Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Opérations scientifiques en cours

liste des opérations


17113

Kôm Abou Billou

Kôm Abou Billou et l’urbanisme du delta occidental



CNRS, UMR5189 HiSoMA
Université Lyon 2

CNRS UMR 5189 HiSoMA
ARPAMED


• Jillian Akharraz, doctorant (université Lyon 2)
• Quentin Cécillon, étudiant (université Lyon 2)
• Mael Crépy, géographe géomorphologue (université Lyon 2 Archéorient-HiSoMA)
• Sylvain Dhennin, archéologue-égyptologue (UMR 5189/HiSoMA-MOM)
• Mohamed Gaber, topographe (Ifao)
• Joachim Le Bomin, archéologue (HiSoMA UMR 5189)
• Mélie Le Roy, post-doc anthropologue (LabexMed)
• Julie Marchand, céramologue (HiSoMA-MOM UMR 5189)
• Benjamin Puddu, photographe indépendant
• Paul Picavet, docteur archéologue (université de Lille)
• Gaël Pollin, photographe (Ifao)
• Alexandre Rabot, archéologue topographe spécialiste de SIG (université Lumière Lyon 2 HiSoMA-MOM ASI)
• Rim Saleh, archéologue doctorante (université Lumière Lyon 2)
• Aude Simony, céramologue archéologue (CEAlex)

Kôm Abou Billou est situé en bordure du désert libyque, à proximité du village moderne de Tarrana. Le site actuel, entouré de bananiers et de mandariniers, correspond à l’ancienne ville pharaonique de Mefkat, la Térénouthis des Grecs. Cette dernière était idéalement placée entre les deux plus grandes villes de l’Égypte, Memphis et Alexandrie.

Aujourd’hui, Kôm Abou Billou est traversé par un canal qui fut creusé dans les années 1970 et qui divise le site en deux parties, de taille approximativement identique. Fait remarquable pour l’étude, les trois composantes d’une ville égyptienne ont été repérées: une zone urbaine, un temple et une nécropole, dont le nom actuel, Kôm Abou Billou, sert souvent, par commodité, à désigner l’ensemble du site.