voir cette page dans votre navigateur - see this page in your browser
Institut Français
d’archéologie orientale — Le Caire

Lettre d’information de l’Ifao

Mars 2014

Bonjour,

En ce début d’hiver, la plupart des activités de l’Ifao se sont poursuivies comme à l'accoutumée. Du fait de la levée progressive, au cours de l’automne, des interdictions sécuritaires, la plupart des chantiers archéologiques ont ouvert comme prévu et les missions projetées ont pu avoir lieu. À l’Ifao même ont été organisés, le 5 décembre, un workshop de méthodologie de la recherche, destiné aux étudiants égyptiens spécialisés dans les domaines copte et arabe, consacré, comme son homologue égyptologique, à « la constitution et l’étude d’un corpus » ; le 16 décembre, une journée d’études, coordonnée par Nicolas Michel, sur « les archives privées dans l’Égypte ottomane et contemporaine », en présence des propriétaires de plusieurs fonds d’archives familiales.

Parmi les activités extérieures de l’Ifao, nous signalerons avant tout la participation de Sylvain Dhennin, membre scientifique, à l’élaboration d’une exposition photographique à l’université de Lille-3, intitulée « L’égyptologie aux mille facettes », qui exposait notamment le chantier de fouilles de Kom Abou Billou, dans le nord-ouest du Delta, sur une partie du site de l’antique Mefkat/Térénouthis. Ce chantier prometteur est soutenu par la région Nord-Pas-de-Calais.

La traduction du site internet en anglais a bien progressé, comme vous pouvez le constater. Cette nouveauté permet de donner une meilleure visibilité à nos travaux au sein de la communauté scientifique internationale.

Depuis la mi-janvier la bibliothèque de l’Ifao occupe tous les esprits : suite à la chute d’une partie du plafond de la salle Maspéro, ou salle 1, la bibliothèque a été fermée au public, à l’exception de l’aile Massignon dévolue aux collections arabisantes. Le mois de février a été consacré à une expertise qui a déterminé l’étendue des travaux à effectuer. Les travaux commenceront mi-mars et devraient se terminer en juin. À la demande des usagers, la partie jugée essentielle des collections égyptologiques, papyrologiques et coptologiques a été transférée dans la salle de réunion du rez-de-chaussée, à la PAO, et dans plusieurs bureaux de l’aile des pensionnaires. Le déménagement des livres a été assuré dans une excellente ambiance, avec la participation de l’ensemble du personnel de la bibliothèque, des chercheurs de la maison et de bon nombre de volontaires extérieurs, que nous en profitons pour remercier chaleureusement.

Vie interne

Départ de Mounir Michel (2ème à droite)
Départ de Mounir Michel (2ème à droite)

L’actualité du personnel de l’Ifao a été marquée par le départ à la retraite de Mounir Michel, après 30 années de service à l’imprimerie de l’Ifao, qu’il a dirigée directement depuis le départ de Patrick Tillard, avec une compétence et un dévouement exemplaires. Depuis le 1er janvier l’imprimerie est scindée en deux services : un service de PAO (huit opérateurs) placé sous la responsabilité de Siham Aly et un atelier d’impression (15 techniciens) dirigé par Antonios Adel. Mounir Michel assurera une mission de conseil une demi-journée par semaine jusqu’à la fin juillet.

Ahmed Al-Sayed Al-Shoky, professeur d’archéologie islamique à l’Université de Ayn Shams, a été nommé chercheur associé. Deux boursiers doctorants ont été choisis : Hala Ezzat Amin, de l’Université d'Assiout, et Basem Gahed Fathy, inspecteur des Antiquités qui travaille au laboratoire de restauration du Grand Egyptian Museum (GEM), avec lequel l’Ifao a déjà développé des collaborations fécondes. Séverine Gabry, nouvelle membre scientifique, dont l’arrivée était différée par un heureux événement, nous a rejoints début janvier. Sibylle Emerit, médiatrice scientifique, part à compter du 1er mars et pour une durée de six mois en mission sans frais auprès de l’École française de Rome pour travailler sur un programme commun à trois Écoles du réseau des ÉFÉ Paysages sonores et espaces urbains de la Méditerranée ancienne. Hanan Habib a été recrutée comme aide comptable.

Laboratoire Michel Wuttmann
Laboratoire Michel Wuttmann

Le 10 février était le premier anniversaire du décès tragique de Michel Wuttmann (1955-2013), responsable du laboratoire de restauration, du laboratoire de Carbone 14 qu’il avait créé, et du chantier archéologique de Douch et ses environs, étendu au survey d’une très vaste zone dans la partie sud de l’oasis de Kharga. À cette occasion, l’ensemble du personnel de l’Ifao s’est recueilli dans le laboratoire de restauration, qui porte désormais son nom, et devant lequel une plaque a été apposée pour commémorer son souvenir. Ceux, très nombreux, qui l’ont connu et aimé auront une pensée pour lui.



Trois questions à Bérangère Redon

Mon parcours ?

Après avoir commencé des études d'histoire à l'université de Reims, j'ai poursuivi un double cursus d'histoire et d'archéologie à l'université de Lille 3. J'ai ensuite obtenu le concours de l'agrégation d'histoire, et ai soutenu une thèse intitulée Le Delta égyptien aux temps des Grecs, sous la direction de Marie-Françoise Boussac en décembre 2007. C'est aussi grâce à elle que j'ai commencé à fouiller en Égypte, sur le site de Taposiris Magna, à partir de 2002. J'ai ensuite été recrutée comme membre scientifique de l'Ifao en 2009, autour d'un projet intitulé Bains et pratiques balnéaires en Égypte grecque et romaine. En 2012 enfin, j'ai intégré le CNRS en tant que chargée de recherche, rattachée au laboratoire lyonnais HiSoMA.

Que fouillez-vous dans le désert Oriental ?

Hélène Cuvigny a conduit la mission du désert Oriental de 1994 à 2013 (Praesidia), en explorant les fortins romains qui s’égrènent le long des voies qui traversent la région. Comme elle estimait avoir réuni suffisamment d'informations pour se former une idée d'ensemble de l'activité des Romains dans le désert Oriental, elle m'a offert, en janvier 2013, de lui succéder à la tête de l'équipe. Celle-ci comprend toujours les membres fondateurs de la mission, et accueille de nouveaux chercheurs dont les spécialités permettent de répondre aux nouveaux objectifs. En effet, la problématique de la mission a été réorientée vers l'occupation du désert Oriental à l'époque ptolémaïque (331-30 av. J.-C.), période sur laquelle je travaille plus spécifiquement. Je me suis associée avec Thomas Faucher, ancien membre scientifique de l'Ifao et chercheur au CNRS, qui travaille sur l'or égyptien ; il faut savoir que le désert Oriental est, à cette époque, surtout exploité pour ses ressources naturelles, dont l'or. Nous avons choisi de commencer nos fouilles par le district minier de Samut, organisé autour d'une grande mine d'or et de deux habitats principaux (Bir Samut et Samut Nord). Il s'agit à la fois du site ptolémaïque le mieux préservé du désert Oriental, et d'un site menacé de disparition rapide.

Pourquoi le site est-il en danger ?

Le fortin ptolémaïque de Bir Samut vu depuis les montagnes environnantes.
Le fortin ptolémaïque de Bir Samut vu depuis les montagnes environnantes.

Les deux sites de Bir Samut et Samut Nord ont connu récemment des déprédations graves : à Samut Nord, une compagnie minière souhaite reprendre l'exploitation du filon aurifère voisin. Des opérations préparatoires ont déjà fait disparaître en 2013 une partie des vestiges, et le site entier est menacé à court terme d'une disparition complète. A Bir Samut, ce sont des particuliers, à la recherche d'or, qui se sont attaqués au fortin. Ils ont ainsi creusé plusieurs tranchées à la pelle mécanique dans le dépotoir, l'angle sud-ouest et la porte du bâtiment. Cette course moderne - et souvent anarchique - vers l'or risque de faire disparaître des vestiges qui avaient été préservés presque intacts pendant près de 2300 ans. La situation est alarmante et concerne tout le désert Oriental malheureusement. Cela donne à notre mission un caractère d’urgence, auquel nous tentons de faire face grâce à la grande motivation de notre équipe.

Vous pouvez retrouver des informations sur la mission sur le blog http://desorient.hypotheses.org.

Manifestations

Le cycle des conférences de l'Ifao

  • Le 12 mars 2014, Conférence par Pr. Françoise Labrique (Institut für Afrikanistik und Ägyptologie, Université de Cologne): La tunique historiée de Saqqara. Une nouvelle interprétation [en savoir plus]
  • Le 26 février 2014, Conférence par Pr. Didier Devauchelle (CNRS UMR 8164 HALMA-IPEL / université Lille 3): Le Sérapéum de Memphis… Et maintenant ? [en savoir plus]
  • Le 12 février 2014, Conférence par Dr. Irene Forstner-Müller (Austrian Archeological Institute, Cairo): Avaris and its harbour. Newest results on the work of the Austrian Archeological Institute in Tell el-Dab’a [en savoir plus]

Journée d'études

  • Du 16 au 17 décembre 2013, Journée d'études organisée par Nicolas Michel (Ifao): Archives privées dans l'Egypte ottomane et contemporaine [en savoir plus]

En partenariat avec l’Ifao

  • Du 13 au 18 avril 2014, Colloque international organisé par Béatrix Midant-Reynes et Yann Tristant: Origins5. L’Égypte des origines. Cinquième colloque international sur les études pré- et protodynastiques, en partenariat avec le SCA, Archéo-Nil, IFE [en savoir plus]
  • Le 29 janvier 2014, Conférence par Adam Mestyan (Harvard University): Harun al-Rashid under Occupation. The Khedive, the Opera House and the Comité des Théâtres, 1882-1892, en partenariat avec l’Institut culturel hongrois [en savoir plus]

Appel à communications

  • Culture matérielle et contacts diplomatiques entre l’Occident latin, Byzance et l’Orient islamique (XIe-XVIe siècle) [en savoir plus]

Publications

La barrière mobile pour la consultation gratuite du BIFAO et des Annales islamologiques passe de 10 ans à 4 ans. Les fichiers PDF des BIFAO 1-109 et des Annales islamologiques 1-43 sont ainsi en accès libre.

Avis aux auteurs de nos revues : le calendrier de parution du BIFAO et des Annales islamologiques est désormais en ligne sur notre site internet : .

Afin de permettre au Comité d'édition d'évaluer les projets éditoriaux, les auteurs sont invités à remplir un formulaire de présentation de projet, disponible en ligne : .

Prochaines parutions (mars et avril)

1093
Béatrix Midant-Reynes, Nathalie Buchez (éds)
Tell-El-Iswid
2006-2009

Fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale 73; 320 p.

Découvert lors de prospections effectuées en 1987 par l’université d’Amsterdam, Tell el-Iswid s’est d’emblée présenté comme un site de première importance pour la connaissance du IVe millénaire dans le delta oriental du Nil. Tell el-Iswid fait partie d’un ensemble d’occupations humaines installées hors inondation, sur des gezira, qui témoignent des changements culturels majeurs ayant affecté cette partie septentrionale de l’Égypte à cette époque. [en savoir plus]

1085
Cédric Meurice
Jean Clédat en Égypte et en Nubie (1900-1914)


Bibliothèque d’étude 158; 546 p.

La découverte de l’Égypte a eu ses périodes heureuses ; le début du XXe siècle, malgré de profonds bouleversements, en est une. De Cheikh Zouède à l’ouadi Halfa, Jean Clédat, qui a croisé les principaux acteurs de la protection et de la promotion du patrimoine égyptien, fut l’un de ses représentants les plus enthousiastes. [en savoir plus]

1094
Ruey-Lin Chang
Un dossier fiscal hermopolitain d'époque romaine


Bibliothèque générale 46; 450 p.

Dans cet ouvrage, un enquête est menée sur un dossier fiscal constitué de trois rouleaux de papyrus grecs entièrement inédits, datés de l’an 3 de Trajan (99/100 apr. J.-C.) et provenant d’Hermopolis, métropole du nome hermopolitain (al-Ashmûnayn, Moyenne-Égypte). [en savoir plus]

1095
Collectif
Bulletin de liaison de la céramique égyptienne 24


BCE 24; 352 p.

Ce nouveau volume du Bulletin de liaison de la céramique égyptienne 24 (BCE) est un hommage à Helen Jacquet-Gordon, chercheur accompli et éditrice zélée du BCE entre 1977 et 2004, qui nous a quitté en avril 2013. Cette dernière livraison présente l’actualité de la recherche céramique de l’Ancien Empire à l’époque islamique, en suivant un « Parcours régional » qui comprend 12 sites archéologiques des régions du Littoral méditerranéen, du Delta, de la région memphite, de la région thébaine, de la Haute-Égypte, des oasis de el-Hayz et de Dakhla, et enfin du Nord-Sinaï. [en savoir plus]


Ifao Newsletter

March 2014

Bonjour,

As winter moves on, the majority of IFAO activities continue as normal. The fact that security restrictions were gradually lifted as autumn progressed allowed most archaeological sites to open as planned and proposed missions to take place. In the IFAO itself, on 5 December, a workshop on research methodology was held, designed for Egyptian students specialised in Coptic and Arab studies. Similar to their counterparts in the field of Egyptology, the students were introduced to the notion of "creating and analysing a corpus". On 16 December, Nicolas Michel organised a study day concentrating on "private archives in Ottoman and contemporary Egypt" in the presence of the owners of several family archive collections.

Among those activities outside the IFAO proper, we would like to note the participation of Sylvain Dhennin, IFAO fellow, in the creation of a photographic exhibition at the University of Lille-3 entitled "L’égyptologie aux mille facettes". This exhibition presents, in particular, the excavations of Kom Abou Billou, in the north-west of the Nile Delta on a part of the ancient site of Mefkat/Terenouthis. This promising dig is supported by the Nord-Pas-de-Calais regional authority.

Translation of our website into English has been progressing well, as you can see for yourself. This new development has enhanced the visibility of our work within the eyes of the international scientific community.

Since mid-January, the IFAO library has been on all of our minds. After a part of the ceiling in the Maspero Hall (Hall 1) collapsed, the library has been closed to the public, with the exception of the Massignon wing, which holds the Arabist collections. Throughout February an assessment of the extent of work required was made. Work will start in mid-March, to be completed in June. At the request of our users, those parts of the egyptology, papyrology and coptology collections deemed essential have been transferred to the conference room on the ground floor, to the DTP department and in several offices of the residents' wing. The transportation of the books took place smoothly with the help of the whole staff of the library, our own researchers and a good number of volunteers from outside, to whom we extend our warmest thanks.

In-house

Mounir Michel leaves the IFAO (2nd from the left)
Mounir Michel leaves the IFAO (2nd from the left)

The staff of the IFAO has said farewell to Mounir Michel, who is retiring after 30 years of service in the printing press. After the departure of Patrick Tillard, Mounir managed this section directly with exemplary competence and devotion. Since 1 January, the printing press has been split into two, including a DTP unit of eight operators under the supervision of Siham Aly and a print workshop of 15 technicians managed by Antonios Adel. Mounir Michel will fulfil an advisory role, half a day per month until the end of July.

Ahmed Al-Sayed Al-Shoky, professor of Islamic archaeology at Ain Shams University, has been nominated as an associate researcher. Two PhD grant holders have been selected: Hala Ezzat Amin of Assiut University, and Basem Gahed Fathy, an antiquities inspector who works in the restoration laboratory of the Grand Egyptian Museum (GEM), with which the IFAO has already developed fruitful collaboration. Séverine Gabry, a new academic fellow, whose arrival was delayed due to a happy event, joined us at the beginning of January. Sibylle Emerit, in charge of the scientific communication, is leaving on 1 March for a six month mission to the École française de Rome in order to work on a joint programme involving three Schools of the EFE network, Paysages sonores et espaces urbains de la Méditerranée ancienne / Soundscapes and urban spaces in the ancient Mediterranean. Hanan Habib has been recruited as an assistant accountant.

The Michel Wuttmann laboratory
The Michel Wuttmann laboratory

February 10 marked the first anniversary of the tragic death of Michel Wuttmann (1955-2013). Michel was the supervisor of the restoration laboratory and the Carbon 14 unit that he created, as well as director of the archaeological site of Dush and surrounds that extended into a survey of a vast area in the southern part of Kharga oasis. On this occasion, the entire staff of the IFAO gathered in the restoration lab that now bears his name to witness the mounting of a plaque in his memory. He will remain in the thoughts of all those who knew and loved him.



Three questions for Bérangère Redon

How did you get here?

I began to study history at the University of Reims and then followed a double major in history and archaeology at the University of Lille-3. I was then awarded a higher teaching degree in history and submitted a PhD thesis in December 2007 entitled Le Delta égyptien aux temps des Grecs, under the supervision of Marie-Françoise Boussac. It was also thanks to her that I began excavating in Egypt, on the Taposiris Magna site, beginning in 2002. Eventually, in 2009, I was nominated academic fellow of the IFAO and worked on the project entitled Bains et pratiques balnéaires en Égypte grecque et romaine / Baths and bathing practices in Greek and Roman Egypt. In 2012, I joined the CNRS as a research fellow attached to the HiSoMa lab in Lyon.

What are you excavating in the Eastern Desert?

Hélène Cuvigny led the Eastern Desert mission (Praesidia) from 1994 to 2013, exploring the Roman forts that are dotted along the routes that cross the region. As she reckoned that she had gathered sufficient information in order to form an idea of the overall activity of the Romans in the Eastern Desert, she proposed, in January 2013, that I succeed her as team leader. This team still includes founding members of the mission and welcomes new scholars whose specialities allow us to pursue new objectives. Indeed, the direction of the mission has been reoriented to look at the occupation of the Eastern Desert in the Ptolemaic era (331-30 BC), a period that I am more specifically involved in. I am collaborating with Thomas Faucher, former IFAO academic fellow and now CNRS researcher, who studies Egyptian gold. It is worth noting that the Eastern Desert at this period was very much exploited for its natural resources, including gold. We've chosen to begin our excavations in the mining district of Samut, which had a large gold mine and two main settlements, Bir Samut and North Samut. This is both the best preserved Ptolemaic site of the Eastern desert and the one most threatened with rapid destruction.

Why is the site in danger?

The ptolémaic fort of Bir Samut.
The ptolémaic fort of Bir Samut.

The two sites of Bir Samut and North Samut have recently been subjected to serious damage. At North Samut, a mining company wishes to reopen work on a nearby gold seam. Preparatory operations in 2013 have already destroyed a section of the remains and the entire site is, in the short term, under threat of complete annihilation. At Bir Samut, it is individuals searching for gold who have attacked the fort. Using a mechanical digger, they have dug several trenches in the refuse heap and at the south-west corner and entrance of the building. This modern and lawless gold rush is threatening to destroy vestiges that had been preserved almost intact for close to 2300 years. The situation is alarming and unfortunately involves all of the Eastern Desert. Thus, our mission has a rather urgent character that we are able to handle thanks to the highly motivated nature of our team.

You can find out more about the mission in the following blog: http://desorient.hypotheses.org.

Events

IFAO conference programme

  • On March 12th 2014, Conférence by Pr. Françoise Labrique (Institut für Afrikanistik und Ägyptologie, Université de Cologne): La tunique historiée de Saqqara. Une nouvelle interprétation [more]
  • On February 26th 2014, Conférence by Pr. Didier Devauchelle (CNRS UMR 8164 HALMA-IPEL / université Lille 3): Le Sérapéum de Memphis… Et maintenant ? [more]
  • On February 12th 2014, Conférence by Dr. Irene Forstner-Müller (Austrian Archeological Institute, Cairo): Avaris and its harbour. Newest results on the work of the Austrian Archeological Institute in Tell el-Dab’a [more]

Workshop

  • From 16th to December 17th 2013, Journée d'études organized by Nicolas Michel (Ifao): Archives privées dans l'Egypte ottomane et contemporaine [more]

In partnership with the IFAO

  • From 13th to April 18th 2014, Colloque international organized by Béatrix Midant-Reynes et Yann Tristant: Origins5. L’Égypte des origines. Cinquième colloque international sur les études pré- et protodynastiques, in partnership with SCA, Archéo-Nil, IFE [more]
  • On January 29th 2014, Conférence by Adam Mestyan (Harvard University): Harun al-Rashid under Occupation. The Khedive, the Opera House and the Comité des Théâtres, 1882-1892, in partnership with Institut culturel hongrois [more]

Call for papers

  • Culture matérielle et contacts diplomatiques entre l’Occident latin, Byzance et l’Orient islamique (XIe-XVIe siècle) [more]

Publications

The moving wall that determines free access to BIFAO and to Annales islamologiques has been shifted from ten years to four. PDF files of BIFAO 1-109 and of Annales islamologiques 1-43 are thus now open access.

Note to prospective contributors to our periodicals: the publication schedule for both BIFAO and Annales islamologiques is now available here:.

In order that the editorial commitee can evaluate any publication projects, authors are invited to fill in the following project proposal form : .

Next titles (March and April)

1093
Béatrix Midant-Reynes, Nathalie Buchez (éds)
Tell-El-Iswid
2006-2009

Fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale 73; 320 p.

Tell el-Iswid was discovered during prospections made in 1987 by the University of Amsterdam and was immediately found to be a site of the utmost importance to know about the IVth millenium in the eastern Nile delta. Tell el-Iswid forms part of a set of human settlements located away from floods, on geziras, that bear witness to the major cultural changes that have affected the northern part of Egypt, at the time. [en savoir plus]

1085
Cédric Meurice
Jean Clédat en Égypte et en Nubie (1900-1914)


Bibliothèque d’étude 158; 546 p.

The discovery of Egypt had its fortunate times; the beginning of the XXth century, in spite of profound overthrows, is one of them. From Cheik Zouede to ouadi Halfa, Jean Clédat, who met the main actors of the protection and the promotion of the Egyptian heritage, was one of its most enthusiastic representatives. [en savoir plus]

1094
Ruey-Lin Chang
Un dossier fiscal hermopolitain d'époque romaine


Bibliothèque générale 46; 450 p.

Three unedited tax rolls of Greek papyri which constitute a coherent dossier of Roman taxation are investigated in this book. They come from Hermopolis (al-Ashmûnayn, Middle Egypt), capital of the Hermopolite nome, and are datable to the year 3 of Trajan (ad 99/100). [en savoir plus]

1095
Collectif
Bulletin de liaison de la céramique égyptienne 24


BCE 24; 352 p.

This new volume of the Bulletin de liaison de la céramique égyptienne 24 (BCE) is a tribute to Helen Jacquet-Gordon, accomplished researcher and zealous editor of BCE between 1977 and 2004, who passed away in April 2013. BCE presents the latest Ceramics Researchs from Old Kingdom to Islamic Period, following a « Regional order » which includes 12 archaeological sites in the regions of the Mediterranean Coastline, Delta, Memphis area, Theban region, Upper Egypt, oasis of el- Hayz and Dakhla, and North Sinai. [en savoir plus]