Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


17149

Ermant

Mission archéologique et épigraphique des temples d’Ermant



CNRS UMR 5140-univ. Montpellier 3/Labex Archimede
CNRS UMR 5060-IRAMAT
CNRS UMR 5189-HiSoMA univ. Lyon 2
CNRS USR 3172-CFEETK

Labex Archimede IA- ANR-11-LABX-0032-01
CNRS UMR 5140-université Paul Valéry Montpellier 3
CNRS UMR 5189-HiSoMA univ. Lyon 2

• Christophe Thiers (CNRS, UMR 5140-ASM)

• Sébastien Biston-Moulin, égyptologue (CNRS UMR 5140-ASM)
• Pierre Zignani, architecte-archéologue (IRAMAT UMR 5060)
• Lilian Postel, égyptologue (université Lumière-Lyon 2/HiSoMA UMR 5189)
• Émilie Saubestre, photographe (USR 3172-CFEETK)
• Charlotte Wolff, topographe (USR 3172-CFEETK)
• Yasmine Bourhim, archéologue
• Hassan El-Amir, restaurateur (Ifao)
• Sylvie Marchand, céramologue (Ifao)
• Ayman Hussein, dessinateur (Ifao)
• Olivier Onézime, topographe (Ifao)
• Mohamed Gaber, topographe (Ifao)

Avec Médamoud, Karnak-Nord et Tôd, le sanctuaire d’Ermant-Hermonthis en Haute-Égypte, l’antique Héliopolis du Sud, constituait la plus ancestrale des pierres d’angle du « Palladium thébain », ce rempart théorique élaboré par les théologiens pour protéger la Ville d’Amon-Rê. Si les temples de la cité de Montou ont été largement détruits, les ruines subsistantes apportent pourtant un lot d’informations des plus originales. Dans le sillage des travaux épigraphiques entrepris à Tôd, une première mission épigraphique a donc été conduite en 2002. Il s’agit désormais de tenter d’appréhender de façon globale les données éparses livrées par ce site.