Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Verre byzantin et islamiqueByzantine and Islamic Glass

Maria Mossakowska-Gaubert

masquer la recherchehide search
Critères de rechercheSearch criteria
titre, auteur, périodiquetitle, author, periodic issue
identification du matériel, musée/coll.identification of the material, museum/coll.
forme, technique et technologie de prod.form, technique and prod. technology
pays, région, site; production ou consommationcountry, region, site; production or consumption
contexte archéologiquearchaelogical context
sources et questions particulièressources and specific problems
date inf.inf. date date sup.sup. date

vignette
Poids en verre, fouilles de Fusṭāṭ (© IFAO)Glass weight, Fusṭāṭ excavations (© IFAO)
<- précédentprevious   référencesreferences 44/44        retour listeback to list
44 référencesreferences (3 pages)  ToutAll
1 - 2 - 3


HASCHMI, Mohamed Yahia
Glasfärben im arabischen Mittelalter
Annales du 3e Congrès des “Journées Internationales du Verre” (Damas 1964)
AIHV, Liège, [nd], p. 152-157
Musée National de Damas (DamasDamascus) ; Musée de la Citadelle (AlepAleppo) ; Museum für Islamische Kunst (Berlin) ; Volksmuseum von Wien (VienneVienna)

[1001, 1400]
• Composants utilisés à l’époque arabe médiévale dans la peinture sur le verre : minium, oxyde d’étain (Zinnoxyd), oxyde du plomb (Bleiglätte), déchets de l’extraction du fer (Abfall der Eisengewinnung), pyrolusite (Braunstein), or, minerai de cobalt (Kobalterze), composés de cuivre (Kupferverbindungen).

• Colorants obtenus :
- jaune - minium, parfois probablement aussi la rouille de fer ;
- vert - cuivre ;
- couleur de vin - manganèse ;
- bleu - cobalt ;
- rouge - rubis, laiton ;
- noir - déchets de l’extraction du fer, oxyde de fer ;
- blanc - étain ;
- opacité de verre - oxyde d’étain.

- verre transparent : vert - cuivre ; bleu - cobalt ; violette - manganèse
- verre opaque : blanc - étain, vert - cuivre ; bleu, turquoise - cobalt ; gris - minium, cobalt

• Technologie de la cuisson de verre émaillé.

• Question du “verre au plomb”.

• Sources écrites :
- Al-Birūni (XIe s.), “Kitāb al-Jamāhir fi Maʿrifat al-Jawāhir” (”Livre de pierres et de minéralogie”) profitant d’autres auteurs et ouvrages : “Kitāb al-Nukhab” (atribué à Jābir Ibn Hayyān, VIIIe s.), Al-Kindī (IXe s.) ;
- Al-Qashānī (XIVe s.).

• Analyses chimiques (verre de Fusṭāṭ) : SiO2, P2O3, Fe2O3, Al2O3, CaO, MgO, K2O, Na2O, CuO, MnO2.
Egypte Egypt Fusṭāṭ consommation

Version 5, données dudata date 30 janvier 2013January 30th 2013