Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

Fichiers à télécharger

Les articles des volumes suivants sont vendus sous forme de PDF à télécharger: Bifao et AnIsl : numéros après la barrière mobile; BiEtud: numéros 110, 120, 138, 140, 165 (gratuit), EtudUrb: 9.


pdf
EtudUrb009_art_32.pdf (3.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
12 p.
5 (89 EGP)

L’étude de travertins carbonatés du sanctuaire de Jebel Oust (Tunisie). Une contribution à l’analyse diachronique, fonctionnelle et architecturale des thermes


pdf
EtudUrb009_art_31.pdf (10.4 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
18 p.
5 (89 EGP)

Crusader and Mamluk Ḥammām-s in al-Marqab

Le programme de recherche archéologique de la Mission archéologique syro-hongroise sur le site médiéval fortifié de Qalaat al-Marqab en Syrie a, depuis 2007, découvert et identifié plus d’un demi-douzaine de structures qui peuvent être connectées à des pratiques balnéaires. l’importance de ces structures médiévales ne réside pas seulement dans leur grand nombre et leur nature très diverse, mais aussi dans le fait que la plupart d’entre elles peuvent être datées avec certitude de la période pendant laquelle le château était occupé par les Croisés. Ces bains médiévaux, qui ont tous été construits à l’intérieur du château des Chevaliers de Saint-Jean, donnent un bon aperçu de la culture hygiénique plutôt développée des Hospitaliers ; leur étude pose aussi la question d’une possible innovation d’origine européenne dans le domaine balnéaire.

Mots-clés: Syrie – époque médiévale – Croisés – Hospitaliers – époque mamelouke – al-Marqab – château – bain – hammam – hypocauste.

A Syro-Hungarian Archaeological Mission has conducted an archaeological research program on the medieval fortified site of Qal’at al-Marqab in Syria since 2007; it uncovered and identified more than half a dozen structures that can be connected to bathing. The importance of these medieval structures lies not only in their large number and diverse nature, but also in the fact that most of them can be firmly dated to the Crusader occupation period of the castle. These medieval baths which were all located within the castle of the Knights of St. John provide a good insight of the rather developed hygienic culture of the Hospitallers; their study also raises the issue of a possible innovation of European origin in the bathing program.

Keywords: Syria – Medieval period – Crusaders – Hospitallers – Mamluk era – al-Marqab – castle – bath – hammam – hypocaust.


pdf
EtudUrb009_art_30.pdf (5.3 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
18 p.
5 (89 EGP)

Two Medieval Baths in the City of Baalbek

Dans la ville de Baalbek ont été mis au jour les vestiges de sept bains. Les deux hammams respectivement situés dans le Bustan el-Khan et le Bustan Nassif sont présentés et discutés dans cet article. Leurs plans, leur datation et leurs similitudes avec les bains contemporains de la ville de Damas sont analysés. L’article pose notamment la question de savoir si ces hammams doivent être considérés comme des bains urbains ou comme des bains provinciaux subissant des influences locales.

Mots-clés : hammams – époque ayyoubide – Baalbek – Liban – bayt al-awwal – bayt al-wastani – bayt al-harara – couloir de chauffe – système hydraulique.

In the city of Baalbek were unearthed the remains of seven baths. Both hammams respectively located in the Bustan el-Khan and the Bustan Nassif are presented and discussed in this article. Their plans, chronology and affiliations with contemporary baths in Damascus are analyzed. A major issue is whether these hammams should be considered as urban or as provincial baths undergoing local influences.

Keywords: hammam – Ayyubid period – Baalbek – Libanon – bayt al-awwal – bayt al-wastani – bayt al-harara – heating channel – water distribution system.


pdf
EtudUrb009_art_29.pdf (6 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
16 p.
5 (89 EGP)

Des bains à Qinnasrīn/al-ʿIs (Syrie). Premier rapport préliminaire

Les fouilles archéologiques effectuées à Chalcis/Qinnasrin (près d’Alep) en 2009 et 2010 ont mis au jour plusieurs pièces d’un complexe thermal ayant appartenu à une grande résidence hors-les-murs. Les différentes phases de construction font une large part aux remplois antiques et témoignent d’une décoration soignée : des mosaïques de sol à motifs géométriques et des plaquages de pierre et de marbre, dont certains à décor gravé. Ce bain a été construit à la fin de l’époque byzantine ou à l’époque omeyyade et il est resté en service jusqu’à la période abbasside (IXe siècle).

Mots-clés : bains – Chalcis/Qinnasrin – Syrie – période byzantine – période omeyyade – période abbasside – mosaïques.

Archaeological excavations undertaken at Chalcis/Qinnasrin (near Aleppo) in 2009 and 2010 uncovered several rooms of a bath complex belonging to a large residence outside the city walls. The various construction phases make a wide part for the antique reuses and testify of a well-kept decoration: mosaic floors with geometric designs, stone and marble veneer, sometimes with incised decoration. This bath was built at the end of the Byzantine or during the Umayyad period and operated till the Abbassid period (9th century).

Keywords: baths – Chalcis/Qinnasrin – Syria – Byzantine period – Umayyad period – Abbasid period – mosaics.


pdf
EtudUrb009_art_28.pdf (4.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
10 p.
5 (89 EGP)

A Bath from Late Antiquity Discovered in Khirbat al-Maqṣūrah (Ḍumayr, Syria)

Le site de Khirbat al-Maqṣūra, après avoir été identifié à une forteresse du Bas Empire, est aujourd’hui le plus souvent considéré comme un palais omeyyade. Les fouilles menées en 2009 puis en 2010 dans le secteur sud-est de ce vaste complexe de plan carré l’ont confirmé, en révélant un petit édifice thermal caractéristique de cette époque de transition entre thermes et hammam. Ses techniques constructives, son architecture (plan en ligne à itinéraire rétrograde associé à une basilique thermale) et son insertion dans un vaste complexe palatial le rapprochent d’autres exemples d’époque omeyyade, en particulier de celui de la citadelle d’Amman.

Mots-clés : bains omeyyades – Syrie – palais – archéologie – architecture – forteresse – Ghassanides.

The site of Khirbat al-Maqṣūra was first interpreted as a stronghold of the Late Roman Empire but is now usually considered as an Umayyad palace. Excavations conducted in 2009 and 2010 in the southeastern part of the vast square complex confirmed this assumption, by revealing a small thermal building characteristic of this period of transition between Roman baths and hammams. Its construction techniques and architecture (linear plan with retrograde circuit associated with a thermal basilica) and its inclusion in a vast palace complex find parallels in other examples of Umayyad period, especially the Amman Citadel.

Keywords: Umayyad baths – Syria – palace – Archaeology – Architecture – fortress – Ghassanids.


pdf
EtudUrb009_art_27.pdf (6.7 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
14 p.
5 (89 EGP)

Rapport préliminaire sur les bains de l’Antiquité tardive à Sura (Syrie, Moyen Euphrate)

Les dernières fouilles menées à Sura, à 25 km à l’ouest de Raqqa, ont partiellement mis au jour des installations de bains en bon état de conservation, d’un type inédit. Construit principalement en briques cuites, cet ensemble balnéaire est bâti contre l’angle nord du fort, donnant sur l’Euphrate. Son plan comprend, dans l’état actuel du dégagement, et du sud au nord : une salle froide, trois salles tièdes, deux salles chaudes et une annexe de service, avec son réseau d’adduction et d’évacuation d’eau. Cette découverte met en évidence des structures originales, à la transition entre thermes d’époque byzantine et hammams proto-islamiques.

Mots-clefs : Sura – Moyen-Euphrate – Antiquité tardive – thermes – hammam – tardo-byzantin – proto-islamique.

The latest excavations at Sura, 25 km west of Raqqa, unearthed partially a thermal building in a good state of preservation, of an unusual type. This bath complex, built mainly of baked bricks, leans against the northern corner of the fort, overlooking the Euphrates. In its current state of discovery, its plan displays, from South to North: a cold room, three warm rooms, two hot rooms and a service area for water supply. This discovery brings to knowledge original structures, at the the transition between Byzantine baths and proto-Islamic hammam.

Keywords: Sura – Middle Euphrates – Late Antiquity – thermae – hammam – Late Byzantine – Proto-Islamic.


pdf
EtudUrb009_art_26.pdf (10 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
30 p.
5 (89 EGP)

Les bains d’al-Bāra (2008-2010)

Les bains d’al-Bāra font partie d’un groupe de huit petits bains de village de Syrie du nord, du début de l’époque byzantine. Ils ont un caractère régional fortement marqué et sont homogènes tant du point de vue morphologique et géographique, que du point de vue historique et culturel… Après les campagnes de fouille menées entre 2006 et 2010, il est possible de suivre plus en détail l’évolution de ces bains. Les découvertes archéologiques montrent, en effet, deux grandes phases d’occupation. La première, de l’époque protobyzantine, utilise les techniques de chauffe héritées de l’Antiquité classique. La seconde, datée de la période islamique, utilise un nouveau système de chauffe. Il est mixte et associe la chaleur sèche du chauffage par hypocaustes, à la chaleur plus humide des étuves. Ces installations, bien conservées, témoignent d’une évolution continue des thermes au hammam, sans hiatus chronologique, l’invention du bain de vapeur étant une adaptation technique dépendant d’une nouvelle pratique du bain individuel.

Mots-clés : thermes – hammams – al-Bāra – Syrie – système de chauffage – transition des techniques.

The small baths in al-Bāra are part of a corpus of eight Early-Byzantine public baths, located in villages of Northern Syria with strong regional features. They share a common morphology, geographical position as well as historical and cultural characteristics. Thanks to the recent excavations at al-Bāra, from 2006 to 2010, it is possible to follow the evolution of the bath in detail. Archaeological discoveries show two main phases of occupation. The first, in the Early Byzantine period, using heating techniques inherited from Classical Antiquity. The second, dated to the Islamic period, using a new hybrid system that combines dry heat by hypocausts with humid heat from steam rooms. These well preserved equipment show an unbroken evolution from thermae to hammams, without chronological break. The invention of the steam bath is a technical adaptation depending on new bathing practices, now individual.

Keywords: thermae – hammams – al-Bāra– Syria – heating system – transition techniques.


pdf
EtudUrb009_art_25.pdf (5.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
12 p.
5 (89 EGP)

Les bains d’al-Kilībiyya

Le site d’al- Kilībiyya est situé à une trentaine de kilomètres à l’ouest de la ville antique de Palmyre. Une fouille de sauvetage de la Direction syrienne des Antiquités y a mis au jour entre 2008 et 2009, sur près de 400 m2, un édifice thermal extrêmement bien conservé. La nature de son plan (grande salle froide-vestiaire, circuit thermal rétrograde linéaire) ainsi que ses caractéristiques techniques et stylistiques (dispositifs de chauffage, mosaïque, stucs, etc.) permettent de le situer chronologiquement entre le milieu du IVe et la fin du Ve siècle apr. J.-C. L’hypothèse d’un édifice thermal associé à un poste militaire du Bas Empire est avancée en conclusion.

Mot clés : Thermes romains – Syrie – Palmyre – archéologie – architecture – mosaïque – chauffage – tubulure – forteresse.

Al-Kilībiyya is located some 30 km west of the ancient city of Palmyra. Rescue excavations by the Syrian Department of Antiquities uncovered, between 2008 and 2009, a thermal building of almost 400 m2, extremely well preserved. Its lay out (large cold room/locker room, linear and retrograde thermal circuit) and its technical and stylistic features (heating system, mosaics, stuccoes, etc.) suggest a chronology between the middle of the fourth and the late fifth c. AD. It is assumed in conclusion that it was probably a thermal building associated with a military outpost of the Late Roman Empire.

Keywords: Roman Baths Syria – Palmyra – Archaeology – Architecture – Mosaic – Heating system – tubing – fortress.


pdf
EtudUrb009_art_24.pdf (7.1 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
20 p.
5 (89 EGP)

The Thermal Building of the Sanctuary of Saint Philip in Hierapolis (Phrygia, Turkey)

Cet article aborde la transformation des installations thermales lors du passage de la fin de l’empire romain au début de l’ère byzantine, en prenant pour exemple les thermes du Sanctuaire de Saint Philippe, récemment découverts par la Mission Archéologique Italienne à Hiérapolis de Phrygie. Sur la colline orientale, précédemment occupée par une nécropole romaine, fut implanté un complexe monumental lié à la mémoire de l’Apôtre Philippe, qui y avait été enseveli après son martyre. Le long de la route processionnelle vers le Martyrion fut construit un édifice thermal à plan octogonal, avec des salles de dimensions différentes et petites vasques revêtues de marbre. La fonction religieuse et non seulement hygiénique du balneum est soulignée par la découverte d’eulogies et d’ampoules de verre pour des huiles : les pèlerins pouvaient en effet se laver et se purifier avant d’arriver au Martyrion. l’édifice n’était plus destiné à des exercices physiques, mais à une toilette individuelle, rituelle même, dans des espaces séparés et protégés des regards extérieurs, ce qui le rapproche de la structure des hammams arabes et turcs.

Mots-clés : Turquie – Hiérapolis – thermes – ère protobyzantine – route processionnelle – Apôtre Philippe.

The paper deals with the transformations undergone by thermal buildings during the period from the late Imperial age to the Early Byzantine times. The thermal building in the Sanctuary of St-Philip, recently discovered by the Italian Archaeological Mission at Hierapolis in Phrygia, is taken as a case study. On the Eastern Hill, that was previously occupied by the Roman necropolis, was built a complex dedicated to the memory of Philip the Apostle, who had been buried there after his martyrdom. Along the processional way leading to the Martyrion was built an octagonal bath, with rooms of different dimensions and small marble-covered basins. The religious and not only hygienic function of the balneum is also highlighted by a series of eulogiae and glass phials for oils: pilgrims could wash and purify before arriving at the Martyrion. The building was no longer intended for physical exercises, but individual hygienic practices, along with ritual ones, in separate and protected from view spaces. This new concept heralds Arab and Turkish hammams.

Keywords: Turkey – thermal building – Hierapolis – Early Byzantine age – Philip the Apostle – processional way.


pdf
EtudUrb009_art_23.pdf (7.5 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
20 p.
5 (89 EGP)

Les bains de Télanissos, entre village et sanctuaire

Découverts au bord du village de Télanissos, mais à l’extérieur du sanctuaire de Saint-Syméon, les bains sont contemporains du martyrion érigé à la gloire du premier stylite à la fin du dernier quart du Ve siècle. Les fouilles conduites de 2008 à 2010 ont permis d’identifier un espace central ouvert entouré de trois portiques, donnant accès à une série de pièces froides voûtées. Une grande partie de l’ensemble des sols mosaïqués a été mise au jour ainsi que deux latrines et une pièce de douche ouvrant sur les salles chauffées munies de petites piscines. Le foyer fonctionnait encore à l’époque omeyyade. l’ensemble a été détruit et remanié à la période abbasside. La fouille en cours tente d’en préciser l’organisation interne mais également de déterminer son rôle entre village et monastère, ainsi que son lien avec le pèlerinage.

Mots-clés : Saint-Syméon – martyrion – bains – mosaïques de sol – salle chauffée – piscine – foyer – chaudière – adduction d’eau – proto-byzantin – omeyyade – abbasside – restes de faune.

Discovered at the edge of the village of Telanissos, but outside the sanctuary of Saint-Symeon, the baths are contemporary with the martyrion built to honour the first stylite at the end of the 5th century. Excavations conducted from 2008 to 2010 identified a central open space surrounded by three porticoes, giving access to a series of vaulted cold rooms. A large part of the mosaic floors was also unearthed, along with two latrines and a shower room, which opened onto the heated rooms equipped with small pools. The furnace was still in use during the Umayyad period. The complex was destroyed and redesigned in the Abbasid period. Current excavations attempt to clarify the internal organization of the bath and determine its role between village and monastery and its links with the pilgrimage.

Keywords: Saint Symeon – martyrion – baths – mosaics – hot room – pool – furnace – water supply – early Byzantine – Umayyad – Abbasid – faunal remains.