Institut français
d’archéologie orientale - Le Caire

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


17123

Gourob

Fouilles du site de Gourob (Mi-Our)

Université Paris IV-Sorbonne
University of Cambridge

Fonds Khéops pour l’archéologie
Ministère des Affaires Étrangères


• Sayed Awad Mohamed, archéologue (MoA/Inspectorat du Fayoum/SCA)
• Judith Bunbury (University of Cambridge)
• Lionel Darras (CNRS Archéorient)
• Ashraf El-Senussi (Kom Oshim magazines MoA)
• Mostafa Elwakil (EMRA)
• Anna Hodgkinson (Freie Universität Berlin)
• Janet Johnstone (University College London)
• Sylvie Marchand, céramologue (Ifao)
• Olivier Onézime, topographe (Ifao)
• Ian Ostericher (University of Cambridge)
• Jan Picton (University College London)
• Andrea Pillon, égyptologue membre scientifique (Ifao)
• Gaël Pollin, photographe (Ifao)
• Ivor Pridden (University College London)
• Martin Sählhof (DAI German University in Cairo)
• Claudia Venier (université de Liège)
• Marine Yoyotte, géo-archéologue épigraphe égyptologue - membre scientifique (Ifao)

Le site de Gourob s’étend sur les ruines de l’ancienne ville de Mi-Our, à l’embouchure sud de la région du Fayoum. Mi-Our fut fondée par le souverain Thoutmosis III (1479-1425 av. J.-C.) afin d’y abriter un vaste complexe palatial desservi par un port. La ville est ensuite occupée au moins jusqu’au règne de Ramsès V (1147-1143 av. J.-C.) et conserve à ce jour le seul palais de l’époque pharaonique identifié comme un harem royal. Les vestiges du palais, les nécropoles attenantes et les papyrus découverts sur place permettent de mieux appréhender tant l’organisation que l’administration d’un harem au Nouvel Empire, en faisant par conséquent un site d’un intérêt majeur.