Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire
logo

AGÉAAGÉA

IndividusIndividuals

Anthroponymes et Généalogies de l’Égypte AncienneAnthroponyms and Genealogy of Ancient Egypt

masquer la recherchehide search
Critères de rechercheSearch criteria
IDID Nom individuName of individual
DatationDatation
ProvenanceOrigin
Titre (translit. ou index)Title (translit. or index)

vignette
Neferchnoum, mastaba de Kagemni à SaqqaraNeferchnoum, mastaba of Kagemni at Saqqara
Une référenceOne reference     ToutAll


668
Hemetakhti 1
f
AE / D5
[291]Ḥmt-Ȝḫtjnon spécifiée
zȝt n ḏtJones, 3011
[247]Iiemhetep 3 Oncle paternel
[649]Ânkhoudjsi 4 Grand-père paternel présumé
[653]Tepiemnefret 3 Grand-mère paternelle présumée
[654]Tepiemnefret 4 Sœur
[656]Ninesoutânkh 2 Oncle paternel présumé
[658]Nihortânkh 2 Oncle paternel
[661]Pepi 1 Tante paternelle
[662]Khemet 1 Tante paternelle
[663]Ânkhiemânetjer 1 Frère aîné
[664]Hemmenou 1 Frère aîné
[665]Tepiemânkh ou Djadjaïemânkh 2 Père
[666]Hemetrê 1 Sœur
[667]Hetephernebty 1 Sœur
[670]Khenout 1 Sœur
[671]Hy 1 Tante maternelle
[672]Sabouptah 1 Oncle maternel
[673]Tjentet 1 Grand-mère maternelle
[674]Hetepnoub 1 / Bebi 1 Mère
[675]Kaïoudjaï 1 Grand-père maternel
[676]Heteprê 1 Épouxḥmt.f
Bien que cette femme apparaisse sur la stèle fausse-porte de Hemmenou, il pourrait s’agir d’une sœur de Hemmenou et non d’une fille comme pourrait le laisser penser le titre zȝt n ḏt. La stèle ayant été dédicacée par Tepiemânkh pour son défunt fils Hemmenou, le titre de zȝt n ḏt pourrait très bien, en réalité, faire référence à Tepiemânkh qui a une fille nommée Hemetakhti.

Yannis Gourdon Version 1 bêta, données dudata date 9 octobre 2016October 9th 2016