à Sorbonne Université et présidente depuis octobre 2021 de la Société Française d’Egyptologie, a rejoint l’Ifao en tant que chercheuse résidente. Elle y travaille notamment au dépôt d’un appel à projets financé et y dirige le programme « Ecritures : Pour une archéologie et une anthropologie des pratiques d’écriture de l’Égypte ancienne ». 
- Axelle Brémont-Bellini, égyptologue et spécialiste du pré-dynastique, a été recrutée comme membre scientifique. Son projet porte sur l'étude des images figurées. 

- Maël Crépy, géographe et géo-archéologue, a aussi été recruté comme membre scientifique. Il travaille sur l'évolution socio-environnementale des déserts depuis cinq mille ans.  

- Kawkab Tawfik, ethnomusicologue et docteure de l’Université de Rome Tor Vergata (2020), a intégré l’Ifao en tant que bénéficiaire d’une bourse postdoctorale Ifao-CEDEJ 2021-2022, sur un projet de recherche intitulé « Zar Abu Ghait : Religious and Music Syncretism in the Delta of Egypt ». Elle y anime aussi le cycle de conférences scientifiques et de performances musicales Aswat
- Noha Roushdy, spécialiste d’anthropologie socio-culturelle et docteure de l’Université de Boston (2021), est aussi bénéficiaire d’une bourse postdoctorale Ifao-CEDEJ 2021-2022. Son projet de recherche s’intitule « Between Class and Nation : International Education and Elite Belonging in Contemporary Egypt ». 
- Mickael Massey, étudiant en Master à l’université de Strasbourg, est bénéficiaire d’une bourse Ifao-Idéo à compter du 1er septembre 2021 et jusqu’au 31 août 2022. Outre le perfectionnement de sa pratique de la langue arabe, il œuvre à définir le corpus de son sujet de thèse : « Pour une nouvelle compilation du savoir en Al-Andalus au XIIe siècle : les recueils de prose et l’anthologie ». 
- Laila Kandil a rejoint l’Ifao en tant qu’assistante bibliothécaire en septembre 2021.

Soutenance de thèse

Marie Ferrant, qui bénéficiait d’un contrat doctoral Ifao, a brillamment soutenu à Paris Sorbonne Université, le 16 décembre, une thèse intitulée « De la caractérisation à la datation des textiles anciens : vers une approche analytique intégrée pour l’étude d’un ‘‘marqueur chronologique’’ de l’Égypte ancienne », et co-encadrée par Ludovic Bellot-Gurlet et Anita Quiles.

 

◼︎  Abbès Zouache◼︎ Chloé Ragazzoli◼︎ Axelle Brémont-Bellini ◼︎ Maël Crépy

↑ Haut de la page

Manifestations scientifiques

 

 

Cycle de conférences : Les rendez-vous de l'archéologie

En partenariat avec l'IFE

 
  • Le 12 décembre 2021, Les rendez-vous de l’archéologie par Sibylle Emerit: Musiciens, processions et fêtes au temple d’Hathor à Dendara, en partenariat avec l’IFE [en savoir plus]
  • Le 17 octobre 2021, Les rendez-vous de l’archéologie par Ivan Guermeur: Archéologie et religion : les papyrus hiératiques de Tebtynis issus des fouilles franco-italiennes, en partenariat avec l’IFE [en savoir plus]

 

 

Cycle de conférences : Les conférences de l'Ifao

 
  • Le 20 octobre 2021, Les conférences de l’Ifao par Nicolas Michel: Archives privées des Oasis : [en savoir plus]

 

 

 

Cycle de conférences : Midan Mounira

En partenariat avec l'IFE, le CEDEJ et l'IDÉO

 
  • Le 23 janvier 2022, Les conférences Midan Mounira par Jaafar ben el Haj Soulami - جعفر ابن الحاجّ السُّلَمِيّ: Le soufisme musulman est-il par essence poétique ?, en partenariat avec l’IFE, CEDEJ et l'Idéo [en savoir plus]
  • Le 14 novembre 2021, Les conférences Midan Mounira par Giedrė Šabasevičiūtė: L’écriture littéraire, une voie d’émancipation féminine ?
 Femmes et informalité littéraire au Caire, en partenariat avec l’IFE, CEDEJ et l'Idéo [en savoir plus]
  • Le 24 octobre 2021, Les conférences Midan Mounira par Gouda Abd El Khalek et Karima Korayem: L'autobiographie entre retour sur l'histoire et transformation du présent [en savoir plus]
  • Le 26 septembre 2021, Les conférences Midan Mounira par Mohamed Ramadan & Saker El Nour: L'économie politique de la souveraineté alimentaire en Egypte, en partenariat avec l’IFE, CEDEJ et l'Idéo [en savoir plus]

 

 

 

Séminaire : "Qira'at"- Reading historical documents from Egypt, Medieval till modern times (سلسلة ندوات قراءآت )

Organisé par Prof. Magdi Guirguis

 
  • Le 23 octobre 2021, Séminaire Qira'ât par Nicolas Michel: Egyptian rural history: sources and issues, en partenariat avec le faculty of Arts-Kafrelsheikh University [en savoir plus]

 

 

 

Séminaires de recherche de l'Ifao

 
  • Le 15 décembre 2021, Le séminaire de recherche de l'Ifao par Hadrien Collet & Giuseppe Cecere: Nommer la diversité : catégorisations et représentations des Africains soudaniens dans les sources égyptiennes médiévales [en savoir plus]
  • Le 15 novembre 2021, Le séminaire de recherche de l'Ifao par Christian Gaubert, Chloé Ragazzoli, Serge Rosmorduc & Nicolas Souchon: Quelles expériences numériques pour les manuscrits anciens ? Le cas du « plus ancien livre du monde » (papyrus Prisse) [en savoir plus]
  • Le 3 novembre 2021, Le séminaire de recherche de l'Ifao par Félix Relats Montserrat : Fouiller en Egypte au début du XXe siècle [en savoir plus]
  • Le 6 octobre 2021, Le séminaire de recherche de l'Ifao par Axelle Brémont & Vincent Morel — Introduction et animation par : Chloé Ragazzoli: Des textes « en pierre et en os » [en savoir plus]

 

 

 

Cycle de conférences : Égyptologie bi-l-ʿarabī  

Organisé en partenariat avec "Al-Makân wa-l-Nâs"

 
  • Le 19 décembre 2021, Egyptologie bil-3arabi par د. علي عبد الحليم علي : معبد كوم امبو, en partenariat avec le مبادرة المكان والناس [en savoir plus]
  • Le 24 octobre 2021, Egyptologie bil-3arabi par Prof. Hassan Sélim: Le Musée égyptien du Caire, aujourd'hui et demain [en savoir plus]

 

 

 

Cycle de conférences et de performances musicales : ASWAT

En partenariat avec le CEDEJ et l'IFE

 
  • Le 25 octobre 2021, ASWAT par Søren Møller Sørensen & Bilal Irshed: The Fifth String [en savoir plus]

 

Formations

  Le 2 décembre 2021, Formation par الأستاذ الدكتور أيمن فؤاد سيد: دورة تدريبية في علم المخطوطات والنشر النقدي للنصوص [en savoir plus]
  Le 31 octobre 2021, Formation par Anthony Quickel (University of Marburg)& Muhammad Shaaban (University of Marburg): Training Session of the EGYLandscape Project [en savoir plus]

Exposition

  Du 7 juillet au 9 janvier 2022, Exposition par : Traits d’Égypte, Marcelle Baud (1890-1987) [en savoir plus]

 

Événements exceptionnels

  Le 2 décembre 2021, Conférence par Sabah Abdelrazek & Elikya Kandot : Le Caire – Boulogne-sur–mer : dialogue entre les musées de Mariette, en partenariat avec l’IFE [en savoir plus]
  Le 1er décembre 2021, Conférence par : Célébration du bicentenaire de la naissance d'Auguste Mariette [en savoir plus]
  Le 28 novembre 2021, Conférence par Jo Van Steenbergen: The Politics of Arabic Historical Thought: Frames, Discourses and ‘Mamlukisation’ in 9th/15th -century Syro-Egyptian Historiography, en partenariat avec le GHENT UNIVERSITY [en savoir plus]
  Le 21 novembre 2021, Présentation d’ouvrage par István Ormos: Cairo in Chicago, 1893, en partenariat avec le Liszt Institute - Hungarian Cultural Center Cairo [en savoir plus]

 

Rencontres scientifiques

 

Le 21 janvier 2022, Journée d’études par Daniela Castaldo et Sibylle Emerit: Questions d'objets [en savoir plus]

 

Du 9 au 11 décembre 2021, Colloque international organisé par Felix Relats Montserrat, Chloé Ragazzoli et Andréas Stauder: Pierre Lacau, un égyptologue à la tête des antiquités égyptiennes, en partenariat avec l’EPHE, Sorbonne Université [en savoir plus]

 

Le 8 décembre 2021, Journée d’études par : Rencontres en archéométrie 2021, en partenariat avec le MoTA [en savoir plus]

 

 

 

Du 28 au 30 novembre 2021, Colloque international organisé par : MMSII Closing Conference, en partenariat avec le GHENT UNIVERSITY [en savoir plus]

 

Du 18 au 19 novembre 2021, Journées d’études par Florence Albert & Chloé Ragazzoli: Texts from one writing space to another [en savoir plus]

 

Du 31 octobre au 2 novembre 2021, Colloque international organisé par : Domination et Antiquité : Aspects culturels, en partenariat avec le Le Centre d’Études Internationales sur la Romanité de La Rochelle Université, Université Aïn Shams [en savoir plus]

 

Du 27 au 28 octobre 2021, Journées d’études par Lorenzo Medini: Ptolemaic Workshop [en savoir plus]

 

Du 13 au 14 octobre 2021, Colloque international organisé par Sylvie Marchand & Catherine Defernez: Conteneurs de transport égyptiens de la fin de la Deuxième Période intermédiaire à l’époque ptolémaïque, en partenariat avec le Sorbonne Université, Cnrs (UMR 8167, Mondes Pharaoniques ), Institut royal des Sciences naturelles de Belgique [en savoir plus]

 

Le 11 octobre 2021, Journées d’études par Mehdi Berriah (Vrije Universiteit Amsterdam) & Abbès Zouache (CNRS/Ifao): Jihad in Medieval Islam. Texts, theories, and practices (7th-14th c.), en partenariat avec l’UMR 8167 Orient and Mediterranean, Vrije U niversiteit Amsterdam and the Centre for Islamic Theology (VU Amsterdam), French Research Centre of the Arabian Peninsula ( CEFREPA) [en savoir plus]

 

Le 23 septembre 2021, Séminaire organisé par Sylvie Marchand, Ashraf Senussi & Gwenola GRAFF: La céramique égyptienne des débuts de l’Ancien Empire : inventaire archéologique et caractérisation des productions, en partenariat avec l’IRD [en savoir plus]

 

Du 10 au 11 septembre 2021, Colloque international organisé par Florence Albert & Giuseppina Lenzo: Les textes funéraires en Égypte au Ier millénaire av. n.è., en partenariat avec l’Université de Lausanne, Faculté des lettres, Institut d’archéologie et des sciences de l’Antiquité
Universität Basel
Académie suisse des sciences humaines et sociales
SGOA (Société suisse pour l'étude du Proche-Orient ancien) [en savoir plus]

 ↑ Haut de la page

Sur la chaîne Youtube de l'Ifao

Exposition - Traits d’Égypte, Marcelle Baud (1890-1987)

Égyptologie bi-l-ʿarabī

Dr Ali Abdelhalim (en arabe)

Les rendez-vous de l'archéologie

Sibylle Emerit

Les rendez-vous de l'archéologie Sibylle Emerit (version arabe)

Rencontres en archéométrie 2021

Le Caire – Boulogne-sur–mer : dialogue entre les musées de Mariette

Mme Sabah Abdelrazek & Mme Elikya Kandot

How to get fund for your research project (in Arabic)

Book presentation: Cairo in Chicago, 1893

István Ormos

Égyptologie bi-l-ʿarabī

Prof. Hassan Sélim (en arabe)


 Rural Egyptian History : Sources and Issues

Nicolas Michel

Archives privées des Oasis

Nicolas Michel

Les rendez-vous d'archéologie

Ivan Guermeur

Les rendez-vous d'archéologie

 Ivan Guermeur (version arabe)

   

 

↑ Haut de la page

Publications 

Récemment parus

9782724707977
Brigitte Gratien, Lauriane Miellé
Mirgissa VI
La ville hors les murs

FIFAO 89; 304 p.

Le volume VI de la série Mirgissa est consacré à la publication de la ville civile égyptienne MI, une des implantations les plus anciennes sur le site. Située au nord de la forteresse à laquelle elle était reliée par l’une des premières enceintes, elle fermait la zone portuaire du mnnw Iqen. Elle fut probablement construite sous Sésostris Ier, comme Bouhen à l’autre extrémité des rapides de la deuxième cataracte. Cet habitat, proche du Nil, a la forme d’un … [en savoir plus]

9782724707786
Dominique Bénazeth (éd.)
L'église de l'Archange-Michel dans le monastère copte de Baouît


MIFAO 143; 552 p.

Plus qu’un simple rapport des fouilles menées par le Louvre et l’Ifao de 2003 à 2007, ce volume ambitionne de présenter l’église nord de Baouît en rassemblant toute la documentation disponible, et en particulier celle récemment publiée dans É. Chassinat, Fouilles à Baouît II (MIFAO 134), qui porte sur la campagne de 1902. La première partie concerne l’archéologie. Suivent des exposés sur l’architecture, le décor et le mobilier, qui montrent l’état passé et … [en savoir plus]

9782724708318
Edmund Hayes (éd.), Eline Scheerlinck (éd.)
Annales islamologiques 54
Acts of Protection in Early Islamicate Societies

AnIsl 54; 392 p.

Les Annales islamologiques 54 proposent un dossier d'études sur les «actes de protection». Ces études envisagent différentes modalités d'offre, d'imposition, de demande ou d'acceptation d'actes de protection, dans l'empire islamique ou sur ses marges. Des spécialistes de littérature et des historiens examinent dans neuf études de cas des mécanismes variés d'actes de protection. Ils s'appuient sur des sources variées, … [en savoir plus]

9782724708028
Carine Juvin (éd.)
Gaston Wiet et les arts de l’Islam


BiGen 65; 248 p.

Illustre historien de l’Islam médiéval, Gaston Wiet (1887-1971) fut également une figure éminente de la présence scientifique française en Égypte. Parfait arabisant, il s’intéressa à de nombreux aspects de l’histoire et de la culture égyptiennes. Son action à la tête du Musée arabe du Caire (aujourd’hui musée d’Art islamique) entre 1926 et 1951 fut décisive pour l’enrichissement, la publication et la diffusion de ses collections, et l’amena à devenir l’un des … [en savoir plus]

9782724708059
Pierre Tallet
Les papyrus de la mer Rouge II
Le « journal de Dedi » et autres fragments de journaux de bord (Papyrus Jarf C, D, E, F, Aa)

MIFAO 145; 312 p.

Ce deuxième volume consacré au lot de papyrus découverts en 2013 sur le site du Ouadi el-Jarf (sur la côte occidentale du golfe de Suez) parachève la publication des journaux de bord qui faisaient partie de cet ensemble d’archives. Bien plus fragmentaires que les papyrus A et B, qui rapportaient le travail de la phylé de l’inspecteur Merer dans le transport de blocs de calcaire de Tourah au plateau de Giza, les papyrus C, D, E et F enregistrent d’autres missions qui ont été … [en savoir plus]

9782724707779
Mathilde Minotti
Adaïma IV
La parure en contexte funéraire : technique, esthétique et fonction

FIFAO 88; 232 p.

Ce quatrième volume de la série dédiée aux fouilles d’Adaïma est consacré aux parures découvertes dans les sépultures du site. L’étude concerne plus de trois cents parures réparties dans cent quatre-vingt-sept sépultures. Leur description, ainsi que celle des tombes, est accessible sur le catalogue en ligne sur le site de l’Ifao. Sont abordés trois domaines liés à l’ornementation : la technique, l’esthétique et la fonction des parures dans le domaine funéraire. Ces … [en savoir plus]

9782724707885
Jehan Omran
Waṯā’iq muḫaṣṣaṣāt al-Ḥaramayn al-šarīfayn bi-siǧillāt al-Dīwān al-ˁālī


TAEI 56; 460 p.

[en savoir plus]

9782724708288

BIFAO 121


BIFAO 121; 552 p.

Le Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale (BIFAO) couvre l’ensemble des champs de l’égyptologie depuis sa première publication en 1901. Les études qui y paraissent, dont l’aire chronologique s’étend de l’Égypte prédynastique jusqu’à l’époque byzantine, illustrent l’état des recherches actuelles dans les domaines de l’archéologie, l’épigraphie, la lexicographie, l’iconographie, la religion et la philologie.

Parmi … [en savoir plus]

↑ Haut de la page

IFAO Newsletter

 

January 2022

Sections: (-) Headlines   (-) In the media   (-) Three questions for Muḥammad Aḥmad ʿAbd al-Salām  (-) IFAO notebook  (-) Scientific Events    (-) Scientific Meetings   (-) On the IFAO YouTube channel    (-) Publications

 

Headlines

The Ifao is pleased to wish you a happy new year 2022.

2021 stretched out the renewed pleasure, for those who had had to postpone it, of working in the field, and the last quarter in particular was marked by exceptionally intense activity. This was undoubtedly a catch-up effect: a number of archaeological expeditions and scientific events that had been postponed before the summer were able to take place following the easing or removal of the restrictions resulting from the global health crisis; similarly, a number of publishing projects that researchers were then able to prioritize were brought to completion. This was also the result of the systematic use of digital technologies. The institute has now acquired remote communication tools that make it possible, if need be, and thanks to the inventiveness of its scientific mediator, Amr Bahgat, to combine face-to-face and remote phases for the meetings and gatherings it organizes.

The balance sheet shows the unfailing investment of the Ifao teams, who, since September 2021, have worked tirelessly to ensure the smooth running of 18 archaeological expeditions, and to organize 11 scientific meetings (colloquia, study days and workshops), as well as holding training and knowledge-sharing events. Among these, notable events were the now-classic "Archaeometry Encounters", held last year on 8 December, and organized by Anita Quilès in collaboration with the Egyptian Ministry of Tourism and Antiquities; and also the commemoration of the bicentenary of the birth of Egyptologist Auguste Mariette at the Palace, on 1 and 2 December.

The Ifao has revived a tradition that it is keen to maintain: the organization of a research seminar, now considered as a forum for exchange and dialogue between researchers who are invited not only to present their work, but also to debate the production and dissemination of knowledge on Egypt, the Near East as a whole, or the wider spaces in which Egyptian history is embedded. In addition, the Institute has completed the setup of its mechanisms for promoting and sharing knowledge. Together with CEDEJ and in partnership with the IFE it launched Aswat, a series of scientific conferences and musical performances. The Palais also now hosts a monthly Egyptological conference in Arabic in the series Egyptologie bi-l-ʿarabī ("Egyptology in Arabic") that it pilots in collaboration with the association al-Makan wa-l-Nâs ("Places and People").

The life of the Institute was also punctuated by a pilot project undertaken by the HCERES, whose conclusions are expected in March 2022, as well as by the meetings of the Board of Directors and Scientific Council held on November 30 and 1 December. Finally, the year was marked by changes of personnel, including the arrival in September of the new Director of Studies, Abbès Zouache, two scientific members, Axelle Brémont and Maël Crépy, and a researcher on secondment, Chloé Ragazzoli. In addition, the head of the Archaeological Unit, Gisèle Hadji-Minaglou, retired on December 31; she will be replaced by Joachim Le Bomin as of February 2022.

 

 

◼︎ 2021 dig season at the Kom Abu Billu site.

◼︎ ◼︎ Extensive participation in the Archaeometry 2021 Encounters day organized in partnership with MoTA..

◼︎ The Ifao Research Seminar.

◼︎ Egyptology bi-l-ʿarabī lecture by Prof. Hassan Selim.

Life in the Palace

Since the beginning of the academic year in September, the Palais has been buzzing with events almost daily. Of particular note, on October 25, was the first session of Aswat – which proved to be as scientifically rich as it was musically enchanting – to which the Palais welcomed a large audience who came to listen to the conference given by Professor of musicology (University of Copenhagen) Soren Moller Sorensen, as well as to the recital by the quartet of Palestinian musician Bilal Irshed.

An equally large audience was also present in the gardens of the Ifao on December 1 and 2 together with the French ambassador to Egypt, Marc Baréty, and a delegation from Boulogne-sur-Mer led by its mayor, Frédéric Cuvillier, to attend the lectures and cocktails offered on the occasion of the celebration of the birth of Auguste Mariette.

Finally, emotion gripped the entire staff of the Institute during the evening organized on December 15 to salute the departure of several members of staff: Gisèle Hadji-Minouglou, who is retiring; Christian Gaubert, one of the "memories of the Ifao", who will retire on February 1, 2022; and Etienne de Latude whose tenure as editorial assistant has come to an end. Four days later, the staff of the Ifao celebrated with the same emotion the retirement of Fahmi Rekabi, who had worked here for 46 years.

 

◼︎ Séminaire ASWAT dans les jardins de l'Ifao.

Meeting the other

◼︎ Evening celebration of the bicentennial of the birth of Auguste Mariette.

↑ Back to top

In the media

The resumption of French excavations in Egypt, after a complete break during most of 2020, was the subject of a report broadcast on the 8 o'clock news on France 2 in early December 2021. Journalists were able to go to Luxor and accompany Isabelle Régen’s team at the excavations of the tomb of Padiamenope (TT 33). They also went to the site of Tell el-Iswid, in the Delta. They were accompanied by the director of the Ifao, Laurent Coulon, whom they interviewed. They also interviewed Nathalie Buchez on her work on the 4th millennium BC and the predynastic period. This report gives an idea of the multifaceted activities of the Ifao’s 35 archaeological projects.

 

Laurent Coulon underlined the extent of the Ifao’s field of action in the interview he gave to Sciences et Avenir in December 2020. He recalls the steadfastness of the institute’s presence in Egypt and its stability, reaching beyond crises and difficulties. This stability, he stressed, allows the archaeological projects to be “vectors of innovation in the contribution to the knowledge of ancient Egypt”, both by the choice of excavation sites and by the new issues on which they focus.

 

The Egyptian press was particularly interested in the study day organized at Ayn Shams University in November 2021 around the excavations of Qal'at Sheikh Hammâm, in the presence of the director of studies of the Ifao, Abbès Zouache, and the team from the famous television series that was made, based on the life of this important figure in the history of Upper Egypt during the Ottoman period (Al-Ahram; Masry; Sada al-Balad). This project, which is conducted in partnership with the Ayn Shams University, is led by Prof. Ahmed Al-Shoky, a scientific correspondent of the institute. The second season of excavations was carried out in September 2021, and hosted this year's Ifao-MoTA field school, in which inspectors and archaeology students from Ayn Shams University participated.

 

 

◼︎ France 2 report on the resumption of excavations in Egypt.

◼︎ Interview with Laurent Coulon in Sciences et Avenir.

↑ Back to top

Three questions for … Muḥammad Aḥmad ʿAbd al-Salām

1. Muḥammad, thank you for accepting the invitation from Ifao. Could you introduce yourself in a few words?

I am the Deputy Director of the Museum of Islamic Art. I obtained a Magister degree from Helwan University in 2013 and a PhD from the same university in 2017. My PhD was on "Indian Carpets through Indian Artifacts and Paintings in the Mughal Era (16th–19th century)". As soon as I graduated from my Magisterium, I received a job offer from the Museum of Islamic Art. For me, it was the perfect position because I would be working in the museum where I had studied a large number of artifacts and documents as part of my academic work. So I had the good fortune to combine my scientific work as an academic with a job at the museum.

I was lucky enough to be able to complete my training and work in Europe, at the British Museum where I was awarded a scholarship in 2013 to train in the field of museological and archaeological studies. The Bristol Museum also awarded me a scholarship and I was able to work there on the Islamic objects database. I also worked at the Dresden Museum and finally, after my PhD, at the Louvre, where I also trained. Furthermore, I was able to work and collaborate in different museums, especially in Istanbul and Amsterdam. 
After defending my thesis, in parallel with my activities at the Museum of Islamic Art where I now supervise the PhD and Magister students in museology and Islamic art, I expanded my activities in Egyptian universities. 
My research work was awarded four prizes in 2018, 2019 and 2020 in the United Arab Emirates, by the Islamic Educational, Scientific and Cultural Organization (ISESCO, which is based in Rabat, Morocco) and in Kuwait.

 

◼︎ Muḥammad Aḥmad ʿAbd al-Salām

2. You are one of the authors of the book edited by Carine Juvin Gaston Wiet et les arts de l’Islam, jointly published by the IFAO and the Louvre in December 2021. What does the figure of Gaston Wiet represent for you?

This book is the culmination of a project that associated the Museum of Islamic Art, the Louvre Museum and the Ifao. Gaston Wiet is, in my opinion, a major figure in the history of Islamic art. He played a very important role at the Museum of Islamic Art. He was the director of the Arab Museum in Cairo, which later became the Museum of Islamic Art, from 1926 to 1951, enough years for his leadership to be considered a turning point in the museum’s history. His organizational work was very important. He laid the foundations and administrative standards for the museum. 
During Gaston Wiet’s tenure, the museum’s collection was considerably expanded. In fact, it is now one of the largest collections of Islamic art in the world. His collection of carpets is often cited, but this applies to all areas of Islamic art. He was also in touch not only with the various actors of Islamic art in Egypt, but also outside the country. For example, the first traveling collection took place under his leadership.

 

◼︎ The book Gaston Wiet and the Arts of Islam, Carine Juvin (ed.)


We have preserved documents on his management. They bear witness to the daily work that he did and the work that he encouraged and supported, to his relations with the members of the Museum’s team, the Egyptian authorities and the academic community. As an internationally renowned researcher, Gaston Wiet, who was perfectly fluent in Arabic, left several hundred publications, many of which are now indispensable references for historians, art historians, epigraphists, etc.  

For all these reasons, Gaston Wiet is an inspiration for me. In a way, I am trying to follow the path that he has marked out.

3. You will become an associate researcher at the Ifao from 2022. How do you see your research in our institute?

I am very happy to be joining the team of researchers at the Ifao. My project aims to highlight and make use of Egyptian and also French archives that are little known. My investigation will first consist in documenting and then analyzing archival collections that are of great interest, because the cross-referencing of French and Egyptian documentation may allow a better understanding of the creation and development of Egyptian museums, in particular the Museum of Islamic Art. Perhaps it is paradoxical, but French documentation is valuable even for bringing to light little-known aspects of our archives, as many of them are linked to French institutions and of course to Gaston Wiet. In particular, I would like to examine the way in which Egyptian heritage policy has fitted into the French framework, its influences, and its consequences in the long term, based on collections that I have already identified in part. I would also like to focus on the French actors of this policy, on their path, on their development of regulations that were implemented at the time of Gaston Wiet. In this way, and also thanks to exchanges with other researchers of the Ifao, I hope to contribute to the advancement of knowledge on the history of the Museum of Islamic Art and other Egyptian museums, and of the Franco-Egyptian relations. Furthermore, I will be happy to collaborate with other researchers at the Institute or belonging to its network in the framework of the research programs that they engaged in or that they wish to undertake.

 ↑ Back to top

The IFAO notebook

Départs

- Frédéric Abecassis, Director of Studies, left the Ifao on 31 August 2021 after a three-year mandate. He joins the Ecole normale supérieure de Lyon, where he is a lecturer in contemporary history. He will continue to lead the Open Translation project with Nagla Hamdi Boutros.
- Felix Relats Montserrat, Egyptologist scientific member since 2017, has returned to France. All the Ifao teams were able to appreciate the human and professional qualities of Félix, who is in charge of the Medamoud field operation.
- Florence Albert, Egyptologist scientific member since 2017, left the Ifao, where she was also Publications officer from 2013 to 2017. The Ifao thanks her for her commitment over the years.
- Fahmi Rekabi retired after 46 years of service at Ifao, which he had joined under the direction of Serge Sauneron and of which he was a key figure. Fahmi had first joined the photoengraving workshop of the printing house. For many years, he shared his excellence by training newcomers in photoengraving. After the transition to offset, he continued his activity in the distribution department of the Editorial Department. The Ifao will always remember his professionalism and kindness.
- Brenda Segone, who is preparing a thesis ("Occidentalism in Egypt: postcolonial representations of Europe and Europeans, from 1940 to 1970, in painting, literature and cinema") at the University of Paris 1 Panthéon-Sorbonne under the supervision of Mercedes Volait, has left the Ifao, where she had been a beneficiary of an Ifao-CEDEJ doctoral scholarship since 2020.
- Etienne de Latude, publishing assistant since June 2020, returned to France in December.
- Nermine Nabil, assistant librarian, has left the Ifao to join the Bibliothèque nationale de France. The Ifao wishes her all the best in her new job.
- Christine Ghali, who worked in the Archives and Collections Department, has been granted unpaid leave until June 2022.

Arrivées

- Abbès Zouache, medievalist, philologist and historian, researcher at the CNRS, former scientific member of the Arabian Peninsula and former director of the French Research Center for the Arabian Peninsula (2017–2021), took up his position as director of studies at the Ifao in September. 
- Chloé Ragazzoli, HDR lecturer at the Sorbonne University and president since October 2021 of the Société Française d’Egyptologie, has joined the Ifao as a resident researcher. She is working on the submission of a call for funded projects and is directing the program “Ecritures: Pour une archéologie et une anthropologie des pratiques d'écriture de l’Egypte ancienne”. 

- Axelle Brémont-Bellini, an Egyptologist and specialist in pre-dynastic history, has been recruited as a scientific member. Her project focuses on the study of figurative images.

- Maël Crépy, geographer and geoarchaeologist, has also been recruited as a scientific member. He works on the socio-environmental evolution of deserts over the last five thousand years.

- Kawkab Tawfik, ethnomusicologist and PhD student at the University of Rome Tor Vergata (2020), joined the Ifao as the beneficiary of an Ifao-CEDEJ 2021-2022 postdoctoral fellowship on a research project entitled “Zar Abu Ghait: Religious and Music Syncretism in the Delta of Egypt”. She also leads the Aswat series of scientific conferences and musical performances.
- Noha Roushdy, a specialist in socio-cultural anthropology and a 2021 Boston University Ph.D., is also an Ifao-CEDEJ 2021–2022 postdoctoral fellow. Her research project is entitled “Between Class and Nation: International Education and Elite Belonging in Contemporary Egypt”. 
- Mickael Massey, a Master’s student at the University of Strasbourg, is the beneficiary of an Ifao-Ideo scholarship from September 1, 2021 to August 31, 2022. In addition to perfecting his Arabic language skills, he is working on defining the corpus of his thesis topic: “For a new compilation of knowledge in Al-Andalus in the 12th century: prose collections and anthology”.
- Laila Kandil joined the Ifao as a library assistant in September 2021.

Defence of Thesis

Marie Ferrant, who had an Ifao doctoral contract, brilliantly defended her thesis entitled “From characterization to dating of ancient textiles: towards an integrated analytical approach for the study of a ‘chronological marker’ of ancient Egypt”, jointly supervised by Ludovic Bellot-Gurlet and Anita Quiles, on December 16 at Paris Sorbonne University.

 

◼︎ Abbès Zouache◼︎ Chloé Ragazzoli◼︎ Axelle Brémont-Bellini ◼︎ Maël Crépy

↑ Back to top

Scientific events

 

 

Les rendez-vous de l’archéologie lecture series

In partnership with IFE

 
  • On December 12th 2021, Les rendez-vous de l’archéologie by Sibylle Emerit: Musiciens, processions et fêtes au temple d’Hathor à Dendara, in partnership with IFE [more]
  • On October 17th 2021, Les rendez-vous de l’archéologie by Ivan Guermeur: Archéologie et religion : les papyrus hiératiques de Tebtynis issus des fouilles franco-italiennes, in partnership with IFE [more]

 

 

Les conferences de l’Ifao lecture series

 
  • On October 20th 2021, IFAO Lectures series by Nicolas Michel: Archives privées des Oasis : [more]

 

 

 

Midan Mounira lecture series

In partnership with IFE, CEDEJ and IDEO

 
  • On January 23rd 2022, Midan Mounira Lectures Series by Jaafar ben el Haj Soulami - جعفر ابن الحاجّ السُّلَمِيّ: Le soufisme musulman est-il par essence poétique ?, in partnership with IFE, CEDEJ et l'Idéo [more]
  • On November 14th 2021, Midan Mounira Lectures Series by Giedrė Šabasevičiūtė: L’écriture littéraire, une voie d’émancipation féminine ?
 Femmes et informalité littéraire au Caire, in partnership with IFE, CEDEJ et l'Idéo [more]
  • On October 24th 2021, Midan Mounira Lectures Series by Gouda Abd El Khalek et Karima Korayem: L'autobiographie entre retour sur l'histoire et transformation du présent [more]
  • On September 26th 2021, Midan Mounira Lectures Series by Mohamed Ramadan & Saker El Nour: L'économie politique de la souveraineté alimentaire en Egypte, in partnership with IFE, CEDEJ et l'Idéo [more]

 

 

 

Seminar : "Qira'at"- Reading historical documents from Egypt, Medieval till modern times (سلسلة ندوات قراءآت )

Organized by Prof. Magdi Guirguis

 
  • On October 23rd 2021, Qira'ât Seminar by Nicolas Michel: Egyptian rural history: sources and issues, in partnership with faculty of Arts-Kafrelsheikh University [more]

 

 

 

Ifao research seminars

 
  • On December 15th 2021, IFAO Research Seminar by Hadrien Collet & Giuseppe Cecere: Nommer la diversité : catégorisations et représentations des Africains soudaniens dans les sources égyptiennes médiévales [more]
  • On November 15th 2021, IFAO Research Seminar by Christian Gaubert, Chloé Ragazzoli, Serge Rosmorduc & Nicolas Souchon: Quelles expériences numériques pour les manuscrits anciens ? Le cas du « plus ancien livre du monde » (papyrus Prisse) [more]
  • On November 3rd 2021, IFAO Research Seminar by Félix Relats Montserrat : Fouiller en Egypte au début du XXe siècle [more]
  • On October 6th 2021, IFAO Research Seminar by Axelle Brémont & Vincent Morel — Introduction et animation par : Chloé Ragazzoli: Des textes « en pierre et en os » [more]

 

 

 

Lecture Series: Égyptologie bi-l-ʿarabī

Organized in partnership with "Al-Makân wa-l-Nâs"

 
  • On December 19th 2021, Egyptologie bil-3arabi by د. علي عبد الحليم علي : معبد كوم امبو, in partnership with مبادرة المكان والناس [more]
  • On October 24th 2021, Egyptologie bil-3arabi by Prof. Hassan Sélim: Le Musée égyptien du Caire, aujourd'hui et demain [more]

 

 

 

Series of lectures and musical performances: ASWAT

In partnership with CEDEJ and IFE

 
  • On October 25th 2021, ASWAT by Søren Møller Sørensen & Bilal Irshed: The Fifth String [more]

 

Training courses

  On December 2nd 2021, Training by الأستاذ الدكتور أيمن فؤاد سيد: دورة تدريبية في علم المخطوطات والنشر النقدي للنصوص [more]
  On October 31st 2021, Training by Anthony Quickel (University of Marburg)& Muhammad Shaaban (University of Marburg): Training Session of the EGYLandscape Project [more]

Exhibition

  From July 7th to January 9th 2022, Exhibition by : Traits d’Égypte, Marcelle Baud (1890-1987) [more]

 

Exceptional events

  On December 2nd 2021, Lecture by Sabah Abdelrazek & Elikya Kandot : Le Caire – Boulogne-sur–mer : dialogue entre les musées de Mariette, in partnership with IFE [more]
  On December 1st 2021, Lecture by : Célébration du bicentenaire de la naissance d'Auguste Mariette [more]
  On November 28th 2021, Lecture by Jo Van Steenbergen: The Politics of Arabic Historical Thought: Frames, Discourses and ‘Mamlukisation’ in 9th/15th -century Syro-Egyptian Historiography, in partnership with GHENT UNIVERSITY [more]
  On November 21st 2021, Book presentation by István Ormos: Cairo in Chicago, 1893, in partnership with Liszt Institute - Hungarian Cultural Center Cairo [more]

 

Scientific meetings

 

On January 21st 2022, Study Day by Daniela Castaldo et Sibylle Emerit: Questions d'objets [more]

 

From 9th to December 11th 2021, International conference organized by Felix Relats Montserrat, Chloé Ragazzoli et Andréas Stauder: Pierre Lacau, un égyptologue à la tête des antiquités égyptiennes, in partnership with EPHE, Sorbonne Université [more]

 

On December 8th 2021, Study Day by : Rencontres en archéométrie 2021, in partnership with MoTA [more]

 

 

 

From 28th to November 30th 2021, International conference organized by : MMSII Closing Conference, in partnership with GHENT UNIVERSITY [more]

 

From 18th to November 19th 2021, Study days by Florence Albert & Chloé Ragazzoli: Texts from one writing space to another [more]

 

From October 31st to November 2nd 2021, International conference organized by : Domination et Antiquité : Aspects culturels, in partnership with Le Centre d’Études Internationales sur la Romanité de La Rochelle Université, Université Aïn Shams [more]

 

From 27th to October 28th 2021, Study days by Lorenzo Medini: Ptolemaic Workshop [more]

 

From 13th to October 14th 2021, International conference organized by Sylvie Marchand & Catherine Defernez: Conteneurs de transport égyptiens de la fin de la Deuxième Période intermédiaire à l’époque ptolémaïque, in partnership with Sorbonne Université, Cnrs (UMR 8167, Mondes Pharaoniques ), Institut royal des Sciences naturelles de Belgique [more]

 

On October 11th 2021, Study days by Mehdi Berriah (Vrije Universiteit Amsterdam) & Abbès Zouache (CNRS/Ifao): Jihad in Medieval Islam. Texts, theories, and practices (7th-14th c.), in partnership with UMR 8167 Orient and Mediterranean, Vrije U niversiteit Amsterdam and the Centre for Islamic Theology (VU Amsterdam), French Research Centre of the Arabian Peninsula ( CEFREPA) [more]

 

On September 23rd 2021, Seminar organized by Sylvie Marchand, Ashraf Senussi & Gwenola GRAFF: La céramique égyptienne des débuts de l’Ancien Empire : inventaire archéologique et caractérisation des productions, in partnership with IRD [more]

 

From 10th to September 11th 2021, International conference organized by Florence Albert & Giuseppina Lenzo: Les textes funéraires en Égypte au Ier millénaire av. n.è., in partnership with Université de Lausanne, Faculté des lettres, Institut d’archéologie et des sciences de l’Antiquité
Universität Basel
Académie suisse des sciences humaines et sociales
SGOA (Société suisse pour l'étude du Proche-Orient ancien) [more]

↑ Back to top

On the IFAO YouTube channel

Exhibition - Traits d’Égypte, Marcelle Baud (1890-1987)- [FRENCH]

Égyptologie bi-l-ʿarabī

Dr Ali Abdelhalim [Arabic]

Les rendez-vous de l'archéologie

Sibylle Emerit [FRENCH]

Les rendez-vous de l'archéologie Sibylle Emerit [ARABIC]

Rencontres en archéométrie 2021 [ARABIC]

Le Caire – Boulogne-sur–mer : dialogue entre les musées de Mariette

Mme Sabah Abdelrazek & Mme Elikya Kandot

How to get fund for your research project [ARABIC]

Book presentation: Cairo in Chicago, 1893 [ENGLISH]

István Ormos

Égyptologie bi-l-ʿarabī

Prof. Hassan Sélim [ARABIC]


Rural Egyptian History : Sources and Issues [ARABIC]

Nicolas Michel

Archives privées des Oasis [FRENCH]

Nicolas Michel

Les rendez-vous d'archéologie [FRENCH]

Ivan Guermeur

Les rendez-vous d'archéologie

Ivan Guermeur [ARABIC VERSION]

   

 

↑ Back to top

Publications

Recently published

9782724707977
Brigitte Gratien, Lauriane Miellé
Mirgissa VI
La ville hors les murs

FIFAO 89; 304 p.

The sixth volume of the Mirgissa series is devoted to the publication of the Egyptian civil town MI, one of the most ancient settlements. Located north of the fortress, it was linked to it by one of the earliest enclosure walls, surrounding the harbor of Iqen’s mnnw. It was probably built during the reign of Senusret I, like Buhen at the other end of the second cataract. This settlement, near the Nile, has the form of a large rectangle protected by its own stone enclosure wall. The … [more]

9782724707786
Dominique Bénazeth (éd.)
L'église de l'Archange-Michel dans le monastère copte de Baouît


MIFAO 143; 552 p.

More than a simple report of the excavations conducted by the Louvre and the IFAO from 2003 to 2007, this volume aims to present the north church at Bawit by gathering all available documentation, and in particular the recent work relating to the 1902 campaign published by É. Chassinat, Fouilles à Baouît II (MIFAO 134). The first part deals with archaeology. This is followed by reports on the architecture, the decor, and the furnishings, in an attempt to outline the past and present … [more]

9782724708318
Edmund Hayes (éd.), Eline Scheerlinck (éd.)
Annales islamologiques 54
Acts of Protection in Early Islamicate Societies

AnIsl 54; 392 p.

The new issue of the Annales Islamologiques 54 includes a special dossier on ‘acts of protection’ that comprises a collection of studies of acts of protection – specific instances in which protection is offered, enforced, requested, or accepted  – in different contexts within and on the fringes of the early Islamic empire. In nine case studies, literary scholars and historians examine various mechanisms of social protection, based on literary and documentary sources in Arabic, … [more]

9782724708028
Carine Juvin (éd.)
Gaston Wiet et les arts de l’Islam


BiGen 65; 248 p.

Gaston Wiet (1887-1971), an outstanding historian of medieval Islam, was also a prominent figure of the French scientific presence in Egypt. A perfect Arabist, he was interested in many aspects of Egyptian history and culture. His work  at the head of the Arab Museum in Cairo (now the Museum of Islamic Art) between 1926 and 1951 was decisive for the enrichment, publication and outreach of its collections, and led him to become one of the best connoisseurs of Islamic art of the first half of the … [more]

9782724708059
Pierre Tallet
Les papyrus de la mer Rouge II
Le « journal de Dedi » et autres fragments de journaux de bord (Papyrus Jarf C, D, E, F, Aa)

MIFAO 145; 312 p.

This second volume devoted to the batch of papyri discovered in 2013 on the site of Wadi el-Jarf (on the western coast of the Gulf of Suez) completes the publication of the logbooks which were part of this collection of archives. Much more fragmentary than papyri A and B —which reported the work of Inspector Merer’s phyle in the transportation of limestone blocks from the quarries of Tourah to the Giza plateau—, papyri C, D, E and F record other missions which were assigned to the same … [more]

9782724707779
Mathilde Minotti
Adaïma IV
La parure en contexte funéraire : technique, esthétique et fonction

FIFAO 88; 232 p.

This fourth volume of the series dedicated to the excavations of Adaïma is devoted to the ornaments discovered in the tombs of the site. The study concerns more than three hundred ornaments found in the graves of one hundred and eighty-seven burials. Their description, as well as that of the graves, is available on the downloadable online catalogue.
Three fields relating to ornamentation are discussed: technique, aesthetics and the function of ornaments in the funeral ritual. These three … [more]

9782724707885
Jehan Omran
Waṯā’iq muḫaṣṣaṣāt al-Ḥaramayn al-šarīfayn bi-siǧillāt al-Dīwān al-ˁālī


TAEI 56; 460 p.

This work, in arabic, deals with the publication of documents relating to al-ṣurra al-šarīfa, sent from the treasury of Egypt to the inhabitants of the Holy Places during the Ottoman era, and during the reign of the family of Muḥammad ʿAlī Pasha. These documents, dated from 1154/1741 to 1273/1857, belong to the archives of the High Court at the National archives in Cairo . The importance of these documents lies in the monetary details they provide about the sums that the court … [more]

9782724708288

BIFAO 121


BIFAO 121; 552 p.

The Bulletin of the French Institute of Oriental Archaeology (BIFAO) has covered the entire field of Egyptology since its first appearance in 1901. Studies published in the BIFAO have a chronological spread from prehistory to the Old Kingdom to the Byzantine period, and they illustrate the present state of research in the areas of archaeology, epigraphy, lexicography, iconography and philology.

Among the 15 contributions that make up BIFAO 120 are the … [more]

↑ Back to top