Institut françaisFrench Institute
d’archéologie orientale - Le Caireof Oriental Archaeology - Cairo
Conseil suprême des antiquitésSupreme Council of Antiquities
logo logo

Cachette de KarnakKarnak Cachette

et numéros "K" de G. Legrainand G. Legrain's "K" numbers

masquer la recherchehide search
Critères de rechercheSearch criteria
CKCK Recherche rapideRapid search
N° K (Legrain)K number (Legrain)
Musée du Caire: JE, CG, RT ou SRCairo Museum: JE, CG, T.R. or S.R.
Autres localisations, N° inventaireOther locations, inventory number
Type objet, matière, remarquesKind of object, material, remarks
Période, dynastie, règnePeriod, dynasty, reign
Auteur(s)(:année), revue, collectionAuthor(s)(:year), revue, collection

vignette
Hathor, CK 950Hathor, CK 950
Une référenceOne reference     ToutAll


CK 1229 : Statuette de Pȝ-dj-Jmn-nb-nswt-tȝwy. Localisation inconnueStatuette of Pȝ-dj-Jmn-nb-nswt-tȝwy. Location unknown
K 100
5/3/1904
vignette manquante
hauteurheight  largeurbreadth  longueurlength  profondeurdepth  diamètrediameter  Remarques dimensionsRemarks on dimensions
Ville, muséeCity, museum N° d'inventaireInventory no. JEJE CGCG RTT.R. SRS.R.
La date de découverte est fournie par JdF 1903-1904, 46 qui enregistre ce jour là, la découverte de: « 100. Statuette de Petamen nebnastaoui ». Il convient de signaler que les trois derniers objets de la journée du 5 mars posent chacun à leur manière un problème. K98 est donné là comme: « 98. Hapi Grès rouge » qui correspond à la description de la statue K177 découverte le 9/4/1904 (voir CK 152) et non à celle connue jusque-là comme K98 (Ḥȝrwȝ, voir CK 82 pour les problèmes liés à la date de découverte de cette dernière). K99 est selon Legrain lui-même: « 99. Nespakashouti de marbre trouvé le 5 février » (voir CK 53 et les confusions anciennes et répétées avec K65 / CK 83). K100 finalement donc est un objet totalement inconnu et impossible à identifier en l'état. On possède toutefois 6 ou 7 statuettes (ou fragments de statuette) d'un Pȝ-dj-Jmn-nb-nswt-tȝwy pour la plupart sans numéro K, ni même toujours une provenance Cachette assurée et l'une d'entre elle pourrait être le véritable K100 du 5/3/1904. Voir ainsi :
• CK 284 (K315bis) dont le numéro Kbis, peut signaler le ré-enregistrement a posteriori d'un objet égaré;
• CK 836 (K909) enregistrée au JE en 1912, peut-être une découverte récente, mais qui peut aussi avoir simplement été ajoutée à ce moment-là par Legrain;
• CK 729, CK 952, CK 993 sans numéro K connu, de provenance Cachette incertaine et au parcours muséal complexe (CK 729 n'est enregistrée qu'au RT, CK 952 n'est plus au Musée depuis longtemps et n'y était arrivée qu'en 1905 et CK 993 a été achetée en 1908 par le BM à un antiquaire);
• CK 1127, CK 1162 enfin qui font partie du lot Cachette de Karnak du Sous-sol (seulement enregistré au SR).

L. Coulon - E. Jambon - Version 2, données dudata date 28 août 2017August 28th 2017

id=1229 : exécutée en 0.028488 s.