Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


17149

Ermant

Mission archéologique et épigraphique des temples d’Ermant



lien IdRef 🔗 Institut français d’archéologie orientale (IFAO)
lien IdRef 🔗 Archéologie des sociétés méditerranéennes : milieux, territoires, civilisations (CNRS, UMR 5140, ASM/ ASMMTC)
lien IdRef 🔗 Institut de recherche sur les archéomatériaux - Centre de recherches Ernest Babelon (IRAMAT-CEB, UMR 5060)
lien IdRef 🔗 Histoire et sources des mondes antiques (HiSoMA, CNRS, UMR 5189)
lien IdRef 🔗 Centre franco-égyptien d’étude des temples de Karnak (CFEETK, CNRS, USR 3172)

lien IdRef 🔗 Institut français d’archéologie orientale (IFAO)
lien IdRef 🔗 Archéologie des sociétés méditerranéennes : milieux, territoires, civilisations (CNRS, UMR 5140, ASM/ ASMMTC)
lien IdRef 🔗 Histoire et sources des mondes antiques (HiSoMA, CNRS, UMR 5189)
🔗 Archéologie et histoire de la Méditerranée et de l’Egypte ancienne (LabEx ARCHIMEDE)

lien IdRef Christophe Thiers (CNRS, UMR 5140-ASM)

lien IdRef Christophe Thierségyptologue, directeur de rechercheCNRS, UMR 5140-ASM
lien IdRef Sébastien Biston-MoulinégyptologueCNRS
lien IdRef Yasmine BourhimArchéologue
Hassân El-AmirrestaurateurIFAO
Mohamed GabertopographeIFAO
Ayman HusseindessinateurIFAO
lien IdRef Sylvie MarchandcéramologueIFAO
lien IdRef Lilian Postelégyptologue, professeur des universitésUniversité Lumière - Lyon 2, UMR 5189 HiSoMA
lien IdRef Emilie SaubestrephotographeUSR 3172-CFEETK
Charlotte WolfftopographeIFAO
lien IdRef Pierre Zignaniarchitecte archéologue, ingénieur de rechercheUMR 5060 du CNRS - IRAMAT/LMC

Avec Médamoud, Karnak-Nord et Tôd, le sanctuaire d’Ermant-Hermonthis en Haute-Égypte, l’antique Héliopolis du Sud, constituait la plus ancestrale des pierres d’angle du « Palladium thébain », ce rempart théorique élaboré par les théologiens pour protéger la Ville d’Amon-Rê. Si les temples de la cité de Montou ont été largement détruits, les ruines subsistantes apportent pourtant un lot d’informations des plus originales. Dans le sillage des travaux épigraphiques entrepris à Tôd, une première mission épigraphique a donc été conduite en 2002. Il s’agit désormais de tenter d’appréhender de façon globale les données éparses livrées par ce site.