Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


17115

Tell el-Iswid

Tell el-Iswid : un établissement du IVe millénaire dans le Delta


INRAP
UMR 5608-TRACES du CNRS, Toulouse

MAE Commission des fouilles des Affaires étrangères

• Nathalie Buchez (INRAP)
Béatrix Midant-Reynes (CNRS, UMR 5608 TRACES)

• Nathalie Buchez (INRAP)
• Béatrix Midant-Reynes, émérite (UMR TRACES 5608)
• Jade Bajot (université de la Sapienza de Rome)
• François Briois, maître de conférences (EHESS UMR 5608 TRACES)
• Deborah Casini (université de la Sapienza de Rome)
• Rachid El Hajaoui,
• Abdekkatif Elshafaey (université du Caire)
• Attia Elshafaey (université du Caire)
• Aline Emery-Barbier, palynologue (Maison de la Recherche (Nanterre))
• Samuel Guerin (Inrap)
• Joséphine Lesur, archéozoologue maître de conférences (MNHN)
• Sidonie Preiss (université de Leuven)
• Mathilde Minotti (UMR Traces)
• Jérôme Robitaille, tracéologue doctorant (EHESS)
• Camille Vanhove,
• Julie Villaeys (université Paris 4 Sorbonne)

Tell el-Iswid est situé dans le delta Oriental du Nil, à 40 km au nord-est de la ville actuelle de Zagazig, dans la province de la Sharqiyah. L’intérêt de ce site pour les périodes antérieures aux premières dynasties tient à ce que fut mise en évidence, dès le milieu des années 1980, une épaisse stratigraphie couvrant la totalité du IVe millénaire. À l’instar de sites comme Bouto, Tell el-Iswid offre un potentiel archéologique essentiel pour renouveler les réflexions sur les cultures qui se sont succédé, durant la période de formation de l’État égyptien, dans cette région clé du Delta, au carrefour de l’Afrique saharienne et du Levant. Les fouilles, commencées en 2006, ont également mis en évidence des structures bâties de la Basse Époque, dont l’étude pourra dans l’avenir constituer un prolongement des travaux actuels.