voir cette page dans votre navigateur - see this page in your browser
Institut Français
d’archéologie orientale — Le Caire

Lettre d'information de l'Ifao

Septembre 2019

Rubriques : (-) Introduction    (-) Laurent Coulon directeur de l’Ifao    (-) Tanis : un nouveau défi pour l’Ifao    (-) Le projet Meryt d'Anita Quiles sélectionné par l'ANR    (-) Vie de l’Ifao   (-) Le soutien à la recherche de l’Ifao  (-) Trois questions à : Sylvie Marchand    (-) Manifestations scientifiques    (-) Rencontres scientifiques    (-) Formations    (-) Conférences publiées sur la chaîne Youtube de l'Ifao    (-) Publications

Bonjour,

Il y a déjà plus d’un mois que la rentrée est passée, et l’activité à l’Ifao s’est déroulée à un tel rythme qu’une newsletter mensuelle ne suffirait pas à en rendre compte. C’est aussi que depuis le printemps 2019, des mutations importantes se dessinent, dont une simple newsletter a du mal à évaluer la portée. Trois nouveaux directeurs pour les Écoles françaises à l’étranger, un audit interministériel commandité par le Premier ministre, un nouveau décret en préparation au sein du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, une action de coopération d’envergure, une ANR obtenue pour la première fois par une chercheuse de l’Ifao, sans compter toute les rencontres scientifiques et le rythme soutenu des publications dont le site internet permet de se faire une idée et le rapport d’activité de rendre compte : les évolutions de fond peinent à émerger de l’écume de l’actualité, mais il se pourrait que l’Ifao et ses écoles-sœurs vivent un tournant dans l’économie politique des savoirs, aussi crucial que celui qui a vu au XIXe siècle ces écoles participer à la naissance de l’archéologie scientifique et nourrir l’affirmation des identités nationales en Méditerranée.

Changement dans la continuité toutefois, puisque l’institut français d’archéologie orientale, fondé en 1880 sous le nom d’École française du Caire, entend demeurer fidèle à sa vocation première, à la fois en mettant en valeur le patrimoine de l’Égypte, son pays hôte, et en l’aidant à construire ou à développer des structures de recherche et de conservation adéquates. L’Ifao salue le changement de direction qu’ont connu ses aînées, l’École française d’Athènes et l’École française de Rome. Tous les personnels de l’Ifao adressent leurs félicitations à Véronique Chankowski et Brigitte Marin qui en ont respectivement pris la tête. Leurs vœux de réussite s’adressent aussi à Laurent Coulon, leur nouveau directeur. Gageons qu’avec un tel alignement de constellations, l’évolution du réseau se présente sous les meilleurs auspices.

 

Les directeurs des écoles française à l'étranger◼︎ Les directeurs des écoles françaises à l'étranger réunis à Paris en septembre. De gauche à droite : L. Coulon (Ifao), V. Chankowski (EfA), C. Marquet (EFEO), B. Marin (EfR) et M.Bertrand (CDV). (photo ⒸClément Dufrenne)

 

Laurent Coulon directeur de l’Ifao

Nommé le 9 mai par un décret présidentiel, Laurent Coulon est devenu directeur de l’Ifao le 1er juin 2019. Depuis 2015, il est directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études (EPHE) où il occupe la chaire Religion de l’Égypte ancienne. Avant d’être professeur des universités, il a été maître de conférences à l’université Lyon-II puis chargé de recherche au CNRS. Laurent Coulon était également président de la Société Française d'Égyptologie et directeur de l'école doctorale de l'EPHE.

A vrai-dire, sa venue à l’Ifao est un retour, et il a de l’institut une connaissance intime : membre scientifique puis adjoint aux publications, il a continué de le fréquenter régulièrement en dirigeant deux opérations scientifiques : le chantier Sanctuaires osiriens de Karnak et le programme Cachette de Karnak, prolongé en un programme sur la Sculpture égyptienne d'époque tardive. Membre du Conseil scientifique de l’Ifao depuis 2014, sa participation au pilotage scientifique de l’institut lui permet d’inscrire son projet dans la lignée de celui mis en œuvre depuis quatre ans par son prédécesseur.

Précédant de quelques semaines le départ de Laurent Bavay, la journée de l’archéologie française en Égypte du 24 avril a été l’occasion de saluer le terme d’un unique mandat (2015-2019), que l’on peut qualifier d’exceptionnel à la tête de l’Ifao. L’appel annuel à projets mis en place en 2016 a indéniablement accru la souplesse de la programmation scientifique à l’intérieur d’un cadre quinquennal résolument axé sur les disciplines constitutives de l’institut : philologie, archéologie et histoire. Dans toutes ces disciplines, la transition numérique a ouvert de nouveaux horizons, et l’effort pour les atteindre est désormais porté aussi bien à l’Ifao par Laurent Coulon qu’au niveau du réseau des Écoles françaises à l’étranger, que Laurent Bavay a contribué à consolider. On peut aussi mettre à l’actif de ce mandat une grille salariale visant l’équité pour les personnels de droit local de l’Ifao, une plus grande attention de l’institut à son environnement intellectuel égyptien et un encouragement à toutes les activités de formation. Autant de chantiers structurants pour l’institut, qui devraient se poursuivre dans les années à venir et porter leurs fruits à long terme.

« Vous avez gagné le respect des Égyptiens » a lancé Khaled El-Enani, ministre des Antiquités et ancien chercheur associé à l’Ifao, à l’attention de Laurent Bavay dans son discours du 24 avril. On n’aurait sans doute pas pu lui faire de plus beau compliment… ni placer la barre aussi haut pour ses successeurs.

 

◼︎ Laurent Coulon, directeur de l'Ifao.

◼︎ Des discours d'hommage à Laurent Bavay à l'occasion de la fin de son mandat de directeur de l'Ifao par S.E. le Ministre des Antiquités Prof. Khaled El Enani et S.E. l'Ambassadeur de France en Égypte Stéphane Romatet.

 

↑ Haut de la page

Tanis : un nouveau défi pour l’Ifao

Il faut aussi porter au crédit de Laurent Bavay et de l’action énergique et volontariste de Mohamed Bouabdallah, Conseiller de coopération et d’Action culturelle jusqu’en septembre 2019, le lancement d’un projet qui fait de l’Ifao l’opérateur d’une action au titre de la coopération du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Dans le cadre du Fonds de Solidarité Prioritaire Innovant (FSPI), le projet « Sauvegarde et valorisation de Tanis, site archéologique majeur du Delta du Nil », l’ambassade de France a obtenu au printemps 2019 un financement pour soutenir la République arabe d’Égypte afin de contribuer à la préservation durable de la nécropole royale et la mise en valeur du patrimoine archéologique exceptionnel du site de Tanis - Sân el-Hagar.

Ce projet répond à trois objectifs :

1) Maîtriser les phénomènes de dégradation affectant les tombes royales de Tanis pour assurer leur conservation pérenne.

2) Mettre en valeur le site, comme moteur de développement du tourisme et de l’économie locale.

3) Former les enseignants des écoles et collèges et sensibiliser la population locale au patrimoine archéologique régional.

Au moment où l’agglomération du Caire s’apprête à connaître de profonds bouleversements dans la muséographie et la mise en valeur du patrimoine de l’antiquité égyptienne, l’Ifao entend soutenir toute action du ministère des Antiquités visant à porter à la connaissance du grand public les fouilles initiées par Pierre Montet à Tanis et les objets qui en sont issus. La Mission française des fouilles de Tanis, dirigée par François Leclère, tout comme le site archéologique devraient y gagner la visibilité qu’ils méritent. (Photo ©MFFT, Leclère)

↑ Haut de la page

Le projet Meryt d'Anita Quiles sélectionné par l'ANR

L’ANR a retenu pour les trois prochaines années le projet Meryt - Modélisation chronologique de l’Ancien Empire égyptien - présenté par Anita Quiles lors de l’appel de l’Agence nationale de la Recherche - jeunes chercheuses ou des jeunes chercheurs (ANR-JCJC) 2019.

Le projet Meryt se fixe pour objectif de construire un modèle chronologique absolu précis, complexe et multi-techniques de l’Ancien Empire égyptien (~3000-2400 AEC), par une approche intégrée rassemblant les critères d’analyses de l’égyptologie, l’archéologie et l’archéométrie. S’inscrivant dans une démarche interdisciplinaire d’archéologie intégrative, il répond à deux enjeux majeurs :

1) Élaborer un cadre chronologique de l’Ancien Empire égyptien, règne par règne, par la construction d’un modèle statistique réconciliant les données égyptologiques et analytiques ;

2) Adapter la courbe de calibration 14C IntCal pour prendre en compte les conditions environnementales propres à l’Égypte afin de rendre performante la méthode de datation 14C pour cet espace géographique.

Porté par le pôle archéométrie de l’Ifao et soutenu par un consortium d’égyptologues, archéologues, archéomètres, conservateurs, physiciens et statisticiens, ce projet implique sept unités de recherche (Ifao, Orient&Méditerranée, Monaris, APC, LAPTH, MNHN, LMC14) et engage ses recherches dans quatre directions : historique, archéométrique, méthodologique et statistique.L’impact ira au-delà de la seule égyptologie puisque cette révision aura des conséquences sur la chronologie de toutes les civilisations du bassin oriental de la Méditerranée au IIIe millénaire, reposant largement sur la chronologie égyptienne, soulignant l’apport des approches analytiques et modélisantes dans la recherche archéologique.


Tel était aussi l’enjeu des 4e rencontres en archéométrie de l’Ifao organisées par Anita Quiles le 11 juin 2019 en Sorbonne en collaboration avec l’UMR Orient&Méditerranée et Monaris. Cette journée annuelle vise avant tout à faciliter l’intégration de l’archéométrie, et plus largement des sciences archéologiques et de la conservation, dans les problématiques archéologiques et historiques portées par l’Ifao dans le cadre de sa programmation scientifique. Elle n’a dont pas vocation à parler que d’Égypte, mais au contraire aussi à faire découvrir les opportunités offertes par l’archéométrie dans d’autres ères chrono-culturelles, pour dresser un panel d’ensemble des possibilités actuelles.

Plus de soixante personnes se sont ainsi réunies, égyptologues, historiens, archéomètres, conservateurs et restaurateurs, pour échanger autour de quatre sessions qui nous ont menés au Cambodge, en Éthiopie, dans tout le bassin méditerranéen puis plus largement en Égypte. Des approches d’étude archéométriques complexes liées aux matériaux anciens, métaux, textiles, verres, or, pigments, ont été présentées, mettant en avant la nécessité de démarches transverses pour restituer des savoir-faire et des pratiques anciennes. Des communications de missions archéologiques portées par l’UMR Orient&Méditerranée en collaboration avec l’Ifao, sur les sites du Ouadi el Jarf et de Ayn Soukhna, ont en parallèle démontré tous les enjeux d’études multidisciplinaires et d’approches intégrées.

 

◼︎ Anita Quiles, responsable du pôle archéométrie de l'Ifao. 

◼︎ Plus que 60 spécialistes ont participé à la 4e rencontres en archéométrie de l’Ifao organisées le 11 juin 2019 en Sorbonne en collaboration avec l’UMR Orient&Méditerranée et Monaris.

↑ Haut de la page

Vie de l’Ifao

Le conseil scientifique qui s’est tenu le 1er juillet à Paris a été l’occasion de présenter le rapport d’activité de l’année 2018, véritable somme de toutes les opérations scientifiques de l’année et essai de restitution de la cohérence de ces différentes actions. Cette base de référence est consultable en ligne. Elle apporte des éclairages très précis sur les découvertes de l’année les problématiques de chaque chantier archéologique, des projets, programmes et actions spécifiques de l’Ifao.

Ce conseil scientifique a aussi été l’occasion de présenter le bilan du concours de recrutement des membres scientifiques et notamment la candidature d’Hadrien Collet, retenue par le directeur au terme de la discussion. Il a pris ses fonctions à l’Ifao au premier septembre. Ce spécialiste d’histoire de l’islam médiéval, arabisant, est venu à l’Égypte mamelouke par les études africaines. Sa thèse, Le sultanat du Mali (XIVe-XVe siècle). Historiographies d’un État soudanien de l’Islam médiéval à aujourd’hui, soutenue à l’université Paris 1- Panthéon-Sorbonne en 2017, a obtenu le prix de la meilleure thèse d’histoire et une mention spéciale du jury du prix de thèse de l’IISMM et du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans. Son projet de recherche au Caire porte sur l’histoire des relations entre l’Égypte médiévale et l’Afrique subsaharienne.

Le contrat doctoral MESRI fléché IFAO 2019-2022 a été attribué à Louis Dautet, dont la thèse s’intitule L’Égypte et le monde égéen (XVIIe-XIIe siècle av. n.-è.) : une approche globale et diachronique de leurs interactions. Il sera encadré par Marc Gabolde (Prof. égyptologie, UPVM3) et Charlotte Langohr (Prof. archéologie égéenne, FNRS-UCLouvain).

Sayed Bakr a quitté l’institut, au terme d’une longue carrière, dévouée à l’imprimerie. D’autres personnels ont rejoint l’Ifao ces derniers mois : - Mohamed Sayed Badawi – Électricien, Abdel Rahman El Nobi - Responsable qualité et production au pôle éditorial ; May Fouad, Assistante RH, Marianne Ramsès, Responsable de la diffusion Islam Eid, Agent de service ; Islam Ezzat, Ingénieur étude des matériaux ; Ahmed Fathy, Façonneur. Tout le personnel de l’Ifao leur souhaite la bienvenue et beaucoup de succès dans les tâches qui les attendent.


Nous avons appris avec beaucoup de tristesse le décès de Madiha Doss au Caire le 17 juin. C’est une grande figure intellectuelle de l’Égypte qui nous quitte, une grande figure de la francophonie, une grande chercheuse, associée depuis longtemps à de nombreux programmes de l’Ifao dans le domaine des sciences du langage. Madiha était attentive à tous, proche de ses étudiants et de ses collègues, alliant une grande exigence à la plus grande bienveillance. L’Ifao lui avait récemment rendu hommage, d’abord par la publication d’un livre de Mélanges, La linguistique comme engagement, suivie d’une journée d’études organisée à l’université du Caire par ses collègues du département de français, le 27 octobre 2018. Il s’associera à la journée d’hommage organisée à l’université du Caire le jeudi 17 octobre de 13h à 16h.


Le Conseil d’administration extraordinaire destiné à valider les décisions modificatives du budget 2019 de l’Ifao s’est tenu le samedi 28 septembre. Il a été précédé la veille de la réunion du jury du concours de maîtrise d'œuvre de la Bibliothèque Serge Sauneron de l'IFAO, en présence notamment de Stéphane Romatet, Ambassadeur de France en République arabe d’Égypte et de Dominique Sauneron, fille du célèbre égyptologue. Le jury a classé les trois projets qui avaient été présentés. Le site du palais de Mounira devrait, dans les prochaines années, connaître une évolution importante et voir bientôt sortir de terre un nouveau bâtiment.

 

◼︎ Hadrien Collet, nouveau membre scientifique.

◼︎ Islam Ezzat rejoint l'équipe du pôle archéométrie.

◼︎ Sayed Bakr part à la retraite.

↑ Haut de la page

Le soutien à la recherche de l’Ifao

La campagne d’automne de recrutement de boursiers de l’Ifao est lancée. Les candidatures doivent être envoyées à la direction de l’institut avant le 7 novembre 2019. Sont notamment proposées :

- Des bourses de courte durée pour des doctorants ou post-doctorants résidant à l’étranger, pour le second semestre 2020

Les candidats doivent être inscrits en doctorat, ou être titulaires d’un doctorat depuis moins de cinq ans révolus. Les candidats doivent résider dans un pays autre que l’Égypte, et effectuer des recherches nécessitant un séjour en Égypte. Les bourses sont attribuées par mensualités renouvelables ; la durée totale du séjour ne peut être inférieure à un mois et il n’est pas souhaitable qu’elle excède la durée de la bourse accordée : l’Ifao n’est pas en mesure d’assurer la responsabilité administrative des boursiers au-delà de la période indiquée. 

 

 

La bourse attribuée correspond à un dédommagement pour frais de voyage et de séjour. Le montant de la mensualité (1 000 euros) a été fixé par le conseil d’administration de l’Ifao. L’Ifao, dans la mesure des places disponibles dans ses locaux et moyennant rétribution, peut assurer le logement des boursiers. Les boursiers appelés à séjourner dans d'autres régions d’Égypte devront s’y loger par leurs propres moyens.

- Deux bourses doctorales annuelles pour citoyens égyptiens

La bourse a la durée de l’année civile. Son montant est de 2,500 EGP par mois, à l’exception du mois d’août, où l’institut est fermé. S’y ajoutent des cours de français à l’Institut français voisin, pris en charge par l'Ifao. Les candidats doivent être de nationalité égyptienne, inscrits en doctorat depuis plus d’un an, maîtres-assistants dans une université égyptienne ou bien employés du ministère des Antiquités. La campagne de recrutement commence en octobre pour une entrée en fonction au 1er janvier. Une présélection en novembre donne lieu à une audition en décembre. Les candidats sont invités à présenter leur projet en français ou en anglais.

- Un poste de chercheur associé égyptien

Au nombre de trois, de nationalité égyptienne, les chercheurs associés ont moins de 60 ans et occupent un poste de maître-assistant, professeur associé ou professeur dans une université égyptienne. Ils ont soutenu leur thèse depuis au moins trois ans et doivent avoir une expérience en recherche post-doctorale avec au moins cinq publications dans des revues scientifiques. Ils sont recrutés pour une durée d’un an renouvelable trois fois.

- Soutien à la mobilité internationale InSHS (CNRS)-Ifao 2020 :

Un soutien de l'INSHS et de l'Ifao à la mobilité vers l'Ifao en 2020 pour les chercheur(e)s, enseignant(e)s-chercheur(e)s et ingénieur(e)s de recherche des unités de recherche dont le CNRS est tutelle ou cotutelle. Plus d'informations..

↑ Haut de la page

Trois questions à : Sylvie Marchand

Céramologue de l’Ifao ou céramologue à l’Ifao ? Qu’est-ce que la céramologie et comment devient-on céramologue ? 

Je ne résiste pas à l’envie de te raconter un peu l’histoire de ma discipline, la céramologie en Égypte, et le rôle clé joué par notre institution en des temps pas si lointains. Le premier acte fort à l’Ifao se situe dans les années 70, avec la création d’un périodique entièrement consacré au mobilier céramique mis au jour pendant les fouilles archéologiques en Égypte. Il s’agit du Bulletin de Liaison du Groupe International d’Étude de la céramique Égyptienne. Le premier volume est édité en 1975 par Serge Sauneron alors directeur de l’Ifao. Dans sa présentation, il donne la « feuille de route » et concrétise les efforts de Dorothea Arnold depuis 1973 pour mettre en commun expériences et idées. Il nous rappelle à cette occasion l’état somme toute dramatique des études des céramiques sur le terrain : « L’étude, la datation des poteries égyptiennes, dont chaque fouille ramène au jour de monstrueuses quantités, posent des problèmes presque insolubles : après cent ans d’archéologie, nous sommes dans ce domaine, à quelques exceptions près, presque aussi démunis d’outils d’identification et de critères de datation que nos prédécesseurs du dernier siècle. (….) ». La réponse de Serge Sauneron ? Militer pour créer un poste de céramologue permanent à l’Ifao. C’est chose faite en 1984 par Paule Posener alors directrice de l’institut avec la nomination de Pascale Ballet au poste de responsable du laboratoire de céramologie (1984-1993).

Mon parcours est à l’image de l’évolution de la discipline. Après un cursus égyptologique classique à l’École du Louvre et à l’université de Paris IV-Sorbonne, j’ai exercé en parallèle plusieurs activités. Très tôt, dès ma deuxième année de l’école du Louvre, j’ai eu la très grande chance de rajouter un troisième volet à ma vie, celui de partir travailler sur un chantier archéologique en Égypte. Au fil des années, un chantier puis deux, je navigue alors entre l’Égypte et la France deux à trois mois par an, puis avec des missions plus longues, où j’ai pu apprendre mon métier de céramologue. Je continue d’ailleurs tous les jours ce long apprentissage depuis ma nomination au poste de céramologue à l’Ifao au Caire en 1994. Si je devais résumer l’essence de mon travail ? Aller de du matériel archéologique  à l’histoire.

 

◼︎ Sylvie Marchand

C’est là tout le sens de mes recherches et de mes publications depuis quelques années. Ma démarche n’a rien d’original. Elle montre l’intérêt croissant porté non seulement à la reconnaissance des formes des récipients, à leur chronologie, mais aussi à la caractérisation du matériau céramique, à la fabrication des vases, enfin à leurs fonctions et à leur analyse dans un contexte archéologique précis. Ces vases sont mis au jour sur un site mais sont liés à une région, ils peuvent avoir été produits sur place, mais la question de leur diffusion et la reconnaissance des échanges interrégionaux est un sujet passionnant où la céramique peut apporter une contribution réelle (statistique) à l’histoire culturelle et économique de l’Égypte. Il est stimulant pour moi d’avoir une vision diachronique du mobilier céramique égyptien. Toutes les périodes, tous les contextes archéologiques, sont importants. Qu’il s’agisse de tombes, de temples, de villes ou de villages, du Néolithique à l’époque moderne, en articulant local et régional en vue d’une compréhension globale de la culture matérielle égyptienne. Si j’ai fait le choix d’être spécialiste de la céramique égyptienne, je n’oublie pas les échanges avec d’autres contrées, avec la présence de céramiques importées en Égypte à travers toute son histoire, ou encore, plus rarement, celle de céramiques égyptiennes hors de son territoire.

Comme on voit, il y a beaucoup de grilles de lecture passionnantes.

 

Pourquoi un laboratoire et pas simplement un poste de céramologue ?

Les projets de recherches portés par le laboratoire de céramologie dont je suis responsable sont le fruit d’une constante activité de terrain sur les chantiers archéologique de l’Ifao et parfois d’autres institutions françaises , étrangères et égyptiennes, activité sans laquelle à mon sens rien n’est possible. En d’autres termes, la céramologie est une entreprise collective et on n’apprend pas la céramique dans les livres….

Dans le cadre de mon travail, le travail d’édition est une mission certes exigeante mais fondamentale. Cette activité participe grandement au rayonnement de l’Ifao dans la communauté scientifique. Il s’agit de la collection des Cahiers de la Céramique Égyptienne et du périodique Bulletin de liaison de la Céramique Égyptienne. Ces deux ouvrages sont des outils de référence à disposition du céramologue, mais aussi de l’archéologue et de l’historien.

Les Cahiers de la Céramique Égyptienne (CCE)  sont mis en place en 1987 par Pascale Ballet  qui fut l’éditrice des trois premiers numéros. Cette collection continue sa mission puisque le  CCE 12 est actuellement en préparation. Conçu au départ comme un périodique jusqu’au CCE 9, cet ouvrage est maintenant devenu une collection qui accueille les actes de colloques et j’espère très bientôt la publication de travaux universitaires.

Notre regrettée collègue Helen Jacquet-Gordon a assumé l’édition du Bulletin de liaison de la Céramique Égyptienne de 1977 à 2004, j’ai repris avec joie le flambeau en 2012 avec la parution du BCE 23. Depuis le  BCE 24, j’ai mis en place une nouvelle politique éditoriale. Le livre est devenu plus dense, mieux illustré avec de nombreux dessins et des photos couleurs. Ouvert à toutes les périodes de l’histoire,  il offre aux céramologues l’opportunité de publier rapidement de véritables articles sur la céramique d’Égypte et de la Nubie. Cette idée de « parcours régional » qui rythme chaque volume fut, rappelons-le, mise en place en son temps par Hélène Jacquet-Gordon. Ce que j’ai introduit : un appareillage de cartes et une table chronologique et surtout une seconde partie de l’ouvrage qui s’intitule « Études », regroupant des articles suivant des thématiques variées et libres touchant tous les domaines de la céramique, égyptienne ou non. Le BCE 29 verra le jour en 2019.

 

Une céramothèque à l’Ifao : aboutissement d’un processus ou nouveau départ ?

Ce projet s’inscrit dans une démarche cohérente, résultat de décennies de savoir accumulé. C’est devenu pour moi une évidence qu’il faut à présent créer des outils à disposition de mes collègues mais aussi des étudiants : cette dynamique va bien au-delà des services rendus aux missions archéologiques, où le céramologue sert simplement à la datation. Mon souhait est de contribuer à valoriser une discipline et un axe de recherche en plein renouvellement et à participer au rôle fédérateur entre chercheurs que joue l’Ifao dans les études des sociétés anciennes du monde méditerranéen et oriental. D’où le projet, mis en route dès le printemps 2019, de doter simultanément le laboratoire de deux nouveaux outils, ouverts au public, qui répondent à cette démarche : une céramothèque et une bibliothèque spécialisée sur la céramique égyptienne ancienne.

La céramothèque est un espace qui offre aux chercheurs une collection de référence de tessons céramiques égyptiens et importés de la fin du Néolithique à l’époque médiévale. Elle sera présentée par région, par site archéologique, suivant ensuite une logique chronologique pour chacun des sites. Le mobilier céramique sera enfin organisé par groupes céramiques. L’objectif affiché est ambitieux, la disparité et l’inégalité de la documentation archéologique à notre disposition est certes un écueil de taille, l’absence de certaines régions et de certaines périodes chronologiques est malheureusement un fait. Nous souhaitons combler ces manques par une documentation écrite et graphique, de céramiques publiées ou inédites provenant de sites archéologiques jugés importants. Cette documentation sera accompagnée de tables, de cartes, de synthèses spécialement conçues pour illustrer les données céramologiques. Caractériser un faciès céramique local et régional pour chaque grande région d’Égypte et pour les grandes périodes de sa longue histoire… quel programme ! L’achèvement de ce projet est prévu à l’horizon 2023.

À la céramothèque s’ajoute naturellement une bibliothèque spécialisée d’ouvrages couvrant tous les domaines touchés par notre discipline, qui va bien au-delà des études céramologiques stricto sensu. Riche de plusieurs centaines de livres et de photocopies d’articles, l’inventaire et la nouvelle organisation de la bibliothèque devraient être achevés en 2020.

↑ Haut de la page

Manifestations scientifiques

 

Cycle de conférences : Les rendez-vous de l'archéologie (en coopération avec l'IFE)

 
  • Le 22 septembre 2019, Les rendez-vous de l’archéologie par Gwenola Graff: Le désert et la vallée, une relation dialectique appréhendée par l'art rupestre dans le wadi Abu Subeira (Assouan), en partenariat avec l’IFE [en savoir plus]

 

 

Cycle de conférences : Les conférences de l'Ifao

 
  • Le 4 septembre 2019, Les conférences de l’Ifao par Vincent W.J. van Gerven Oei: How to Read Old Nubian? [en savoir plus]
  • Le 1er octobre 2019, Les conférences de l’Ifao par Fredrik Hagen: Recently discovered papyri and ostraca from the mortuary temple of Thutmose III [en savoir plus]
  • Le 2 octobre 2019, Les conférences de l’Ifao par Richard Bruce Parkinson: The role of commentary on Ancient Egyptian poems: Sinuhe, sex and snow [en savoir plus]

 

 

Les conférences Midan Mounira (en partenariat avec l’IFE, le Cedej et l'idéo) :

 
  • Le 26 mai 2019, Les conférences Midan Mounira par Leyla Dakhli: Pour une histoire sociale du monde arabe d’après les indépendances, en partenariat avec l’IFE, Cedej et Idéo [en savoir plus]
  • Le 16 juin 2019, Les conférences Midan Mounira par Carl Rommel: Emotions, football et société dans l’Egypte actuelle, en partenariat avec l’IFE, Cedej et Idéo [en savoir plus]
  • Le 8 septembre 2019, Les conférences Midan Mounira par Chantal Verdeil: Missions et missionnaires au Moyen-Orient (XIXe-XXIe siècle), nouvelles approches, en partenariat avec l’IFE, Cedej et Idéo [en savoir plus]

 

 

Les séminaires "Riwaq"  (Études islamiques et coptes - سلسلة ندوات رواق )

(Organisé par Ahmed El-Shoky et Frédéric Abécassis )

 
  • Le 28 septembre 2019, Les Séminaires Riwaq par Prof. Dr. Ahmad Abd el-Rzek Ahmad: أضواء جدیدة على رنك الدبوس شعار الجمقدار. - The Mace Emblem as the Sign of Gumqdār: A Reconsideration, en partenariat avec le Faculty of Arts, Ain Shams University, Archeology Department [en savoir plus]

 

Événements exceptionnels 

  Le 24 avril 2019, Journée annuelle de l'archéologie française en Égypte par Luc Gabolde, Christian Leblanc, Anita Quiles et Laurent Bavay : Journée de l'archéologie française en Égypte 2019, en partenariat avec l’IFE

[en savoir plus]
  Le 15 juin 2019, Conférence par Pierre Tallet: Wadi Jarf on the Red Sea and the papyrus of the pyramids’ builders [en savoir plus]
  Le 15 septembre 2019, Conférence par Prof. Nicolas Grimal: Les interconnexions en Égypte et au Levant à travers les âges, en partenariat avec l’Österreichisches Archäologisches Institut - Cairo Branch (ÖAI), KU Leuven, UMR Orient et Méditerranée, ARCE [en savoir plus]

↑ Haut de la page

Rencontres scientifiques

  Du 3 au 4 avril 2019, Colloque international organisé par Dr. Mohammad Younis, Dr. Ahmad Al-Shoky, Dr. Frédéric Abécassis: 5th International Conference and Workshop on Islamic Numismatics, en partenariat avec le Fayoum University, Faculty of Archaeology-Fayoum University, INCE (Islamic Numismatics Center Egypt) [en savoir plus]
  Du 23 au 25 avril 2019, Séminaire organisé par Jade Bajeot, Sapienza Università di Roma Sylvie Marchand, IFAO Valentine Roux, CNRS: Technocéramique - Égypte, méthodologie et potentiel pour l’étude des assemblages Prédynastiques et Dynastiques, en partenariat avec le Sapienza Università di Roma; CNRS [en savoir plus]
  Du 2 au 4 mai 2019, Atelier organisé par Mercedes Volait and Adam Mestyan: The Sources of Egyptian Urban History: Problems and Methods, en partenariat avec le CNRS, Duke University et CollEx-Persée

[en savoir plus]
  Le 2 mai 2019, Atelier organisé par N. Bouloux, J. Loiseau, A. Chekroun B. Hirsch et R. Seignobos: Pouvoirs chrétiens et musulmans dans la moyenne Vallée du Nil et la Corne de l'Afrique (Xe-XVe siècle) - (Atelier non ouvert au public), en partenariat avec l’ERC HORNEAST

[en savoir plus]
  Le 11 juin 2019, Journée d’études par Anita Quiles: 4e journée de rencontres en archéométrie de l’Ifao (Inscription avant le 31 mai 2019), en partenariat avec le Sorbonne Université, UMR8167 Orient & Méditerranée, UMR8233 MONARIS

[en savoir plus]
  Du 15 au 17 juin 2019, Colloque international organisé par Khaled Hassan (Cairo University) & Chloé Ragazzoli (Sorbonne Université): Clamour from the Past: Graffiti, Rock Inscriptions and Secondary Epigraphy from Ancient Egypt, en partenariat avec le Sorbonne Université [en savoir plus]
  Du 6 au 7 septembre 2019, Journée d’études par Florence Albert & Chloé Ragazzoli: Registres graphiques. Questions sur la scripturalité égyptienne, en partenariat avec le Sorbonne Université, UMR8167 Orient & Meditérannée [en savoir plus]
  Du 8 au 12 septembre 2019, Atelier organisé par Philippe Bourmaud, IFEA ; Séverine Gabry-Thienpont, Ifao ; Marie Levant, Fondazione per le scienze religiose Giovanni XXIII, Norig Neveu, Ifpo ; Karène Sanchez, Université de Leyde: École d’été : Sources et méthodes pour l’étude du phénomène missionnaire au Moyen-Orient (fin du XIXe siècle à nos jours), en partenariat avec l’ÉFR (École française de Rome), CEDEJ, Ifpo, IFE, IREMAM, UMR 5190 et fscire [en savoir plus]
  Du 15 au 18 septembre 2019, Colloque international organisé par Dr. Irene Forstner-Müller (ÖAI - Cairo branch), Pr. Harco Willems (KU Leuven) and Dr. Marine Yoyotte (IFAO - Cairo): First symposium of the workgroup Egyptian Riverine Harbours, en partenariat avec l’Österreichisches Archäologisches Institut - Cairo Branch (ÖAI), KU Leuven, UMR Orient et Méditerranée, ARCE [en savoir plus]

 ↑ Haut de la page

Formations

  Du 17 au 18 avril 2019, Formation par Lorenzo Medini & Ali Abdelhalim : Reading and publishing Ptolemaic Hieroglyphs, en partenariat avec le Bibliotheca Alexandrina, Writing & Scripts Center

[en savoir plus]
  Du 1 au 12 septembre 2019, Formation par Robin Seignobos (Ifao), Vincent van Gerven Oei, Artur Obłuski (PCMA) & Maher Eissa (Fayoum University): Stage d’initiation au vieux nubien, en partenariat avec le PCMA [en savoir plus]
  Du 29 septembre au 3 octobre 2019, Formation par Florence Albert et Annie Gasse: 5e Académie hiératique : Les tablettes inédites de l’ifao. Un fonds fragmentaire à remettre en contexte., en partenariat avec l’Université Montpellier – LabEx Archimède

[en savoir plus]

↑ Haut de la page 

Conférences publiées sur la chaîne Youtube de l'Ifao

 

Gwenola Graff : Le désert et la vallée, une relation dialectique appréhendée par l’art rupestre dans le wadi Abu Subeira (Assouan).

Prof. Nicolas Grimal : Les interconnexions en Égypte et au Levant à travers les âges.

Chantal Verdeil : Missions et missionnaires au Moyen-Orient (XIXe-XXIe siècle), nouvelles approches approches.

Vincent W.J. van Gerven Oei : How to Read Old Nubian?

Laurent Coulon et Florence Albert : Inaugural session of the research programme ECRITURES

Prof. Pierre Tallet : The papyrus of the pyramids’ builders

Anita Quiles : Les projets du pôle archéométrie de l’Ifao.

Christian Leblanc : Les travaux de la Mission Archéologique Française de Thèbes-Ouest.

Luc Gabolde : les projets du CFEETK.

Laurent Bavay : Les travaux de l'Ifao en 2018/2019

   

↑ Haut de la page

Publications 

Récemment parus

9782724707465

BIFAO 118


BIFAO 118; 630 p.

Le Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale (BIFAO) couvre l’ensemble des champs de l’égyptologie depuis sa première publication en 1901. Le BIFAO 118 regroupe 18 contributions dont l’aire chronologique s’étend de l’Ancien Empire jusqu’à l’époque byzantine et qui illustrent l’état des recherches actuelles dans les domaines de l’archéologie, l’épigraphie, la lexicographie, l’iconographie, la religion et la philologie. [en savoir plus]

9782724707311
Vivienne G. Callender
El Hawawish. Tombs, Sarcophagi, Stelae


PalHiero 8; 644 p.

[en savoir plus]

9782724707571
Hourig Sourouzian
Catalogue de la statuaire royale de la XIXe dynastie


BiEtud 177; 845 p.

Ce volume publié en ligne sur le site de l’Ifao comprend le catalogue des statues royales de la XIXe dynastie, originales et remployées, et des statues attribuées aux rois de cette dynastie. Ce catalogue contient quelque 3000 photos et constitue un outil de travail exceptionnel pour les chercheurs qui s’intéressent à la statuaire royale de l’époque ramesside, tous les exemplaires de cette statuaire s’y trouvant recensés par l’auteur, dans un souci d’exhaustivité. Lui est associée une … [en savoir plus]

9782724707151
Olivier Delouis (éd.), Maria Mossakowska-Gaubert (éd.)
La vie quotidienne des moines en Orient et en Occident (IVe-Xe siècle). II- Questions transversales


BiEtud 170; 508 p.

Le programme collectif sur la Vie quotidienne des moines en Orient et en Occident (ive-xe siècle) trouve avec le présent ouvrage son achèvement. Un premier volume avait exposé, par régions géographiques, la variété des sources permettant d’étudier le quotidien des moines des premiers siècles. Dans un second colloque tenu à Paris en 2011, une perspective comparatiste fut appliquée à six thèmes transversaux : le paysage monastique, le corps du moine, la prière, les sociologies monastiques, … [en savoir plus]

9782724706437
Mathieu Eychenne (éd.), Stéphane Pradines (éd.), Abbès Zouache (éd.)
Guerre et paix dans le Proche-Orient médiéval (Xe-XVe siècle)


TAEI 54; 588 p.

Dans cet ouvrage résolument pluridisciplinaire, qui associe des historiens et des archéologues européens, américains et arabes, la guerre et la paix sont envisagées comme un couple indissociable, en interactivité permanente. Les travaux ici réunis montrent que cette interactivité est particulièrement prégnante dans le Proche-Orient arabe et musulman des xe - xvie siècles, où une classe de guerriers non arabes crée de nouveaux régimes politiques marqués par une forte militarisation du pouvoir [en savoir plus]

9782724707267
Anne Minault-Gout
La vaisselle en pierre des reines de Pépy Ier


MIFAO 141; 352 p.

Dans le cimetière de la famille du roi Pépy Ier de la VIe dynastie (c. 2330-2280), la mission archéologique franco-suisse de Saqqâra (MafS) a mis au jour huit complexes pyramidaux de reines de la fin de l’Ancien Empire. Cette publication présente une étude et un catalogue d’une partie du mobilier livré par ces tombeaux : la vaisselle en pierre – généralement fragmentaire et parfois inscrite, comme celle de la reine mère Ânkhnespépy II –, les séries de modèles – vases factices à [en savoir plus]

9782724707359
Adam Bülow-Jacobsen, Jean-Luc Fournet, Bérangère Redon
Ostraca de Krokodilô II
La correspondance privée et les réseaux personnels de Philoklès, Apollôs et Ischyras

FIFAO 81; 304 p.

Le fort de Krokodilô, fouillé en 1996 et 1997 par la Mission française du désert Oriental, est situé sur la route reliant Coptos, dans la Vallée du Nil, à Myos Hormos, sur la mer Rouge. Son dépotoir, formé sous les règnes de Trajan et Hadrien, a livré plus de 800 ostraca, dont 189 sont publiés dans ce volume. Après un premier volume des Ostraca de Krokodilô consacré à la correspondance militaire, le présent ouvrage s’intéresse à la correspondance privée que s’échangeaient les … [en savoir plus]

9782724707458
Florence Albert (éd.), Annie Gasse (éd.)
Études de documents hiératiques inédits
Les ostraca de Deir el-Medina en regard des productions de la Vallée des Rois et du Ramesseum. Travaux de la première Académie hiératique – Ifao (27 septembre – 1er octobre 2015).

BiGen 56; 176 p.

L’Académie hiératique, fondée en 2015, entend former annuellement de jeunes chercheurs à l’édition des textes hiératiques. Elle s’appuie sur le fonds des ostraca littéraires de Deir el-Medina conservés à l’Institut français d’archéologie orientale (Ifao) du Caire, dans lequel des pièces inédites sont sélectionnées en vue de leur étude et de leur publication par les étudiants. Chaque année, un thème spécifique est choisi, qui devient le fil conducteur du travail conduit durant … [en savoir plus]

9782724707526
Emmanuel Pisani (éd.)
MIDEO 34
Le ḥadīṯ comme autorité du savoir

MIDEO 34; 420 p.

La canonisation du ḥadīṯ n’a pas été sans conflits théologiques : entre les coranistes, les traditionnistes, les rationalistes, la question posée est toujours celle de l’autorité du savoir. Comment l’autorité du ḥadīṯ s’est-elle construite et comment la science du ḥadīṯ a-t-elle pu être transmise et donner lieu, au sein des écoles de fiqh et des différents courants de l’islam (kalām, philosophie, etc.), non seulement à une pluralité d’interprétations mais aussi à … [en savoir plus]

9782724707533
Agnès Charpentier (éd.)
Bulletin critique des Annales islamologiques 33


BCAI 33; 105 p.

Le Bulletin critique des Annales islamologiques (BCAI) vise à rendre compte de toute publication intéressant les études arabes et islamiques dans les divers domaines : langue et littérature arabes ; islamologie ; philosophie ; histoire ; histoire des sciences et des techniques ; anthropologie et sciences sociales ; arts et archéologie. Le BCAI est conçu et préparé par l’équipe Islam médiéval de l’UMR 8167 Orient Méditerranée du Cnrs. Il est mis en page et mis en ligne par l’Ifao. [en savoir plus]

9782724707441
Guillaume Charloux, Christophe Thiers
Le temple de Ptah à Karnak III
La Favissa

BiGen 55; 204 p.

En décembre 2014, les fouilles entreprises à proximité du temple de Ptah à Karnak ont mis au jour une favissa, à savoir une fosse comblée d’objets, creusée à quelques mètres à l’arrière du sanctuaire de la divinité. La fosse contenait trente-huit objets mobiliers, statues, statuettes et éléments d’appliques statuaires, en calcaire, grauwacke, alliage cuivreux et fritte égyptienne, parfois recouverts d’or. La visualisation et l’analyse du comblement de la favissa ont été rendues … [en savoir plus]

9782724707090
Audran Labrousse
Le temple funéraire du roi Pépy Ier


MIFAO 137; 496 p.

Le présent ouvrage concerne le temple haut du complexe funéraire de Pépy Ier, troisième souverain de la VIe dynastie. Il s’inscrit dans la continuité des publications portant sur la pyramide de Pépy Ier : textes, traduction de textes, architecture, marques sur pierres de construction. Il présente le projet du tombeau royal et l’arrivée de la chaussée qui y conduit, l’aspect extérieur et les deux parties du temple : l’avant-temple et le temple intime. La petite pyramide est également … [en savoir plus]

↑ Haut de la page

 

IFAO Newsletter

September 2019

Sections : (-) Introduction    (-) Laurent Coulon, Director of the IFAO    (-) Tanis: a new challenge for the IFAO    (-) Anita Quiles' Meryt project selected by the ANR    (-) The IFAO, works and days   (-) The IFAO's research support  (-) Three questions to: Sylvie Marchand    (-) Scientific Events   (-) Scientific meetings    (-) Training courses    (-) Lectures published on the IFAO Youtube channel    (-) Publications

Bonjour,

The academic year has started more than a month ago, and there has been such an intense pace of activities at the IFAO that a monthly newsletter would struggle to report it all. Since Spring 2019, important changes have been taking shape, the scope of which is difficult to assess in a short newsletter. Three new directors for the French Schools Abroad, an inter-ministerial audit commissioned by the Prime Minister, a new decree in preparation within the Ministry of Higher Education, Research and Innovation, a major cooperation action, an ANR obtained for the first time by an IFAO scholar, not to mention all the scientific meetings and the sustained pace of publications visible on the website. Overall, evolutions of the core are difficult to pinpoint within the wealth of current events, but one may say that the IFAO and its sister schools are experiencing a turning point in the political economy of knowledge, as crucial as the 19th century one during which these schools acted as the birthplace of scientific archaeology and enabled the affirmation of national identities in the Mediterranean region.

This change, however, remains faithful to the primary vocation of the French Institute of Oriental Archaeology, founded in 1880 as the French School of Cairo, both by enhancing the heritage of Egypt, its host country, and by helping it to build or develop appropriate research and conservation structures. The IFAO welcomes the change of direction experienced by its elders, the French School of Athens and the French School of Rome. All the IFAO staff would like to congratulate Véronique Chankowski and Brigitte Marin, who have respectively taken the lead of these Schools. Best wishes of success to Laurent Coulon, Ifao’s new director. Favourable auspices for the network and its evolution.

 

Les directeurs des écoles française à l'étranger◼︎ The directors of French schools abroad gathered in Paris in September. From left to right: L. Coulon (Ifao), V. Chankowski (EfA), C. Marquet (EFEO), B. Marin (EfR) and M. Bertrand (CDV). (photo ⒸClément Dufrenne)

 ↑ Back to Top

Laurent Coulon, Director of the IFAO

Appointed on May 9 by presidential decree, Laurent Coulon became director of the IFAO on June 1, 2019. From 2015, he has been Director of Studies at the École Pratique des Hautes Études (EPHE) where he holds the Religion Chair of Ancient Egypt. Before becoming a university Professor, he was a lecturer at the University of Lyon-II and then a research fellow at the CNRS. Laurent Coulon was also President of the French Society of Egyptology and Director of the EPHE Doctoral School.

In reality, his arrival to the IFAO is a return, and he has a deep knowledge of the Institute: he was a scientific member and then Publications Assistant. He continued to visit it regularly by leading two scientific missions: the Project “Sanctuaires osiriens de Karnak“ and the Cachette de Karnak Programme, which was extended into a Late Egyptian Sculpture Project. As member of the Ifao Scientific Council since 2014, his participation in the scientific management of the institute allows him to follow the steps of the projects implemented over the past four years by his predecessor.

A few weeks before Laurent Bavay's departure, the French Archaeology Day in Egypt on 24 April was an opportunity to welcome the end of a unique mandate (2015-2019), which can only be described as exceptional at the head of the IFAO. The annual call for projects launched in 2016 undeniably increased the flexibility of the scientific programming within a five-year framework that is firmly focused on the Institute's constituent disciplines: philology, archaeology and history. In all these disciplines, the digital transition opened up new horizons, and these efforts are being made both at the Ifao by Laurent Coulon and in the network of French Schools abroad, which Laurent Bavay helped consolidate. His mandate also led to a fair pay grid for Ifao's local law staff, as well as a greater concern to the Institute’s Egyptian intellectual environment and encouragement for all training activities. These are all structuring projects for the Institute, which should continue in the upcoming years and be fruitful in the long term.

"You have earned the respect of the Egyptians," said Khaled al-Enany, Minister of Antiquities and former IFAO associate researcher, to Laurent Bavay in his speech on April 24. No better compliment could have been made. It set high standard to his successors at the head of the Ifao.

 

◼︎  Laurent Coulon, Director of Ifao.

◼︎ Tribute speeches to Laurent Bavay on the occasion of the end of his mandate as Director of the IFAO by H.E. the Minister of Antiquities Prof. Khaled El Enani and H.E. the French Ambassador to Egypt Stéphane Romatet.

↑ Back to Top


Tanis: a new challenge for the IFAO

Laurent Bavay and Mohamed Bouabdallah, Advisor for Cooperation and Cultural Action until September 2019, proactively launched a project that makes the IFAO the operator of an action under the cooperation of the Ministry of Europe and Foreign Affairs. Within the framework of the Innovative Priority Solidarity Fund (FSPI), the project "Safeguarding and Enhancement of Tanis, a Major Archaeological Site in the Nile Delta", the French Embassy obtained funding in Spring 2019 to support the Arab Republic of Egypt to contribute to the sustainable preservation of the royal necropolis and the enhancement of the exceptional archaeological heritage of the Tanis - Sân el-Hagar site.

This project has three objectives:

1) Control the degradation affecting the royal tombs of Tanis to ensure their long-term conservation.

2) Enhance and promote the site in a driving bid for tourism and local economic development.

3) Train school and college teachers and raise awareness of the regional archaeological heritage among the local population.

At a time when Cairo is undergoing major upheavals in the museography and enhancement of the heritage of Egyptian antiquities, the IFAO intends to support any action of the Ministry of Antiquities that brings to the attention of the general audience the Tanis excavations initiated by Pierre Montet and the resulting objects. The French Mission of the Tanis excavations, led by François Leclère, as well as the archaeological site, should therefore gain the visibility they deserve. (Photo ©MFFT, Leclère)

↑ Back to Top

Anita Quiles' Meryt project selected by the ANR

The National Research Agency has selected for the next three years the Meryt project – Chronological modelling of the Egyptian Old Kingdom – presented by Anita Quiles at the call “Young Scholars” (ANR-JCJC) 2019.

The Meryt project aims to build a precise, complex and multi-technical absolute chronological model of the Old Kingdom (~3000-2400 AEC), using an integrated approach that collates the analytical criteria of Egyptology, Archaeology and Archaeometry. As part of an interdisciplinary approach to integrative archaeology, it addresses two major issues:

1) To develop a chronological framework of the Old Kingdom, reign by reign, by building a statistical model unifying Egyptological and analytical data;

2) Adapt the 14C IntCal calibration curve to take into account the environmental conditions specific to Egypt, in order to make the 14C dating method efficient for this geographical area.

Supported by the IFAO Archaeometry Department and a consortium of Egyptologists, Archaeologists, Archaeometric specialists, Curators, Physicists and Statisticians, this project involves seven research units (Ifao, Orient&Méditerranée, Monaris, APC, LAPTH, MNHN, LMC14) and undertakes its research in four directions: historical, archaeometric, methodological and statistical. Its impact will extend beyond Egyptology, since this revision will have consequences on the chronology of all civilizations in the eastern Mediterranean basin in the 3rd millennium, which is largely based on Egyptian chronology, highlighting the contribution of analytical and modelling approaches to archaeological research.

This was also the focus of the 4th IFAO Archaeometry Meeting organised by Anita Quiles on 11 June 2019 in Sorbonne in collaboration with the UMR Orient&Méditerranée and Monaris. This annual day aims to facilitate the integration of archaeometry, and more broadly of archaeological sciences and conservation, into the archaeological and historical issues raised by Ifao as part of its scientific programme. It is therefore not only intended to talk about Egypt, but also to showcase the opportunities offered by archaeometry in other chrono-cultural eras, in order to draw an overview of current possibilities.

More than sixty people gathered, Egyptologists, historians, archaeometric specialists, curators and restorers, to discuss in four sessions that led discussions to Cambodia, Ethiopia, the entire Mediterranean basin and more specifically to Egypt. Complex archaeometric studies related to ancient materials, metals, textiles, glass, gold, pigments, were presented, highlighting the need for transversal approaches to reconstruct ancient techniques and practices. Archaeological mission communications carried out by the UMR Orient&Méditerranée in collaboration with the IFAO, on the Wadi el-Jarf and Ayn Soukhna sites, have also demonstrated the importance of multidisciplinary studies and integrated approaches.

 

◼︎ Anita Quiles, head of the IFAO archaeometry department.

 

◼︎ More than 60 specialists participated in the 4th Ifao Archaeometry Meeting organised on June 11, 2019 in Sorbonne in collaboration with the UMR Orient&Méditerranée and Monaris.

 ↑ Back to Top

The IFAO, works and days

The Scientific Council meeting held on 1 July in Paris provided the opportunity to present the activity report for 2018, summing up all the scientific operations of the year and an attempt to report on the coherence of these various actions. This reference base can be viewed online. It provides very precise insights into the discoveries of the year, the questions of each archaeological site, the projects, programmes and specific actions of the IFAO.

This Scientific Council was also the opportunity to present the results of the competition for the recruitment of scientific members and in particular the candidacy of Hadrien Collet, selected by the Director at the end of the discussion. He took up his position at the IFAO on September 1. This specialist in the history of medieval Islam, an Arabist, came to Mamluk Egypt through African studies. His thesis, The Sultanate of Mali (14th-15th centuries). Historiographies of a Sudanese State from medieval Islam to today, presented at the University of Paris 1- Panthéon-Sorbonne in 2017, received the prize for Best thesis in history and a special mention from the jury of the thesis prize of the IISMM and the GIS Middle East and Muslim worlds. His research project in Cairo focuses on the history of relations between medieval Egypt and sub-Saharan Africa.

The MESRI doctoral contract IFAO 2019-2022 was awarded to Louis Dautet, whose thesis is entitled “Egypt and the Aegean World (17th-12th centuries BCE): a global and diachronic approach to their interactions”. He will be supervised by Marc Gabolde (Prof. Egyptology, UPVM3) and Charlotte Langohr (Prof. Aegean Archaeology, FNRS-UCLouvain).

Sayed Bakr left the institute after a long career dedicated to the printing press of the IFAO. Other staff have joined Ifao in recent months: - Mohamed Sayed Badawi - Electrician, Abdel Rahman El Nobi - Quality and Production Manager at the editorial department; May Fouad, HR Assistant, Marianne Ramsès, Head of Distribution Islam Eid, Officer; Islam Ezzat, Materials Research Engineer; Ahmed Fathy, Shaper. All the staff at Ifao wish them a warm welcome and great success in their tasks ahead.

It was with great sadness that we learnt of the death of Madiha Doss in Cairo on June 17. A great intellectual figure from Egypt left us, a great figure of the French-speaking world, a great researcher, associated with many of IFAO's programmes in the field of linguistics. Madiha was attentive to everyone, close to her students and colleagues, combining high standards with the greatest benevolence. The IFAO had recently paid tribute to her, first by publishing a book of Mélanges, La linguistique comme engagement, followed by a study day organised at Cairo University by her colleagues in the French department on 27 October 2018. The Ifao will be present at the tribute day organised at Cairo University on Thursday 17 October from 13:00 to 16:00.

The Extraordinary Meeting of the Board of Directors intended to approve the decisions to amend the 2019 IFAO budget was held on Saturday 28 September. It was preceded the day before by the jury meeting of the IFAO Serge Sauneron Library's project management competition, in the presence of H. E. Stéphane Romatet, Ambassador of France to the Arab Republic of Egypt and Dominique Sauneron, daughter of the famous Egyptologist. The jury ranked the three projects that had been submitted. The site of the Mounira Palace should thus, in the coming years, undergo a major evolution and soon a new building will emerge from the ground.

 

◼︎ Hadrien Collet, new scientific member.

◼︎ Islam Ezzat joins the team of the archaeometry department.

◼︎ Sayed Bakr is retiring..

 ↑ Back to Top

The IFAO's research support

The autumn recruitment campaign for IFAO fellows has started. Applications must be sent to the Institute's management before 7 November 2019.

There are:

- Short-term scholarships for doctoral or post-doctoral fellows residing abroad, for the second semester of 2020

Candidates must be enrolled in a doctoral programme, or have held a doctorate for less than five years. Applicants must reside in a country other than Egypt, and conduct research requiring a stay in Egypt. Scholarships are awarded in renewable monthly instalments; the total duration of the stay may not be less than one month, and it is not desirable that it exceeds the duration of the scholarship awarded: the IFAO is not able to ensure the administrative responsibility of the scholarship holders beyond the awarded period.

 

 

 

The scholarship awarded corresponds to compensation for travel and subsistence expenses. The amount of the monthly payment (1,000 euros) was set by the IFAO Board of Directors. Ifao, to the extent that places are available on its premises and for a fee, may provide accommodation to the scholarship holders. Scholars who are expected to reside in other parts of Egypt will be required to make their own arrangements.

- Two annual doctoral scholarships for Egyptian citizens

The award is for the duration of the calendar year. Its amount is 2,500 EGP per month, with the exception of August, when the institute is closed. In addition, there are French courses at the neighbouring French Institute, whose costs are covered by the IFAO. Candidates must be Egyptian nationals, have been enrolled in a doctoral program for more than a year, are lecturers at an Egyptian university or are employees of the Ministry of Antiquities. The recruitment campaign begins in October for a start date of 1 January. A pre-selection in November leads to an interview in December. Applicants are invited to submit their project in French or in English.

- An Egyptian Research Associate position

There are three positions of Research Associate, for Egyptian nationals, under 60 years of age and holding a position of assistant professor, associate professor or professor at an Egyptian university. They must have defended their thesis at least three years ago and must have post-doctoral research experience with at least five publications in scientific journals. They are recruited for a period of one year, renewable three times.

- Support for international mobility InSHS (CNRS)-IFAO 2020 :

Support from INSHS and the IFAO for mobility to the IFAO in 2020 for researchers, lecturers and research engineers from research units for which the CNRS is responsible or co-responsible. More information...

↑ Back to Top


Three questions to: Sylvie Marchand

Ceramologist of the IFAO or ceramologist at the IFAO? What is ceramology and how does one become a ceramologist? 

Let me share the history of my discipline, Ceramology in Egypt, and the key role played by our dear IFAO in a recent past. The first major action of the IFAO took place in the 1970s, with the creation of a periodical journal devoted entirely to ceramics excavated in Egypt. This is the “Bulletin de Liaison du Groupe International d’Étude de la céramique Égyptienne”. The first volume was published in 1975 by Serge Sauneron, then Director of Ifao. In his presentation, he drew the "roadmap" and supported Dorothea Arnold's efforts since 1973 to share experiences and ideas. On this occasion, he reminds us of the overall dramatic state of ceramic studies in the field: "The study and dating of Egyptian pottery, which each excavation brings to light in monstrous quantities, raises almost insoluble problems: after a hundred years of archaeology, we are in this field, with a few exceptions, almost as lacking identification tools and dating criteria as our predecessors of the last century. (….) ». Serge Sauneron's answer was to advocate for the creation of a permanent ceramist position at Ifao. This was done in 1984 by Paule Posener, then Director of the Institute, with the appointment of Pascale Ballet as head of the ceramics laboratory (1984-1993).

My career path reflects the evolution of the discipline. After a classical Egyptological course at the Ecole du Louvre and the University of Paris IV-Sorbonne, I pursued several activities concomitantly. Early on, in my second year at the Ecole du Louvre, I had the opportunity to work on an archaeological site in Egypt. Over the years, one site became two. Soon I was travelling between Egypt and France two to three months a year, and sometimes longer, during which I was able to learn my profession as a ceramologist. Every day I continue this apprenticeship since my appointment as a ceramologist at the IFAO in Cairo in 1994. If I had to summarize the essence of my work? Create bridges between the archaeological material and history.

This has been the purpose of my research and publications over the past years. My approach isn’t unique. It shows the growing interest not only in the recognition of the shapes of the vessels, their chronology, but also in the characterization of the fabric, the manufacture of the vases, and finally their functions and analysis in a specific archaeological context. These vases are discovered on a site but are linked to a region; they may have been produced locally, but also further away. The issue of their dissemination and the recognition of interregional exchanges is an exciting subject where ceramics can make a real (statistical) contribution to Egypt's cultural and economic history. It is stimulating for me to have a diachronic vision of Egyptian ceramics. All periods, all archaeological contexts, are important. Whether they are tombs, temples, cities or villages, from the Neolithic to the modern era, articulating local and regional markers for a global understanding of Egyptian material culture. Despite having chosen to be a specialist in Egyptian ceramics, I do not forget other countries, with the presence in Egypt of ceramics imported throughout its history, or, more rarely, with the export of Egyptian ceramics outside its territory.

 

◼︎ Sylvie Marchand

Why a laboratory and not just a ceramist's position?

The research projects carried out by the ceramics laboratory for which I am responsible are the result of constant field activity on archaeological sites of the IFAO and sometimes other French, foreign and Egyptian institutions, an activity without which, in my opinion, nothing is possible. In other words, ceramology is a collective undertaking and ceramics is not taught in books...

Among my duties, publishing is a demanding but fundamental mission. This activity contributes greatly to IFAO's influence in the scientific community. These are the collection of the Cahiers de la Céramique Égyptienne and the periodical Bulletin de liaison de la Céramique Égyptienne. These two publications are reference tools available to ceramologists, but also to archaeologists and historians.

The Cahiers de la Céramique Égyptienne (CCE) were set up in 1987 by Pascale Ballet, who was the editor of the first three issues. This collection is still continuing its mission, as CCE 12 is currently in preparation. Originally conceived as a periodical, and that until CCE 9, this book has now become a collection that hosts the proceedings of conferences and hopefully very soon will publish academic works.

Our late colleague Helen Jacquet-Gordon was the editor of the Bulletin de liaison de la Céramique Égyptienne from 1977 to 2004, and I was delighted to take over in 2012 with the publication of BCE 23. Since the BCE 24, I have implemented a new editorial policy. The book has become denser, better illustrated with many drawings and colour photos. Open to all periods of history, it offers to ceramologists the opportunity to quickly publish real articles on Egyptian and Nubian ceramics. The idea of "regional trip" that punctuates each volume was set up by Hélène Jacquet-Gordon. Furthermore, I have introduced a set of maps, a chronological table and especially a second part within the volume entitled "Studies", which include articles on various topics associated to ceramics studies, Egyptian or not. The BCE 29 will be published in 2019.

A ceramic library at IFAO: the end of a process or a new beginning?

This project is part of a consistent approach, the result of decades of accumulated knowledge. It has become obvious to me that it is now necessary to create tools at the disposal of my colleagues but also of students: this dynamic goes far beyond the services given to archaeological missions, where the ceramologist is used for dating. My wish is to contribute to the enhancement of a discipline and a research axis in full renewal and to participate in the unifying role between researchers that IFAO plays in the studies of ancient societies in the Mediterranean and Eastern world. Hence the project, launched in Spring 2019, to simultaneously equip the laboratory with two new tools, open to the public: a ceramic library and a specialized library on ancient Egyptian ceramics.

The ceramics library is a space that offers to researchers a reference collection of Egyptian and imported ceramic sherds from the late Neolithic to the medieval period. It will be presented by region, then by archaeological site, then according to a chronological order within each site. Finally, ceramics will be organised into groups. The stated objective is ambitious, the disparity and inequality of the archaeological documentation at our disposal is certainly a major obstacle, as the absence of certain regions and chronological periods is unfortunately a fact. To take this into account, we wish to fill these gaps with written and graphic documentation, published or unpublished ceramics from archaeological sites considered important. This documentation will be accompanied by tables, maps and summaries specially designed to illustrate the ceramic data. Characterising local and regional ceramic facies for each major region of Egypt and for the great periods of its long history... what an ambitious programme! This project is expected to be completed by 2023.

In addition to the ceramics library, there is naturally a specialised library of publications covering all the fields involved in our discipline, which goes well beyond ceramological studies alone. With several hundred books and photocopies of articles, the library's inventory and new organization should be completed in 2020.

↑ Back to Top

 Scientific Events

 

 "Les rendez-vous de l'archéologie" lecture series (in cooperation with IFE)

 
  • On September 22nd 2019, Les rendez-vous de l’archéologie by Gwenola Graff: Le désert et la vallée, une relation dialectique appréhendée par l'art rupestre dans le wadi Abu Subeira (Assouan), in partnership with IFE [more]

 

 

"Les conférences de l'Ifao" lecture series

 
  • On September 4th 2019, IFAO Lectures by Vincent W.J. van Gerven Oei: How to Read Old Nubian? [more]
  • On October 1st 2019, IFAO Lectures by Fredrik Hagen: Recently discovered papyri and ostraca from the mortuary temple of Thutmose III [more]
  • On October 2nd 2019, IFAO Lectures by Richard Bruce Parkinson: The role of commentary on Ancient Egyptian poems: Sinuhe, sex and snow [more]

 

 

"Midan Mounira" lecture series (in cooperation with IFE,  Cedej and idéo) :

 
  • On May 26th 2019, Midan Mounira Lectures Series by Leyla Dakhli: Pour une histoire sociale du monde arabe d’après les indépendances, in partnership with IFE, Cedej et Idéo [more]
  • On June 16th 2019, Midan Mounira Lectures Series by Carl Rommel: Emotions, football et société dans l’Egypte actuelle, in partnership with IFE, Cedej et Idéo [more]
  • On September 8th 2019, Midan Mounira Lectures Series by Chantal Verdeil: Missions et missionnaires au Moyen-Orient (XIXe-XXIe siècle), nouvelles approches, in partnership with IFE, Cedej et Idéo [more]

 

 

Riwaq Seminars (Islamic and Coptic Studies - سلسلة ندوات رواق )

(Organised by Ahmed El-Shoky & Frédéric Abécassis )

 
  • On September 28th 2019, Riwaq Seminars by Prof. Dr. Ahmad Abd el-Rzek Ahmad: أضواء جدیدة على رنك الدبوس شعار الجمقدار. - The Mace Emblem as the Sign of Gumqdār: A Reconsideration, in partnership with Faculty of Arts, Ain Shams University, Archeology Department [more]

 

Exceptional Events

  On April 24th 2019, Journée annuelle de l'archéologie française en Égypte by Luc Gabolde, Christian Leblanc, Anita Quiles et Laurent Bavay : Journée de l'archéologie française en Égypte 2019, in partnership with IFE

[more]
  On June 15th 2019, Lecture by Pierre Tallet: Wadi Jarf on the Red Sea and the papyrus of the pyramids’ builders [more]
  On September 15th 2019, Lecture by Prof. Nicolas Grimal: Les interconnexions en Égypte et au Levant à travers les âges, in partnership with Österreichisches Archäologisches Institut - Cairo Branch (ÖAI), KU Leuven, UMR Orient et Méditerranée, ARCE [more]

 ↑ Back to Top

Scientific meetings

  From 3rd to April 4th 2019, International conference organized by Dr. Mohammad Younis, Dr. Ahmad Al-Shoky, Dr. Frédéric Abécassis: 5th International Conference and Workshop on Islamic Numismatics, in partnership with Fayoum University, Faculty of Archaeology-Fayoum University, INCE (Islamic Numismatics Center Egypt) [more]
  From 23rd to April 25th 2019, Seminar organized by Jade Bajeot, Sapienza Università di Roma Sylvie Marchand, IFAO Valentine Roux, CNRS: Technocéramique - Égypte, méthodologie et potentiel pour l’étude des assemblages Prédynastiques et Dynastiques, in partnership with Sapienza Università di Roma; CNRS [more]
  From 2nd to May 4th 2019, Workshop organized by Mercedes Volait and Adam Mestyan: The Sources of Egyptian Urban History: Problems and Methods, in partnership with CNRS, Duke University et CollEx-Persée

[more]
  On May 2nd 2019, Workshop organized by N. Bouloux, J. Loiseau, A. Chekroun B. Hirsch et R. Seignobos: Pouvoirs chrétiens et musulmans dans la moyenne Vallée du Nil et la Corne de l'Afrique (Xe-XVe siècle) - (Atelier non ouvert au public), in partnership with ERC HORNEAST

[more]
  On June 11th 2019, Study Day by Anita Quiles: 4e journée de rencontres en archéométrie de l’Ifao (Inscription avant le 31 mai 2019), in partnership with Sorbonne Université, UMR8167 Orient & Méditerranée, UMR8233 MONARIS

[more]
  From 15th to June 17th 2019, International conference organized by Khaled Hassan (Cairo University) & Chloé Ragazzoli (Sorbonne Université): Clamour from the Past: Graffiti, Rock Inscriptions and Secondary Epigraphy from Ancient Egypt, in partnership with Sorbonne Université [more]
  From 6th to September 7th 2019, Study Day by Florence Albert & Chloé Ragazzoli: Registres graphiques. Questions sur la scripturalité égyptienne, in partnership with Sorbonne Université, UMR8167 Orient & Meditérannée [more]
  From 8th to September 12th 2019, Workshop organized by Philippe Bourmaud, IFEA ; Séverine Gabry-Thienpont, Ifao ; Marie Levant, Fondazione per le scienze religiose Giovanni XXIII, Norig Neveu, Ifpo ; Karène Sanchez, Université de Leyde: École d’été : Sources et méthodes pour l’étude du phénomène missionnaire au Moyen-Orient (fin du XIXe siècle à nos jours), in partnership with ÉFR (École française de Rome), CEDEJ, Ifpo, IFE, IREMAM, UMR 5190 et fscire [more]
  From 15th to September 18th 2019, International conference organized by Dr. Irene Forstner-Müller (ÖAI - Cairo branch), Pr. Harco Willems (KU Leuven) and Dr. Marine Yoyotte (IFAO - Cairo): First symposium of the workgroup Egyptian Riverine Harbours, in partnership with Österreichisches Archäologisches Institut - Cairo Branch (ÖAI), KU Leuven, UMR Orient et Méditerranée, ARCE [more]

↑ Back to Top

Training courses

  From 17th to April 18th 2019, Training by Lorenzo Medini & Ali Abdelhalim : Reading and publishing Ptolemaic Hieroglyphs, in partnership with Bibliotheca Alexandrina, Writing & Scripts Center

[more]
  From 1st to September 12th 2019, Training by Robin Seignobos (Ifao), Vincent van Gerven Oei, Artur Obłuski (PCMA) & Maher Eissa (Fayoum University): Stage d’initiation au vieux nubien, in partnership with PCMA [more]
  From September 29th to October 3rd 2019, Training by Florence Albert et Annie Gasse: 5e Académie hiératique : Les tablettes inédites de l’ifao. Un fonds fragmentaire à remettre en contexte., in partnership with Université Montpellier – LabEx Archimède

[more]

↑ Back to Top

Lectures published on the IFAO Youtube channel

Gwenola Graff : Le désert et la vallée, une relation dialectique appréhendée par l’art rupestre dans le wadi Abu Subeira (Assouan).

Prof. Nicolas Grimal : Les interconnexions en Égypte et au Levant à travers les âges.

Chantal Verdeil : Missions et missionnaires au Moyen-Orient (XIXe-XXIe siècle), nouvelles approches approches.

Vincent W.J. van Gerven Oei : How to Read Old Nubian?

Laurent Coulon et Florence Albert : Inaugural session of the research programme ECRITURES

Prof. Pierre Tallet : The papyrus of the pyramids’ builders

Anita Quiles : Les projets du pôle archéométrie de l’Ifao.

Christian Leblanc : Les travaux de la Mission Archéologique Française de Thèbes-Ouest.

Luc Gabolde : les projets du CFEETK.

Laurent Bavay : Les travaux de l'Ifao en 2018/2019

   

↑ Back to Top

 
Publications
 

Recently published

9782724707465

BIFAO 118


BIFAO 118; 630 p.

The Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale (BIFAO) has covered the entire field of egyptology since its first appearance in 1901. The BIFAO 118 holds 18 contributions with a chronological spread from the Old Kingdom up to the Byzantine period, and it illustrates the present state of research in the areas of archaeology, epigraphy, lexicography, iconography, religion and philology. [more]

9782724707311
Vivienne G. Callender
El Hawawish. Tombs, Sarcophagi, Stelae


PalHiero 8; 644 p.

This present study in the series Paléographie hiéroglyphique offers a segment of hieroglyphic writing from a discrete period: the disturbed times from the end of the Old Kingdom to the end of the First Intermediate Period. Unlike other volumes in this series, however, the hieroglyphs from the Akhmim cemetery of El-Hawawish have been drawn from various sources: tomb reliefs and paintings, stelae, wooden coffins and statues; consequently, both the length of the era and the varied nature of the writing … [more]

9782724707571
Hourig Sourouzian
Catalogue de la statuaire royale de la XIXe dynastie


BiEtud 177; 845 p.

The present volume published online on the IFAO website includes the catalogue of the royal statues from the 19th dynasty which are either original, reused or attributed to the kings of the said dynasty. This catalogue, which gathers around 3000 pictures, is an exceptional instrument for study for scholars interested in the royal statuary of the Ramesside period, as an overview of all the statues dated to the 19th dynasty is offered. An oncoming synthesis, to be printed by the IFAO, is associated to the … [more]

9782724707151
Olivier Delouis (éd.), Maria Mossakowska-Gaubert (éd.)
La vie quotidienne des moines en Orient et en Occident (IVe-Xe siècle). II- Questions transversales


BiEtud 170; 508 p.

With this book, the joint research programme Everyday Life in Eastern and Western Monasticisms (4th-10th century AD) reaches its end. A first volume presented the variety of sources to study daily monastic life for the first centuries, in geographical order. During a second colloquium held in Paris in 2011, a comparative perspective was applied to six transversal topics: monastic landscape, the monk’s body, prayer, sociologies, productive economy, creation and dissemination of monastic rules. The present … [more]

9782724706437
Mathieu Eychenne (éd.), Stéphane Pradines (éd.), Abbès Zouache (éd.)
Guerre et paix dans le Proche-Orient médiéval (Xe-XVe siècle)


TAEI 54; 588 p.

War and peace are deemed as inseparable and in pertinent interactivity in this multidisciplinary work, which brings together European, American and Arab historians and archaeologists. The papers published in this book show that this interactivity was particularly salient in the Arab and Muslim Middle East of the 10th-16th centuries, where a class of non-Arab warriors created new political regimes characterized by a strong militarization of power. These warriors used war and peace as means to manage … [more]

9782724707267
Anne Minault-Gout
La vaisselle en pierre des reines de Pépy Ier


MIFAO 141; 352 p.

In the cemetery of the family of King Pepy I of the 6th Dynasty (c. 2330-2280), the French-Swiss archaelogical Mission of Saqqâra (MafS) has uncovered eight pyramidal complexes of queens from the end of the Old Kingdom. This publication presents a study and a catalog of some of the material delivered by these tombs, including stone vessels – usually fragmentary and sometimes inscribed, such as that of the queen mother Ankhnespepy II –, series of models – dummy vases with symbolic function –, … [more]

9782724707359
Adam Bülow-Jacobsen, Jean-Luc Fournet, Bérangère Redon
Ostraca de Krokodilô II
La correspondance privée et les réseaux personnels de Philoklès, Apollôs et Ischyras

FIFAO 81; 304 p.

The fort of Krokodilo on the road from Coptos to Myos Hormos was excavated in 1996-97 by the French mission in the Eastern desert. Its rubbish-dump was formed during the reigns of Trajan and Hadrian, and produced over 800 ostraca, 189 of which are published in this volume. While the first volume of Ostraca de Krokodilô concerns military correspondence, this second volume contains private letters exchanged between the inhabitants of Krokodilo and the neighbouring forts, Phoinikon and Persou. The letters … [more]

9782724707458
Florence Albert (éd.), Annie Gasse (éd.)
Études de documents hiératiques inédits
Les ostraca de Deir el-Medina en regard des productions de la Vallée des Rois et du Ramesseum. Travaux de la première Académie hiératique – Ifao (27 septembre – 1er octobre 2015).

BiGen 56; 176 p.

The Académie hiératique, created in 2015, was set up to train young researchers in the publication of hieratic texts. Based on the literary ostraca fund of Deir el-Medina kept at the IFAO (Institut français d’archéologie orientale), in Cairo, some unpublished texts of which were selected to be studied and published by the students. Each year a specific theme is chosen which becomes the connecting thread of work to be carried out by this workshop. This volume assembles the contributions of the 6 … [more]

9782724707526
Emmanuel Pisani (éd.)
MIDEO 34
Le ḥadīṯ comme autorité du savoir

MIDEO 34; 420 p.

The canonization of Ḥadīṯ has not been without theological conflicts: between the Qurʾānic scholars, the traditionalists, and the rationalists, the question raised is always that of the authority of knowledge. How has the authority of Ḥadīṯ been built and how has the science of Ḥadīṯ been transmitted and gave birth, within the schools of Fiqh and the various currents of Islam (kalām, philosophy, etc.), not only to a plurality of interpretations but also to the elaboration of an … [more]

9782724707533
Agnès Charpentier (éd.)
Bulletin critique des Annales islamologiques 33


BCAI 33; 105 p.

The Bulletin critique des Annales islamologiques takes into account all publications of interest to Arab and Islamic studies in a variety of domains: Arabic language and literature; Islamic studies; philosophy; history; history of science and technology; anthropology and social sciences; arts and archaeology. It is edited by the team of Islam médiéval (UMR 8167 Orient Méditerranée - Cnrs) and published on line by IFAO. [more]

9782724707441
Guillaume Charloux, Christophe Thiers
Le temple de Ptah à Karnak III
La Favissa

BiGen 55; 204 p.

In December 2014, excavation near the temple of Ptah in Karnak uncovered a favissa –a pit filled with objects– dug a few meters behind the shrine of the god. The pit contained thirty-eight objects, statues, statuettes and statuary elements, in limestone, greywacke, copper alloy and Egyptian frit, sometimes gilded. The visualization and analysis of the favissa filling has been made possible by the use of modern photogrammetric survey, and 3D modeling methods. Dug at the end of the Ptolemaic Period, the pit [more]

9782724707090
Audran Labrousse
Le temple funéraire du roi Pépy Ier


MIFAO 137; 496 p.

The present volume concerns the pyramid temple of the mortuary complex of Pepy I, third King of the 6th Dynasty. It belongs to the series of publications concerning the pyramid of Pepy I: the texts, the translation of the texts, the architecture and stone marks. It includes the project for the royal tomb, the arrival of his causeway, the exteriors, the two parts of the temple: the fore-temple and the cult-temple. It presents the small tails of the decoration blocks. Many hypotheses for restitutions are … [more]

 ↑ Back to Top