Institut français
d’archéologie orientale du Caire

IFAO

Catalogue des publications

Fichiers à télécharger

Les articles des volumes suivants sont vendus sous forme de PDF à télécharger:

Bifao et AnIsl : numéros après la barrière mobile; BiEtud: numéros 110, 120, 138, 140, 165 (gratuit), EtudUrb: 9.


pdf
EtudUrb009_art_57.pdf (1.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
22 p.
5 (91 EGP)

Un discours sur le hammam au XVIe s. Pratique médicale et expression d’une norme savante

Un médecin égyptien de la fin de l’époque mamelouke et du début de l’époque ottomane, Muḥammad al-Qūṣūnī (m. 1524), écrit, à la demande d’un sheykh, un traité sur le bon usage des hammams. Il y aborde différents sujets : l’architecture, les manières d’y déambuler, les soins qu’on y donne, et cela révèle les façons de penser de l’auteur et du milieu dont il est issu : les savants de l’école médicale rationnelle.

Ce chef des médecins (ra’īs al-aṭibbā’) est un partisan du juste milieu et de l’équilibre en toute chose (ni trop grand, ni trop petit ni trop chaud, ni trop froid…) et l’héritier de la médecine grecque fondée sur les humeurs. Le hammam, où l’on peut régler le plus ou moins chaud et le plus ou moins humide, est donc le lieu idéal pour réguler les éventuels dysfonctionnements humoraux, ou même, maintenir l’équilibre humoral, base d’une bonne santé.

On comprend en effet que la prévention des maladies est essentielle dans ce milieu médical et que la représentation que l’on se fait de la santé, de la maladie et de la thérapeutique est basée sur le maintien, la rupture ou le rééquilibrage des humeurs.

Mots-clés : Médecine arabe – théorie des humeurs – hammam – Mamelouks – Ottomans.

Moḥammad al-Qūṣūnī (d. 1424), an Egyptian physician of the end of the Mamluk era and the beginning of the Ottoman period, wrote, at the request of a sheykh, a treatise on the proper use of hammams. Various topics are addressed from the architecture of the hammam to the different ways to move around and care provided there. This writing reveals the way of thinking of the author and of his milieu: the scholars of the rational medical school.

This writing reveals the way of thinking of the author and of his milieu: the scholars of the rational medical school.

The hammam, as a place where it is possible to control dampness and to lower or raise temperature, is the perfect place to regulate humoral dysfunctions or even to maintain humoral balance which is the basis for good health. Therefore, it will be understood that preventing disease is essential in this medical milieu and the representation that we have of health, disease and therapy is based on the preservation, breakdown or rebalancing of these humors.

Keywords: Arabic Medicine – humors theory – hammam – Mamluks – Ottomans.

pdf
EtudUrb009_art_56.pdf (1.1 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
14 p.
5 (91 EGP)

Quelques aspects du bain dans la médecine arabe médiévale. Conservation et restauration de la santé

Le bain connut un large usage thérapeutique dans la médecine arabe médiévale (à la suite de la médecine grecque), afin de restaurer comme de conserver la santé. Il constitue une composante d’une méthode graduelle et non-invasive de traitement recommandée par les médecins arabes. Les principes généraux qui guident l’usage thérapeutique du bain sont fondés sur l’explication humorale de la maladie et de la santé héritée des Grecs. Mais les pouvoirs du bain sont contradictoires : mal utilisé, il peut provoquer l’inverse de l’effet recherché et nuire grandement au patient. Selon les médecins arabes, les pouvoirs du bain ne se limitent pas au corps, mais témoignent de l’importance du soin de l’âme dans le traitement d’un grand nombre de maladies. L’article étudie un fragment attribué à Abū Bakr al-Rāzī et le compare à sa théorie du plaisir.

Mots-clés : bain – santé – maladie – Galien – Abū Bakr al-Rāzī – plaisir.

Medieval Arab medicine (after Greek medicine) extensively prescribed bathing for therapy, to restore or to maintain health. Bathing is part of a progressive and non-invasive therapeutic method recommended by Arabo-Islamic physicians. The general principles guiding the therapeutic use of bathing are based on the humoral explanation of health and disease inherited from the Greeks. However, bathing may have opposite effects: if misused, it can produce the opposite of the effect sought and serious harm to the patient. According to Arabo-Islamic physicians, its benefits are not limited to the body, but attest to the importance of caring (the) soul in treating many diseases. The article examines a fragment attributed to Abu Bakr al-Rāzī and develops a comparison with his theory on pleasure.

Keywords: bath – health – disease – Galen – Abū Bakr al-Rāzī – pleasure.

pdf
EtudUrb009_art_55.pdf (1.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
10 p.
5 (91 EGP)

Public Baths in Islamic Law

Au XVIIIe siècle de notre ère, l’opposition aux bains publics semble concentrée à Bassora, où les pères de la loi craignaient l’impureté rituelle que pouvait créer l’eau et tout ce qui pouvait rappeler l’Enfer. La défense des bains était concentrée à Koufa. À l’époque des grandes écoles classiques, à partir du IXe siècle, comme dans le hadith attribué au Prophète, l’opposition aux bains était fondée sur le refus de la nudité publique. Elle s’est maintenue plus fortement dans les écoles malikite et chafi’ite que dans l’école hanafite, mais s’est semble-t’il affaiblie avec le temps sauf dans l’école hanbalite.

Mots-clés : loi islamique – hadith – Bassora – Koufa – école hanbalite.

In the 18th century CE, pious opposition to using public baths was apparently concentrated in Basra, where jurisprudents feared water-borne ritual impurity and association with anything reminiscent of Hell. Defence of baths was concentrated in Kufa. In the period of the classical schools, from the 9th century onwards, as likewise in hadith attributed to the Prophet, opposition to using public baths was mainly based on dislike of public nudity. It remained stronger in the Māliki and Shāfi`i schools than in the Ḥanafi but apparently weakened over time except in the Ḥanbali school.

Keywords: Islamic law – hadith – Basra – Kufa – Ḥanbali school.

pdf
EtudUrb009_art_54.pdf (1.3 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
16 p.
5 (91 EGP)

Chrétiens, rabbins, païens dans le même bain ? Les bains dans l’Orient romain (IVe-VIIe s.) ou comment s’en accommoder

Le caractère païen des bains dans le monde gréco-romain a-t-il vraiment posé problème aux juifs ou aux chrétiens entre le IVe et le VIIe siècle, d’après ce qu’en disent les sources littéraires ? On rencontre bien l’abstention ou l’opposition dans les discours des uns et des autres vis-à-vis de ces endroits jugés indécents et même diaboliques. En réalité, leur usage hygiénique ou thérapeutique était courant, moyennant leur désacralisation. Ils ont même fait l’objet d’une certaine récupération, comme lieux de miracles, de martyres ou d’assemblées religieuses.

Mots-clés : bains – juifs – chrétiens – païens – Mishnah – patristique – grec – Jean Chrysostome – ascétisme – apologétique.

According to the literary sources, was the pagan character of the baths in the Greco-Roman world really a problem for Jews and Christians between the 4th and 7th centuries? Abstention and opposition can be found in the speeches of both Jews ad Christians regarding a place considered indecent and even evil. Actually, they all used baths for hygienic or therapeutic purposes, once baths were not seen as sacred anymore. They were even taken over as a place of miracles, martyrdoms or religious assemblies.

Keywords: baths – Jews – Christians – Pagans – Mishnah – patristic – Greek – John Chrysostom – ascetism – apologetics.

pdf
EtudUrb009_art_53.pdf (5.6 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
26 p.
5 (91 EGP)

Naplouse, Alep : des « villes du savon »

Cet article interroge les mutations de l’industrie du savon à l’huile d’olive, à Naplouse en Palestine et à Alep en Syrie. Y sont tout d’abord examinées les caractéristiques qui en font des « villes du savon », puis les techniques de fabrication sont présentées. Enfin, l’actualité de l’industrie est étudiée : au regain de prospérité du savon d’Alep dans les années 1990 jusqu’à 2010, fait écho la crise dans laquelle se trouve aujourd’hui le savon de Naplouse. Les raisons politiques, économiques, mais aussi culturelles qui pèsent sur ces destins inversés sont interrogées, et la manière dont le savon devient outil d’une patrimonialisation est analysée.

Mots-clé : savon – Naplouse – Alep – industrie – patrimoine.

This paper examines the changes in olive oil soap-making industry in Nablus in Palestine, and Aleppo in Syria. It considers at first the characteristics that make them “soap cities”, and presents manufacturing techniques. It then addresses the way the industry works today: while Aleppo soap experienced renewed prosperity from the 1990s to 2010, soap-making industry in Nablus is in crisis. The political, economical but also cultural reasons behind these contrasting fates are questioned, the way how soap is turned into a significant part of cultural heritage in both cities is analysed.

Keywords: soap – Nablus – Aleppo – industry – heritage.

pdf
EtudUrb009_art_52.pdf (3 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
22 p.
5 (91 EGP)

Les ustensiles du hammam. Damas, Hama, Alep (XVIIIe-XXe s.)

Des contrats de vente ou de location de mobilier d’installations balnéaires sont enregistrés, parmi d’autres transactions, devant les cadis des villes de Damas, Alep et Hama. Dans ces actes officiels, un inventaire plus ou moins détaillé est établi, et la valeur de chacun des objets est parfois estimée en présence d’experts : des tenanciers de bain. Cette étude se propose, à partir d’une trentaine de documents enregistrés à Damas, d’une vingtaine à Alep et de cinq à Hama, de dresser un inventaire de tous les ustensiles mentionnés nécessaires au fonctionnement du bain. Ainsi que de relever la variété des ustensiles, les différences dans leurs qualités et fonctions, ainsi que les variations régionales au XVIIIe siècle. Enfin, d’après un échantillon malheureusement réduit de contrats qui proposent les données chiffrées les plus complètes, on tentera d’apprécier le poids des divers « postes » : linge, mobilier, combustible, dans le capital investi.

Mots-clés : hammams – ustensiles – Syrie – époque ottomane – Damas – Alep – Hama.

Under the supervision of qadis of the three cities under study (Damascus, Aleppo and Hama) were established and registered, among other transactions, contracts for the sale and rent of furniture of the hammams. In these official acts is established a more or less detailed inventory of the objects owned by these establishments, and their value is sometimes assessed in the presence of experts and bath keepers. Based on 30 documents registered in Damascus, 20 in Aleppo, and 5 in Hama, this paper aims at making a complete inventory of all the objects required for operating the hammam; it addresses the variety of utensils, differences in their qualities and functions and possible regional variations in the 18th century. Finally, analysing the unfortunately limited number of contracts that offer the most comprehensive financial data, it tries to assess the financial burden of the various budget headings, such as linens, furniture, fuel, in the capital invested.

Keywords: hammams– objects – Syria – Ottoman period – Damascus – Aleppo – Hama.

pdf
EtudUrb009_art_51.pdf (1.6 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
8 p.
5 (91 EGP)

Analyse chimique organique du contenu de céramiques provenant des thermes de Bosra. Vers une nouvelle approche des pratiques antiques

Cette étude méthodologique de vases en céramique provenant des Thermes du Sud à Bosra cherche à mettre en évidence des vestiges de contenus spécifiques aux usages de cette vaisselle en contexte balnéaire et non visibles à l’œil nu. l’analyse structurale en chromatographie en phase gazeuse haute résolution couplée à la spectrométrie de masse nécessite une double préparation des échantillons afin d’accéder à la matière extractible. Ainsi une moitié des vases contenait la trace de corps gras et l’un a également révélé une oléorésine exotique Canarium sp. en provenance vraisemblablement d’Afrique de l’Est ou d’Asie du Sud-Est.

Mots clefs : Thermes – Bosra – époque romaine – céramique – chromatographie en phase gazeuse haute résolution – spectrométrie de masse – triterpènes – archéobotanique – Canarium sp.

A methodological study of pottery vessels from The South Baths in Bosra attempts to uncover some remains of the contents specific to these ceramics in bath context, and not visible to the naked eye. Structural analysis employing high-resolution gas chromatography and mass spectrometry requires double testing of the samples in order to access extractable material. Results have shown that half the vessels contained traces of fatty substance. Moreover, traces of Canarium sp., an exotic oleoresin likely imported from East Africa or South-East Asia was found in one vessel.

Keywords: Thermae – Bosra – Roman period – ceramics – high-resolution gas chromatography – mass spectrometry – triterpenoid – archaebotanic findings – Canarium sp.

pdf
EtudUrb009_art_50.pdf (1.8 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
14 p.
5 (91 EGP)

Matières et préparations cosmétiques pour le maquillage durant l’Antiquité

Les très nombreux objets découverts dans les sépultures sont une source extraordinaire d’étude des coutumes de la vie quotidienne durant l’Antiquité. En particulier, les fouilles de tombes égyptiennes ou gréco-romaines ont livré des coffrets de maquillage qui contenaient des miroirs, des épingles à cheveux, des stylets et des récipients parfois encore remplis de produits cosmétiques. L’analyse chimique de ces produits, conjuguée à l’étude des textes décrivant les pratiques liées à la beauté et aux soins du corps, permettent de mieux comprendre les modes de préparations des produits cosmétiques à ces époques. Une véritable science de la composition de produits cosmétiques complexes est ainsi révélée. l’article présente le résultat de recherches menées ces quinze dernières années à travers trois exemples de produits cosmétiques datant de l’époque gréco-romaine : le fard rose à base de garance, le fard blanc appelé céruse et la teinture des cheveux à base de plomb.

Mots-clés : cosmétiques – époque romaine – époque hellénistique – céruse – pigments laqués – garance – teinture – cheveux – galène – nano-cristaux.

The numerous objects excavated in ancient graves are an extraordinarily valuable source for the study of daily life in Ancient times. Archaeological excavations of Egyptian and Greco-Roman tombs uncovered make-up caskets that contained mirrors, hairpins, styli and pots, sometimes still full of cosmetics. Chemical analyses of these archaeological materials, combined with the study of ancient texts describing the practices related to beauty and body cares, shed light on ancient modes of preparation of cosmetics. They put in evidence a remarkable know how for making complex cosmetic formulas. The paper presents the results of research over the last fifteen years through three examples of Greco-Roman cosmetic products: the pink blush made from madder, the foundation cream called “ceruse” (white lead) and the hair dye recipe based on lead.

Keywords: cosmetics – Roman period – Hellenistic period – ceruse – lake pigment – madder – hair dye – galena – nanocrystals.

pdf
EtudUrb009_art_49.pdf (4.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
14 p.
5 (91 EGP)

L’exposition Le bain et le miroir. Un mariage inédit des disciplines pour la connaissance de la toilette et des produits cosmétiques dans l’Antiquité

Grâce à la présentation d’ensembles archéologiques et d’œuvres peintes et sculptées, l’exposition Le Bain et le miroir, soins du corps et cosmétique de l’Antiquité au Moyen Âge offrait un parcours qui proposait, dans les thermes de Cluny, la découverte de la beauté corporelle dans l’Antiquité puis, dans l’hôtel des abbés de Cluny, la manière dont les hommes et les femmes du Moyen Âge ont adapté l’héritage antique. L’exposition faisait également la part belle aux résultats d’un projet pluridisciplinaire mené par des représentants des sciences humaines et des sciences physico-chimiques, qui a permis d’étudier les soins du corps de l’Antiquité au Moyen Âge.

Cet article insiste sur l’étude comparative des textes antiques et des données d’analyses chimiques de résidus prélevés dans divers types de récipients, qui rend compte, pour l’époque antique, de la sophistication des savoir-faire et de la diffusion des produits.

Mots clés : Thermes de Cluny – décor de thermes – athlète – cosmétiques – parfums – analyses chimiques – céruse – pigment laqué – musc – Pline l’Ancien.

Entitled Le Bain et le miroir, soins du corps et cosmétique de l’Antiquité au Moyen Âge, the exhibition held in Cluny Museum helped to discover through the presentation of archaeological artefacts and painted and sculpted works, how physical beauty was cared for in antiquity and, in the mansion of the abbots of Cluny, the way men and women of the Middle Ages have adapted the ancient heritage. The exhibition also highlighted the results of a multidisciplinary project led by scholars in the humanities and the physical and chemical sciences, which was devoted to the study of body care from antiquity to the Middle Ages.

This article focuses on the comparative study of ancient texts and chemical analysis of residues collected from various types of containers, which reveals a highly sophisticated knowledge and how broad was the widespread of the products.

Keywords: Roman baths of Cluny, thermal decoration, athlete, cosmetics, perfumes, chemical analyses, ceruse, musk, Pliny the Elder.

pdf
EtudUrb009_art_48.pdf (1.2 Mb)
Extrait pdf de l’ouvrage :
Études urbaines 9
2014 IFAO
16 p.
5 (91 EGP)

Comment définir et utiliser des détergents dans le balneum ? L’exemple du « nitre » à l’époque romaine

Les études balnéaires portant sur l’époque romaine ont souvent insisté sur les successions de salles plus que sur les opérations de nettoyage et l’utilisation éventuelle de détergents. Mais leur existence est avérée ; cet article traite du principal d’entre eux, le « nitre ». À partir de l’examen de sources médicales et encyclopédiques, on évalue ses propriétés nettoyantes, expliquées par son caractère agressif ; on se demande quelles sont les qualités requises d’un produit nettoyant en général, et on se pose la question de la transition vers le savon. On remarque enfin la difficulté qu’il y a à dresser une barrière conceptuelle entre usages hygiéniques, thérapeutiques et cosmétiques.

Mots-clés : thermes romains – Histoire de la médecine – Galien – Pline l’ancien – Histoire de l’hygiène – Histoire du corps – détergents, savon.

Roman thermal studies have often questioned typological issues rather than cleaning processes, especially the question of the detergents used. This paper deals with the most common detergent – “nitrum”. Based on medical and encyclopedic sources, it studies how its aggressiveness qualifies it as a cleansing agent. The qualities required from detergents in general are also evaluated, along with the transition to soap. Lastly is stressed the difficulty of drawing conceptual borders between hygienic, therapeutic and cosmetic purposes in Antiquity.

Keywords: Thermae – History of Medicine – History of Hygiene – Body History – Galen – Pliny the Elder – Detergents – Soap.